Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2012

Fiche Film n°2 : Les Hauts de Hurlevent

 fiche film,adaptation,les hauts de hurlevent,emily brontë,coky giedroyc,tom hardy,charlotte riley

Fiche technique

Date de sortie
1 juin 2012 - en DVD (2h 22min)

Réalisé par
Coky Giedroyc

Genre
Drame, Romance

Nationalité
Britannique

fiche film,adaptation,les hauts de hurlevent,emily brontë,coky giedroyc,tom hardy,charlotte riley


Casting

Tom Hardy
Rôle : Heathcliff

Charlotte Riley
Rôle : Cathy

Andrew Lincoln
Rôle : Edgar Linton

Sarah Lancashire
Rôle : Nelly

Burn Gorman
Rôle : Hindley

Rosalind Halstead
Rôle : Isabella

Rebecca Night
Rôle : Catherine

Tom Payne (II)
Rôle : Linton




S
ynopsis


Amour fou et sombre vengeance dans le Yorkshire du XIXe siècle...
Tom Hardy campe un Heathcliff intense et sauvage dans cette mini-série britannique en deux épisodes, adaptée en 2009 du classique d'Emily Brontë.

fiche film,adaptation,les hauts de hurlevent,emily brontë,coky giedroyc,tom hardy,charlotte riley


Mon avis

Le roman d'Emily Brontë a connu beaucoup d'adaptations, que ce soit au cinéma ou à la télévision. Pour ma part, j'ai d'abord vu la version de 1992, réalisé par Peter Kosminsky, avec notamment Juliette Binoche et Ralph Fiennes (qui campe un Heathcliff vraiment très glaçant !). Je me plonge alors dans cette nouvelle version, d'abord pour l'histoire évidemment, mais aussi pour Tom Hardy.
Les Hauts de Hurlevent voit Mr Earnshaw, propriétaire du domaine, ramener un jeune bohémien d'un voyage. Une haine farouche naît entre Heathcliff et le fils de Mr Earnshaw, Hindley. En revanche, il va très vite se lier avec sa fille, Cathy. Ces relations vont entrainer des tourments émotionnels sans fin.
Donc, cette nouvelle version des Hauts de Hurlevent, ou Wuthering Heigts en VO, a été prévue pour la télévision et est composée de deux parties, pour une durée d'environ 2h. Comme avec toutes les adaptations, et particulièrement avec aussi peu de temps, le danger est de condenser au maximum l'histoire, surtout avec un roman qui s'étale sur une longue durée et qui voit les personnages évoluer au fil de l'histoire.
Alors, au niveau de l'histoire. Evidemment, c'est loin d'être parfait, je m'en doutais. Coky Giedroyc réalise une vision précipitée de l'œuvre d'Emily Brontë : il va à l'essentiel, aux moments forts et aux points clés, sans s'attarder en chemin. Pour parler d'abord des aspects négatifs de cette adaptation, on peut citer quelques défauts : ce manque de temps fait un peu l'impasse sur la passion qui unit Heathcliff et Cathy. On ressent moins leur intimité, leur amour qui passe de l'amitié d'enfant à des sentiments plus profonds, puis après le départ d'Heathcliff on ne voit pas le désespoir de Cathy et on passe directement à son mariage avec Edgar, 3 ans plus tard. Une ellipse qui n'a plus aucun sens car, dans le livre, elle était trop jeune pour se marier, ce qui n'a pas lieu d'être dans l'adaptation. Ainsi que la fin du film diffère totalement de celle du livre, ce qui est quand même un grand changement !
Mais malgré ces critiques, Les Hauts de Hurlevent n'est pas du tout un mauvais film, bien au contraire. Forcément, il ne vaut pas l'œuvre, il reste incomplet et parfois passe trop rapidement sur certaines scènes. Mais au-delà de ça, ce film réussi, du moins à mon avis, à faire ce qu'il faut : nous pousser à nous intéresser à l'œuvre de départ, à la lire ou à la relire.
Quant aux acteurs, ils relèvent magistralement le niveau, surtout les personnages secondaires. Burn Gorman (Hindley) est fidèle à l'image que je m'en faisais, que ce soit en frère, en ennemi ou en homme dévasté. Andrew Lincoln (Edgar Linton) est sobre, convaincant, très délicat. Rebecca Night interprète Catherine, la fille de Cathy, est vraiment impétueuse et déterminée, avec les qualités de ses parents sans avoir été autant abîmée qu'eux. Quant à Charlotte Riley, qui interprète Cathy, je suis restée un peu sur ma faim. Elle passe d'une Cathy « idéale », tout à fait conforme à la description d'Emily Brontë à une prestation moins convaincante, moins habitée par son rôle. Mais la révélation vient, pour moi, de Tom Hardy. J'ai vu beaucoup de films avec cet acteur, que j'apprécie vraiment, mais bizarrement, je ne le voyais pas jouer Heathcliff qui avait été magnifiquement interprété par Ralph Fiennes (frissons !). J'ai cependant très vite adhérée à son jeu, très convaincant, spécialement quand il est froid, calculateur et cynique. De plus, sa voix convient très bien au rôle, avec les bonnes intonations !
Coky Giedroyc réalise une adaptation captivante, qui réussit à accrocher tout du long de l'histoire son spectateur. L'histoire tient malgré tout la route, l'essentiel est là et parvient à faire passer le message originel en conversant son identité, ce qui arrive à faire oublier les quelques faux pas. Les Hauts de Hurlevent fait passer avant tout un message de haine, de vengeance, de perte, ainsi que les ravages d'une passion destructrice. Cette adaptation fait passer un message très sombre, presque plus cru que dans le roman.
A voir !

 

fiche film,adaptation,les hauts de hurlevent,emily brontë,brontë,coky giedroyc,tom hardy,charlotte riley

Les Hauts de Hurlevent, d'Emily Brontë

Commentaires

Merci pour tes commentaires sur mon blog. Bravo aussi pour ton blog. Je n'ai pas lu tous les romans que tu as lu. Je me suis concentré sur le cinéma US et sur les livres d'Histoire pendant mes études universitaires.

P.S
Je t'ai ajouté dans la liste de mes blogs amis. ^^ J'ai fait comme toi.

Amicalement.

Gros Bisous
Stef.

Écrit par : Stéphane | 10/09/2012

Les commentaires sont fermés.