Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2013

Le Dieu dans l’Ombre, de Robin Hobb / Megan Lindholm

le dieu dans l’ombre,robin hobb,megan lindholm,fantastique

Le Dieu dans l'Ombre

 

Robin Hobb




le dieu dans l’ombre,robin hobb,megan lindholm,fantastiqueEvelyn a 25 ans. Un séjour imprévu dans sa belle-famille avec son mari et son fils de cinq ans tourne au cauchemar absolu.
Une créature surgie de son enfance l'entraîne alors dans un voyage hallucinant, sensuel et totalement imprévisible, vers les forêts primaires de l'Alaska. Compagnon fantasmatique ou incarnation de Pan, le grand faune lui-même...
Qui est le Dieu dans l'ombre ?



Surtout connu pour ses sagas L'Assassin Royal, Les Aventuriers de la Mer, Les Cités des Anciens, ou le Soldat Chamane, Robin Hobb a écrit d'autres sagas ou one-shot, paru sous son nom : Megan Lindholm. On peut citer notamment Ki et Vandien, Le Peuple des Rennes, Le Dernier Magicien... Mais aussi Le Dieu dans l'Ombre.
Evelyn part avec Tom et Teddy, son mari et son fils, rendre visite à sa belle-famille. Là-bas, rien ne se passera comme elle l'aurait souhaitée. Evelyn a apparemment tout pour être heureuse. Sa maison dans l'Alaska sauvage, un mari qui l'aime et dont elle estime qu'il est trop bien pour elle, un petit garçon adorable... Mais la visite à la famille de Tom va réveiller tous ses doutes, ses insécurités, l'appréhension d'être incapable de se faire accepter.
Au cours de son séjour, le mal-être s'installe de plus en plus, Evelyn se sent au fil du temps encore davantage en décalage avec sa belle-famille et son mari. Elle souffre de la solitude, du mal de vivre, s'isole et ne parvient plus à communiquer... Beaucoup de lecteurs ont eu du mal avec cette partie de la vie d'Evelyn. Personnellement, j'ai eu souvent envie de la secouer, de la pousser à parler rationnellement avec son entourage, de prendre les choses en mains ! Mais, et c'est là tout le talent de Robin Hobb, elle a réussi à m'emporter dans la tête d'Evelyn, à vivre cette descente aux Enfers, dans la paranoïa et l'anxiété.
Les moments de vie d'Evelyn chez sa belle-famille s'alterne d'abord avec sa vie lorsqu'elle était enfant, une enfant très différente de l'adulte qu'elle a essayé de devenir. Une enfant sauvage, excellente élève, mais qui préférait par-dessus tout explorer la nature autour de chez elle avec son chien et son ami Pan, le faune. C'est la partie que j'ai préféré, tant la nature semble se déployer sous nos yeux, avec ce dieu qui fait partie intégrante de la vie d'Evelyne. Un fantasme ou une réalité ?
Une fois adulte, Evelyn a tout fait pour se persuader que ce n'était qu'un personnage sorti tout droit de son imagination. Mais elle reçoit de nouveau la visite de son ami d'enfance lors de sa visite à sa belle-famille, ce qui va l'entraîner dans une nouvelle échappée au sein de la nature.
Robin Hobb signe avec Le Dieu dans l'Ombre un roman captivant, bouleversant, qui interroge sur les limites entre rêve et réalité, réel ou fantastique, les hommes ou le surnaturel. Car Pan n'est pas seulement un ami, mais incarne surtout toute une mythologie et un univers très différent de celui appréhendé d'habitude par les humains.
Le Dieu dans l'Ombre révèle une autre facette de l'écriture de l'auteur. Il y a Robin Hobb, et il y a Megan Lindholm. Sous le nom de Robin Hobb, c'est davantage des grandes sagas, dans un univers inventé de toutes pièces, avec des histoires et des personnages fantastiques. Tandis que sous le nom de Megan Lindholm, et comme dans Le Dieu dans l'Ombre, c'est une histoire plus simple, moins compliquée (moins de sagas à rallonge !), où la nature et les contes jouent des rôles prédominants.
Ayant adorée ses romans se passant dans l'univers des Rivages Maudits, je me suis plongée avec curiosité dans Le Dieu dans l'Ombre, ne sachant trop à quoi m'attendre. Je n'ai pas été déçue du résultat, c'est un excellent roman ! Il peut surprendre les fans de L'Assassin Royal et des Aventuriers de la Mer, mais une fois habituer au changement, c'est un livre qui se lit du début à la fin avec un grand plaisir !
Je le recommande vivement, j'ai passé un excellent moment de lecture !

 

 

Logo Livraddict

Commentaires

Je n'ai pas encore essayé celui-ci mais j'ai commencé Ki et Vandien, et j'ai bien aimé Le Peuple des Rennes! On retrouve tjs le style de l'auteur et on ne peut qu'accrocher!

Écrit par : Althea | 31/03/2013

Les commentaires sont fermés.