Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2013

Mansfield Park, de Jane Austen

mansfield park,jane austen,classique

Mansfield Park

 

Jane Austen



Fanny Price est issue d'une famille pauvre qu'elle quitte à l'âge de dix ans pour vivre avec son oncle etmansfield park,jane austen,classique sa tante, Sir Thomas et Lady Bertram, à Mansfield Park. Sir Thomas désire en effet aider Mrs. Price, la mère de Fanny et la sœur de Lady Bertram, en prenant en charge l'éducation de Fanny.
Celle-ci est donc élevée avec ses cousins, légèrement plus âgés qu'elle, Tom, Edmund, Maria et Julia, mais il lui est presque constamment rappelé qu'elle leur est inférieure. Seul Edmund fait preuve de gentillesse à son égard ; Maria et Julia la méprisent, Tom ne lui prête pas attention.
Fanny maintient une correspondance régulière avec son frère William, officier de la Royal Navy. Elle acquiert en grandissant, notamment au contact d'Edmond, un sens moral qui lui sert de guide pour toute chose. La gratitude et l'affection qu'elle éprouve à l'égard de son cousin se transforment au fil des ans en un amour qu'elle garde secret.
Les jours passent calmement à Mansfield Park, jusqu'au jour où Lord Bertram part aux Caraïbes et que de nouveaux jeunes gens font leur arrivée dans les environs : Mr. et Miss Crawford, frère et sœur de la femme du nouveau pasteur. Leur arrivée bouleverse la vie austère de Mansfield Park, sous les yeux de Fanny...



Paru en 1817, Mansfield Park est l'un des romans de Jane Austen où j'ai eu le plus de difficulté à rentrer.
Il se déroule sur une dizaine d'années, où Jane Austen s'applique à décrire l'évolution de Fanny, l'héroïne, depuis ses 10 ans. Fanny Price est issu d'une famille peu aisée, sa mère ayant préféré faire un mariage d'amour plutôt que de raison. A l'âge de 10 ans, Fanny est invitée à aller vivre à Mansfield Park, chez les Bertram, aux côtés de ses cousins Thomas, Edmund, Maria et Julia. Elevée parmi eux, certains membres de la famille ne se privent pas de lui faire remarquer sa condition « inférieure » et son manque de relations ou d'argent. Ses cousines Maria et Julia la méprisent tandis que Thomas l'ignore. Seul son cousin Edmund est son ami et son confident. La vie de Fanny se retrouve bouleversée à l'arrivée de Mr et Miss Crawford, pour laquelle Edmund s'éprend.
J'ai eu plus de mal à rentrer dans Mansfield Park que dans les autres romans de Jane Austen. Bon, après Orgueil et Préjugés, mon préféré par-dessus tout, il m'est parfois difficile d'être dans un autre de ses romans aussitôt. Mais souvent, cette petite barrière s'effondre dès le début ! Dans le cas de Mansfield Park, Jane Austen plante un début assez lent, en détaillant personnages et décors. Mais cette lenteur est un atout, elle permet de connaître très intimement Fanny dès le début, surtout lorsqu'on l'a connu toute jeune. En outre, j'ai été assez perplexe vis-à-vis de Fanny. C'est une héroïne austenienne, non plus fade que les autres – au contraire ! – mais plus réservée et plus effacée. Elle est plus calme, plus discrète que certaines des autres héroïnes de Jane Austen, mais a tout autant de force, d'ironie, et un regard très acéré sur le monde et les personnes qui l'entourent. Après un début un peu difficile à ses côtés, j'ai été absolument conquise !
Comme toujours, Jane Austen dépeint avec une grande précision une époque et des lieux intéressants, mais surtout toute une galerie de personnages, avec le strict mais juste Sir Bertram, avec sa femme plutôt amorphe, Mrs Norris qui ne perd pas une occasion de lancer une critique acerbe, Mary Crawford qui méprise Edward parce qu'il est destiné à une carrière de pasteur tout en jouant avec lui, Edward, juste, soucieux des autres, mais curieusement aveugle à certains moments (tu vois pas qu'il faut arrêter de t'accrocher à Mary ?), et surtout la douce Fanny, bonne et qui sait se rend indispensable à sa famille tout en oubliant son bien-être (c'est pas compliqué de mettre un peu de feu dans la pièce qu'elle utilise !).
Le domaine de Mansfield Park fait partie intégrante du roman. Toute l'action s'y trouve, excepté un moment pour revenir histoire de quelques lignes à Portsmouth, ville om réside la famille de Fanny. Que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du domaine, Fanny et sa famille vont évoluer, dans le cadre assez réduit du quotidien d'une famille bourgeoise.
Evidemment, on pourrait reprocher aux romans de Jane Austen d'avoir beaucoup de ressembles, une trame de fond semblable. Description d'un groupe réduit, le plus souvent dans un seul lieu, avec beaucoup de jeunes gens en âge de se marier, l'amour contrarié... Mais ce serait pinailler ! C'est là le grand talent de Jane Austen : prendre des détails similaires pour en faire une œuvre époustouflante. On sait toujours plus ou moins qu'on va en arriver à tel ou tel résultat, mais le chemin que les personnages empruntent est à chaque fois différent, avec toujours des surprises, des revirements de situation... A chaque fois un régal pour les yeux !
On retrouve dans Mansfield Park la pluma talentueuse de Jane Austen, ses descriptions acérées, son humour, sa vision personnelle de l'époque et des gens qui la compose. Bref, un livre à lire absolument !
 
 
 
Logo Livraddict
 

Commentaires

J'ai beaucoup aimé ce roman. C'est, je crois, celui que j'ai préféré après Orgueil et Préjugés. Je l'ai trouvé bien écrit, très beau et j'ai beaucoup aimé le personnage de Fanny Price, qui, bien que très effacée, a quand même un caractère bien affirmé. Au contraire, ses cousines m'ont par exemple porté sur les nerfs ! :D Alors que Fanny reste un personnage vraiment intéressant et pas frivole, contrairement à elles.
Comme tu le dis très bien à la fin de ta chronique, c'est un livre à lire absolument...je le conseille à tous les fans d'Austen, d'ailleurs. :)

Écrit par : A-Little-Bit-Dramatic | 19/05/2013

Ca reste le roman de Jane Austen que j'aime le moins (ce qui veut quand même dire que je l'aime bcp!). J'ai toujours très envie de secouer Fanny et Edmond!!

Écrit par : Alice | 30/05/2013

Les commentaires sont fermés.