Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2012

Un endroit discret, de Seichô Matsumoto

un endroit discret,seichô matsumoto,policier

Un endroit discret

Seichô Matsumoto

 
 
Tsuneo Asai est en mission à Kôbe pour le compte du ministère de l'Agriculture lorsqu'il reçoit un coup de téléphone : son épouse est morte quelques heures plus tôt. Elle a succombé à une crise cardiaque tandis qu'elle se trouvait dans un magasin.
Sous le choc, il décide de rentrer à Tôkyô par le premier train. Eiko avait le coeur fragile, il le savait, et la nouvelle de son décès ne l'a surpris qu'à demi. Les circonstances de sa mort, en revanche, ne laissent pas de l'étonner.
Comment cette épouse docile, au caractère réservé, avec laquelle il menait une vie calme et sobre, qui ne s'absentait de la maison que deux ou trois après-midi par semaine pour aller à ses réunions de haïku, a-t-elle pu mourir dans une curieuse petite boutique de cosmétiques, dans un quartier où elle n'aurait jamais dû mettre les pieds ?

 

 
Tsuneo Asai est un petit fonctionnaire qui a su s'élever à une bonne position à force de travail. Marié à une jeune femme, Eiko, il coule une vie sans surprise, conforme à celle des gens qui les entourent.
Mais lors d'une mission à Kôbe avec le ministère de l'Agriculture, un coup de téléphone vient bouleverser sa vie bien rangée : Eiko vient de mourir d'une crise cardiaque. La jeune femme avait le cœur fragile, mais pourquoi est-elle morte dans une boutique de cosmétiques, dans un quartier où elle n'avait aucune raison d'aller ?
Comment une femme, très prudent à cause d'une faiblesse cardiaque, mais surtout une épouse docile, réservée, qui ne sortait presque que pour ses réunions d'haïku, s'est-elle retrouvée dans cette situation ? Un endroit discret présente un fonctionnaire dépassé par un événement qu'il n'avait pas prévu, et surtout par les conséquences de cet accident.
Tentant de découvrir qui était vraiment sa femme, Tsuneo Asai découvre que ceux que l'on connait le moins sont ceux que l'on croyait connaître le mieux ! Seichô Matsumoto écrit davantage qu'un roman policier, qu'une enquête d'un mari pour retracer les derniers événements de la vie de sa femme. Un endroit discret est véritablement une critique sociale et des mœurs, plus spécifiquement celle des codes de la culture japonaise. L'auteur utilise les règles inhérentes à la vie des Japonais pour faire passer tout le trouble et l'angoisse du personnage principal : son désarroi à l'annonce de la mort de sa femme, la façon de l'annoncer à la réunion où il était quand il a appris le décès, la façon de percevoir le monde et les gens qui l'entourent. Tsuneo Asai est mené par les règles de la société, pour qui le déshonneur de perdre son sang social est parfois plus fort que toutes autres raisons. Une société extrêmement hiérarchisé, structure et rigidifie les rapports entre les individus, à tous les niveaux, avec le sens de l'honneur, de la discipline et de la courtoisie vraiment très poussée...
Un endroit discret est un livre policier plutôt atypique, une enquête classique mais marqué par une psychologie et une étude sociale des plus intéressantes et extrêmement bien menée !
Si vous ne connaissez pas encore Seichô Matsumoto, je vous recommande ce roman !
 
 
 
 
Logo Livraddict

Les commentaires sont fermés.