Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2014

La légion de la Colombe Noire, Tome 1, de Kami Garcia

la légion de la colombe noire,kami garcia,tome 1,fantastique,jeunesse

La légion de la Colombe Noire

Kami Garcia


La vie entière de Kennedy Waters change lorsqu'elle trouve sa mère morte et découvre qu'elle est membre d'une société secrète formée il y a deux cents ans dans le but de protéger le monde d'un puissant démon déterminé à trouver un moyen de sortir de sa dimension pour intégrer la nôtre, ainsi que des dangereux esprits qu'il contrôle.

JE N'AI JAMAIS CRU AUX FANTÔMES.
JUSQU'À CE QUE L'UN D'EUX ESSAYE DE ME TUER.



Je connaissais Kami Garcia seulement par La Chronique des Enchanteurs, qu'elle a co-écrite avec Margaret Stohl, et dont j'ai seulement lu le premier tome : 16 lunes.
Dans ce premier tome, on découvre Kennedy, une jeune fille apparemment ordinaire. Jusqu'à la mort brutale de sa mère, où elle découvre à la fois son corps, mais aussi l'existence du monde surnaturelle et de personnes faisant partie de la Légion, chargée de détruire les esprits malveillants. On ajoute à tout ça que non seulement Kennedy doit gérer tout ça, mais aussi rentrer dans la ligue pour prendre la place de sa mère. Les autres membres de la Légion (Jared et Lukas qui sont jumeaux, Alara, Priest), ont tous été élevés dans les connaissances de cet univers et de ses règles.
Donc, forcément, Kennedy va se retrouver un peu comme la cinquième roue du carrosse, à tout devoir apprendre, à mettre les autres en danger ainsi qu'elle-même, se sentir exclue et toujours se demander lorsqu'elle fera enfin partie du groupe, pourquoi sa mère ne l'a jamais informé de l'existence de ce monde surnaturel et pourquoi son père les a abandonnait.
Dès le début, je partais avec l'espoir de passer un bon moment avec La légion de la Colombe Noire. Sans avoir détesté, disons que j'ai été un peu déçue... L'histoire est vue et revue (une fille qui ignore tout d'un autre monde, les héros qui arrivent pour la sauver in extremis d'un danger mortel, une héroïne qui se sent à la fois gauche et empoté, spécialement lorsqu'elle se retrouve face à face avec une super bombasse top guerrière...), il y a forcément un triangle amoureux, et forcément toujours un qui va dire : « J'ai fait des trucs moches dans ma vie, je ne veux pas qu'il t'arrive malheur, et ça serait mieux qu'on ne se voit plus, et je ne vaux pas mon frère, et bla-bla-bla... » Les personnages sont assez caricaturaux, je trouve... Kennedy est très sympathique, mais je n'ai pas ressentie forcément toujours d'empathie à son propos, malgré son histoire. Alara et Priest sont respectivement la super guerrière pas si méchante que ça finalement, et le petit génie très doué pour inventer des armes. Les jumeaux me font énormément penser à Sam et Dean de la série TV Supernatural, avec une relations à la fois très tendue et très proche, ainsi que par le fait de chasser les mauvais esprits.
Le point qui change agréablement est d'avoir affaire à une mythologie qui présente des esprits, des fantômes et autres esprits frappeurs, ce qui change des mythologies que l'on rencontre habituellement. Mais c'est bien le seul point vraiment positif que j'ai trouvé, je pense ! Car même si je suis restée accrocher jusqu'à la fin de l'histoire, je ne pense pas relire un jour ce premier tome, et je ne sais même pas si je continuerai la série. En tout cas, je ne l'achèterai pas, c'est sûr ! Mais j'ai quand même fini le livre rapidement, je suis restée dedans jusqu'à la fin, ce qui prouve que ce livre n'est pas mauvais ou ne m'a pas laissé indifférente. Une idée de départ sympathique, mais qui aurait pu être beaucoup mieux traité et surtout beaucoup plus approfondi. Alors, qui sait, peut-être que le tome 2 relèvera le niveau ?
Sinon, si vous voulez lire une série jeunesse, avec une héroïne qui découvre un monde tout à fait différent de celui qu'elle croyait, avec des esprits, un poil de romance, je vous conseille davantage Pouvoirs Obscurs, de Kelley Armstrong, qui m'a vraiment emballé !
Bonne lecture quand même, et j'espère que cette série vous plaira davantage qu'à moi !
 
 
 
Logo Livraddict

30/03/2014

Le tag du gâteau littéraire

le tag,gâteau littéraire

Cette fois personne ne m'a taggué, mais quand j'ai vu ce petit Tag chez Cottage Myrtille, qui l'a reprise chez Bookerdose je n'ai pas pu résister ! L'idée c'est créer une recette de son gâteau littéraire. Voilà ce que ça donne pour moi.

le tag,gâteau littéraire

Prenez la farine en choisissant un livre dont l'histoire a été lente à démarrer mais la suite prenante :
Je pense que le premier livre qui me vient à l'esprit est La Communauté de l'Anneau. J'avais tentée de le lire au collège, sans réussir à dépasser les premières pages – comme beaucoup apparemment ! J'avais laissé cette trilogie de côté, jusqu'à ce que je voie le premier film. Et là... révélation ! J'ai adorée le film et je me suis dit que si le livre était au moins aussi bien, ce serait un gros coup de cœur. C'était aussi bien, et même beaucoup plus que ça ! Donc, un début un peu difficile mais au final un gros coup de cœur pour la trilogie du Seigneur des Anneaux !

le tag,gâteau littéraire

Ajoutez la margarine, c'est un livre avec une intrigue riche et bien ficelée :
Les Piliers de la Terre : un livre à l'époque du Moyen-Âge, qui se déroule sur une assez longue période, avec la vie de plusieurs personnages. Ken Follett a fait un récit très dense, avec une multitude d'événements et de faits, une intrigue vraiment intéressante et qui ne s'essouffle jamais. Un excellent roman !

le tag,gâteau littéraireJ'aurais pu également parler d'Autant en emporte le vent, tellement ce livre fait partie de ces histoires complexes, où on suit des personnages pendant des années et pratiquement une bonne partie de leur vie. L'histoire d'amour est captivante, il y a ce côté histoire de la guerre et de l’esclavage qui ne peut que faire réfléchir, ces sentiments cachés, refoulés, ou en tout cas qu'on ne connait que très mal... Bref un gros coup de cœur !


le tag,gâteau littéraire

Mélangez avec les œufs ; cela consiste à choisir un livre que vous pensiez détester mais qui s'est révélé être un véritable coup de cœur :
Le premier titre qui me vient est Maléfices, de Maxime Chattam. Cet auteur est celui qui m'a fait découvrir et aimer le thriller. A l'époque, j'avais lu des romans qui m'avaient vraiment dégoûtée de ce genre, j'étais prête à laisser tomber. Jusqu'au jour où je suis tombée, tout à fait par hasard, sur ce troisième tome de La Trilogie du Mal. Un choc ! J'ai tout adorée : cette intrigue très bien menée, qui a un petit côté fantastique avec une explication tout à fait scientifique, le charisme des personnages (et spécialement Joshua Brolin, un des personnages que je préfère), Maxime Chattam a su me réconcilier avec le genre du policier et qui m'a fait tomber véritablement dedans !

le tag,gâteau littéraire

Ensuite, ajoutez le sucre, choisissez un bouquin "doudou" qui vous a fait passer un moment de douceur dans ce monde de brute :
Orgueil et Préjugés est un des livres que je relis toujours, avec le même plaisir, avec la même intensité. L'histoire d'Elizabeth et Darcy, la famille Bennet et l'agacement qu'elle provoque souvent, les préjugés qui séparent chacun des personnages... Je suis à chaque fois ravie de retrouver ce roman et la très belle plume de Jane Austen, ce qui me fait passer un excellent moment à chaque fois !

le tag,gâteau littéraire

Choisissez comme glaçage un livre qui regroupe tous les éléments qu'il faut à un récit pour que vous l'aimiez :
La saga Thursday Next s'inscrit parfaitement dans cette question. A la fois science-fiction, un peu policier aussi, uchronie, il y a des enquêtes, des créatures fantastiques, un monde complètement cintré, des personnages captivants, une multinationale que l'on adore détester, des livres qui se diversifient à chaque fois, une héroïne à laquelle on ne peut que s'identifier... J'attends la suite avec impatiente et je prends toujours un très grand plaisir à revivre les aventures de Thursday !

le tag,gâteau littéraire

Puis parsemez de pépites colorées le glaçage, il vous faut un livre qui vous donne la pêche quand vous avez le moral dans les chaussettes :
Nord et Sud est le récit que j'ai découvert assez récemment et dont je me demande comment j'ai pu passer à côté aussi longtemps. La vie de Margaret n'est pas toujours heureuse, mais sa ténacité et sa volonté la font relever des défis qui auraient pu écraser n'importe qui. L'écriture d'Elizabeth Gaskell est un vrai ravissement, je me sens mieux à chaque fois que je me plonge dans Nord et Sud !

le tag,gâteau littéraire

Pour finir, le dernier ingrédient, l'indispensable cerise sur le gâteau, ajoutez le livre que vous avez le plus aimé en ce début d'année 2014 :
Très facile ici : ça sera Les Fiancés de l'Hiver, de Christelle Dabos ! Bouchon et Phebusa ont eu un coup de cœur pour ce roman, il ne m'en fallait pas plus pour l'emprunter et le dévorer aussi sec. Très bien écrit, une histoire prenante et qui change de ce que l'on peut lire d'habitude, des personnages intéressants... Définitivement la révélation et le premier coup de cœur de l'année 2014 !
 
 
Je tague quelques personnes, pas une obligation mais j'adorerais vois à quoi ressemblerait vos gâteaux littéraires !
Que personne n'hésite à le faire, je suis toujours curieuse ! Et surtout n'hésitez pas à me donner vos liens !
 

Publié dans Tag | Tags : le tag, gâteau littéraire | Commentaires (19) |  Facebook | |

29/03/2014

Chroniques Barbares, Tome 2, de Mallock

chroniques barbares,les visages de dieu,mallock,tome 2

Chroniques Barbares, Tome 2
Les visages de Dieu

Mallock



24 décembre, le Père Noël rajuste sa barbe, les sapins clignotent et la neige tombe lentement sur la dernière scène de crime du Maquilleur. Ce tueur en série, hors normes, fait de chacun de ses meurtres une œuvre d'art baroque, sculptant sauvagement les corps et peignant les visages dans des décors d'Apocalypse.
Amédée Mallock, commissaire visionnaire au cœur mélancolique, va tenter de résoudre une terrifiante énigme, une course contre la montre et la mort.
Plus il avancera, plus les questions s'accumuleront. Le Maquilleur est-il plusieurs ? Pourrait-il être immortel ? Le diable croit-il en Dieu ?
Polar mystique, thriller théologique. Les Visages de Dieu croise une formidable intrigue avec une quête vertigineuse dans les abîmes de la barbarie humaine.



Je découvre enfin Mallock et son univers. J'aurais préféré commencer avec Le massacre des innocents, le premier tome où nous découvrons le commissaire Mallock et suivre l'évolution de ce personnage mais tant pis !
Au moment de Noël, un tueur laisse des cadavres mis en scène derrière lui. Chacun de ces corps est exposés, de telle sorte qu'on a fini par surmonter l'assassin le Maquilleur. Très vite, ce tueur semble hors norme et suscite de plus en plus de questions. L'enquête stagne, alors les autorités décident de changer d'enquêteur et confient cette enquête à Mallock, réputé pour ses méthodes à la fois différentes et efficaces.
Les visages de Dieu est un thriller que j'ai pris plaisir à lire, mais qui ne m'a pas non plus interpellée plus que ça, malheureusement... Les scènes de crimes ont beau être décrites comme des œuvres d'art, je trouvais que ça montait très vite dans la surenchère du sang et du gore. Le commissaire Mallock est un nounours bourru, qui a bien évidemment ses failles et ses blessures, comme la mort violente de son fils.
Le seul point qui change des thrillers que je lis habituellement est la petite note fantastique. En effet le commissaire Mallock est un devin – ou tout comme. A l'aide de l'opium ou de diverses autres drogues (alcool...), il se plonge dans des transes, dans des visions qui lui permettent de comprendre le tueur, de saisir des instantes clefs de la vie de l'assassin. C'est un point qui change et qui permet de rester intéressé, surtout lorsque ce Maquilleur semble assassiner depuis de trop longues années !
J'ai l'air d'être moyennement convaincu par ce premier livre de Mallock que je lis, et c'est vrai que ce n'est pas une révélation ni un coup de cœur. Mais malgré tout, je suis restée prise dans l'histoire et je ne me suis pas ennuyée. Et c'est là tout ce que je demande bien souvent à un thriller, car si je m'étais ennuyée ou si j'avais abandonné en cours de route, ç'aurait été vraiment très mauvais signe ! Donc Les visages de Dieu n'a beau pas être mon thriller préféré, il reste quand même un livre que j'ai lu avec intérêt et l'envie de découvrir l'identité du Maquilleur (dont je me doutais, et je suis très contente de voir que mes soupçons étaient confirmés !). J'attendais peut-être trop de ce livre, mais j'ai quand même réussi à m'y plonger et à y prendre plaisir en fin de compte, c'est le principal !
Un livre policier intéressant dans l'ensemble.
 
 
 
Logo Livraddict

27/03/2014

Impératrice, de Shan Sa

impératrice,shan sa,contemporain,historique

Impératrice

Shan Sa



Elle est née dans la fabuleuse dynastie Tang du VIIe siècle.
Elle a grandi au bord du fleuve Long, où elle apprenait à dompter les chevaux.
Elle est entrée au gynécée impérial où vivaient dix mille concubines.
Elle a connu les meurtres, les complots, les trahisons, elle est devenue Impératrice de Chine.
Elle a connu la guerre, la famine, l'épidémie.
Elle a porté la civilisation chinoise à son apogée, elle a vécu entourée de poétesses, de calligraphes, de philosophes. Elle a régné sur le plus vaste empire sous le ciel, dans le plus beau palais du monde.
Elle est devenue l'Empereur-Sacré-Qui-Fait-Tourner-la-Roue-d'Or.
Son nom a été outragé, son histoire déformée, ses mémoires effacées, les hommes se sont vengés d'une femme qui avait osé devenir Empereur, et pour la première fois depuis treize siècles, elle ouvre les portes de sa Cité Interdite.


Impératrice est l'histoire d'une simple roturière – certes de bonne famille – qui est devenu l'Impératrice de la Cité Interdite.
Chine, VIIème siècle. Avant de devenir impératrice, Lumière a été élevée à la fois à la fois dans les traditions, mais surtout en-dehors, notamment avec ses penchants à dompter les chevaux. Vivant avec sa mère et sa sœur dans le village de son père, qui vient de mourir, elle est recommandée pour entrer à la cour du souverain, et dans son Gynécée. Evoluant désormais dans un monde tout à fait différent, elle va se faire sa place à coup de ruses et de force, jusqu'à devenir Impératrice, la seule femme à être sur le trône.
Concubine au départ, elle se rend compte qu'elle a plus de capacité pour diriger que l'Empereur actuel. Dirigeant l'empire dans l'ombre au départ, elle va finir par le gouverner au vu de tout le monde, ce qui ne lui attire pas forcément la sympathie !
Je connaissais déjà Shan Sa par ses romans précédents, parmi lesquels on peut citer Alexandre & Alestria, La cithare nue, Porte de la Paix Céleste, Les quatre vies du saule, La Joueuse de Go... Impératrice n'est pas un coup de cœur contrairement à La Joueuse de Go et Porte de la Paix Céleste, mais c'est un livre dans lequel j'ai retrouvé avec un immense plaisir la plume si reconnaissable de l'auteur.
Dans ce roman, on peut assister à une période d'histoire, certes romancé, mais très intéressante ! Je ne connais pas du tout l'histoire de ces grandes dynasties chinoises, dont on devrait pourtant nous parler plus souvent. Shan Sa nous permet de se plonger dans ces événements méconnus mais surtout nous donne envie d'en apprendre toujours plus.
Lumière est un personnage que j'ai suivi avec intérêt : de personne dont on ne préoccupait pas, elle est devenue une des concubines les plus importantes et ensuite Impératrice de Chine. Non seulement elle a réglé très longtemps, mais elle a aussi permis la prospérité de son peuple, elle connaissait la politique et les démarches à suivre sur le bout des doigts, n'hésitant pas à faire n'importe quoi pour garder le pouvoir et un pays stable et puissant.
Impératrice est une très belle histoire, encore une fois, servi par une écriture poétique, vraiment merveilleuse ! Si vous ne connaissez pas encore Shan Sa, n'hésitez surtout pas à vous précipiter sur ses romans !
 
 
 
Logo Livraddict

25/03/2014

In my mailbox ≠4, Spécial Salon du Livre 2014

 in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

Heureusement que je ne participe pas au challenge 100 jours sans achats, parce que ma PAL n'a pas résisté au Salon du Livre de Paris ! Un super Salon, comme d'habitude. Même si je n'ai pas fait tout ce que je voulais, j'ai pu voir mes auteurs préférés, discuter et surtout voir des amis que je vois trop rarement ! Donc, j'ai hâte d'être au prochain Salon !

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- L'exil des anges, Gilles Legardinier
Un des Legardinier que je n'ai pas encore lu, mais j'ai plus que hâte !

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Complètement cramé, Gilles Legardinier
Je possède et j'ai déjà lu ce roman en grand format. Mais l'auteur m'a très gentiment offert ce livre en format poche, et surtout collector : seulement 150 exemplaires (et j'ai le numéro 91). Une édition spéciale parce tiré sur papier bouffant. Ça va être l'occasion parfaite pour le (rererere) relire !

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- L'empreinte sanglante, collectif
Déjà lu il y a quelques temps, mais je n'ai pas pu résister à me l'acheter. Raphaël Cardetti, Maxime Chattam, Olivier Descosse, Eric Giacometti, Karine Giébel, Jacques Ravenne, Laurent Scalese et Franck Thilliez se sont réunis autour d'une phrase pour écrire un recueil de nouvelles. Un livre très intéressant, qui fait voir une autre facette de ces auteurs !

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Les stagiaires, Samantha Bailly
Le dernier roman de Samantha Bailly, que j'ai déjà dévoré ! Toujours aussi intéressant, un petit roman qui se lit vraiment très facilement.

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Baiser Sucré, Donna Kaiffman
Eu par Milady pour deux livres achetés. J'ai entendu parler de cette romance, et sans être convaincu à 100%, je pense que ce sera une petite lecture détente et pas prise de tête.

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Les chants de Felya, Laurent Genefort
Écrit il y a quelques années, Les chants de Felya vient de ressortir, modifié et amélioré. Les premières pages m'ont vraiment convaincue, j'ai hâte de le poursuivre.

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Le journal du capitaine Wentworth, Amanda Grange
Après Orgueil et Préjugés, Persuasion est mon roman préféré de Jane Austen. Après avoir lu Le journal de Darcy, c'est au tour de Wentworth d'être à l'honneur !

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Chroniques des Ombres, Pierre Bordage
J'ai adoré Les derniers hommes ainsi que Porteur d'âme, donc je n'ai pas hésité à me jeter sur le dernier roman de Bordage.

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Terre des Oublis, Duong Thu Huong
J'ai découvert Duong Thu Huong grâce à son dernier roman, Les collines d'eucalyptus, que j'ai littéralement dévoré. Donc je me suis jetée sur Terre des Oublis, que l'on m'a chaudement recommandés.

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Itinéraire d'enfance, Duong Thu Huong
Toujours de Duong Thu Huong ! Pour celui-ci, j'étais vraiment très attirée par le résumé, on va voir ce que ça donne !

in my mailbox,n°4,salon du livre de paris,2014

- Après la fin, Barbara Abel
Derrière la haine m'avait énormément plu, il ne m'en fallait pas plus pour sauter sur la suite !



C'était déjà une bonne liste, mais vous pouvez ajouter 7, oui j'ai bien 7, livres que j'ai eu en service de presse (merci au lundi matin prévu uniquement pour les professionnels, je peux vous dire que J'AIME mon travail !). Comparé à certains, ce n'est pas énorme, mais pour moi ce n'est déjà pas mal du tout ! (Et puis faut bien que je me contrôle un peu !). Parmi ces livres, je peux citer notamment Trois mille chevaux vapeurs, d'Antonin Varenne ou par exemple Trois de Sarah Lotz (à paraître le 15 mai 2014). Je vous reparlerai de tous ces SP en temps voulu !