Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2013

La Trilogie du Mal, Tome 1, de Maxime Chattam

la trilogie du mal,tome 1,maxime chattam,policier,joshua brolin

La Trilogie du Mal, Tome 1
L'Âme du Mal

 

Maxime Chattam



 

Abandonnés au fond de la forêt ou de hangars vétustes, des cadavres comme on n'en a jamais vu, mutilés de façon rituelle, porteurs de messages cabalistiques semblables à ceux quela trilogie du mal,tome 1,maxime chattam,policier,joshua brolin laissait derrière lui le bourreau de Portland, avant qu'une balle dans la tête ne vienne à bout de sa carrière...
Le tueur serait-il revenu d'outre-tombe ? S'agit-il d'une secte particulière qui prélève toujours les mêmes morceaux du corps de ses victimes pour d'étranges cérémonies ?
Des bibliothèques ésotériques aux égouts de la ville, l'inspecteur Brolin et une jeune étudiante en psychologie plongent dans une enquête infernale, tandis que la police scientifique et la médecine légale se perdent en conjectures.
Et peu à peu, des brumes mystérieuses de la Willamette River va surgir un secret effroyable que nos deux limiers devront affronter au péril de leur âme.



La trilogie qui m'a fait découvrir Maxime Chattam surtout grâce avec Maléfices, le premier que j'ai lu. Reprenant la trilogie dans le bon sens, je commence la trilogie avec L'Âme du Mal.
Maxime Chattam commence ses écrits avec Le 5ème Règne, un livre fantastique pour la jeunesse. Mais il va très vite se tourner vers les thrillers. Pour ça, il va suivre des cours de criminologie, avec de la psychologie criminelle, les techniques de la police et de la médecine légale. Et on retrouve avec brio ces éléments dans La Trilogie du Mal !
Dans la ville de Portland, Joshua Brolin est inspecteur de police. Formé à Quantico, profileur au FBI, il se retrouve finalement inspecteur pour pouvoir pleinement se consacrer au profilage et à la quête des tueurs. Une affaire s'ouvre lorsqu'un tueur en série fait son apparition. Juliette Lafayette, une étudiante en psychologie, se fait enlever par Leland Beaumont, tueur présumé. Sauvée in extremis, Juliette est sauvée par Brolin qui abat Leland Beaumont. Mais une année après, des meurtres recommencent, avec exactement le même mode opératoire que celui du Bourreau de Portland.
Est-ce le fantôme du tueur en série qui revient ?
L'Âme du Mal est pour moi un des meilleurs thrillers français actuel. Maxime Chattam a une écriture très intéressante, captivante. Dès les premières lignes, on est plongés dans l'intrigue, avec toujours l'envie d'en savoir plus, d'élucider l'affaire et de pouvoir savoir enfin quel sort attendait les personnages. Car cela s'est révélé une lecture vraiment addictive, avec beaucoup de suspense. Impossible de me détacher du roman avant de l'avoir fini !
Non seulement on en apprend beaucoup sur les techniques de la police et les méthodes utilisées en général, mais on se plonge aussi dans le quotidien, notamment à travers le quotidien de Joshua Brolin. C'est L'Âme du Mal qui m'a fait découvrir la fonction de profiler, ces hommes qui prennent toutes les informations possibles pour pouvoir rentrer dans la tueur des tueurs, découvrir ce qu'ils pensent et pouvoir anticiper leurs prochains mouvements.
la trilogie du mal,tome 1,maxime chattam,policier,joshua brolinTenue en haleine par l'intrigue, les personnages font également le point fort du récit. Il y a Joshua Brolin, le personnage principal, au parcours atypique. Très intelligent, avec une formation inégalable et l'expérience du terrain, il prend soin de s'entourer de collègues compétents, tel Larry Salhindro. Normalement affecté à la centralisation, Brolin le consulte souvent pour son expérience. Il y a également Carl DiMestro, de la police scientifique, le capitaine Chamberlain, le chef de la police, Sydney Folstom, médecin légiste... Une belle brochette de personnages ! Il y a ensuite Juliette Lafayette, l'étudiante en psychologie, qui va d'abord admirer Brolin de l'avoir sauvé.
Les relations entre ces différents personnages faits beaucoup à La Trilogie du Mal, qui ne serait pas pareils sans eux. Avec en plus une intrigue haletante, Maxime Chattam qui joue avec le surnaturel tout en ayant une explication rationnelle, autant dire que L'âme du Mal est un coup de cœur que je conseille absolument !




La Trilogie du Mal, Tome 1 : L'Âme du Mal
La Trilogie du Mal, Tome 2 : In Tenebris
La Trilogie du Mal, Tome 3 : Maléfices

 

 

 

Logo Livraddict

15/11/2013

Lady Hunt, d'Hélène Frappat

lady hunt,hélène frappat,rentrée littéraire,contemporain

Lady Hunt

 

Hélène Frappat




Laura Kern est hantée par un rêve, le rêve d'une maison qui l'obsède, l'attire autant qu'elle la terrifie. En plus d'envahir ses nuits, de flouter ses jours, le rêve porte une menace : se peut-il qu'il soit le premier symptôme du mal étrange et fatal qui frappa son père, l'héritage d'une malédiction familiale auquel elle n'échappera pas ?
D'autres mystères corrompent bientôt le quotidien de la jeune femme, qui travaille pour une agence immobilière à Paris plus un effet secondaire qu'une carrière. Tandis qu'elle fait visiter un appartement de l'avenue des Ternes, Laura est témoin de l'inexplicable disparition d'un enfant.
Dans le combat décisif qui l'oppose à l'irrationnel, Laura résiste vaillamment, avec pour armes un poème, une pierre noire, une chanson, des souvenirs... Trouvera-t-elle dans son rêve la clé de l'énigme du réel ?



Un autre livre de la rentrée littéraire que j'avais envie de découvrir.
Laura Kern travaille dans une agence immobilière, plus pour avoir un travail que par réelle motivation, a une relation avec un homme marié... et est hantée par le rêve d'une maison. L'inexplicable disparition d'un enfant, ses rêves, la poussent à s'interroger, notamment sur la « malédiction » de son père et si elle n'est pas en train d'en hériter.
Pour tenter de survivre et de se comprendre, Laura va devoir trouver la clé de son rêve et de se libérer de ses hantises. Lady Hunt est un livre où on vogue entre sentiments et malaises. L'écriture d'Hélène Frappat nous donne véritablement l'impression d'être plongés dans la brume. J'ai entendu pas mal de critiques sur ce roman, tant bonne que mauvaise. Pour ma part, j'en ressors avec un avis un peu mitigé.
Pour ce qui m'a dérangé, c'est qu'on est bien souvent dans le brouillard. Même si cela contribue à l'ambiance du roman, j'aurais apprécié qu'Hélène Frappat utilise moins cette méthode, car on a parfois du mal à se rendre compte où elle veut nous emmener. J'ai beaucoup aimé la sœur de Laura, Elaine, et j'aurais voulu la voir davantage et en savoir plus sur elle.
Sinon, l'ambiance reste très prenante la plupart du temps, on a l'impression de vivre un rêve et de pouvoir apercevoir la maison dont rêve Laura. Un personnage qui est agréable dans l'ensemble, et que j'ai pris plaisir à connaître. L'univers, parfois trop peu exploité, est angoissant, prenant, et captivant.
Si Lady Hunt n'est pas le récit le plus mémorable que j'ai pu lire, j'ai quand même été tenue en haleine jusqu'au dernier mot, dans l'atteinte de la fin et des dernières révélations. Sans doute pas le meilleur titre de cette rentrée littéraire 2013, mais à découvrir quand même un jour ou l'autre !
 
 
 
 
Logo Livraddict

10/11/2013

Le secret de Lady Audley, de Mary Elizabeth Braddon

le secret de lady audley,mary elizabeth braddon,classique,gothique,policier

Le secret de Lady Audley

 

Mary Elizabeth Braddon




Le château des Audley fut jadis le théâtre d'un crime.
Ce meurtre non élucidé est resté imprimé dans la mémoire des habitants du village comme une malédiction... Cette fatalité pèsera- t- elle sur les différents personnages du roman ? Car il est à peu près sûr qu'un sombre destin plane sur le baron Audley et sa très belle épouse.
Effrayant, machiavélique, ce roman est à classer parmi la littérature à sensation d'Alexandre Dumas, de Wilkie Collins et de Dickens, annonçant les detective novels et les thrillers.



Ma première découverte de Mary Elizabeth Braddon, dont j'ai beaucoup entendu parler et dont on m'a dit que c'est une auteure classique à connaître absolument.
Lucy Graham est une jeune fille très belle, aimée par tous et travaillant comme institutrice chez un médecin. D'origine apparemment modeste, elle va très vite accroitre sa position en se mariant au très riche châtelain, Lord Audley. Devenue lady Audley, elle continue de charmer son mari et les gens qui la connaisse. A deux exceptions près : sa belle-fille et le neveu de son mari, Robert Audley.
Nous allons suivre Robert Audley, d'abord dans son existence indolente, plus porté sur la lecture de classiques français et sur le fumage de cigare. Mais le jeune homme va bientôt devoir secouer son apathie lorsque son ami George Talboys disparait, déprimé par le décès de sa femme.
Robert Audley, jeune avocat qui n'a jamais plaidé d'affaire, va se découvrir l'envie d'enquêter et de rendre justice à son ami, de porter à la lumière tout ce qui a pu lui arriver et à cause de qui. Très vite, il va – à tort ou à raison – enquêter sur lady Audley et son passé trouble. La jeune femme est-elle vraiment ce qu'elle parait ?
Mary Elizabeth Braddon va faire du Secret de Lady Audley une œuvre intéressante. L'intrigue metle secret de lady audley,mary elizabeth braddon,classique,gothique,policier du temps à se mettre en place, mais ce rythme assez lent ne nuit pas à l'intrigue et à l'envie de savoir comment tout va se dérouler. On prend son temps, on découvre, on s'interroge, le monde décrit prend vie, ce qui donne vraiment envie d'aller le visiter. L'histoire est peut-être assez lente, mais cela n'empêche pas l'intrigue de se développer, presque sans qu'on s'en rende compte. De petits faits à des phrases en apparence anodines, on se retrouve déjà bien engagé avant qu'on n'ait eu le temps de dire ouf.
Le Secret de Lady Audley est un petit récit, orienté thriller gothique victorien. Sans être déçue, je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus prenant. L'histoire est intéressante, mais je n'ai pas été embarquée comme je le voulais. J'étais curieuse de voir comme cela allait se finir, mais je n'étais pas prise dedans à 100%. Pourtant, l'écriture de Mary Elizabeth Braddon est très intéressante et captivante, l'histoire de fond est vraiment passionnante. Mais cela tient peut-être plus aux personnages. Si George Talboys m'a beaucoup plu, on ne peut pas dire que ce soit le personnage le plus présent, même s'il occupe toutes les pensées de son ami ! C'est davantage Robert Audley qui m'a dérangé. Au début mou et apathique, il va finalement se secouer pour tenter d'aider son ami. Mais je n'ai pas réussi à apprécier vraiment ce personnage. J'ai aimé son parcours, son enquête, mais pas l'individu en lui-même. De son côté, lady Audley est manipulatrice à souhait, ce qui apporte vraiment un côté très agréable au récit !
Donc, vous l'aurez compris, je n'ai pas eu de coup de cœur pour Le secret de lady Audley, mais j'ai quand même passée un bon moment de lecture avec ce premier roman que je lisais de Mary Elizabeth Braddon ! Je lirai d'autres romans, qui j'espère me plairont vraiment davantage, même si je pense relire celui-ci avec plaisir.
 
 
Logo Livraddict

06/11/2013

Derrière la haine, de Barbara Abel

derrière la haine,barbara abel,policier

Derrière la haine

 

Barbara Abel




D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu'au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...


Barbara Abel est une auteure que je souhaitais découvrir depuis un moment, surtout lorsque j'ai su qu'elle avait rejoint la Ligue de l'Imaginaire. Mais j'étais également très tentée par le résumé, très intrigant.
Deux couples : Tiphaine et Sylvain, ainsi que Laetitia et David. Les maisons des deux couples sont juste séparées par une haie. Ils étaient d'abord voisins, puis sont devenus amis. Ils se sont encore davantage rapprochées lorsque ils ont eu chacun un fils, Milo et Maxime, qui sont devenus pratiquement des frères. Entre passages éclairs les uns chez les autres, les dîners, les discussions, la vie s'écoule sans heurt. Jusqu'à l'horrible événement.
Un événement qui va déclencher une spirale de haine, de violence et de paranoïa. L'harmonie est peut-être brisée, mais qu'en est-il de la relation qui unit les deux couples ? Est-elle encore capable de générer des bons sentiments, ou est-elle pourrie par la défiance et la crainte ?
Derrière la haine nous fait lentement sombrer dans la paranoïa. Une atmosphère tendue, avec des motivations parfois troubles, des situations explosives et des personnages au bord de la crise de nerf. Barbara Abel a écrit ici une histoire très simple, mais diablement efficace et entraînante ! J'ai dévoré chaque page avec avidité, dans l'attente de la révélation finale, juste époustouflante. J'ai poussé un grand « Aaaah » aux dernières lignes, car il fallait quand même oser faire tout ça, et entraîner l'histoire aussi loin !
Une histoire fluide et très prenante, des personnages qui nous entraînent dans leur monde et leur tête, une fin qui donne plus qu'envie de lire la suite... Qu'attendez-vous pour commencer Derrière la haine ? Je suis très contente d'avoir enfin découvert Barbara Abel, et je ne compte pas en rester là !
(En outre, vous pourrez la rencontrer, ainsi que d'autres membres de la Ligue de l'Imaginaire le 16 novembre 2013, à Paris.)




L'amitié est une force dont nul ne peut prétendre pouvoir se passer.
On a besoin d'amis, comme on a besoin de manger, de boire ou de dormir.
L'amitié, c'est un peu la nourriture de l'âme :
elle ravitaille le cœur, elle sustente l'esprit, elle nous comble de joie, d'espoir et de paix.
Elle est la richesse d'une vie.
 
 
 
 
Derrière la haine
Après la fin
 
 
 
Logo Livraddict
 

04/11/2013

Les Enfants de la Terre, Tome 2, Jean M. Auel

les enfants de la terre,jean m. auel,tome 2,historique

Les Enfants de la Terre, Tome 2
La Vallée des Chevaux

 

Jean M. Auel




Injustement chassée de la tribu qui l'avait recueillie, Ayla erre à travers les steppes désolées du nord de l'actuelle mer Noire, dans l'espoir de retrouver son peuple d'origine.
Elle finit par se réfugier dans une vallée où vit une troupe de chevaux sauvages. Là, elle fait d'extraordinaires découvertes et parvient à percer le secret du feu. Elle adopte aussi une pouliche et un lionceau, et parcourt le vaste monde, chassant en compagnie du plus puissant des prédateurs. Pour être pleinement heureuse, il ne lui manque qu'un compagnon.
Mais le destin veille... Le jeune et blond Jondalar, après un long voyage riche en péripéties, la rejoindra et partagera sa vie dans la vallée.



La Vallée des Chevaux reprend l'intrigue exactement là où on avait laissés Ayla. Tout juste bannie et morte aux yeux du Clan, la jeune femme doit lutter pour survivre seule. Suivant les recommandations d'Iza, elle va d'abord commencer à chercher son peuple et son compagnon. Jusqu'à ce qu'elle trouve une grotte où s'abriter de l'hiver. Seulement pour l'hiver, pensait-elle. Ayla va s'éterniser, profitant d'être libre et libérée de toutes contraintes liées à toutes présences humaines.
Le temps va passer, et Ayla va de plus en plus s'habituer à sa vie en solitaire. Malgré son désir de connaître le peuple dont elle est issue, sa crainte de rencontrer d'autres êtres humains va la faire hésiter. Elle va avoir néanmoins de la compagnie, d'abord en la présence d'une jument, Whinney, et d'un lion des cavernes.
les enfants de la terre,jean m. auel,tome 2,historiqueEn parallèle, nous suivons le Voyage de deux frères, Thonolan et Jondalar. Les voyages des deux hommes vont permettre au lecteur d'apercevoir d'autres modes de vie, d'autres cultures et d'autres manières de percevoir l'environnement. Car chaque peuple à ses propres méthodes, sa propre culture. C'est l'occasion de faire des échanges et du troc !
Evidemment, ce qu'on attendait tous dans La Vallée des Chevaux était la rencontre d'Ayla avec les Autres. Ici, le premier homme qu'elle va rencontrer est Jondalar. Alors, histoire ou pas histoire ? Jean M. Auel a très bien présenté la rencontre et la relation qui se développe entre ces deux personnages. Ils vont nouer un lien fort, mais qui sera quand même marqué par l'incompréhension, par les différences tant de culture que de langage, par des préjugés... Car n'oublions pas que pour les Autres, les membres du Clan sont considérés comme des animaux ! Donc beaucoup de malentendus, de quiproquos, avant que nos deux héros n'apprennent vraiment à se comprendre et à s'accepter.
Jean M. Auel, comme dans le premier tome, fait ici preuve d'une grande rigueur pour ce qui est de la description de ce monde préhistorique. Les animaux, les paysages, les plantes... J'ai vraiment toujours l'impression d'y être et de déambuler dans les steppes avec Ayla ! Ce qui est amusant, c'est que dans Les Enfants de la Terre, c'est Ayla ou Jondalar qui inventent pratiquement toutes avancées techniques. Les pièges utilisés par une seule personne, le dressage des animaux, les lance-sagaies, un moyen plus rapide de faire du feu... Des petites facilités, mais très bien expliqués par l'histoire d'Ayla !
La Vallée des Chevaux s'achève avec une scène très intéressante, qui donne envie de se plonger illico dans la suite. Une saga que je vous conseille vivement, si vous voulez passer un excellent moment dans une époque dépaysant et intéressante !
 
 
 
 
Les Enfants de la Terre, Tome 1 : Le Clan de l'Ours des Cavernes
Les Enfants de la Terre, Tome 2 : La vallée des chevaux
Les Enfants de la Terre, Tome 3 : Les Chasseurs de mammouths
Les Enfants de la Terre, Tome 4 : Le Grand Voyage
Les Enfants de la Terre, Tome 5 : Les Refuges de Pierre
Les Enfants de la Terre, Tome 6 : Le Pays des grottes sacrées
 
 
 
 
Logo Livraddict