Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2013

Le Concile de Pierre, de Jean-Christophe Grangé

le concile de pierre,jean-christophe grangé,fantastique,policier

Le Concile de Pierre

 

Jean-Christophe Grangé



Diane Thiberge est un drôle d'animal : grande, belle, blonde, elle a été, adolescente, victime d'une horrible agression. Résultat : elle est maintenant solitaire, championne en arts martiaux et spécialiste du comportement des animaux prédateurs.
À 29 ans, pour sortir de sa citadelle, elle décide d'adopter dans un orphelinat en Thaïlande, un petit garçon de cinq ans. Lu-Sian, dit Lucien, va changer sa vie... pour le meilleur et pour le pire !
Suite à un accident de voiture qui laisse Lucien dans le coma, des meurtres vont se succéder autour de Diane. Peu à peu, les contours d'une terrifiante machination se font jour et vont entraîner Diane jusqu'en Mongolie, dans une ethnie aux étranges pouvoirs. Tout se jouera au centre d'un cercle de pierre témoin d'atroces expériences.



Troisième roman de Jean-Christophe Grangé. Le Concile de Pierre est souvent un peu déprécié par rapport à ses autres romans, en raison de la note de fantastique qui parsème le récit et d'une baisse de qualité par rapport aux deux premiers romans excellents et très prometteurs.
Diane Thiberge est une scientifique spécialisée dans la science du comportement des prédateurs. Jeune femme taciturne, Diane s'est profondément renfermée sur elle-même après un accident. Répugnant à l'intimité et à tout contact physique, elle lance une procédure d'adaptation. Pour adapter Lucien, elle va aller jusqu'en bordure de la frontière Birmane.
Diane et son fils vont vivre quelques semaines de bonheur. Jusqu'à une soirée où, suite à un accident de la route, le petit garçon se retrouve plongé dans le coma. Diane va s'impliquer dans cet accident, qui va entraîner des répercussions qu'elle n'imaginait pas ! Un accident peut-être pas aussi « banal » qu'on ne le supposait, le médecin qui avait pratiqué l'acupuncture sur Lucien pendant son coma est retrouvé mort... De quoi se poser des questions !
Le Concile de Pierre m'a fait un peu penser au Sang du Temps, de Maxime Chattam. Deux romans de deux maîtres de thrillers qui ont beaucoup étonné et un peu déçus, et qui comptent peut-être parmi les « moins bons ». Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ces deux romans, mais je ne suis sans doute pas très objective ! Le Concile de Pierre va droit au but, sans temps mort, avec un personnage principal très intéressant en la personne de Diane. Quelques petites incohérences au long du récit ou des passages trop vite expédiés, mais dans l'ensemble j'ai passé un moment agréable avec Le Concile de Pierre. Ce n'est ni le meilleur ni celui que je conseillerais pour commencer avec Jean-Christophe Grangé, mais qu'il faut lire malgré tout car il présente une histoire différente des romans qu'il écrit habituellement. Surtout que le personnage principal est une femme, assez rare pour être noté !
Pas du grand roman policier, mais à lire malgré tout !
 
 
 
 
Logo Livraddict

Les commentaires sont fermés.