Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2013

Vivants, d'Isaac Marion

vivants,warm bodies,isaac marion,fantastique,romance,zombies

Vivants

 

Isaac Marion



Le monde est dévasté par une étrange épidémie.
Les Morts se relèvent, les Vivants se cloîtrent à l'intérieur de forteresses. Une guerre sans merci les opposent.
R est un Mort. Comme tous les Morts, R n'a pas de souvenirs, pas d'émotions, et, animé par une faim irrépressible, dévore les Vivants.
Mais R rencontre Julie. R l'emmène avec lui. Et bafoue les règles des Vivants et des Morts pour rester avec elle. Mais leur monde ne les laissera pas faire.

 

vivants,warm bodies,isaac marion,fantastique,romance,zombies

Dans un monde dévasté par une épidémie, les gens se séparent entre deux catégories. Les Vivants, personnes comme vous et moi. Et les Morts, des zombies. Ils n'ont pratiquement aucuns souvenirs, même pas de leur nom. Les Morts sont juste mues par l'irrésistible envie de se nourrir des Vivants, les obligeant à se réfugier à l'intérieur de forteresses et à se défendre avec acharnement.
R est un zombie légèrement différent des autres. Il a des rêves, il essaie de dépasser sa simple condition de Mort, et surtout, il n'aime pas se nourrir des Vivants... Lors d'une virée en ville pour se nourrir, R et d'autres Morts vont tomber sur un groupe de Vivants, qu'ils vont décimer. R va manger le cerveau d'un jeune homme, emmagasinant ses souvenirs. Et à travers ces souvenirs, il va connaitre sa petite amie, Julie, présente dans la même pièce, et qu'il va épargner.
Entre ces deux êtres diamétralement opposés va naître pourtant une alchimie. Les conduisant à un amour impossible, qui n'est pas toléré ou compris par la majorité des gens qu'ils croisent. R nous raconte son histoire, d'abord dans l'aéroport et quand il rencontre Julie, les changements qu'elle inspire en lui. Et ensuite nous nous retrouvons dans la ville de Julie, où R découvre la vie dans le monde des Vivants. La relation et l'évolution de Julie et R est vraiment le point du fort du récit, depuis le début où les échanges se résumaient aux grandes tirades de Julie et aux réponses d'un mot de R, jusqu'au moment où des changements sont constatés chez les Morts.
Vivants est un livre qui se dévore très rapidement, les pages ont tournés sans que je m'en rende compte ! Isaac Marion a écrit un premier roman qui tient bien la route, prenant, avec un thème peut-être classique et un peu éculé (histoire d'amour impossible, entre deux personnes très différentes...). Mais il est arrivé à en faire une histoire tendre, sentimentale, magique, mais aussi une réflexion sur la société qui nous entoure : qu'est-ce qu'être humain ? Pouvons-nous changer notre nature et évoluer ? Les différentes sociétés, que ce soit Vivants ou Morts, sont décrites avec finesse, on a vraiment l'impression de s'y trouver et de marcher à côté de Julie et R. Avec un style un peu philosophique, et presque poétique, Isaac Marion a su créer une histoire intéressante et captivante !
Vivants est une très bonne surprise, je vous conseille vivement cette lecture !


Mais ce qui me rend triste, c'est d'avoir oublié nos noms.
C'est ce qui me semble le plus tragique.
Le mien me manque et je déplore la perte des autres,
parce que je voudrais les aimer,
mais je ne sais pas qui ils sont.


 
Comme toujours, j'attaque directement par le meilleur, le morceau qui m'allume la tête comme un tube cathodique. Je mange le cerveau et, pendant environ trente secondes, je me souviens. Des visions fugitives de défilés, de parfum, de musique... de la vie. Puis elles s'effacent et je me lève ; nous repartons de la ville en trébuchant, nous nous sentons un peu mieux. Pas vraiment « bien », ni « heureux », encore moins « vivants », mais... un peu moins morts. Et nous devons nous en contenter.



Logo Livraddict

Commentaires

J'avais bien aimé ce livre aussi =D

Écrit par : Marinette | 02/03/2013

J'ai eu un peu de mal avec ce roman. En fait, c'est surtout le personnage principal et sa façon de penser (très intelligemment, mais en fait, c'est un zombie, ça ne fonctionnait pas, dans ma tête ^^) qui m'a dérangé. Je suis passé à côté, je pense.

Écrit par : Lau1307 | 04/03/2013

J'avais passé un bon moment avec ce livre sans non plus le trouver excellent, manquant un peu d'ambition. Content qu'il t'ait plu en tout cas.

Écrit par : BlackWolf | 10/03/2013

J'ai vu ce livre à la FNAC hier mais ne l'ai pas pris ayant peur d'avoir du "déjà vu". Je pense y refaire un tour pour me faire plaisir cette fois :D

Écrit par : adeuxlignes | 14/08/2013

Le livre me donnait déjà envie mais avec ta chronique ça me conforte dans cette idée.

Écrit par : yuya46 | 05/10/2013

Les commentaires sont fermés.