Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2013

Au-Delà de l'Oraison, Tome 1, de Samantha Bailly

au-delà de l'oraison,samantha bailly,tome 1,fantasy,jeunesse

Au-Delà de l'Oraison, Tome 1
La Langue du Silence

 

Samantha Bailly

Coup de cœur

Mylianne Manérian est une jeune fille sans histoire. Alors pourquoi est-elle retrouvée morte dans une ruelle lugubre ? De l'avis général, c'est l'œuvre des clans, ces rebelles qui menacent la paix du royaume. Les deux sœurs de la défunte, Aileen et Noony ne se satisfont pourtant pas de cette explication.
Aileen, envahie par la haine, est prête à tout pour venger sa cadette au risque de se trouver mêlée à des intrigues qui la dépassent. Noony, quant à elle, se révolte en apprenant que leur royaume projette d'envahir Rouge-Terre, un continent voisin, quitte à faire des milliers de victimes.
Au milieu de l'indifférence générale – la mort est une généreuse source de revenu – les deux sœurs vont tenter de stopper les conflits et de révéler au grand jour les manipulations de leurs dirigeants.


au-delà de l'oraison,samantha bailly,tome 1,fantasy,jeunesse

Premier tome du diptyque d'Au-Delà de l'Oraison.
Mylianne, Aileen et Noony Manérian sont trois sœurs. Aileen et Mylianne sont toutes les deux en pension, et partagent de ce fait beaucoup de choses. Lorsque Mylianne décide de s'enfuir, étouffée par l'atmosphère de la pension et pour retrouver son petit ami, sa sœur accepte à contrecœur de la couvrir. Mais lorsque sa petite sœur est retrouvée morte, apparemment assassinée par un clan, elle s'effondre.
Les deux sœurs, bouleversées, vont réagir différemment à l'annonce de cette mort. Aileen va tenter de venger Mylianne, tandis que Noony va prendre la défense de Rouge-Terre, un continent voisin dit « impie », et qui va bientôt être envahie par Hélderion, son royaume, qui a déjà envahie et contrôlé le royaume de Thyrane, voilà des années.
Noony suit une formation d'oraisonière, où l'oraison consiste en une cérémonie destinée à envoyer l'âme des morts sur une planète attribué à leurs naissances afin qu'ils puissent se réincarner. Docile et obéissante, idolâtrant son père, Noony est d'abord une jeune fille sans histoire, mais après la déclaration de guerre à Rouge-Terre, le comportement étrange de son père, elle décide d'empêcher la guerre d'éclater. Elle va pouvoir compter sur Alexian et son lynx Lorion, un Rouge-Terrien envoyé pour espionner les dirigeants, et sur l'aide d'une Chuchoteuse.
J'ai acheté La Langue du Silence lorsque que j'ai su que Samantha Bailly venait le faire dédicacer dans une de mes librairies préférées, et surtout que le résumé m'attirait énormément. Après lecture et relecture, La Langue du Silence m'emporte toujours autant ! On peut lui reprocher quelques imperfections, c'est compréhensible pour un premier roman, mais les qualités l'emportent, et de loin, sur quelques petits défauts (une action parfois un peu trop vite survolée, des personnages qui n'ont pas toujours le loisir d'exprimer leurs émotions...).
Le premier tome d'Au-Delà de l'Oraison est un roman de qualité, avec un univers très orignal magnifiquement développé, mais surtout avec une action et des intrigues qui ne s'arrêtent jamais, des rebondissements incessants qui font que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! On découvre l'univers petit à petit, tout en conservant des questions qui seront résolues dans le second tome. Le point essentiel est de voir comment ces différentes intrigues se mêlent les uns aux autres, toutes sont essentielles pour comprendre la trame générale, et chacune sont intéressantes !
Les personnages ne sont pas en reste, sachant qu'ils sont tous bien décrits, leurs motivations, claires ou obscures, s'enrichissent ou se dévoilent au fur et à mesure de l'intrigue et du déroulement de l'histoire.
Mêlant traditions religieuses et expérimentations scientifiques, conflit et amitié, Samantha Bailly a réussi à faire de ce premier tome une référence dans le milieu de la Fantasy jeunesse française ! Si vous avez l'occasion de la rencontrer et de commencer ses romans, n'hésitez pas une seule seconde !
Originellement parus chez Mille Saisons (avec de très belles couvertures !), le diptyque va être réédité aux éditions Bragelonne.




Au-Delà de l'Oraison, Tome 1 : La Langue du Silence
Au-Delà de l'Oraison, Tome 2 : La Chute des Étoiles

 

 

Logo Livraddict

05/03/2013

Twilight, Tome 2, de Stephenie Meyer

twilight,stephenie meyer,tome 2,bit-lit,jeunesse,fantastique

Twilight, Tome 2
Tentation

 

Stephenie Meyer



« Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre.
Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d'Edward, et éprouve l'illusion de sa présence. Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle.
Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?




Cette chronique peut avoir quelques spoilers  
pour ceux qui ne connaissent pas du tout Twilight ou les films !

 
twilight,stephenie meyer,tome 2,bit-lit,jeunesse,fantastiqueTentation poursuit la saga Twilight.
En couple depuis quelques mois, Bella et Edward semblent filer le parfait bonheur. Malgré les exigences de la jeune fille qui souhaiterait être transformé en vampire, Edward a toujours refusé de sauter le pas et d'en faire une immortelle. Tout va dégénérer le jour de l'anniversaire de Bella, où Edward réalise qu'une humaine sera toujours en danger dans une famille de vampires.
Edward décide de quitter Bella, mais aussi de quitter Forks avec sa famille. Avec son univers centré sur le vampire, Bella s'effondre et perd le goût à sa vie quotidienne. La première chose qui la retient est son père, mais surtout le fantasme de la présence d'Edward lorsqu'elle se met en danger. Et aussi la présence de Jacob Black, jeune homme Quileute attiré par Bella, et qui l'aider à combler le trou de la disparition d'Edward.
Stephenie Meyer a réussi à créer dans Tentation l'atmosphère pesante et déprimante qui entoure Bella pendant la majeure partie du roman. L'absence de la famille Cullen permet de se concentrer sur d'autres personnages secondaires, comme Charlie (un de mes personnages préférés de la saga, que je trouve très touchant et très bien décrit !), mais aussi comme les Indiens, avec leurs mythes et leurs croyances, notamment à travers la présence de Jacob Black. Devenu son meilleur ami, le jeune homme s'associe à tous ses projets, comme réparer des motos, et réussit par sa simple présence à faire revenir le soleil pour Bella et à enfin la sortir de sa torpeur.
Avec l'absence de la créature mythologique du vampire, Stephenie Meyer, a donné libre cours à son envie de jouer avec une facette du vampire, cette fois celle du loup-garou. Les Indiens Quileutes sont en majorité des loups-garous, les ennemis des vampires.
Fascination est dans la lignée de Tentation. Après avoir apprécié la lecture du premier tome, j'étais curieuse de voir comment évoluerait l'amour entre l'humaine et le vampire. Le fait qu'Edward la quitte m'a plu et m'a même semblé inévitable. Ces deux êtres ont beau avoir des points communs et une attirance mutuelle, comment vivre avec les différences qui les séparent ? L'histoire tourne autour de Bella, évoluant dans un monde à la fois normal et fantastique. Sa détresse et son état de prostration sont très bien décrits, le lecteur peut rapidement s'identifier à elle et comprendre ce qu'elle ressent. J'ai apprécié au début, pour au final être un peu agacée par Bella, qui se complait dans sa tristesse, et qui utilise son amitié pour Jacob comme d'un pis-aller en attendant d'aller mieux. Cette manière de se servir de lui m'a à la fois agacée et ennuyée, tout comme sa manière d'entretenir sa douleur en prenant des risques afin d'avoir des images de son cher et tendre. Quant à Jacob, il m'a à la fois touché et agacée. Agacé à cause de ses tentatives de séduction (et surtout que Bella ne fasse rien pour le repousser, juste parce qu'elle a besoin de lui), et je m'intéresse à lui car c'est un garçon qui a le cœur sur la main (ou sur la patte ?), intéressant grâce aussi à sa nature de loup-garou, ennemi des vampires. Les loups-garous sont vraiment la belle surprise, même s'ils ne sont pas particulièrement « novateur ». Mais c'est vrai que pour moi, c'est à ça que ressemble des loups-garous : à des gros loups, et pas forcément un mélange entre l'homme et le loup, comme ceux d'Underworld. Ces loups-garous se transforment essentiellement à la puberté, en réaction en nombre de vampires dans le coin. La lune n'est pas essentielle à leur transformation, elle est volontaire, et même souvent déclenchée par de violentes émotions, comme la colère.
L'arrivée des Cullen à la fin de Tentation fait rebondir l'action de nouveau, surtout à l'apparition des Volturi, une puissante famille Italienne...
L'un dans l'autre, ce second tome m'a autant plus que le premier, dans la mesure où l'histoire est bien faite, les personnages et leurs interactions plutôt intéressantes et une mythologie de vampires et de loups-garous très attirante. Mais ce n'est pas le coup de cœur non plus, car ça beau être bien travaillé, l'univers n'est pas aussi riche que celui d'autres sagas (je pense notamment à Harry Potter), et je n'ai pas été happé dans l'histoire à 100%.
En bref, Tentation tient les promesses de Fascination, cette saga est idéale pour se vider la tête et vivre des heures de lectures distrayantes et intéressantes, sans pour autant égaler d'autres romans ou sagas.
 
 
Le temps passe. Y compris quand cela semble impossible. Y compris quand chaque tic-tac de la grande aiguille est aussi douloureux que les pulsations du sang sous un hématome. Il s'écoule de manière inégale, rythmé par des embardées étranges et des répits soporifiques, mais il passe. Même pour moi.


Je n'avais pas oublié les raisons qui me poussaient à agir ainsi. J'avais beau m'amuser plus que je m'y étais attendue, cela n'amoindrissait en rien mes motivations premières. Je persistais à vouloir tricher. Que cela n'ait guère de sens m'indifférait complètement. J'avais bien l'intention de me montrer aussi téméraire que Forks me permettrait de l'être. Je ne serais plus la seule à respecter un accord vidé de sa substance. La compagnie de Jacob était juste un avantage que je n'avais pas soupçonné, la cerise sur le gâteau.


L'univers parut tanguer et s'incliner sur son axe. Mais dans quel endroit vivais-je ? Etait-il envisageable qu'existât un monde dans lequel des légendes ancestrales rôdaient aux abords de villes minuscules et insignifiantes, mettant en scène des monstres fabuleux ? Cela signifiait-il que le plus absurde des contes de fées reposait sur une vérité absolue ? La normalité et la raison avaient-elles leur place ou tout n'était-il que magie et histoires de fantômes ?
 
 
 
Twilight, Tome 1 : Fascination
Twilight, Tome 2 : Tentation
Twilight, Tome 3 : Hésitation
Twilight, Tome 4 : Révélation
 
 
Logo Livraddict

01/03/2013

Artemis Fowl, Tome 2, d'Eoin Colfer

artemis fowl,eoin colfer,tome 2,fantasy,jeunesse

Artemis Fowl, Tome 2
Mission Polaire

 

Eoin Colfer



Ordre de mission pour Holly Short, capitaine des Forces Armées de Régulation du Peuple des fées.
Description du suspect à appréhender pour interrogatoire au centre de police du monde souterrain.
Nom : Fowl
Prénom : Artemis
Age : 13 ans
Signes particuliers : une intelligence redoutable et redoutée
Profession : spécialiste en entreprises délictueuses et collégien (à ses heures perdues)
Recherché pour : trafic d'armes avec le gang des gobelins.



Deuxième tome des aventures d'Holly Short et d'Artemis Fowl.
Après une première rencontre pour le moins mouvementés entre le peuple des Fées et Artemis, qui s'est révélé un désastre pour le monde souterrain, lorsque que l'on découvre un trafic d'armes entre des gobelins et un être de boue, les soupçons se porte immédiatement sur Artemis Fowl !
Mais cette fois-ci, le jeune garçon n'est pas l'investigateur de cette machination. Au courant de la situation lorsqu'il se retrouve convoqué chez les FAR (Forces Armées de Régulation), Artemis leur propose son aide et sa redoutable intelligence. En échange de quoi les fées devront aller l'aider à sauver son père, retenu en otage depuis deux ans par la Mafiya en Russie.
Cette relecture de Mission Polaire m'a énormément plu. Après le premier tome, nous connaissons déjà la plupart des personnages, ce qui permet d'entrer directement dans l'intrigue, sans temps mort, pour ce second livre. L'intrigue du trafic d'armes est simple, vite résolue, ce qui laisse la place belle au sauvetage du père d'Artemis et surtout à la relation entre les personnages. Si Artemis Fowl présentait les Fées et Artemis comme ennemis, avec néanmoins une certaine curiosité de chaque côté, Mission Polaire voit un rapprochement entre les personnages, notamment Holly et Artemis. Les personnages de Butler, Foaly le centaure paranoïaque et de Mulch Diggums, le nain cleptomane, sont tous intéressants, drôles et bien décrits ! Si Holly est égale à elle-même, avec le plaisir de la découvrir toujours davantage, c'est Artemis qui commence sensiblement à laisser transparaitre un peu davantage d'humanité sous sa carapace de malfaiteur !
Le charme d'Artemis Fowl vient de l'action qui parsème le livre, mais aussi l'humour présent à chaque page, des personnages intéressants et attachants, les liens amicaux, fraternel, ou de rivalité qui les unissent font le point fort du récit, ainsi qu'une intrigue très bien construite, avec retournements de situations et surprises.
Ce deuxième tome, plus abouti que le précédent, est un excellent moment de lecture.
 
 
 
Artemis Fowl, Tome 1 : Artemis Fowl
Artemis Fowl, Tome 2 : Mission Polaire
Artemis Fowl, Tome 3 : Code Éternité
Artemis Fowl, Tome 4 : Opération Opale
Artemis Fowl, Tome 5 : Colonie Perdue
Artemis Fowl, Tome 6 : Le Paradoxe du temps
Artemis Fowl, Tome 7 : Le Complexe d'Atlantis
 
 
Logo Livraddict

24/02/2013

Le héron bleu, de Cynthia Voigt

le héron bleu,cynthia voigt,jeunesse

Le Héron Bleu

 

Cynthia Voigt



Jeff a sept ans lorsque sa mère quitte la maison. Elle a alaissé un mot expliquant que de grandes causes internationales ont besoin d'elle. Le garçon grandit dans la hantise de décevoir son père qu'il appelle "le Professeur".
Invité par sa mère le temps des vacances, Jeff est à nouveau séduit par son charme et sa vivacité. Il ne vit plus que dans l'attente d'une nouvelle rencontre. Un rêve ruiné l'été suivant...
Jeff, à douze ans, devient alors un être aussi solitaire que ce grand héron bleu qu'il a vu un jour dans les roseaux. Mais l'affection de son père et les amitiés nouées avec les enfants Tillerman l'aideront à passer le cap.



Auteure américaine, Cynthia Voigt écrit majoritairement des livres pour adolescents et jeunes adultes. Outre les romans indépendants, elle a écrit deux séries composées de plusieurs romans. L'une de ces séries est The Kingdom, l'autre le cycle des Enfants Tillerman. La majorité des livres de cette série se concentre sur les enfants Tillerman et leur famille, mais deux couvrant une période similaire sont concentrés sur des amis de Dicey Tillerman. L'un avec Mina, Une fille im-pos-sible. L'autre est Le Héron Bleu, qui suit le personnage de Jeff.
On découvre Jeff à sept ans, lorsqu'il trouve un billet de sa mère, lui expliquant son départ pour s'occuper de la planète. Le petit garçon se retrouve seul avec son père, qu'il appelle Le Professeur. Peu loquace, le garçon se renferme sur lui-même, faisant tout pour ne jamais décevoir ce père qu'il ne comprend pas très bien.
A ses onze ans, Jeff est invité à aller voir sa mère dans la demeure familiale. Cet été comptera énormément pour le jeune garçon ainsi que cette mère qu'il redécouvre. Mais l'été suivant, Jeff voit tous ses rêves brisés et s'éloigne irrémédiablement de sa mère. Cette fracture le plonge dans une profonde dépression, dont il ne sortira que grâce à l'amour de son père, à l'ami de la famille, Frère Thomas.
Une nouvelle période commence pour le jeune homme, on le suit alors qu'il devient adolescent, au cours de ses études... Puis lors de sa découverte avec la famille Tillerman, qui va profondément bouleverser sa vie et la leur.
Le Héron Bleu est un livre que j'ai découvert au collège, et que j'avais profondément aimé. Curieuse de voir ce que j'en pensais maintenant, je me suis replongée dans ce roman. Et il s'avère que ce livre m'a tout autant intéressée qu'à l'époque de mes douze ans ! Ce livre n'est pas un « grand » roman, mais un roman qui parle avec beaucoup de sensibilité des différents sentiments et aspects émotionnels de chacun des protagonistes. Les sentiments sont décrits avec justesse, je me suis rapidement identifié à chacun des personnages et à leurs histoires. Parmi eux, deux se détachent particulièrement : Jeff, un écorché vif qui réapprend à trouver goût à la vie, mais aussi Le Professeur : un père un peu absent, mais surtout une personne blessée qui a su évoluer, un personnage très touchant !
Le Héron Bleu est un livre qui plaira autant qu'aux jeunes qu'aux adultes !
 
 
 
Logo Livraddict

21/02/2013

Le 5ème Règne, de Maxime Chattam

le 5ème règne,maxime chattam,fantastique,jeunesse

Le 5ème Règne

 

Maxime Chattam



A Edgecombe, en Nouvelle-Angleterre, ils sont cinq adolescents derrière Sean le rêveur à parcourir sans fin les forêts séculaires. Un beau jour, ils découvrent dans un grenier un vieux grimoire couvert de poussière...
La tempête qui éclate alors aurait dû les dissuader de chercher à en savoir plus. Et surtout les retenir de tourner les pages du livre, car désormais le mal va s'acharner sur la région.
Ce sont d'abord des enfants qui disparaissent, puis d'étranges hommes au charisme effroyable qui font leur apparition. Bientôt les orages se multiplient tandis que Sean et ses amis tentent de trouver dans le livre maudit une solution à la terreur qui s'abat sur Edgecombe...



le 5ème règne,maxime chattam,fantastique,jeunesseBien qu'il soit paru après L'Ame du Mal, Le 5ème Règne est le premier roman de fiction de Maxime Chattam. Très différent des thrillers, qui ont un côté fantastique mais une explication rationnelle, Le 5ème Règne est, lui, un roman destiné davantage à un jeune public, fantastique, ce que l'on pourrait appeler un précurseur d'Autre-Monde.
Edgecombe, une petite ville tranquille et sans histoire, va commencer à faire parler d'elle. On retrouve un premier enfant mort étranglé, puis ce sera le tour d'un autre. Sean et ses amis vont se retrouver mêler malgré eux à cette histoire en trouvant un vieux grimoire chez le grand-père de Sean. Quelle est la nature de cet étrange volume qui attire tant les convoitises ?
Le 5ème Règne est un premier roman, comme l'auteur le signale dans sa préface, ce qui peut donner lieu à quelques faiblesses, notamment dans le style syntaxique et autre. Mais Maxime Chattam n'a pas reçu un prix du roman fantastique du festival de Gérardmer pour rien. Malgré quelques défauts, Le 5ème Règne est un roman plus que passionnant !
Les personnages sont tous très différents les uns des autres, l'amitié qui les lie est parfois surprenante en vue de leurs différences, mais s'avère en fin de compte très solide ! Les aventures qu'ils vont vivres sont très bien décrites, les événements s'enchainent sans fausse note, à un rythme prenant ! J'ai été tenue en haleine tout au long du roman, avec le plaisir et l'angoisse suscité par les événements qui arrivent aux adolescents. On veut en savoir toujours plus, et Maxime Chattam réussit à conserver un suspense et une tension tout au long du récit.
Premier roman, mais roman très réussi ! Le 5ème Règne ait un livre qui plaira tout autant aux amateurs de Maxime Chattam (malgré ou à cause de l'histoire plus fantastique que policière), qu'aux amateurs de livres fantastiques.
A dévorer !



Finalement, tout est question d'envie.
Qu'a-t-on envie de vivre au quotidien ? Comment avons-nous grandi ? Quel adulte sommes-nous devenu ? Quel est notre trésor aujourd'hui, celui qui nous fait rêver ?
Tout est toujours là, le monde n'a pas changé tandis que nous devenions adulte, non, en fait c'est notre perception qui s'est adaptée.
 
 
 
 
Logo Livraddict