Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2013

Artemis Fowl, Tome 3, d'Eoin Colfer

artemis fowl,eoin colfer,tome 3,fantasy,jeunesse

Artemis Fowl, Tome 3
Code Eternité

 

Eoin Colfer



Message urgent de : Artemis Fowl
Destinataire : Peuple des fées
Je pense que je n'ai pas à me présenter. Ma réputation n'est plus à faire. Je suis un jeune génie du crime, j'ai monté les mauvais coups les plus audacieux, les arnaques les plus habiles. Mais ceci est ma dernière mission.
Grâce à certaines de vos technologies, j'ai pu inventer l'objet ultime, qui devrait révolutionner le monde. La clé de cette petite merveille est un code que je suis le seul à connaître...
Mais les choses tournent plutôt mal et, pour la première fois de ma vie, je me retrouve dans une situation désespérée. Je vous lance donc un appel au secours.
Si vous n'y répondez pas, je suis perdu. Et vous aussi, Peuple des fées...



On poursuit les aventures d'Artemis Fowl avec Code Eternité.
Grâce à la technologie des Fées et à sa formidable intelligence, le génie Artemis Fowl a inventé un appareil, surnommé le Cube C, capable de bien des prodiges scientifiques, mais surtout permettant de détecter n'importes quels signaux, y compris celui des Fées... Alors quand Artemis tente de conclure un marché avec cette technologie à Jon Spiro, un homme d'affaire, il ne se doutait pas celui-ci profiterait de l'occasion pour voler son Cube, très dangereux entre de mauvaises mains comme celle de Spiro !
Avec cette confrontation avec Jon Spiro, Artemis Fowl à trouver à qui parler ! Face à cet échec de son plan et de son intelligence, Artemis n'a pas d'autre choix que d'appeler à la rescousse le peuple des Fées, en la personne d'Holly Short et du nain Mulch Diggums, mais aussi sur ses alliés, Butler – un homme qui ne sera plus jamais le même – et la petite sœur de Butler, Juliet.
Avec Code Eternité, on s'aventure de plus en plus profondément dans le monde crée par Eoin Colfer. Les personnages, particulièrement, deviennent plus fouillés. Artemis a bien changé depuis le premier tome, il a appris des valeurs tels que la camaraderie, l'amitié, et sa relation avec Butler est vraiment profonde et intense, on la comprend mieux, de même que sa relation avec Holly. Une Holly toujours aussi courageuse, qui continue de se méfier d'Artemis mais qui malgré tout l'apprécie de plus en plus. Butler sera moins présent physiquement dans ce tome, mais se fera sentir malgré tout de manière très intense, avec également la présence de sa petite sœur Juliet, une fille très marrante et férue d'arts martiaux.
Eoin Colfer a fait de Code Eternité un des meilleurs Artemis Fowl jusqu'à présent. Toujours plus d'actions, d'humour, de personnages davantage fouillés et intéressants. L'écriture est mieux maîtrisé et plus approfondis, on s'enfonce davantage dans le monde, où les Fées et les humains commencent à être en relation de confiance. Vivante et pleine de repartie, Artemis Fowl est une série que j'avais appréciée étant jeune, et que je redécouvre aujourd'hui avec plaisir.
 
 
 
 
Artemis Fowl, Tome 1 : Artemis Fowl
Artemis Fowl, Tome 2 : Mission Polaire
Artemis Fowl, Tome 3 : Code Éternité
Artemis Fowl, Tome 4 : Opération Opale
Artemis Fowl, Tome 5 : Colonie Perdue
Artemis Fowl, Tome 6 : Le Paradoxe du temps
Artemis Fowl, Tome 7 : Le Complexe d'Atlantis
 
 
 
Logo Livraddict

17/05/2013

Starters, Tome 1, de Lissa Price

starters,lissa price,tome 1,dystopie,jeunesse,science-fiction

Starters, Tome 1
Starters

 

Lissa Price




Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders.
Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L'esprit d'une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue.
Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu...
Et Callie réalise bientôt que son corps n'a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu'elle devra contrecarrer à tout prix !



Premier tome de Starters. Une dystopie que je commence avec intérêt, car on me l'a vivement conseillé et j'ai lu beaucoup de bons échos !
Un virus a ravagé la Terre, ne laissant que peu de survivants. Parmi eux, il y a les jeunes, appelés Starters, et les vieux, les Enders. Callie a 16 ans, et vit dans la rue avec son petit frère. Désespérée, réduite aux mesures incroyables, elle décide de prêter son corps à un institut : la Banque des Corps, où les vieilles personnes prennent possession des corps que les jeunes, endormis, mettent à leur disposition.
Les enfants comme Callie qui n'ont plus aucuns parents adultes ou tuteurs sont livrés à eux-mêmes, condamnés à essayer de survivre en volant de la nourriture, dormant dans des maisons abandonnées... Ce qui explique les mesures désespérés prises ! En signant un contrat avec la Banque des Corps, Callie veut pouvoir offrir une vie meilleure à son petit frère. Les logiciels et l'ordinateur de l'institut vont transposer l'esprit d'un Ender dans le corps de la jeune fille, sous couvert que la personne ne fasse rien pour abîmer le corps ou le rendre en mauvais état. Seulement, si les premières fois se passent bien, il n'en sera pas autant de la suite... La loueuse du corps de Callie semble avoir d'autres plans en tête que de profiter d'une seconde jeunesse !
Outre le fait que l'on m'ait conseillé ce roman, j'ai trouvé le résumé plutôt accrochant ! Mais ce qui aurait pu me faire hésiter est la phrase d'accroche « Les lecteurs de Hunger Games vont adorer », ce qui m'a fait démarrer ma lecture un peu sceptique. Mais c'est vrai qu'il y aurait quelques points communs : le fait que ce soit une dystopie, des héroïnes adolescentes, un monde dominé soit par les Enders soit par le Capitole, des sacrifices de la part de l'héroïne pour sa famille... Et ces détails qui font également aussi un peu penser aux Ames Vagabondes de Stephenie Meyer. Bon, ces comparaisons s'évanouissent bien vite, Lissa Price s'est dissociée de ces œuvres pour créer la sienne. Ce ne sont pas du tout des points négatifs, au contraire. Ce qui m'a davantage gênée est le peu de description physique des personnages et de l'environnement dans lequel ils évoluent, ainsi que d'un manque d'informations par rapport à la Guerre des Spores, spores responsables de la mort d'une grande partie de la population. Bref, des explications pas toujours assez poussées dans ce premier tome de Starters, mais cela viendra peut-être pour le tome suivant !
Mis à part ces petits détails, Starters m'a très vite entraînée dans ce monde différent, pour une agréable lecture dans l'ensemble. Une première partie qui pose bien les bases de l'univers et des personnages, une deuxième partie tout en suspense et en action, et un final vraiment intéressant. Lissa Price a une très bonne plume, elle nous fait rebondir de révélations en révélations, soutenus par un rythme entraînant, dans un univers bluffant. Les personnages sont tous intéressant, même s'ils méritaient d'être davantage fouillés (même si je ne pense pas que ça dérangera trop le jeune public auquel Starters est destiné à la base). Le plus intéressant est sans conteste Callie : elle n'a peut-être que 16 ans, mais les événements qu'elle a traversés l'ont obligé à grandir et mûrir très vite, tout comme son petit frère. Mature, elle pèse les conséquences de ses actes, elle réfléchit sans se jeter tête baissée dans les problèmes, bref un personnage attachant !
Un rythme fluide, un univers passionnant, un message exprimé avec force, des idées excellentes, il manque peu de choses pour en faire un coup de cœur. J'attends maintenant le tome 2 pour me faire une idée plus complète de Starters !
 
 
 
Starters, Tome 0 : Portrait d'un Starters
Starters, Tome 1 : Starters
Starters, Tome 2 : Enders
 
 
 
 
Logo Livraddict

08/05/2013

Le Jardin Secret, de Frances Hodgson Burnett

le jardin secret,frances hodgson burnett,jeunesse

Le Jardin Secret

 

Frances Hodgson Burnett



Mary Lennox est une enfant peu engageante. Privée d'affection, elle n'a jamais appris, dans son extrême solitude, à sourire ni à aimer. A la mort de ses parents, emportés par une épidémie de choléra, Mary quitte l'Inde où elle avait toujours vécu. Exilée dans le manoir anglais d'un oncle toujours absent, Mary trouve du réconfort dans l'Amitié. Elle partage avec Dickon, Colin et le rouge-gorge un merveilleux secret : un jardin oublié de tous, dont la clef, comme par magie, ouvre aussi la porte des cœurs...



Etant petite, Le Jardin Secret faisait partis de mes livres de chevet, que je relisais toujours avec plaisir et émerveillement. Je m'y suis replongée il y a quelques mois, curieuse que j'étais de porter un regard un peu plus adulte dessus.
Mary Lennox est une petite fille élevée aux Indes. Avec un père travaillant énormément et une mère plus intéressée par les réceptions que par sa fille, Mary est élevée par des domestiques qu'elle terrorise et qui font ses quatre volontés.
A neuf ans, une épidémie de choléra se répand, tuant ses parents. La petite fille va aller vivre chez son oncle, Alexis Craven, dans son manoir d'Angleterre. Un domaine magnifique, mais un peu lugubre, bâti près de la lande, et où la petite fille a l'impression d'entendre des sanglots... La nouvelle vie va transformer Mary, qui va prendre plaisir à connaître Dick, le frère de sa bonne, mais va aussi vagabonder sur la lande et soigner les jardins, notamment un mystérieux jardin caché derrière un mur.
Avec Le Jardin Secret, je suis retombée directement en enfance ! Frances Hodgson Burnett a un excellent plume, spécialement dans ses descriptions de nature, avec les magnifiques jardins, la lande, les bruits du vent et des animaux, le vent vivifiant, les odeurs de la terre et des plantes... Le manoir est également très bien décrit, avec les couloirs interminables, avec une multitude de portes avec qui sait ce qui se cache derrière.
Les personnages ne sont pas en reste : Mary est au départ une petite fille insupportable, une princesse gâtée, mais qui, sous diverses influences, va finir par s'améliorer nettement ! Martha est une jeune femme vive, qui n'a pas peur des caprices de Mary. Son frère Dick est un amoureux de la nature et des animaux, Ben le jardinier est un homme bourru mais attentif aux autres, et finalement Daniel ressemble par certains côté à la Mary du début, et heureusement qu'il ne reste pas pareil tout au long du récit !
Un roman intemporel, à lire aussi bien adulte qu'enfant, accessible très tôt.
 
 
Logo Livraddict

01/05/2013

Pouvoirs Obscurs, Tome 1, de Kelley Armstrong

pouvoirs obscurs,kelley armstrong,tome 1,fantastique,jeunesse

Pouvoirs Obscurs, Tome 1
L'Invocation

 

Kelley Armstrong



Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d'elle quand elle avoue voir des fantômes.
Dans la vraie vie, son père et sa tante l'envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins y prétendent qu'elle souffre de schizophrénie.
Mais les pensionnaires ont l'air de cacher eux aussi quelques secrets...
Et Chloé ne serait pas étonnée de trouver des squelettes cachés dans les placards. Quand un de ses camarades lui dit qu'elle est peut-être nécromancienne, elle décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l'étrange endroit où elle est enfermée.



Je connaissais Kelley Armstrong surtout grâce à sa série des Femmes de l'Autremonde, sans en savoir davantage sur ses autres écrits. En fouinant dans la bibliothèque de ma ville, je suis tombée sur sa trilogie jeunesse Pouvoirs Obscurs. Sans hésiter, j'ai emprunté les trois tomes !
Par rapport à Femmes de l'Autremonde, cette série est orientée vers la lecture jeunesse, donc un public plutôt adolescent (car certaines scènes très bien décrites feraient assez peur à des lecteurs trop jeunes !). Il ne faudrait donc pas chercher une comparaison entre les deux histoires de Kelley Armstrong, dont les points communs serait plutôt le côté fantastique, la magie, les créatures surnaturelles...
L'Invocation commence lorsque l'on voit Chloé Sanders, enfant, être terrifié par le noir et les créatures qui se cachent dans sa cave. Des amis imaginaires mais aussi des personnes qui la terrifiaient. Des années après, Chloé à 15 ans, elle suit des études en arts du spectacle.
Et c'est justement à 15 ans que tout bascule pour Chloé. Elle vit avec une gouvernante depuis que sa mère est morte lorsqu'elle avait 8 ans, et avec l'absence de son père, en déplacement pour son travail. Elle arrive à faire avec, à des amis, s'intéresse beaucoup à ses études et au cinéma. Pourtant, un matin, elle voit d'abord l'apparition d'un petit garçon, puis une autre au lycée. Ce qui la conduit à être envoyée à Lyle House, un institut psychiatrique pour ado, où les médecins la diagnostiquent comme étant schizophrène...
A Lyle House, Chloé fait connaissance avec l'équipe de médecins, mais surtout avec les autres adolescents qu'elle rencontre dans le foyer. Liz est sa camarade de chambre, bavarde et très sympathique. Elles vont sympathiser avant que Liz ne se fasse transférer dans un autre établissement. Il y a également Rae, attirée par le feu, qui va également devenir une amie. Tori est une autre pensionnaire, très agressive envers Chloé et la plupart des autres personnes, se prend pour le nombril du monde. Dans ce premier tome de Pouvoirs Obscurs, c'est un des personnages les plus antipathiques. Et enfin, deux garçons, Simon et Derek, des frères adoptifs. Autant Simon se révèle sympathique dès le début, Derek semble renfermé et plus difficile à apprivoiser.
Chloé commence par croire qu'elle est bien atteinte d'une maladie où elle pense voir les fantômes. Mais au fur et à mesure de discussion avec ses amis de Lyle House, des expériences cauchemardesques, elle se rend compte qu'elle est bel et bien une nécromancienne, et elle ne serait pas la seule à avoir un secret...
L'Invocation est le premier tome de la trilogie. J'ai lu certains avis, où les blogueurs étaient déçus du rythme un peu plus lents en milieu de livre. C'est vrai que l'histoire démarre sur les chapeaux de roues et finit en apothéose, avec beaucoup de descriptions dans un lieu unique entre deux. Mais je dois dire que pour ma part, ça ne m'a pas particulièrement gênée. Kelley Armstrong a su créer une cadence qui fait qu'on ne s'ennuie pas, j'ai toujours été captivée par la vie et les découvertes de Chloé dans son nouveau lieu de vie, par ses découvertes et les décisions que cela implique.
Là où j'oserais faire un reproche, c'est au niveau des personnages. Le jeune public à qui Pouvoirs Obscurs est destiné serait sans doute moins gêné, mais pour ma part j'ai trouvé que certains personnages manquaient un peu de profondeurs. A part Chloé et Derek, j'ai eu davantage de mal à m'imaginer les autres, surtout qu'ils sont un peu trop caricaturés à certains moments, comme Simon le beau gosse ou Teri l'ennemi. Mais heureusement que Chloé et Derek sont là pour rattraper les choses, et j'espère que les tomes suivants verront un approfondissement, maintenant que l'intrigue est bien plantée ! Chloé est très touchante, surtout lorsqu'elle bégaie, et j'aime beaucoup qu'elle s'imagine être dans un film pour s'empêcher de stresser dans les situations tendues. Derek se dévoile peu dans L'Invocation, mais son potentiel ne demande qu'à se réaliser dans la suite. J'apprécie son côté bourru, parfois vulnérable, sa façon de s'inquiéter pour son frère et même parfois pour Chloé.
En bref, un excellent premier tome pour Pouvoirs Obscurs, je me jette sur la suite avec impatience !




Ce n'était pas la première fois
que je voyais des gens qui n'étaient pas vraiment là.

 

Si j'étais folle, est-ce que je le saurais ?
C'était ça, être folle, non ?
On pense être normal, mais personne n'est dupe. Peut-être bien que j'étais folle.



Aussi bizarre que cela paraisse, l'explication qui semblait la plus logique était la plus tirée par les cheveux. Il existait des gens dotés de pouvoirs qu'on ne trouvait que dans les légendes et les films. Et nous en faisions partie.
 
 
 
 
Pouvoirs Obscurs, Tome 1 : L'Invocation
Pouvoirs Obscurs, Tome 2 : L'Eveil
Pouvoirs Obscurs, Tome 3 : La Révélation
 
 
 
 
 
Logo Livraddict

24/04/2013

Le Clan des Otori, Tome 1, de Lian Hearn

le clan des otori,lian hearn,tome 1,fantastique,jeunesse

Le Clan des Otori, Tome 1
Le Silence du Rossignol

 

Lian Hearn




Dans sa forteresse d'Inuyama, l'impitoyable seigneur Iida Sadamu, du clan des Tohan, assure sa protection grâce au "parquet du rossignol" qui conduit à sa chambre. Construit avec un art consommé, ce parquet chante au moindre effleurement d'un pied humain. Aucun assassin ne peut le franchir sans qu'Iida l'entende...
Au XVIème siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit dans un village tranquille, au sein d'une communauté qui condamne la violence. Mais cette communauté est victime de persécutions, et les habitants du village de Takeo sont massacrés par les hommes d'Iida.
Sauvé et adopté par sire Shigeru, chef du Clan des Otori, le jeune garçon se trouve plongé dans un univers d'intrigues et de luttes violentes entre les clans de ce Japon féodal. Animé par son désir de vengeance et son devoir de loyauté, transporté par l'intensité de son amour pour la belle Kaede, Takeo devra trouver sa propre voie.
Sa quête le conduira derrière les murailles d'Inuyama, où il devra franchir le parquet du rossignol... cette nuit-là le rossignol se taira-t-il ?



Le Clan des Otori a été une de mes sagas préférées lorsque j'étais au collège, et ça n'a pas changé depuis !
Dans l'univers d'un Japon féodal, le jeune Tomasu vit paisiblement dans son village de Mino avec sa famille, au sein d'une communauté appelé les Invisibles (qui condamne toute forme de violence). Un soir, les habitants de son village vont tous être tués par des guerriers Tohan, menés par leur chef Iida Sadamu, qui méprise les croyances des Invisibles. Tomasu va être sauvé par le seigneur Otori Shigeru, qui va l'adopter, en faire son fils adoptif en le renommant Takeo, et va l'emmener vivre à Hagi.
Dans le même temps, nous faisons connaissance de Shirakawa Kaede, fille d'un seigneur, etle clan des otori,lian hearn,tome 1,fantastique,jeunesse retenue en otage par les Noguchi, alliés des Tohan. Un garde va l'agresser, et ce sera le capitaine Araï qui la sauvera. Les Noguchi acceptent peu après de la laisser vivre selon son rang, et de la marier à un homme qui mourra peu de temps après. Réputée pour apporter la mort aux hommes qui la désirent, Iida Sadamu a l'idée de marier Kaede à son ennemi, Shigeru... Il va simuler une alliance pour faire venir Shigeru. Sur le chemin, Takeo rencontre Kaede, et de là va naître un amour incroyable !
Soupçonnant un piège, Shigeru décide d'utiliser les talents de Takeo, des dons qu'il a reçus de la Tribu, une puissante organisation criminelle.
L'histoire prend place dans une région appelée les Trois Pays, qui ressemble fortement au Japon féodal, avec une organisation séparés en plusieurs classes (nobles, guerrier, paysans, paria...), chacune centrées essentiellement sur elle-même, avec leurs règles et codes de conduites.
Un véritable coup de cœur pour ce roman ! Un très beau roman, magnifiquement écrit, et qui transporte le lecteur dans un univers à la fois classique et magique. Des alliances, des retournements de situations, guerres entre clan, le code très particulier du Japon... Une écriture fluide et poétique, Lian Hearn est une magicienne des mots et des récits, je ne me suis pas ennuyée un seul moment dans Le Silence du Rossignol.
Les personnages sont vraiment essentiels, importants, tous uniques et différents. Takeo est un jeune homme dévasté par la perte de sa famille, qui a su en retrouver une grâce à son père adoptif Shigeru Otori, il passe d'un adolescent discret à un homme obligé de faire des choix difficiles. La lecture avec la première personne rend l'entrée dans sa psychologie encore plus importante, je me suis rapidement investi dans ce personnage, je comprends ses choix et sa vision du monde qui l'entoure, et notamment lorsqu'il découvre l'existence de ses dons et de la Tribu. Quant à Kaede, on se rend compte grâce à elle la place des femmes à cette époque, traitée guère plus que comme des vulgaires objets... Mais un des personnages que je préfère vraiment est Shigeru Otori : mystérieux de prime abord, il se révèle peu à peu. Il a certes des intérêts pour recueillir Takeo, mais c'est un homme gentil, honnête, mais surtout avec un grand sens de l'honneur !
Un excellent moment de lecture, tout est là pour faire passer un moment époustouflant, avec des larmes et du rire, de la magie et des combats, des personnages captivants et un décor incroyable. Les adolescents aimeront Le Clan des Otori, tout comme les adultes ! Je conseille fortement cette série, surtout si vous aimez la magie des ambiances japonaises à la Princesse Mononoké et les références aux coutumes médiévales Japonaises.




Le Clan des Otori, Tome 1 : Le Silence du Rossignol
Le Clan des Otori, Tome 2 : Les Neiges de l'Exil
Le Clan des Otori, Tome 3 : La Clarté de la Lune
Le Clan des Otori, Tome 4 : Le Vol du Héron
Le Clan des Otori, Tome 5 : Le Fil du Destin

 

 

Logo Livraddict