Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2012

Le Chuchoteur, de Donato Carrisi

le chuchoteur,donato carrisi,policier

Le Chuchoteur


 

Donato Carrisi



Coup de cœur


Cinq petites filles ont disparu. Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.
Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure...



Premier roman de Donato Carrisi et qui a fait de lui une révélation dans le monde de la littérature policière.
Cinq petites filles ont disparues. Et cinq fosses ont été creusées avec, à l'intérieur, un petit bras gauche. Pour tenter de retrouver les fillettes – ou au moins leurs corps – on fait appel au criminologue Goran Gavila et à son équipe d'agents spéciaux. L'enquête piétinant un peu et ayant retrouvé le bras d'une sixième fillette inconnue, Mila Vasquez est appelée en renfort. La jeune femme est une grande spécialiste des disparitions, solitaire, acharnée, faisant son boulot coûte que coûte.
Donato Carrisi est un auteur italien très particulier. Le Chuchoteur est son premier roman, mais il n'en n'ait pas à son coup d'essai dans l'écriture. Il est l'auteur d'une thèse sur Luigi Chiatti, un tueur en série, puis il a écrit des scénarios. Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, toute son expérience se ressent vraiment dans son roman !
L'enquête est particulièrement entraînante. On est aussitôt plongés dans l'horreur de la découverte de ces bras d'enfants découverts dans une clairière. A travers la traque à ce « monstre », on croisera des pédophiles, des parasites et des kidnappeurs, on se familiarisera avec les différents types de tueurs en série, on vivra une véritable plongée dans l'enfer humain. Car malgré toutes les horreurs qu'est capable l'être humain, le pire n'est-il pas l'indifférence de la population en général ? Car Donato Carrisi nous montre plusieurs exemples du détachement des gens vis-à-vis de leurs semblables, ou un intérêt seulement de dernière minute, devant le macabre, sans se soucier des personnes lorsqu'elles étaient encore parmi nous.
Le Chuchoteur est un livre glauque, très sombre, sans doute à ne pas mettre entre toutes les mains. Car rien que la pédophilie et l'enlèvement d'enfants sont des sujets plus que bouleversants, on côtoie l'horreur sans fard, on est frappés de plein fouet. On voit l'humain dans ce qu'il a de plus noir, de plus sombre et de plus dégoûtant, le Mal véritable, celui qui n'a pas d'explications.
Cela a beau être un thriller extrêmement sombre, j'ai été prise aux tripes et je n'ai pas pu le lâcher avant la fin ! Donc, une enquête très intéressante, menée avec brio du début à la fin, le tout servi avec une écriture vraiment très descriptive et envoûtante. Mais j'ai été aussi particulièrement captivée par les personnages. L'équipe d'enquêteurs à chacun une spécialité qui lui est propre, on se sent proche d'eux ou non. J'aurais aimé les voir plus décrit à certains moments, mais ils sont tous essentiels et importants. Le professeur Goran est particulièrement frappant, un homme très décalé, très étrange, qui se révélera jusqu'à la fin du livre. Mais Mila Vasquez est le personnage que j'ai préféré. Spécialisée dans les disparitions, elle y excelle car elle a quelque chose qui lui permet de connaître et de comprendre les personnes qu'elle pourchasse. On découvre sa vie bribe par bribe, distillé tout au long du Chuchoteur. D'abord froide et purement professionnelle, j'ai vite pris plaisir à découvrir la personne derrière la carapace, ce qu'elle cachait et comment elle en est arrivée là.
Le Chuchoteur est une vraie révélation et un immense coup de cœur pour moi ! J'ai beaucoup entendu dire que certains avaient trouvés la fin décevante. Après plusieurs relectures du roman, je peux dire que ce n'est pas mon cas. J'aimerai expliquer mon point de vue, donc ne lisez pas la suite pour ne pas vous faire SPOILER. L'identité d'Albert est, je trouve, particulièrement réussie. Après de multiples surprises et rebondissements, on a enfin la réponse et je n'ai pas été déçue, surtout devant ce nouveau type de tueurs en série, que je ne connaissais absolument pas. Ensuite, il y a l'arrestation finale et la découverte de la fillette. On n'y prend pas part directement, on assiste avec Mila à la découverte retransmise à la télévision. Je trouve que c'était assez osé comme méthode : contrairement à beaucoup d'autres thrillers, on n'est pas sur les lieux, avec le personnage principal qui résous toute l'affaire. Je trouve que Donato Carrisi a pris une voie différente, qui aurait pu ne pas marcher, mais qui a révélé encore davantage de suspense pour moi. Et c'est ensuite une fin particulièrement ouverte que l'auteur nous laisse, et heureusement que j'ai appris qu'il y aurait une suite, avec L'Ecorchée ! FIN DU SPOILER
Tout ça pour dire et vous conseiller vraiment cette lecture, j'ai été transportée du début à la fin, un coup de cœur !




Le Chuchoteur
L'Ecorchée

 
 
 
 
Logo Livraddict

26/07/2012

Le Diptyque du Temps, tome 1, de Maxime Chattam

 le diptyque du temps,maxime chattam,tome 1,policier

Le Diptyque du Temps, tome 1
Léviatemps

Maxime Chattam

Coup de cœur

 

Paris, 1900.
Prisonnier de son succès, un écrivain décide de tout quitter pour entrer au plus profond de ses cauchemars, de ses abysses, explorer ce qu'il y a de pire en lui. Dans ce terreau de peurs se cache la matrice des monstres enfouis en chacun de nous.
Un Léviathan d'ombres, un golem de violence.
Guy de Timée voulait déterrer la fange, il va rencontrer le mal.
Des cercles ésotériques de la capitale aux démesures de l'Exposition universelle, le début du XXe siècle inspire à Maxime Chattam un thriller halluciné où les progrès de la science nourrissent la folie des âmes perdues en quête d'éternité.

 

Dans le Paris de 1900, les rues sont marquées par des événements marquants : des jeunes femmes, des courtisanes, sont sauvagement assassinées. Événements qui ne sont pas sans rappelé le sanglant passage de Jack l’Éventreur à Londres... Non moins sanglant sera le passage de ce mystérieux assassin dans la belle capitale française, ville lumière, où la technologie, avec l'exposition universelle, explose littéralement : la science fait un bond phénoménal en avant.
Guy, un écrivain à succès, fuit sa famille de classe élevée et étouffante, pour se réfugier dans le milieu où il se sent le mieux : une maison close, où il se lie d'amitié avec la gérante et les courtisanes. L'événement déclencheur est le meurtre d'une jeune femme, Milaine, qui appartenait au Boudoir de soi, la maison close où Guy a élu domicile. Se prenant au jeu d'une enquête policière, le romancier découvre que d'autres meurtres tout aussi horrible ont eu lieus, sur la personne de prostituées. Cependant, ces endroits sont très mal famés et, contrairement aux courtisanes du Boudoir de soi (qui exercent leur métier dans le respect et le consentement), ces autres jeunes femmes assassinées étaient au pied du mur et acculées...
Guy de Timée explore avec avidité la psyché de ce mystérieux tueur en série, afin de venger la mort de son amie, et, surtout, d'explorer l'univers du Mal afin d'en faire un roman policier, digne des aventures de Sherlock Holmes. Cependant, à trop vouloir côtoyer le mal, il risque d'y laisser sa vie et celles de ses compagnons...
Côtoyant tout à tour la haute bourgeoisie, les quartiers "mal famés", les cercles ésotériques ou scientifiques, Maxime Chattam reprend, réécrit et modifie à sa manière les ingrédients des plus grands écrivains : Poe, Conan Doyle, Jules Vernes... En en faisant une œuvre magistrale ! En effet, Maxime Chattam a le don de nous faire revivre l'écriture des maîtres des romans policiers, mais sans pour autant les plagier : la force de son talent vient de son écriture unique, qui a le don de faire voyager. Que ce soit la noirceur des esprits criminels (La Trilogie du Mal), dans un univers fantastique et humanitaire (Autre-Monde) ou l'évolution de l'espèce humaine (Cycle de l'Homme). Cette fois, il m'a fait vibrer et découvrir la France et le Paris de 1900, où chaque scènes sont détaillées et criantes de réalisme. L'immersion est complète, à tel point que je déambulais dans les rues au côté de Guy et de Faustine, en vivant complètement leurs aventures !
Une question est toujours restée présente en arrière-plan de cette lecture : quelle part de lui-même Maxime Chattam a-t-il mis dans ce nouveau roman ?
 
 
 
Le Diptyque du Temps, Tome 1 : Léviatemps
Le Diptyque du Temps, Tome 2 : Le Requiem des Abysses
 
 
C'est le temps.
Qui n'a besoin d'aucun repli, d'aucune faille pour saisir et corrompre l'âme et la chair.
Ce précieux temps qui a emporté avec lui tant d'existences.
Les gens contemplent rarement le temps.
Ils n'en ont qu'une vision très approximative, relative et subjective à la fois.
Le temps est pourtant réel et palpable.
 
 
Logo Livraddict

21/07/2012

Jane Eyre, de Charlotte Brontë

jane eyre,charlotte brontë,brontë,classique

Jane Eyre

Charlotte Brontë

Coup de cœur

 
Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie.
Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l'Angleterre victorienne et à trouver l'amour...
Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succède mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif.
Comme elle, on veut croire que rien n'est écrit d'avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

 

jane eyre,charlotte brontë,classique

Jane Eyre est une orpheline, âgée de 10 ans, recueillie par sa tante, Mrs Reed, qui avait promis à son mari, sur son lit de mort, de l'élever. La fillette est cependant très mal traitée, à la fois par sa tante et par ses cousins, qui n'hésitent pas à la harceler. A la suite d'une forte rébellion, Jane Eyre est envoyée à l'internat de Lowood, où les conditions de vie sont absolument effroyables. La petite fille s'y fait une amie sincère, Helen, qui décède malheureusement de la tuberculose. Après cette épidémie, les conditions de vie de l'internat changent et il devient un établissement de qualité.
Après huit ans à Lowood, six ans en tant qu'étudiante et deux ans en tant que professeur, Jane Eyre décide de changer de vie, elle passe alors une annonce dans un journal pour un travail de préceptrice. Jane est alors contactée par Mme Fairfax pour qu'elle fasse l'éducation d'Adèle, la protégée de Mr Rochester, un homme fortuné, propriétaire de Thornfield.
Jane apprend à connaître Mr Rochester, un homme qu'elle va bientôt admirer et aimer profondément. C'est un homme qui peut sembler hautain, imprévisible, mais surtout qui dissimule un caractère profondément humain, qui se sent parfois seul. Il va s'intéresser rapidement à Jane, lui vouant un attachement très profond.
Mais, suite à une annonce qui va remettre en cause tout ce qui les reliait, Jane va s'enfuit de Thornfield, désespérée. Sans argent, errant dans une région inconnue, elle se retrouve, presque mourante, devant la maison de la famille Rivers. Elle se lie d'amitié avec Mary et Diana, ainsi que de leur frère, le pasteur St-John Rivers. Elle se lie de plus en plus avec St-John, qui exercera sur elle une grande influence.
Jane Eyre est apparemment un roman qui reprend beaucoup des éléments de la vie de son auteur. La mort d'Helen avec la tuberculose provient de la mort de deux sœurs de Charlotte Brontë, morte de la même maladie suite à des mauvaises conditions dans leur école. La vie dissolue et l'alcoolisme de John Reed rappelle Branwell, le frère de Charlotte, devenu opiomane et alcoolique quelques années avant sa mort.
Jane Eyre fait partie de ces ouvrages classiques anglais absolument magique et prenant, au même titre qu'Orgueil et Préjugés, Emma, Les Hauts de Hurlevent, ou Autant en emporte le vent, par exemple. Charlotte Brontë possède ce talent de décrire une histoire, des personnages, les sentiments de manière unique. L'atmosphère et la poésie qui se dégage de Jane Eyre est absolument parfaite, c'est un véritable chef d'œuvre avec une histoire d'amour absolu.
La grande force du roman est d'être écrit à la première personne, ce qui rend l'héroïne très proche, très familière. Je me suis rapidement attachée à ce personnage, qui s'avère à la fois très forte mais aussi parfois très fragile. Les traitements de sa tante et de son cousin l'ont endurci, de même que la mort de son amie, la rendant plus sauvage. C'est une personne qui n'a pas peur de dire ce qu'elle pense, très inhabituel pour une femme de cette époque ! Elle n'hésite pas à exprimer toutes ses pensées, notamment devant Mr Rochester, ce qui va les rapprocher. Pour aider ses amis, Jane Eyre n'hésite pas à se dévoiler, à les défendre de toutes les manières possibles. Comme le dirait Mr Rochester, c'est une fée, vivant dans son monde, avec sa vision du bien et du mal, sa propre perspective du monde qui l'entoure. Jane Eyre est à la fois dure et douce, parfois énigmatique. Mais la révélation de ce roman ne tient pas seulement à Jane Eyre, il tient aussi et principalement à Mr Rochester (à égalité avec le Darcy de Jane Austen, pour ce qui est de « l'homme idéal » !). C'est un homme souvent dur, emporté, passionné, qui n'hésite pas à braver les interdits. Il est presque impossible de décrire ce personnage tant il est complexe. Un homme ténébreux, viril, qui n'hésite cependant pas à exprimer ses sentiments...
Charlotte Brontë a empreint Jane Eyre de poésie, il n'y a aucune longueur, pas d'ennui, je me plonge à chaque fois dans ce livre avec autant d'enchantement qu'à ma première lecture. On s'immerge dans chaque phrase du récit, ce qu'on lit, on le ressent ! Chaque détail, minuscule ou non, est important. Avec les descriptions de l'auteur, on se représente très bien les personnages, le château où on a l'impression de déambuler ou les paysages avec le vent qui souffle et le soleil qui brille. Jane Eyre fait l'effet d'une porte ouverte sur un autre univers, où nous pouvons nous promener. C'est une histoire à la fois très dure, très sombre, mais aussi remplie de beautés et d'amour.
Charlotte Brontë a réussi à conter dans Jane Eyre une histoire excellente, très puissante, avec des éléments « classiques », comme la vieille demeure, l'amour entre deux personnes de rangs différents, les secrets, la jalousie, de manière unique et bien à elle ! En outre, la fin est très habilement menée, à l'image du récit entier. Jane Eyre fait partie de ces récits dont je ne me lasse pas, malgré le nombre de fois où je l'ai lu ! Et surtout je tiens à remercier l'écrivain Jasper Fforde et son roman L'Affaire Jane Eyre, qui m'a fait découvrir ce merveilleux récit de Charlotte Brontë !
 
 
 
Un mot qui part du cœur
peut exprimer autant de souhaits
que de nombreuses paroles.
 
 
 
Logo Livraddict
 
 
 

17/06/2012

Le Livre de Saskia, Tome 1, de Marie Pavlenko

Le Livre de Saskia, Marie Pavlenko, Tome 1, Science-Fiction, Enfant/Adolescent

Le Livre de Saskia, tome 1
Le Réveil

Marie Pavlenko

 

Coup de cœur

 

Saskia fête ses 18 ans et s'apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Seulement, le jour de son anniversaire, son quotidien vire au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges.
Quel secret recèle la pierre qu'elle porte au poignet depuis qu'elle a été trouvée aux portes d'un orphelinat, bébé ? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ?
Peu à peu, Saskia plonge au coeur d'un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l'existence...
Premier tome d'une saga héroïque, Le Réveil initie Saskia à un univers enchanté et singulier.
Sa destinée s'accomplira-t-elle ?


le livre de saskia,marie pavlenko,tome 1,science-fiction,jeunesseJeune fille en apparence ordinaire, Saskia vient tout juste de fêter ses dix-huit ans, et s'apprête à rentrer dans un nouveau lycée très côté pour sa terminale. Pour le moment, ses seules incertitudes viennent de ses cours, sa relation avec son entourage, et de la pierre mystérieuse qu'elle porte au poignet depuis qu'elle a découverte devant un orphelinat lorsqu'elle était bébé.
Cependant, des faits mystérieux vont peu à peu se mettre en place autour d'elle. Tout d'abord, l'arrivée de Tod et Mara, jeunes gens qui se font passer pour ordinaires. Cependant, pourquoi prétendent-ils la suivre pour la protéger ? Quelle est cette langue étrange qu'ils parlent ? Pourquoi se promènent-ils avec des armes blanches ? Ensuite, il y a cette mystérieuse pierre : elle semble réagir aux émotions de Saskia...
Saskia se retrouve plongée dans une nouvelle réalité, où plus rien n'est comme avant. Elle va devoir s'adapter, réagir rapidement, et surtout tenter d'assimiler ce nouveau monde !
Le Livre de Saskia été l'un de mes coups de coeur en Science-Fiction jeunesse, j'ai été très agréablement surprise au cours de ma lecture ! Les cent premières pages mettent doucement l'intrigue en place, présentent les différents personnages, puis le livre s'achève en une apothéose !
Le personnage de Saskia est très humain, à la fois forte et fragile, et l'écriture à la première personne du singulier permet de s'immerger très facilement dans ses sentiments, décrits avec justesse ! Marie Pavlenko a su créer un monde très vivace, où le réel et le fantastique se mêlent, avec des personnages principaux et secondaires très bien décrits et, surtout, une intrigue captivante et mien menée, ainsi qu'une écriture fluide et agréable !
N'hésitez surtout pas à découvrir Le Réveil, et je pense que le deuxième sera encore mieux, maintenant que l'intrigue est bien plantée !

 

Le Livre de Saskia, Tome 1 : Le Réveil
Le Livre de Saskia, Tome 2 : L'Epreuve
Le Livre de Saskia, Tome 3 : Enkidare

  

 

Logo Livraddict

15/06/2012

Thursday Next, Tome 1, de Jasper Fforde

thursday next,jasper fforde,tome 1,jane eyre,policier,fantastique,science-fiction,uchronie,coup de cœur

Thursday Next, Tome 1
L'affaire Jane Eyre

 

Jasper Fforde


Coup de cœur

Dans le monde de Thursday Next, la littérature fait quasiment office de religion. A tel point qu'une brigade spéciale a dû être créée pour s'occuper d'affaires aussi essentielles que traquer les plagiats, découvrir la paternité des pièces de Shakespeare ou arrêter les revendeurs de faux manuscrits.
Mais quand on a un père capable de traverser le temps et un oncle à l'origine des plus folles inventions, on a parfois envie d'un peu plus d'aventure.
Alors, lorsque Jane Eyre, l'héroïne du livre fétiche de Thursday, est kidnappée par Achéron Hadès, incarnation du mal en personne, la jeune détective décide de prendre les choses en main et de tout tenter pour sauver le roman de Charlotte Brontë d'une fin certaine...
"Au croisement du roman policier et de l'uchronie déjantée, Jasper Fforde signe un ouvrage jubilatoire." Le Monde des livres.



Découverte de Jasper Fforde, un cadeau que j'ai demandé sans trop savoir si ça me plairait. Et après lecture de L'Affaire Jane Eyre, j'étais conquise !
Thursday Next, littéralement Jeudi Prochain, est une agente des OpSpecs, et plus spécialement une OS-27, la Brigade Littéraire. On la découvre à Londres, où elle est chargée d'élucider le vol du manuscrit Martin Chuzzlewit, de Charles Dickens. Au cours de son enquête, elle va collaborer avec OS-5, qui est « essentiellement un service de Recherche et de Contention ». Tamworth, à la tête d'OS-5, est la recherche de l'homme qui a volé Martin Chuzzlewit : Achéron Hadès. S'il a besoin de Thursday, c'est parce qu'elle est une des rares à pouvoir l'identifier.
Gravement blessée au cours de l'enquête, Thursday Next va prendre un poste de détective littéraire à Swindon, sa ville natale, où elle retrouve sa famille. Il y a sa mère Wednesday, sa tante Polly et son oncle Mycroft, inventeur de génie, qui vient d'inventer le Portail de la Prose, ce qui permet aux gens d'entrer dans les œuvres de fiction... Hadès va kidnapper Mycroft et s'emparer du Portail de la Prose : si on ne fait pas ce qu'il demande, il utilisera le Portail pour changer les œuvres littéraires.
thursday next,jasper fforde,tome 1,jane eyre,policier,fantastique,science-fiction,uchronie,coup de cœurCette uchronie de Jasper Fforde nous plonge directement dans un univers déjanté, loufoque, rempli de bons mots et d'humour, mais aussi d'actions et de réflexions. Il conserve un bon nombre d'éléments de notre vie, tout en modifiant certains détails. Ainsi, on peut cloner les dodos, qui sont des animaux de compagnie très apprécié ; la guerre de Crimée dure toujours ; l'Angleterre et le Pays de Galles sont des républiques...
Jasper Fforde ne manque pas d'idées. Il y a toutes les références aux œuvres anglaises, toutes les références littéraires, mais surtout ce que lui sort de son chapeau, entre les machines à voyager, pas dans le temps mais dans les livres, les juke-box Shakespeare, la police littéraire, la religion.
Ce qui m'a beaucoup plu également était l'intensité des personnages. Thursday Next est une femme d'une trentaine d'années, ancien vétéran de la guerre de Crimée, on sait ce qu'elle a vécu, ce qu'elle a enduré tout comme on connait les petits détails de sa vie, que ce soit sa relation avec sa famille, avec son ex-fiancé, ou même qu'elle sait jouer un peu du piano. Les détails de sa vie sont donnés d'emblée, on la connait, ce qui la rend très attachante et qui permet de mieux la comprendre. Elle est aussi très volontaire, souvent à se jeter tête baissée dans les problèmes. Avec tout un tas de personnages très intéressants, les deux autres qui m'ont le plus intéressés sont Mycroft, le génie et oncle de Thursday. Il invente des tas de trucs géniaux et de gadgets absolument fantastiques, on n'a qu'une envie, c'est de l'avoir comme oncle et de pouvoir visiter son atelier ! L'autre personnage est Achéron Hadès. Il n'est peut-être « que » le troisième méchant le plus recherché du monde, mais il ne manque pas de cruauté, d'idées de génie, etc. Il fait le mal non pour obtenir quelque chose de précis, même si c'est un bonus agréable, mais pour le simple plaisir de semer la zizanie, de faire simplement le mal. Personnage très complexe, j'aurais aimé le découvrir davantage. Aussi diabolique que génial, Hadès est vraiment l'un de mes méchants préférés, et chacune de ses apparitions dans le récit était vraiment captivante et intéressante !
Pour ce qui est de Jane Eyre, sa venue dans l'histoire commençait assez tardivement même si Rochester nous avait déjà été présenté. Pour ma part, je n'avais jamais lu Jane Eyre avant de lire ce premier tome de Thursday Next. C'est justement L'Affaire Jane Eyre qui m'a donné envie de découvrir ce classique de la littérature (merci Jasper Fforde !). Après avoir lu Jane Eyre, je me suis replongée une nouvelle fois dans cette aventure de Thursday, et où j'ai donc été davantage en mesure de comprendre les références à ce récit. J'ai particulièrement aimée la manière d'amener la fin ! C'est l'un des grands avantages de lire Thursday Next, car avec le talent de Jasper Fforde d'amener des références à des œuvres connues, que ce soit à Dickens (par exemple pour De grandes espérances), Shakespeare ou autres auteurs classiques, ça ne peut que donner envie de les découvrir !
Un gros coup de cœur pour L'Affaire Jane Eyre, je vous recommande plus que vivement de le lire, c'est un roman à la fois, intéressant, hilarant, profond, vraiment jubilatoire, avec les livres comme personnages principaux. Un véritable bonheur de lecture !



Qu'y a-t-il à pardonner ?
Oubliez le pardon et contentez-vous de vivre.
Votre vie est trop courte, beaucoup trop courte pour laisser les petites rancœurs grignoter le bonheur
qui vous est si brièvement imparti.


 
Thursday Next, Tome 1 : L'Affaire Jane Eyre
Thursday Next, Tome 2 : Délivrez-moi !
Thursday Next, Tome 3 : Le Puits des histoires perdues
Thursday Next, Tome 4 : Sauvez Hamlet !
Thursday Next, Tome 5 : Le Début de la fin
Thursday Next, Tome 6 : Le mystère du Hareng Saur
 
 
 
Logo Livraddict