Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2012

Belle, de Robin McKinley

 Belle.jpg

Belle

Robin McKinley

 

Coup de cœur

 

 Belle était loin d'être aussi jolie que ses sœurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens.
Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d'une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s'acharna une fois encore sur eux et quand son père revint au foyer avec l'histoire d'un château magique et de la terrible promesse qu'il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous... ? »
Ceci est son histoire... une histoire d'amour et de rêve.

 

Ma seule connaissance de ce mythe provient de la Belle et la Bête du dessin animé de Walt Disney, et cela remonte à loin ! C'est donc avec intérêt que je me suis plongée dans ce récit.
Les seuls points noirs de cette histoire sont tout d'abord la fin qui m'avait semblé de prime abord un peu bâclé, et qui plus précipité que de raison... Et ensuite que j'ai dévorée ce livre, il se lit très facilement. J'ai englouti Belle d'une traite, sans me rendre compte que les pages défilaient !
L'écriture à la première personne du singulier m'a fait rentrer très vite dans l'histoire, et m'a permis de mieux comprendre Belle et son univers, de mieux percevoir les changements qui se sont effectué au cours de l'histoire. Belle est une jeune femme, dont l'aspect purement physique n'est pas à l'image de son nom. Elle rattrape ce « défaut » par une vive intelligence et une grande curiosité de la vie. Belle vit avec sa famille aimante, son père et ses deux sœurs. Famille très aisée, ils subissent un coup du sort : les affaires du père de Belle ont sombrés et la famille doit partir vivre modestement à la campagne.
Tout se passe pour le mieux, ils reprennent tous le dessus... Jusqu'à ce que de retour d'un voyage d'affaire, le père de Belle se perd sur le voyage de retour et se trouve dans le domaine enchanté de la Bête. Ayant cueilli une rose sur le domaine, la Bête exige qu'une personne de la famille se rende volontairement chez lui afin de payer la dette. Belle va faire céder sa famille et se rend chez la Bête. Petit à petit, ils vont apprendre à se connaître. La jeune femme, bien que sa famille lui manque, apprécie de plus en plus la vie dans le château enchanté, peuplé de gens invisibles et de la Bête, où elle a la possibilité de lire et d'étudier autant qu'elle veut.
Le récit est haletant, dans un univers très enchanté, avec une totale absence de noirceur, l'écriture et la vision de l'auteur, la densité et la présence des personnages font de cet ouvrage un récit réellement magique ! Je me suis plongée avec le plus grand plaisir dans l'histoire de Belle : j'ai beau connaître l'histoire... j'ai été bluffée !
De plus, je trouve la couverture très belle et parfaitement en accord avec l'histoire racontée !
A lire absolument !

 
 
 
Logo Livraddict

Les commentaires sont fermés.