Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2014

Le maître ou le tournoi de go, de Yasunari Kawabata

le maître ou le tournoi de go,yasunari kawabata,drame,historique

Le maître ou le tournoi de go

Yasunari Kawabata



1938.
Shusai, dernier maître de Go, invaincu mais âgé et miné par la maladie, s'engage dans son dernier combat. Son adversaire, Otaké, pratique un jeu agressif, efficace et brillant. La partie dont l'issue est inéluctable va durer six mois...
Tout oppose les deux héros de ce récit. Shusai témoigne de l'esprit ancien, simple et lumineux, évoque les forces de la nature jusque dans son comportement autocrate. Otaké incarne la modernité, sombre, inflexible et triomphante.
Le jeu est serré, âpre, il s'interrompt et reprend sans cesse alors que le crépitement d'une averse, le grondement d'une cascade étouffent le son des canons d'une guerre pourtant toute proche.
Méditation mélancolique sur la mort, sur le temps qui passe, Le Maître ou le Tournoi de Go s'accroche au rythme immuable des éléments comme pour suspendre le cours inexorable de l'Histoire.



Après La joueuse de go, de Shan Sa, j'ai eu envie de découvrir davantage l'univers de ce jeu si particulier : le go. Le maître ou le tournoi de go fait partie de ces classiques dont on m'a beaucoup parlé et que j'étais impatiente de commencer.
Shusai est un grand maître de go, peut-être le plus grand, et encore invaincu dans les tournois. Mais il vieux maintenant, et surtout très malade. Il décide de faire un dernier tournoi. Son adversaire, Otaké, pratique un jeu très différent, efficace, mais très agressif. Ils vont s'affronter pendant 6 mois, jusqu'à l'issue qui déterminera le vainqueur.
le maître ou le tournoi de go,yasunari kawabata,drame,historiqueLe maître ou le tournoi de go est un récit très court, mais aussi très dense. C'est un récit qui repose sur des faits historiques et où seulement les noms ont été modifiés. L'auteur décrit avec minutie et beaucoup de détails une partie de go, organisé entre un vieux maître, issue d'une longue dynastie de joueurs de go et son adversaire, un homme plus sanguin et qui n'a pas la même vision séculaire que le maître.
Au cours de ce long tournoi, on assiste au choc entre deux personnalités, deux manières de jouer. Le maître voit le go comme une forme d'esthétisme avec ses codes, son adversaire est moins porté sur l'aspect mystique du jeu. Shusai joue très rapidement, porté par sa longue expérience, tandis qu'Otaké prend un long temps de réflexion, à la fois pour bien réfléchir à son prochain coup, mais aussi pour déconcentrer le maître.
Le go a beau être un jeu très peu connu des Occidentaux, on ne pas rester sans rien ressentir devant ce jeu et devant la manière de le traiter par Yasunari Kawabata. Ce tournoi engendre beaucoup de tensions et d'attentes, ressenties très fortement par le lecteur, et les enjeux sont énormes : l'affrontement entre la modernité et les traditions, les manières de jouer différentes les unes des autres... Entre deux plages de jeu, on peut également assister à la vie des personnages qui attendent la reprise du tournoi, comment ils vivent, comment ils s'occupent, et leurs relations avec famille, amis ou connaissances.
Yasunari Kawabata a une écriture très particulière, très frappante, vraiment très belle. Le maître ou le tournoi de go est un récit qui va droit à l'essentiel, sans s'embarrasser de superflu. Une écriture concise, dépouillé, vraiment magnifique ! Il va être le premier auteur japonais à recevoir le prix Nobel de littérature en 1968. C'est un auteur particulier que je découvre seulement maintenant et que j'ai bien l'intention de continuer à découvrir ! Après Le maître ou le tournoi de go, j'ai bien envie de lire Le grondement de la montagne, Tristesse et beauté ainsi que Les belles endormies.
Si vous ne connaissez pas encore Yasunari Kawabata, je vous conseille ce livre !
 
 
 
Logo Livraddict

Commentaires

En général j'aime les romans japonais. Celui-ci pourrait me plaire aussi je pense. Mais je me demande : c'est quoi le jeu de go? C'est un jeu violent?

Écrit par : Laeti | 11/03/2014

Non pas du tout ! C'est un peu comme les échecs, sauf qu'il y a des pions blancs et des pions noirs, les règles ne sont pas les mêmes... Un jeu vraiment très beau ! Si tu l'occasion de te renseigner sur Internet, n'hésite pas :)

Écrit par : Le Chat du Cheshire | 11/03/2014

J'en ai 3 dans ma bibliothèque. J'attends qu'ils s'offrent à moi. J'aime beaucoup la littérature asiatique. Surtout, celle empreinte de douceur ;-)
Ton commentaire me donne envie.

Écrit par : bookemixer | 11/03/2014

Oh tu m'intrigues avec ce livre ! Je l'ai vu apparaître dans mon actu livraddict et il a de suite attiré mon regard. Je n'ai jamais joué au Go mais je connais le jeu par l'intermédiaire d'un manga et j'ai beaucoup aimé le découvrir. Une partie qui dure 6 mois en plus, wouah, ça m'intrigue encore plus !
Merci pour la découverte !

Écrit par : MiyuNeko | 12/03/2014

Ça fait bizarre de lire un livre sur un jeu... C'est comme regarder une partie d'échecs à la télé... Au premier abord cela ne me tente pas mais ta chronique m'intrigue !

Écrit par : yuya46 | 22/03/2014

Les commentaires sont fermés.