Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2014

Les collines d'eucalyptus, de Duong Thu Huong

les collines d'eucalyptus,duong thu huong,contemporain,coup de cœur

Les collines d'eucalyptus

 

Duong Thu Huong



Coup de cœur



Derrière les barreaux de sa prison, Thanh contemple les derniers lambeaux de brume sur la paroi rocheuse qui lui tient désormais lieu d'horizon. Il a été condamné aux travaux forcés.
Parce que ce jeune homme sans histoire, excellent élève et fils modèle, a découvert très tôt son homosexualité et qu'il lui a paru insurmontable de l'avouer à ses parents, son destin a basculé. Comment il est tombé sous la coupe d'un mauvais garçon avec qui il a fui sa ville natale et comment il s'est retrouvé piégé, c'est le fatal et poignant engrenage que Duong Thu Huong met en scène.
Thanh est désespérément seul pour cette descente dans les cercles de son enfer intime. Il ne peut confier à personne les affres de sa relation avec son compagnon qui, en parfait manipulateur, joue de l'attirance physique qu'il exerce pour vivre à ses crochets. Honteux de sa faiblesse et de sa lâcheté, Thanh se garde bien de demander conseil à Tiên Lai, l'homme mûr en qui il a pourtant le sentiment d'avoir rencontré un alter ego.
À Dalat où ils végètent comme ramasseurs de balles sur des cours de tennis, Thanh n'a pas la force d'éconduire son mauvais génie. Il s'enfuit en vain à Saigon, croyant trouver refuge dans l'anonymat de la métropole.
Si l'issue de cette sombre liaison est bien fatale, Duong Thu Huong écrit pourtant un roman de la rédemption. Son jeune héros, dont les tribulations lui donnent la matière d'une vertigineuse plongée dans le Vietnam de la fin des années 80, ne finira pas au bagne.



Dans les nouveautés de ces derniers temps, Les collines d'eucalyptus m'a particulièrement attirée.
Nous découvrons Thanh en prison, confronté à la dureté de ce système, aux relations avec les gardiens et les autres détenus. En prison, pour un motif que nous découvrirons au fur et à mesure qu'avance l'histoire. Avec des flash-back, nous visitons petit bout par petit bout le passé de ce personnage, que l'on découvre homosexuel, un garçon sans histoire et très bon élève. Terrifié à l'idée d'être rejeté ou de voir sa famille mise au ban de la société, Thanh va s'enfuir en compagnie de son amant, un mauvais garçon de son village.
Il va vagabonder, descendant de plus en plus bas dans son enfer personnel, se dégoûtant lui-même de sa lâcheté, de sa peur, de laisser vivre à ses crochets un compagnon qu'il n'aime plus.
Dans Les collines d'eucalyptus, Duong Thu Huong va nous entraîner dans la vie mouvementée de Thanh, mais aussi dans celles des individus qu'il va croiser. Que ce soit celle de son compagnon, des hommes qu'il rencontre, d'individus dans la prison où il est enfermé, on va avoir droit à un moment de leur parcours, quel a été leur chemin... Je ne connaissais absolument pas Duong Thu Huong avant ce roman, mais c'est maintenant une auteure que je vais suivre ! Elle a parfaitement décrit l'atmosphère du Vietnam, les relations et les façons dont les personnages interagissent. Le point fort est vraiment d'avoir décrit l'ambiance d'un petit village, comment les rumeurs peuvent circuler et comment on peut se retrouver face à l'opprobre de tous les gens que l'on connait. Duong Thu Huong décrit parfaitement les mœurs, les contraintes, les valeurs... Mais aussi les sentiments amoureux, le sentiment de fuir sans pouvoir jamais vraiment se poser quelque part.
Les collines d'eucalyptus est un gros pavé, mais qui s'enchaîne tout seul ! J'ai dévoré les pages, je me suis profondément attachée aux personnages et spécialement à Thanh, qui est un jeune homme intelligent, sensible, mais vraiment trop pris par les complexités de sa vie. Il va être amené à faire des choses qu'il ne voulait pas à cause de ses relations, sa fidélité et sa dépendance à l'égard de son amant puis le fait de se retrouver pris à parti à cause de lui vont lui faire avoir une vie tumultueuse, où l'on voit que l'amour peut être très beau, mais aussi une situation où on profite des faiblesses de ses partenaires. Heureusement que Thanh va trouver des personnes qui vont véritablement l'aider et l'aider sur sa route, non seulement sa famille mais aussi des amis, des gens qui vont se révèlent être de vrais joyaux, des personnages capables d'aimer vraiment, et non de prétendre aimer pour arriver à leur fin.
Les collines d'eucalyptus est un gros coup de cœur, je ne peux que vous le recommander ! Je suis très impatiente maintenant de découvrir Itinéraire d'enfance, dont le résumé m'attirait énormément, et Terre des Oublis qui est apparemment le meilleur de Duong Thu Huong !
Quelques mots pour finir sur l'auteur, car en me renseignant je me suis aperçue que ce n'était pas n'importe qui : c'est une romancière, mais surtout une dissidente politique vietnamienne, qui s'est illustré pour ses combats en faveur de la démocratie et de la liberté. Ce qui n'est pas franchement du goût de la politique vietnamienne, on peut le dire. Son père s'est engagé auprès des nationalistes vietnamiens, elle a reçu une éducation traditionnelle et s'est inscrite ensuite à l’École Supérieur de la Culture, Duong Thu Huong est allée également en Bulgarie, en Allemagne et en URSS. Elle a été mariée avec un homme qui la battait, et sa famille a longtemps refusée qu'elle divorce car c'était une honte pour l'honneur de la famille. Elle s'est beaucoup intéressée à la politique mais aussi aux arts, que ce soit en écrivant des scénarios qu'en rejoignant des partis politiques. Duong Thu Huong reçoit la médaille de chevalier des arts et des lettres en 1994, ce qui ne va pas être appréciés des autorités vietnamiennes, qui vont la surveiller encore plus. On peut le voir, Duong Thu Huong a une vie très remplie et très dense, qui rejaillit sur ses écrits, notamment par l'amour contrarié et les valeurs familiales, une critique de la politique et de la société...
Si vous ne connaissez pas encore cette auteure, elle est à découvrir très vite !



Mais que peut faire quand le destin sépare ceux qui s'aiment ?
Que peuvent les hommes, ces petites fourmis aveugles tâtonnant dans le
monde grâce à leurs antennes, lorsqu'ils sont pris dans la tourmente ?


Chaque destin d'homme est conduit par une main invisible.
Nul ne peut modifier le cours d'une rivière, nul ne peut remodeler le relief d'une montagne.
Qui fléchirait sa propre destinée ?
 
 

 
Logo Livraddict

Commentaires

je ne connaissais pas celui ci et je pense que sans ton avis je serai passée à coté parce que la couverture... bref tu vois ce que je veux dire. Merci en tout cas, ça peut etre intéressant.

Écrit par : Melliane | 03/04/2014

Ohhh que ça a l'air triste!! Je note si jamais il passe entre mes mains, mais ça sera pour un moment où ça ne me dérange pas d'avoir une lecture difficile!! En tout cas il a l'air très bien, merci pour la découverte :)

Écrit par : La tête dans les livres | 03/04/2014

Je note alors, surtout que j'adore cet éditeur ! J'aime toujours leurs publications ^^

Écrit par : Alison Mossharty | 05/04/2014

C'est une maison d'édition que j'adore!!!
Je l'ai noté depuis quelques temps, il me fait de l'oeil celui-là!

Écrit par : le livre-vie | 06/04/2014

J'ai l'habitude de craquer sur les couvertures mais ce coup-ci ce ne sera pas le cas ou après ce sont les titres qui me font de l'oeil et celui-ci m'a attiré...
Car j'ai pensé au koala et donc j'ai lu ta chronique... Bien entendu c'est niet pour les koalas :) Mais tu me donnes envie de découvrir ce roman ^^
Merciiii

Écrit par : yuya46 | 10/04/2014

Les commentaires sont fermés.