Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2013

Pouvoirs Obscurs, Tome 2, de Kelley Armstrong

pouvoirs obscurs,kelley armstrong,tome 2,fantastique,jeunesse

Pouvoirs Obscurs, Tome 2
L'Éveil

 

Kelley Armstrong




Chloé Saunders menait une vie banale... jusqu'au jour où elle s'est mise à réveiller les morts.
Chloé est le fruit d'une expérience scientifique : non seulement elle voit des fantômes, mais elle réveille les morts, sans même le vouloir. Ce n'est pas le genre de pouvoir qu'elle aurait rêvé d'avoir un jour...
Sa vie est menacée par ceux-là mêmes qui l'avaient choisie comme cobaye.
Accompagnée de ses trois amis doués eux aussi de pouvoirs surnaturels, Chloé doit trouver quelqu'un qui l'aidera à sauver sa peau et retrouver sa liberté.



Après L'Invocation, je me plonge dans la suite de cette saga de Kelley Armstrong.
Chloé Sanders avait une vie banale, jusqu'à ce qu'elle découvre qu'elle pouvait voir les fantômes et réveiller les morts. Après les péripéties du tome 1, Chloé espérait être tranquille. Seulement, la voilà emmenée à Lile House, où elle va retenue prisonnière et être examinée par une équipe de médecins, en compagnie d'autres adolescents. Cette situation me rappelle un peu celle d'Elena dans Capture, soit dit en passant.
L'Invocation a présentés les différents personnages et leur situation, L'Eveil permet de se plonger aussitôt dans l'intrigue et dans l'histoire, que j'étais très impatiente de connaitre après la fin du tome précédent ! L'Eveil est davantage porté sur l'action, avec les courses-poursuites, les mauvaises rencontres, connaître leur pouvoir et trouver à qui faire confiance.
La bande d'adolescents nous est connus, et j'ai eu grand plaisir à les retrouver ici ! Chloé reste une adolescente, mais elle a bien évidemment mûri devant les épreuves qu'elle endure. Elle doit apprendre à canaliser son pouvoir et à ne pas faire revenir à la vie tout et n'importe quoi. Je l'ai trouvée toujours aussi attachante et intéressante, j'ai suivi son évolution avec un grand plaisir. De son côté, Tori reste toujours une peste... Mais pas que ! Heureusement que dans L'Eveil Kelley Armstrong développe davantage les personnages. Car dans L'Invocation, les personnages, à part Chloé et Derek, étaient un peu laissés de côté. Ici, Tori se révèle toujours aussi peste, mais elle se rend compte qu'elle a besoin des autres pour survivre, elle et Chloé ne se supportent pas, mais elles arrivent à s'accorder à plusieurs reprises, et surtout à avancer ensemble.
De leur côté, Derek et Simon sont pas toujours présents, car ils n'ont pas été capturés par Lile House, mais on les découvre davantage malgré tout. Leur relation avec Chloé s'approfondit, les caractères s'approfondissent davantage et leurs interactions apportent du sel au récit. L'amitié et l'amour se révèlent plus complexes, que ce soit avec les demi-frères, Chloé ou les autres personnages. Derek reste définitivement mon personnage préféré. Il est attachant, tout en restant bourru et bougon, et se révèle vraiment complexe.
Pouvoirs Obscurs n'est pas la série la plus originale que j'ai pu lire, mais je m'y suis quand même plongée avec délice, car on enchaine à la fois les périodes de tensions, d'attente, de découverte et de magie, sur un fond d'amitié et d'amour. Vraiment une série plaisante du début à la fin, les événements s'enchaîne sans coup férir, et j'étais à chaque fois impatiente de m'y replonger pour retrouver les personnages et leurs aventures.
A la fin de L'Eveil, Kelley Armstrong nous laisse encore une fois sur notre faim, et je suis très impatiente de me plonger dans La Révélation !





La trahison était une preuve d'amour, et elle croyait devoir me forcer
à revenir sur le chemin qui avait été choisi pour moi.
Elle était certaine d'avoir raison, et pensait que j'étais trop têtue pour le voir.

 

 

 

Pouvoirs Obscurs, Tome 1 : L'Invocation
Pouvoirs Obscurs, Tome 2 : L'Eveil
Pouvoirs Obscurs, Tome 3 : La Révélation

 

 

 

Logo Livraddict

15/07/2013

Les Cités des Anciens, Tome 7, de Robin Hobb

les cités des anciens,robin hobb,tome 7,fantasy

Les Cités des Anciens, Tome 7
Le Vol des Dragons

 

Robin Hobb




Les dragons et leurs gardiens dévoués ont enfin trouvé la cité perdue de Kelsingra. Les créatures magiques ont appris à utiliser leurs ailes et rentrent dans leur héritage, tandis que les humains changent eux aussi.
Leurs liens avec leurs dragons s'approfondissant, Thymara, Tatou, Kanaï et même Sédric, le plus improbable des gardiens, commencent à se transformer en magnifiques Anciens, dotés de traits exquis qui reflètent les dragons qu'ils servent.
Mais si les humains ont exploré les rues désertes et les immenses édifices de Kelsingra, ils n'ont pas découvert les légendaires puits d'argent dont les dragons ont besoin pour leur santé et leur existence.
Des ennemis approchent, et les gardiens vont devoir s'immerger dans les souvenirs d'Anciens disparus depuis des éternités, au risque d'en devenir dépendants, pour y puiser les indices nécessaires à leur survie.



ATTENTION : ma chronique peut révéler des détails à ceux qui n'ont pas lu les tomes précédents !

Apparemment Le Vol des Dragons serait l'avant-dernier tome (dans le découpage français !), ce qui m'a poussé à le savourer davantage.
A Kelsingra, les dragons, leurs Anciens, et leurs compagnons de voyage s'installent toujours dans la mythique cité, notamment en l'explorant, à la fois physiquement et via les pierres de mémoires. La cité recèle de trésors et de connaissances. Les Anciens souhaitent la découvrir pour le plaisir, pour savoir ce qu'est leur rôle, et transmettre ensuite ce qu'ils ont appris. Mais tout le monde n'est pas aussi désintéressé ou attirés par la connaissance !
Les individus qui approchent sont plus intéressés par tout ce qui peut se revendre, par le profit, c'est l'occasion de faire main basse sur la ville. Les Chalcédiens approchent également, à travers Hest Finbok. Mais les Chalcédiens sont également coupable du fait d'avoir capturé un Ancien, Selden Vestrit lui-même, qui voit sa situation empirer de jour en jour. De son côté, Malta et son mari, Reyn Khuprus, sont affolés et accaparés par leur bébé, qui lutte pour survivre.
Les dragons semblent rechercher une mystérieuse substance appelée Argent, nécessaire à leur survie. Lorsque l'on connait L'Assassin Royal et Les Aventuriers de la Mer, c'est facile de voir à quoi ils font allusion et pourquoi ils en ont tellement besoin ! Tout cela devrait se résoudre dans le prochain tome, Le Puits d'Argent (disponible le 18 septembre 2013).
Mais en attendant, Le Vol des Dragons est encore un tome captivant, qui apporte son lot d'événements et de rebondissements à intégrer dans la grande tapisserie créé par Robin Hobb. Cette saga, sans atteindre le coup de cœur que j'ai eu pour L'Assassin Royal, est décidément une merveille ! Je me suis installé dans la suite de l'histoire comme dans un manteau agréable et familier. L'univers, toujours aussi magnifique et foisonnant, nous est bien connu mais on y trouve toujours des surprises. Les personnages sont tous intéressants et captivants. J'ai une préférence pour Thymara, qui choisit de rester fidèle à ses principes, malgré ses envies et les tentations. De leur côtés, j'ai parfois eu envie de secouer Tatou et Kanaï, qui se disputent la jeune fille comme un jouet. J'apprécie beaucoup également Alise. Ce n'est pas une Ancienne, elle est donc en marge du groupe des jeunes gens, je n'ai pu que compatir à son exclusion, même si tous se conduisent très bien envers elle. Son statut de chercheuse est très utile, et ils apprennent à compter sur elle, notamment pour expliquer ce qu'ils ne comprennent pas sur leur statut d'Anciens ou sur la cité.
Le Vol des Dragons est un tome que j'ai dévoré encore trop vite, et j'attends la suite avec une très grande impatience !




Nous nous approprions la terre et l'utilisons à notre usage ; nous modifions le cours des rivières et la face du monde pour pouvoir nous déplacer en bateau, faire pousser des plantes ou paitre du bétail. Et nous jugeons tout naturel de remodeler tout notre environnement pour le rendre confortable aux hommes. Pourquoi les dragons percevraient-ils le monde différemment ?



- Les objets se cassent ou se perdent ;
tout ce qu'on est sûr de conserver,
c'est ce qu'on a dans l'esprit et dans le cœur.
 
 
 
Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et Serpents
Les Cités des Anciens, Tome 2 : Les Eaux Acides
Les Cités des Anciens, Tome 3 : La Fureur du Fleuve
Les Cités des Anciens, Tome 4 : La Décrue
Les Cités des Anciens, Tome 5 : Les Gardiens des Souvenirs
Les Cités des Anciens, Tome 6 : Les Pillards
Les Cités des Anciens, Tome 7 : Le Vol des Dragons
Les Cités des Anciens, Tome 8 : Le Puits d'Argent
 
 
 
Logo Livraddict

11/07/2013

Retour en Cornouailles, de Rosamunde Pilcher

retour en cornouailles,rosamunde pilcher,contemporain

Retour en Cornouailles

 

Rosamunde Pilcher




1935.
A quatorze ans, Judith Dunbar est seule. Ses parents sont à l'autre bout du monde, entre Colombo et Singapour. En Angleterre, son horizon se limite à son austère tante Louise chez qui elle passe ses vacances entre les longs mois de Pensionnat.
Heureusement, elle se lie d'amitié avec Loveday Carey-Lewis, une petite fille fantasque qui l'entraîne à Nancherrow, le beau domaine que possède sa famille en Cornouailles. Adoptée par les Carey- Lewis, Judith connaîtra là les plus belles heures de son adolescence et y vivra son premier amour.
A l'été 1939, amis et fiancés sont réunis pour la dernière fois sur la pelouse ensoleillée de Nancherrow avant que la tourmente de la guerre ne les disperse à jamais.
Il faudra six années de souffrance et d'épreuves avant que Judith ne puisse retrouver sa chère Cornouailles...



Ma première découverte de Rosamunde Pilcher.
Difficile de résumer Retour en Cornouailles, sachant qu'il se passe sur une période assez conséquence, allant de la période d'avant-guerre à l'après-guerre, en passant par les horreurs du conflit.
On commence avec Judith Dunbar, quittant son école pour aller dans un nouveau pensionnant, celui de Saine-Ursule. Elle va en plus aller habiter chez sa tante Louise suite au départ de sa mère et de sa sœur Jess, parties rejoindre le père de Judith à Singapour. La tristesse et la solitude de Judith va être égayée par son amitié avec Loveday Carey-Lewis, qui va bientôt l'entrainer au sein de sa famille, notamment par de fréquents séjours à Nancherrow, leur propriété familiale.
Avec l'éclatement de la guerre en 1939, c'est la famille et les amis qui vont se retrouver disperser aux quatre vents, entraînant tensions, chagrins, épreuves...
Retour en Cornouailles fait l'effet d'une grande fresque, dû à un nombre de pages conséquents et aux grands nombres d'années durant lesquelles nous suivons les personnages. Judith Dunbar étant le personnage principal, nous la connaissons intimement au cours de son histoire. Sa découverte de la famille Carey-Lewis va être pendant longtemps l'un des pivots de sa vie, mais la jeune femme va également apprendre à ne pas se laisser engloutir par cette famille. Judith va non seulement cultiver sa relation avec ses amis, mais aussi avec sa famille, que ce soit avec son père, sa mère ou sa sœur, mais aussi des personnages comme sa tante. Au-delà de l'aspect relationnel, des relations qu'elle noue, Judith va aussi apprendre à cultiver son indépendance et sa liberté de pensée, un état qui se retrouve de plus en plus chez les femmes de cette époque.
La guerre fait surgir une ombre sinistre, chacun va être personnellement éprouvé et marqué, sans pour autant alourdir le récit et le faire sombrer dans les larmes, bien qu'elles viennent de temps à autre ! Judith doit supporter le stress de la guerre, les inquiétudes concernant sa famille mais aussi assumer les responsabilités de ce temps, tels que le fait de renoncer à certains plaisirs ou privilèges. Tous doivent faire des sacrifices en ce temps de guerre.
Retour en Cornouailles est une fresque qui se dévore sans fin, qui emporte loin, à la fois dans les émotions, dans les paysages magnifiques et dans les relations entre personnages. Je ne m'y suis pas ennuyée un seul instant, un vrai régal de lecture !
 
 
 
Logo Livraddict

10/07/2013

PAL

pal,livre,lecteurs,vous et moi

PALPile à lire

 

Après ma LAA – Livres à acheter –, voici mon article sur ma PAL – Pile à lire. Contrairement à certains blogueurs, j'ai une pile assez raisonnable de livres à lire, mais c'est une nouveauté pour moi d'en avoir autant !

pal,laa,livre,lecteurs,vous et moi

PAL

A

- Miroir, Alick
- Kate Daniels, Tome 6 : Magic Rises, Ilona Andrews
- La Bienfaitrice, Elizabeth von Arnim


B
- A pile ou face, Samantha Bailly
- Les stagiaires, Samantha Bailly
- Les faucheurs sont les anges, Alden Bell
- La rage de survivre, Trudi Birger
- Vienne la nuit, sonne l'heure, Jean-Luc Bizien
- Justin Case, Tome 1 : Terminus New York City, Jean-Luc Bizien
- Des hommes sans loi, Matt Bondurant
- Dans le grand cercle du monde, Joseph Boyden
- Le secret de Lady Audley, Mary Elizabeth Braddon
- Lady Lisle, Mary Elizabeth Braddon
- Villette, Charlotte Brontë
- La Dame du manoir de Wildfell Hall, Anne Brontë
- N'oublier jamais, Michel Bussi


C
- Prédation, Jérôme Camut et Nathalie Hug
- Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 1 : Sans Âme, Gail Carriger
- Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 2 : Sans Forme, Gail Carriger
- Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 3 : Sans Honte, Gail Carriger
- La chambre des curiosités, Douglas Preston et Lincoln Child
- L'Inconnu de la Seine, Sarah Cohen-Scali
- Back Up, Paul Colize
- L'Empreinte des Amants, John Connolly
- Les Chants de la Terre, Elspeth Cooper
- La nuit du nouveau monde, Yves Corver


D
- La Horde du Contrevent, Alain Damasio
- Les jacarandas de Téhéran, Sahar Delijani
- De grandes espérances, Charles Dickens
- Bleak House, Tome 1 : La mystérieuse lady Dedlock, Charles Dickens
- Bleak House, Tome 2 : Le choix d'Esther, Charles Dickens
- Le ventre de l'Atlantique, Fatou Diome
- La Cité des Eaux, Amanda Downum


E
...

F
- Company Man, Joseph Finder
- Thérapie, Sébastien Fitzek
- Nightrunner, Tome 1 : Les Maîtres de l'Ombre, Lynn Flewelling
- Le Siècle, Tome 1 : La Chute des Géants, Ken Follett
- Le Siècle, Tome 2 : L'Hiver du Monde, Ken Follett
- Lady Hunt, Hélène Frappat


G
- Une part de ciel, Claudie Gallay
- Cranford, Elizabeth Gaskell
- Les amoureux de Sylvia, Elizabeth Gaskell
- Billie, Anna Gavalda
- Les Peaux-Epaisses, Laurent Genefort
- Le rituel de l'ombre, Eric Giacometti et Jacques Ravenne
- Jusqu'à ce que la mort nous unisse, Karine Giébel
- L'immortel, Franz-Olivier Giesbert
- Léo Dalcan et le Cimetière des Ombres, Claire Gilbert
- Un intérêt particulier pour les morts, Ann Granger
- Deux sœurs pour un roi, Philippa Gregory
- La Mort au Crépuscule, William Grey


H
- Le goût des pépins de pomme, Katharina Hagena
- La maison de l'Arbre Joueur, Lian Hearn
- Les Cités des Anciens, Tome 7 : Le Vol des Dragons, Robin Hobb
- Les Cités des Anciens, Tome 8 : Le Puits d'Argent, Robin Hobb
- Prédation, Jérôme Camut et Nathalie Hug
- Jane Yellowrock, Tome 3 : La Lame de Miséricorde, Faith Hunter
- Jane Yellowrock, Tome 4 : La malédiction du corbeau, Faith Hunter
- Le 47ème samouraï, Stephen Hunter


I
...

J
- La mort n'attend pas, Peter James

K
- Cette lumière qui vient de la mer, Hiromi Kawakami
- Les Moorehawke, Tome 1 : Le Royaume Empoisonné, Céline Kiernan
- Les Moorehawke, Tome 2 : Les Loups Cachés, Céline Kiernan
- Les Moorehawke, Tome 3 : Le Prince Rebelle, Céline Kiernan


L
- Le sang versé, Asa Larsson
- Hantise, Virginie Lauby
- Le Prince Écorché, Mark Lawrence
- Et soudain tout change, Gilles Legardinier
- Trois, Sarah Lotz


M
- Lettre à Jimmy, Alain Mabanckou
- Chroniques du Nécromancien, Tome 1 : L'invocateur, Gail Z. Martin
- Chroniques du Nécromancien, Tome 2 : Le Roi de Sang, Gail Z. Martin
- Chroniques du Nécromancien, Tome 3 : Havre Sombre, Gail Z. Martin
- Une nuit, sur la mer, Patricia MacDonald
- Scorpion, Robert McCammon
- Les 100, Kass Morgan
- Kafka sur le rivage, Haruki Murakami
- La Ronde des Innocents, Valentin Musso


N
...

O
- Le Don, l'Ultime Héritage, Patrick O'Leary

P
- Le prix de l'hérésie, S.J Parris
- Soleil Noir, Patrick Pécherot
- L'arracheur de visage, Michael Prescott
- La chambre des curiosités, Douglas Preston et Lincoln Child


Q
...

R
- Ravages, Anne Rambach
- Le rituel de l'ombre, Eric Giacometti et Jacques Ravenne
- Semences, Fran Ray
- J'ai aimé être fidèle, Jean-Marc Rivière
- Divergente, Tome 1, Véronica Roth
- Le Royaume des Voleurs, William Ryan


S
- Impératrice, Shan Sa
- Danny Valentine, Tome 4 : Terminus Saint-City, Lilith Saintcrow
- L'Encre et le Sang, Franck Thilliez et Laurent Scalese
- Le baiser de Jason, Laurent Scalese
- La cicatrice du diable, Laurent Scalese
- L’Éternel, Joann Sfar


T
- L'empreinte du nain, Maud Tabachnik
- Puzzle, Franck Thilliez
- L'Encre et le Sang, Franck Thilliez et Laurent Scalese
- Une dernière chose avant de partir, Jonathan Tropper


U
...

V
- Trois mille chevaux vapeur, Antonin Varenne

W
- Midnighters, Tome 1 : L'Heure secrète, Scott Westerfeld
- Midnighters, Tome 2 : L’Étreinte des Ténèbres, Scott Westerfeld
- La mauvaise pente, Chris Womersley


X
...

Y
...

Z
...
 
 

08/07/2013

Usurpé, de Laurent Terry

usurpé,laurent terry,policier

Usurpé

 

Laurent Terry




Brillant homme d'affaires de San Francisco, Thomas Eckelton ouvre les yeux ce matin-là sur un véritable cauchemar : il est au cœur d'El Paraíso, le tentaculaire bidonville de Bogotá, une des villes les plus dangereuses du monde.
Il n'a ni papiers d'identité ni argent. Il est seul, dans un univers ultraviolent. Comble de l'horreur, il découvre qu'il a changé de visage ! Pourquoi l'a-t-on abandonné dans la métropole de tous les dangers ?
Comment revenir dans la société lorsqu'on a perdu son identité ? Comment lutter contre ceux qui, dans l'ombre, ont tout fait pour vous détruire ?



Ma première découverte de Laurent Terry. Et une excellente surprise !
Thomas Eckelton est un homme d'affaire de San Francisco. Tout va bien pour lui, ses affaires marchent bien... mais un beau jour, il se réveille dans un des bidonvilles de Bogota. Pas de papiers d'identité, pas d'argent, et avec un visage différent. Une vengeance, peut-être, mais qui se donnerait la peine de lui faire changer de visage et d'être assez assoiffé de vengeance pour l'abandonner dans une des métropoles les plus dangereuses du monde ?
Dès les premières lignes d'Usurpé, Laurent Terry nous plonge aussitôt dans l'action et les rebondissements. Thomas va devoir lutter pour revenir aux Etats-Unis, mais aussi pour reprendre possession, non seulement de sa vie, mais aussi de son identité. Car comment prouver qu'il est bien ce qu'il dit être ? Avec cette lutte va s'imbriquer celle de découvrir pourquoi et qui a bien pu imaginer une solution aussi extrême.
Je me suis immergée vite et facilement dans Usurpé. Pas de gerbes de sang ou des envies de se planquer dans les draps lorsqu'on entend un bruit, mais une tension permanente, de tous les instants, qui nous scotche au livre, et duquel je ne pouvais plus me détacher ! Laurent Terry a fait un livre policier où les indices sont dévoilés peu à peu, et où on ne peut qu'attendre le prochain avec impatience. Une écriture abordable et simple, mais très dynamique et qui permet de s'identifier et de se prendre au jeu de l'intrigue.
Une intrigue où j'ai parfois pu deviner quelques rebondissements, mais la manière d'y arriver était très habile et addictive. Une histoire intéressante, sans lourdeur, et où tout n'est que tension permanente, pour le lecteur et les protagonistes. Usurpé est un véritable page-turner, elles défilent sans qu'on les voit, et c'est difficile de s'en détacher !
Un livre que j'ai énormément apprécié, je vous le recommande !
 
 
 
Logo Livraddict