Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2013

Le Coeur du Monde, Tome 1, de Col Buchanan

le coeur du monde,farlander,col buchanan,tome 1,fantasy

Le Coeur du Monde, Tome 1
Farlander

Col Buchanan

 
Ash est un farlander, un "homme du lointain" venu d'une île où les hommes ont la peau noire. Il appartient à un ordre d'assassins d'élite, les Rõshun, qui fournissent une protection fondée sur la vendetta: qui menacerait la vie de leurs clients deviendrait leur cible. Nul ne s'y risque, car nul n'échappe aux Rõshun.
Mais Ash est vieux et malade. Le temps est venu de prendre un apprenti qui lui succèdera. Il choisi Nico, un gamin de la cité de Bar-Khos, assiégée depuis dis ans, dernière à résister à un empire d'une atroce cruauté. Affamé, désespéré, Nico n'a pas de meilleur choix que de suivre le vieil homme au monastère des Rõshun où il apprendra le meurtre, mais aussi l'amitié et l'amour...
Le jour où l'héritier de l'Empire égorge délibérément une jeune fille portant le sceau des Rõshun, l'ordre exige d'assassiner l'homme le mieux protégé du monde.
Les Rõshun échouent l'un après l'autre. Ash se propose, il n'a plus rien à perdre. Le jeune Nico l'accompagne.

 

Première découverte du monde de Col Buchanan.
J'ai beaucoup entendu parler de Farlander et de Col Buchanan, notamment lors de sa parution et de la campagne de pub de Bragelonne, qui décrit ce roman comme le nouveau David Gemmell ou le nouveau Brent Weeks. C'est vrai qu'on peut y retrouver le même genre de récit, un assassin et/ou un voleur, un professeur qui prend un apprenti sous son aile... Mais pour moi c'est loin du niveau d'un Gemmell, et je n'ai pas lu assez Brent Weeks pour « comparer ».
Dans ce premier tome du Cœur du Monde, on suit Ash, membre de l'ordre des Roshuns, un ordre qui a pour but de venger la mort de leurs clients. Ash est un vieux guerrier, un peu malade... Qui se décide finalement à prendre un apprenti : Nico, un jeune homme qu'il découvre et sauve.
Col Buchanan a divisé en gros son récit en trois parties. La présentation de l'univers et un premier aperçu des personnages ; l'apprentissage de Nico dans l'ordre des Roshuns ; et enfin la vendetta contre le fils de la Sainte Matriarche.
J'étais intriguée et curieuse de découvrir Farlander au vue de la grosse publicité lancé autour de cette série. Sans avoir détesté, j'ai été quand même un peu désappointé. L'univers est très bien construit, avec ce mélange de steampunk, de religion, de guerriers à la sauce samouraï... Je ne me suis pas ennuyée dans cet univers, où il se passe toujours quelque chose ! Mais ce qui fait que j'ai moins accroché est peut-être parce que je retrouvais des éléments que j'avais trop l'habitude de trouver dans d'autres romans de Fantasy, ou des idées qui n'étaient pas spécialement innovante ou, en tout cas, pas redite de manière originale par l'auteur. (Risque de spoiler !!) Il y a la relation maître/apprenti, le vieil homme un peu mystérieux, usé mais toujours l'un des plus forts, l'un des rivaux qui devient l'ami, une fille à laquelle on ne devrait pas s'intéresser qui devient le grand amour... En plus de cela, la présentation de l'univers, très beau et très visuel est un peu au détriment des personnages, qui gagnerait pour certains à être plus développés, plus tôt dans l'intrigue.
A part ces quelques petits défauts, Farlander est un récit qui plaira, je pense, à tous les débutants et amateurs de Fantasy. Foisonnant, riche, bien écrit dans l'ensemble, une intrigue avec beaucoup de rebondissements, ce premier tome est, dans la globalité, un très bon roman dont je ne regrette absolument pas la lecture !




Le Coeur du Monde, Tome 1 : Farlander
Le Coeur du Monde, Tome 2 : Entre chien et loup
 
 
 
Logo Livraddict

Commentaires

Je n'ai lu que la trilogie de l'ange de la nuit de Weeks, et cela n'arrive pas à la cheville. Je n'ai pas non plus détesté mais qu'est ce que j'ai été déçue : intrigue très convenue, fantasy trop classique pour laisser place à la surprise. Je regrette même d'avoir acheté le livre c'est pour dire.

Écrit par : Acr0 | 27/03/2013

Les commentaires sont fermés.