Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2013

Charlie et la Chocolaterie, de Roald Dahl

charlie et la chocolaterie,roald dahl,jeunesse

Charlie et la Chocolaterie

 

Roald Dahl




Charlie est un petit garçon qui vit avec son papa et sa maman, mais aussi avec ses quatre grands-parents.
Tout ce monde est entassé dans deux pièces seulement car la famille de Charlie est très pauvre. Lorsque son papa perd son travail, la situation devient dramatique, ils meurent presque de faim.
Mais dans la ville où ils demeurent, il y a une mystérieuse chocolaterie : nul n'y entre ni n'en sort jamais. Son propriétaire, Mr Wonka, lance un grand concours : les cinq gagnants pourront visiter l'usine et gagner des sucreries pour toute leur vie.
Mais les enfants mal élevés doivent se méfier : ils seront punis par où ils auront péché.



Roman pour enfants, Charlie et la Chocolaterie fait partie de ces classiques indémodables qui ont bercés ma jeunesse, aux côtés de nombreux autres romans de Roald Dahl, comme Matilda, James et la grosse pêche, Sacrées Sorcières ou La Potion Magique de Georges Bouillon !
Charlie Bucket vit avec ses parents et ses quatre grands-parents toujours allongés dans leur lit. C'est unecharlie et la chocolaterie,roald dahl,jeunesse famille très pauvre, mais très unie. Charlie est un petit garçon très sympathique, dont la misère ne peut que nous émouvoir. A côté de chez lui, il y a la plus grande chocolaterie du monde, dont Willy Wonka est le propriétaire, mais surtout le plus merveilleux et le plus inventif créateur de sucreries. Il peut inventer de tout, et surtout des choses apparemment totalement irréalisables, telles les glaces qui ne fondent jamais, les chewing-gums qui gardent leur goût...
Pratiquement ruiné par l'espionnage industriel, Willy Wonka a fermé un temps sa fabrique, avant de la rouvrir avec des ouvriers qu'on ne voit jamais... Après quelques années de travaux, il organise une loterie pour permettre au public de redécouvrir sa chocolaterie. Cinq tablettes de chocolat Wonka vont contenir un ticket d'or, ce qui permettra aux heureux gagnants de pouvoir entrer dans la fabrique. Les gagnants vont être Augustus Gloop, un glouton ; Veruca Salt, une fille pourrie-gâtée ; Violet Beauregard, mâcheuse de chewing-gum ; Mike Teavee, passionné de télévision. Et évidemment, Charlie Bucket !
J'ai entendu quelques reproches contre Charlie et la Chocolaterie, comme le fait que les enfants accompagnant Charlie soient réduits à un défaut les caricaturant, comme la gourmandise ou autre, ainsi par le fait que Charlie soit le seul garçon pauvre, et donc le plus humble et le plus discret. Mais ça ne m'a pas choquée, car à la base ce roman de Roald Dahl est destiné aux enfants, et par là leur montrer que c'était une bonne chose d'être attentif aux autres, d'être compréhensif et respectueux. Les enfants gâtés sont punis, Charlie à sa fin heureuse... Eh bien, de temps en temps, ça fait du bien que les gentils gagnent et que les méchants soient remis à leur place !
Charlie et la Chocolaterie se dévore comme un bon chocolat, il se lit vite et très facilement, tout en plaisant à la fois aux grands et aux petits ! C'est un moment de lecture excellent, délicieux, où je ne vois pas le temps passer et où à chaque fois je rêve de pouvoir aller moi aussi dans la chocolaterie de Willy Wonka ! Avec ses descriptions féériques, ce roman est un vrai bijou, je ne peux que le conseiller.
Très drôle et original, Roald Dahl nous montre que l'enfant en nous est toujours présent, pour un moment que l'on n'oublie pas !
 
 
 
 
Logo Livraddict

Commentaires

Ahhh que de nostalgie!! J'avais adoré ce livre étant plus jeune. Et puis j'ai aussi adoré Matilda :)

Écrit par : sofiaportos | 19/06/2013

Ce livre est l'exemple même du fait que parfois, je peux être très déçue par une oeuvre originale si j'ai vu l'adaptation auparavant.
J'adore le film de Burton et j'ai été très déçue par ma lecture ensuite. Je n'ai pas retrouvé la magie que j'aimais tant. C'était sans doute trop jeunesse pour moi (bien qu'en général, j'adore ce genre de livres).
Bises ^^

Écrit par : Arcaalea | 29/06/2013

Une référence pour moi aussi étant enfant, mais comme toi, je ne sais pas si je retrouverai la même magie si je le relisais :o

Écrit par : Effy | 29/07/2013

Les commentaires sont fermés.