Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2012

Fondation Stern, tome 2, de Raphaël Cardetti

 fondation stern,raphaël cardetti,tome 2,policier

Fondation Stern, Tome 2
Le sculpteur d'âmes

Raphaël Cardetti

 

Certains sculptent le bois, d'autres la pierre. Takeshi Ono, lui, se sert d'un tout autre matériau : les corps humains.
Son exposition anatomique Ars Mortis vient d'arriver à Paris lorsque Valentine Savi, jeune restauratrice d'art employée par la mystérieuse Fondation Stern, reçoit un appel troublant. Sa meilleure amie, dont le mari a disparu neuf ans plus tôt en Tchétchénie, pense avoir reconnu le corps de celui-ci.
Parmi les cadavres exposés par Takeshi Ono...
Une affaire qui tombe au mauvais moment pour Valentine, déjà lancée à la poursuite d'un faussaire de génie dont les œuvres sont disséminées dans les plus grandes collections du monde. Ayant fait de cette traque une affaire personnelle, Elias Stern a décidé de tout mettre en œuvre pour arrêter cet homme.
Et les moyens de sa Fondation sont sans limite...


Le Sculpteur d'Âme poursuit son exploration des envers du monde de l'Art.
Les premières pages percutantes nous entrainent dans une scène mystérieuse, où un homme se fait suspendre par des crochets, tout entier tendu vers son idéal : tout accomplir pour être digne de son Maître.
Après cette ouverture pour le moins stupéfiante, nous retrouvons la Fondation Stern. A une vente aux enchères, le célèbre marchand d'art Elias Stern acquiert une gouache de Chagall. A la grande surprise de Valentine Savi, il lui révèle avoir acheté cette étude préparatoire, à un coût exorbitant, car il s'agit d'un faux...
Cette révélation permet de remonter à un faussaire de génie, dont les œuvres, copiés sur celles des maîtres de la peinture, sont disséminées partout dans le monde, dans des collections publiques ou privées. La Fondation et Valentine se lancent à la poursuite du faussaire pour l'empêcher d'ébranler profondément le monde de l'art.
Accaparée par ces recherches, Valentine trouve pourtant le temps de répondre à l'appel de Judith, une de ses amies. Le compagnon de Judith, Thomas, est un reporter disparu en Tchétchénie voilà dix ans. Cependant, la jeune femme annonce qu'elle a retrouvé le corps de son mari. Retrouvé dans l'exposition scandale Ars Mortis, où des cadavres sont transformés en statues !
En ouvrant ce deuxième tome de La Fondation Stern, je craignais de plus retrouver la magie du premier tome. Heureusement, la magie opère avec une intensité encore plus grande.
On retrouve dans Le Sculpteur d'Âme les personnages qui m'avait tant fait vibrer : Valentine, qui remonte la pente et s'implique dans une partie d'elle-même qu'elle pensait avoir oublié : la restauratrice d'art, pour qui l'Art prend un grand A. Elias Stern, le marchand opiniâtre, prêt à tout pour démasquer les imperfections du monde. Vermeer, l'ami de Valentine, toujours aussi bon vivant, sarcastique, prêt à tout pour éprouver le frisson du risque. Et parmi les divers protagonistes secondaires, Judith et sa fille Juliette, qui ont été, l'une et l'autre, durement ébranlé par la perte d'un être cher. On découvre également un nouveau personnage : Matthias, intéressant, charmeur...
Outre le fait de pouvoir rendre ses personnages absolument captivant, Raphael Cardetti parvient à mener deux enquêtes passionnantes. La réflexion sur le monde des affaires de l'art à travers le faussaire, et comment il peut ébranler cet univers, à la fois en faisant des œuvres qui semblent « vraie », mais aussi en inspirant la frénésie de personnes malintentionnées qui voudrait en profiter... Et également, la plongée dans les extrêmes de l'art. Jusqu'où peut-on aller dans le domaine de l'art corporel ? Tatouage, piercing, implant... Et même l'exposition de corps humains. Cette exposition s'inspire de faits réels. Utilisation la technique de plastination, les tissus biologiques du corps sont préservés, puis utilisés, par exemple, dans des expositions publiques, telles Body World ou Our Body, des expositions qui ont suscités la controverse et ont même été interdites dans certains pays. Ce réalisme apporte une touche supplémentaire à l'écriture de Raphaël Cardetti, et fait de ce deuxième tome un livre encore meilleur que le précédent !
Si vous ne connaissez pas Raphaël Cardetti, jetez-vous sur sa Fondation Stern !

 

 

Fondation Stern, tome 1 : Le Paradoxe de Vasalis
Fondation Stern, tome 2 : Le Sculpteur d'Âmes

 

 

Logo Livraddict

Les commentaires sont fermés.