Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2012

Le Briseur d'Âmes, de Sebastian Fitzek

 le briseur d'Âmes,sebastian fitzek,policier

Le Briseur d'Âmes

Sebastian Fitzek

 
Un psychopathe sévit dans les environs de Berlin. Lorsque la police retrouve ses victimes, ces dernières sont vivantes, n'ont subi aucun sévice, mais se trouvent prostrées dans un état végétatif, psychologiquement anéanties, comme privées de conscience...
D'où le surnom que lui a donné la presse : le briseur d'âmes. Quelles tortures mentales a-t-il infligé à ses proies ? Et pourquoi laisse-t-il dans leur main une phrase énigmatique ?
Caspar, un amnésique d'une quarantaine d'années interné dans une clinique psychiatrique de luxe, n'aurait jamais imaginé croiser le chemin du psychopathe.
Et pourtant, en cette veille de Noël, alors qu'au-dehors une tempête de neige fait rage, lui, le personnel médical et quelques patients se retrouvent enfermés dans la clinique, coupés du monde... avec le briseur d'âmes. Et, cette fois, il tue !

 

Pour un premier roman que je lis de Sebastian Fitzek, c'est une révélation !
Dans la clinique Teufelsberg, la plupart des patients et personnels sont partis pour les vacances. Ne restent que quelques-uns. Un jour, à la télé, une patiente suit l'affaire du Briseur d'Âmes : on retrouve ses victimes plongées dans le coma, apparemment inconsciente de ce qui se passe autour d'elles, et psychologiquement anéanties... Surnommé ainsi par la presse, il leur inflige une torture mentale connue de lui seul, et un de ses plaisirs est de laisser une note énigmatique dans les mains de ses victimes.
Caspar, un amnésique interné à Teufelsberg, suit cette affaire de loin. Jusqu'au jour où une tempête de neige fait rage la veille de Noël, le personnel médical et les patients se retrouvent enfermés dans la clinique avec le Briseur d'Âmes. Mais cette fois, il ne va pas se contenter de terroriser ses victimes !
L'équipe médicale et les patients se retrouvent enfermés dans l'hôpital, en compagnie d'un dangereux psychopathe, qui avance les pièces une par une pour parvenir à accomplir un plan machiavélique que presque personne ne peut comprendre... Caspar sent qu'il peut comprendre ces actes, mais il faudrait pour ça qu'il parvienne à élucider les bribes de souvenirs qui lui parviennent !
Le Briseur d'Âmes est un récit vraiment captivant, Sebastian Fitzek met ses personnages et ses lecteurs dans un suspense insoutenable, dans l'attente de ce qui va se passer pour la suite. Un thriller oppressant, qui joue perpétuellement avec nos nerfs...
J'ai tourné les pages avec avidité, dans l'attente du mouvement suivant, que ce soit de la part du Briseur d'Âmes ou de ses victimes (n'empêche, quelle idée parfois d'aller se mettre dans des endroits sombres où on peut se faire facilement piéger !). Les pages finales sont grandes en révélations, et vraiment satisfaisantes, car certes elles apportaient des réponses, mais surtout au fait que certaines de mes hypothèses soient justes !
Si vous n'avez pas encore lu Le Briseur d'Âmes, je vous recommande cet ouvrage de Sebastian Fitzek !
 
 
 
Logo Livraddict

Les commentaires sont fermés.