Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2013

Le Vol des Cigognes, de Jean-Christophe Grangé

le vol des cigognes,jean-christophe grangé,policier

Le Vol des Cigognes


Jean-Christophe Grangé



L'ornithologue Böhm, qui étudie la migration des cigognes, a constaté que de nombreux couples ne reviennent jamais d'Afrique. Qui les fait disparaître ?
Chargé de l'enquête, Louis Antioche rend visite à Böhm mais celui-ci est mort d'un infarctus. L'autopsie révèle que le vieil homme avait subi une transplantation cardiaque à l'époque où ce type d'opération était rare, d'autant que Böhm résidait en Afrique comme conseiller de Bokassa.
Poursuivant ses investigations, Louis part en Bulgarie à la recherche de Rajko, un Tzigane pisteur de cigognes. Trop tard : celui-ci a été tué et on a prélevé son coeur.
Ayant appris que des médecins de l'association humanitaire "Monde unique" - à qui Böhm a légué sa fortune - se trouvaient sur les lieux lors de sa mort, Louis poursuit son dangereux périple, de mystérieux tueurs à ses trousses...



le vol des cigognes,jean-christophe grangé,policierPremier roman de Jean-Christophe Grangé, et le deuxième que je lis après les Rivières Pourpres.
Max Böhm est un ornithologue suisse, passionné par ses cigognes. Chaque année, il étudie leur trajectoire. Et depuis quelques années, certaines ne reviennent pas. Tourmenté, il va alors engager Louis Antioche pour suivre leur trace. Peu avant son départ, Louis va voir le vieil homme. Qu'il trouve mort d'un infarctus, dévoré par ses cigognes.
Louis vient de finir sa thèse qu'il a entreprit par désœuvrement, ne sachant que faire de son temps et de l'argent de ses parents adoptifs. La proposition de l'ornithologue arrive à point nommé, c'est l'occasion de changer d'air !
Mais en fait d'une bouffée d'air, c'est un bain de sang qui s'offre à lui, car les cigognes semblent transporter la mort au lieu de bébés. Cadavres, fusils, complots... Qui était véritablement Max Böhm et à quoi était-il mêlé ?
Pour un premier roman, Jean-Christophe Grangé frappe très fort ! L'intrigue est bien expliquée, intéressante, mais surtout je ne me suis pas ennuyée à une seule page ! On peut évidemment pointer du doigt quelques défauts. Le personnage de Luis se trouve pris dans des situations dangereuses, dont il parvient à se sortir, alors qu'il n'était encore qu'un simple étudiant sans entraînement à la survie. Mais aussi une intrigue simple, parfois très évidente...
Mais Le Vol des Cigognes est tellement bien écrit que ces détails n'ont finalement que peu d'importance. J'étais toujours curieuse de savoir comment Louis allait se sortir de la prochaine attaque, de la prochaine énigme, que ce soit celle des cigognes ou de son passé. On peut aussi trouver un peu trop de sang, de blessures, de tortures dans Le Vol des Cigognes, mais Jean-Christophe Grangé sait y faire pour ne pas non plus dégoûter le lecteur et le noyer dans l'hémoglobine.
La migration des cigognes nous entraîne vers des paysages dangereux, mortels, mais aussi magnifiques, car Louis Antioche va traverser des pays comme l'Israël et l'Afrique du Sud. Effrayants, mais aussi enchanteurs. L'auteur nous fait vivre le périple de Louis en même temps que lui, l'écriture simple est fluide et très facile à suivre, les paysages prennent vie devant les yeux.
Un premier roman qui montre que Jean-Christophe Grangé prépare bien sa voie vers le succès ! Le Vol des Cigognes est un excellent thriller, je le conseille à tous les amateurs de romans policiers !

 
 
 
Logo Livraddict

Commentaires

Bonjour ! Je suis désolée de passer faire ma publicité mais comme mon blog le-mille-feuilles a été supprimé, j'en ai refait un... Seulement, pour pouvoir échanger et discuter lecture, il faut des gens qui viennent voir mon blog et le moyen le plus simple pour y parvenir est de faire de la publicité... Alors je suis vraiment désolée de vous embêter avec ça, mais je serais vraiment contente si vous passiez voir mon blog et, mieux encore, que vous laissiez votre trace.
Pour l'instant, il n'y a qu'une seule chronique, les autres viendront au fur et à mesure de mes lectures...
Anaïs.

Écrit par : Anaïs | 28/02/2013

Les commentaires sont fermés.