Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2013

Rigante, Tome 2, de David Gemmell

rigante,david gemmell,tome 2,fantasy

Rigante, Tome 2
Le Faucon de Minuit

 

David Gemmell




"Dis-lui qu'un jour je lui arracherai le coeur."
C'est le serment d'un hors-la-loi de dix-sept ans nommé Bane. Né de la trahison, son nom est une malédiction parmi les guerriers rigante. Ceux-ci admirent ses talents de combattant, mais craignent la violence de son coeur. Car il a juré de tuer ce père qui n'a pas voulu le reconnaître...
Mais son désir de vengeance le conduit loin de ses montagnes natales, vers la grande cité de Roc. Symbole d'éternité et de sainteté, elle cache pourtant la corruption derrière les murs de ses palais flamboyants. Les Prêtres Pourpres y font régner la terreur, persécutant et excécutant les adeptes du Culte de l'Arbre, qui pratiquent une philosophie d'amour et d'harmonie, guidés par la mystérieuse Dame au Voile.
Le chagrin et la mort d'un être aimé conduiront Bane dans l'arène : il y apprendra le métier de gladiateur afin de devenir le meilleur guerrier de tous les temps. Lorsque son passé le rattrapera, il deviendra le seul espoir d'un peuple condamné et s'opposera à la destruction de tout ce qui lui importe encore. Mais pouvait-on attendre autre chose du fils de Connavar, le légendaire Démone-Lame ?



On continue l'épopée de Rigante, cette fois avec un nouveau personnage comme narrateur.
Jeune homme de 17 ans, Bane est le fils de Connavar et d'Arian. Ne pouvant reconnaître cet enfant, le héros des Rigantes s'est détourné de lui, rendant ce fils non reconnu amer et violent. Son désir de vengeance sur son père le conduit à aller à Roc, où il va pouvoir se faire des amis. Mais lorsqu'il perd une personne chère, sa vengeance se porte sur son assassin, le conduisant à devenir gladiateur. Deviendra-t-il assez fort pour vaincre un adversaire physique, mais aussi pour aller au-delà de sa colère et de son ressentiment ?
Car la survie des Rigantes dépend peut-être du fils de Démone-Lame.
Après L'Epée de l'Orage, j'appréhendais que ce tome soit moins bon et n'enlèvent au charme de l'histoire. Erreur ! L'histoire est toujours aussi passionnante et bien écrite, les tribulations de Bane sont captivantes, et son parcours en tant que gladiateur est peut-être sanglant (sans blague ?), mais pas seulement, car il trouvera un ami, Rage, qui sera comme un père et qui lui permettra de changer sa vision du monde.
Mais les personnages sont évidemment le point fort de David Gemmell. Bane ressemble beaucoup à son père Connavar. Physiquement et au niveau du caractère ! Très sanguins et butés, mais capable de faire rire et de lier amitié rapidement, tous les deux déçu par leur père (Connavar pensé que son père était un lâche, et Bane a été abandonné), doués au combat, portés sur la vengeance. Leur quête leur a permis de dépasser des préjugés et des idées reçues, de grandir, de s'éloigner un temps de leur terre natale pour voir différents modes de pensées.
Mais Bane reste quand même différent de son père. Plus triste, notamment à cause de l'abandon de son père, ce qui a conduit Arian à la dépression, mais aussi à l'exclusion de Bane : personne ne voulait trop sympathiser avec lui pour ne pas déplaire au roi ! Tous excepté Vorna, la sorcière, et son fils, Banouin. Mais même lui se détache de Bane.
Le Faucon de Minuit est la suite directe de L'Epée de l'Orage, on retrouve donc le conflit qui opposait déjà Connavar à l'Erudit de Roc : Jasaray. Il ne digère pas son échec précédent, et amorce une nouvelle guerre contre le territoire Rigante.
Le Faucon de Minuit est un excellent roman, qui se classe sur le haut du panier dans les titres de David Gemmell ! Rigante est décidément une série qui gagnerait à être plus connue ! (Et en plus avec des couvertures très belles, ce qui ne gâche rien !)


rigante,david gemmell,tome 2,fantasy

- Les hommes nous appelaient des « dieux » et nous vénéraient. En retour nous aidions les hommes.
Nous les avons fait sortir de la boue et nous leur avons appris à regarder les étoiles. L'avons-nous fait par amour de la race ? Non.
Mais parce que nous avions vu en l'homme une créature capable de nourrir l'esprit du monde. Chaque acte désintéressé, chaque acte d'amour, de courage, de compassion, ajoutait un peu d'énergie au monde.
Bien sûr, chaque acte égoïste ou maléfique spolie l'esprit. Cela ne te surprendra absolument pas d'apprendre que les hommes mauvais dévorent l'esprit beaucoup plus vite que les hommes bons le ravivent.
Ce doit être comme une statue. Un bon sculpteur peut faire un chef-d'œuvre en quatre ou cinq ans. Un idiot avec un marteau peut la détruire en quelques secondes.
Nous avons travaillé longtemps pour trouver le bon équilibre. Nous avons lutté pour montrer à l'homme ses erreurs.
C'est simple, nous avons échoué.

- Tu ne peux pas vaincre la haine avec davantage de haine.
Parfois il faut que tu capitules si tu veux gagner.
 
 
 
Rigante, Tome 1 : L'Epée de l'Orage
Rigante, Tome 2 : Le Faucon de Minuit
Rigante, Tome 3 : Le Coeur de Corbeau
Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage
 
 
Logo Livraddict

Les commentaires sont fermés.