Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2012

Northanger Abbey, de Jane Austen

 northanger abbey,jane austen,classique

Northanger Abbey

Jane Austen

 
La jeune Catherine Morland visite pour la première fois la ville de Bath, en Angleterre.
Elle y rencontre son amie Isabella Thorpe et son frère, mais également le captivant Henri Tilney. Ce dernier l'invite à séjourner à l'Abbaye de Northanger, propriété de son père, lieu que Catherine s'imagine à tort mystérieux et effrayant, tout droit sorti des Mystères d'Udolphe d'Ann Radcliffe.
Une idylle se développe entre Catherine et Henry Tilney. La confrontation de leurs points de vue sur la littérature et leurs discussions sur l'Histoire et le monde amènent Catherine à gagner en maturité, au travers d'un parcours initiatique.

 

Northanger Abbey est un livre posthume de Jane Austen. Roman d'apprentissage, il met en scène la jeune Catherine Morland. Plongée dans ses romans gothiques, elle va un jour faire la connaissance de Henry Tilney, qui l'invitera à séjourner à l'abbaye Northanger.
Catherine est âgée de 17 ans, naïve, pas très au courant des manières de la société, car elle était plutôt garçon manqué au cours de sa jeunesse. En grandissant, elle développe un intérêt pour ses toilettes mais présente aussi un intérêt romanesque pour son introduction dans la société.
J'apprécie beaucoup Jane Austen, spécialement pour ses romans Orgueil et Préjugés et Emma, mais, malgré tout, je me suis plongée plus difficilement dans Northanger Abbey. Une fois plongée dans l'action, j'y ai un pris plaisir, notamment grâce à la place qu'occupe la littérature et comment la décrit Jane Austen. La lecture est à la fois le thème essentiel du roman, mais aussi une distraction pour les personnages, un moyen de se rapprocher les uns des autres car il y a peu de lecteurs de romans, un outil d'apprentissage et d'ouverture au monde...
Northanger Abbey est un livre où on sent fortement l'ironie reconnaissable de Jane Austen, notamment dans sa parodie des romans gothiques, très en vogue à l'époque. Outre cette ironie, Jane Austen reprend aussi un thème qui lui est cher : l'évolution, la manière dont un personnage avance dans la vie en acquérant davantage d'expériences et en devenant adulte, à travers des épreuves et les découvertes de la vie.
Northanger Abbey n'est pas le livre que je retiendrai le plus de Jane Austen, mais je l'ai trouvé évidemment très bon, très bien écrit, surtout qu'il compte parmi ses premiers romans, bien qu'il ait été publié après sa mort. On y reconnait toute la maitrise de l'écriture typique de Jane Austen, un pur régal !
 
 
 
Logo Livraddict

Commentaires

L'ironie mordante de ce roman m'avait vraiment emballée. De plus, j'avais trouvé cette petite Catherine rêveuse et imaginative très attachante...

Écrit par : Parthenia | 08/10/2013

Les commentaires sont fermés.