Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2013

La Fille-Sortilège, de Marie Pavlenko

la fille-sortilège,marie pavlenko,fantasy,jeunesse

La Fille-Sortilège

Marie Pavlenko

 
"Six clans, six magies, six pouvoirs. Un destin."
Six Clans dirigent la Cité. Chacun possède une Magie qui commande aux éléments ou aux êtres vivants. De leur union dépend l'équilibre. C'est pourquoi durant la Fête des Échanges, les adolescents sont soumis à des épreuves, en vue d'être initiés.
Parce qu'elle a échoué, la jeune Érine est bannie, loin de sa famille et de son Clan. Condamnée à survivre dans la zone d'exil, elle va bientôt découvrir le sombre secret de la Cité.
Et le terrible complot qui menace de la détruire.

 

Après avoir lu et adoré Le Livre de Saskia, je me plonge avec curiosité et plaisir dans le nouveau roman de Marie Pavlenko.
Six clans dirigent la Cité, chacun avec des Magies différentes. Durant la Fête des Echanges, les adolescents sont soumis à des épreuves et peuvent demander leur transfert dans un clan différent du leur. Erine va être bannie parce qu'elle a échoué, le clan qu'elle avait demandé la refuse. La jeune fille se retrouve avec les paris et les hors-clans de la société, vivant en dehors des limites de la ville.
Là-bas, Erine va avoir un protecteur qui va l'entraîner dans son métier : déterrer les cadavres pour répondre à la demande. Se retrouvant seule, elle continue à tenter de mener sa vie. Mais elle va bientôt se retrouver dans un complot qui la dépasse, et dans lequel la magie et la Cité vont jouer un rôle primordial.
J'adore la mythologie et l'ambiance du Livre de Saskia, j'ai autant aimé La Fille-Sortilège ! Habituée aux séries de Fantasy, j'étais curieuse de voir ce one-shot. Marie Pavlenko a créé un univers très fouillé, les descriptions sur la Cité et la magie vont droit à l'essentiel, les détails sont parfois peu nombreux mais parfaitement utiles et distillés avec maîtrise. Le monde où évolue Erine est original, avec une mythologie très particulière, des personnages captivants... Marie Pavlenko a une écriture vraiment agréable et captivante, elle fait évoluer son héroïne et nous en même temps, en donnant des informations au compte-goutte, les révélations sont nombreuses et intéressantes ! Une tension palpable, une intrigue qui tient en haleine du début à la fin et où je me suis plongée avec avidité, des idées bien construites et bien menées.
De leurs côtés, les personnages ne sont pas en reste. Erine est une jeune femme dure mais sensible, prête à tout pour survivre, elle encaisse tout ce que le destin peut lui assener, elle est différente de Saskia mais tout aussi touchante. Son ami Arkadi est un jeune homme enjoué, drôle, qui m'a fait rire à de nombreuses reprises !
L'épopée dans la Cité m'a fait passer un excellent moment, j'ai adorée m'y promener en compagnie d'Erine, me faufiler dans ses moindres recoins. Une imagination merveilleuse, un excellent récit ponctué d'aventures, un monde qui s'anime devant mes yeux, La Fille-Sortilège est un très bon livre et j'y ai passé un excellent moment !
Bien qu'il y ait des points communs avec Saskia, ce nouveau roman, également pour la jeunesse, se doit d'être lu par un public un peu plus âgé malgré tout. Je pense en effet qu'il est plus dur, La Fille-Sortilège est plus cru sur les descriptions de la violence, de la mort, ce qui n'est pas autant présent ou en tout cas plus atténué dans Le Livre de Saskia.
Si vous ne connaissez pas encore Marie Pavlenko (une personne très sympathique et abordable !), je ne peux que vous encourager à vous jeter sur ses romans, qui sont vraiment très bien écrit et surtout passionnants !
 
 
 
 
Logo Livraddict

13/04/2013

Tarots Divins, Tome 1, d'Aurélie Mendonça

tarots divins,aurélie mendonça,tome 1,fantastique

Tarots Divins, Tome 1
La Sanguinaire

Aurélie Mendonça

 
Dans un monde qui ne valait plus la peine d'être sauvé et en lequel je ne croyais plus, j'ai décidé de faire régner ma propre loi.
Chasseuse devenue vampire, paria, traîtresse, génie, rejetée par ceux que je protégeais et admirée par cette race que je haïssais, je n'ai aujourd'hui plus qu'une seule chose à l'esprit : ma vengeance. Combattre pour gagner ma place sur le trône n'était que le premier pas.
Je m'appelle Elizabeth. Je suis désormais la reine des Vampires.

 

Avec Le Cinquième Maître du Sang, d'Alick, le premier tome de Tarots Divins est un autre Service de Presse reçues de la part de Rebelle Editions (merci à eux !).
Connue sous le nom de Nélia lorsqu'elle était une chasseuse de vampire, elle va devenir un vampire pour se venger de ceux qui l'ont rejetée. D'abord paria, elle va bientôt s'imposer et devenir... la reine des vampires ! Connue sous le nom d'Elizabeth Wolgrave, descendante des traditions de la comtesse Báthory, elle va faire tout ce qui est en son pouvoir pour mener ses idées comme elle l'entend.
La Sanguinaire ne se place pas précisément dans le domaine de la Bit-Lit, mais davantage dans le Fantastique, car c'est une histoire beaucoup plus sombre, plus sanglante, l'action est mis en avant, au détriment de l'amour. Nous sommes aussitôt plongés dans les péripéties, qui sont menées tambours battants, tout au long du récit.
Quant aux personnages imaginés par Aurélie Mendonça, ils sont tous plus colorés les uns que les autres. Les vampires sont des créatures pouvant utiliser leur séduction pour plier les autres à leur volonté, mais n'hésitent pas et préfèrent souvent recourir à la violence. Ils sont tous saufs gentils et bienveillants ! D'ailleurs, leurs lois disent bien : « Le plus fort garde ce qu'il gagne ». L'héroïne, Elizabeth, est un vampire, non pas choix, mais pas une obligation de vengeance. Elle a beau accepter sa condition et détester les chasseurs qui l'ont trahie, elle n'en reste pas moins à la base une chasseuse qui hait les vampires. Elle se retrouve entre mondes qu'elle ne peut pas choisir, qu'elle refuse. Les autres personnages ne sont pas en reste, notamment avec Nilosh, un vieux vampire, qui a été d'abord été un paria, puis s'est dévoué le premier à Elizabeth et à son destin. Un jeu du chat et de la souris s'établis entre les deux vampires, une relation qui n'est pas du tout au premier plan de l'histoire et qui ne demande qu'à s'approfondit dans la suite de Tarots Divins ! Un autre personnage que j'ai trouvé intrigant et intéressant est Huan, un jeune humain sous la protection d'Elizabeth et Nilosh. Il semble doté de qualités et de talents très apprécié par la reine vampire. Je me pose pas mal de questions sur lui, et il semble que c'est le personnage qui a le plus de chance d'évoluer vite !
Une réinvention du mythe des vampires, avec leurs légendes, leurs lois, leurs forces et faiblesses, Aurélie Mendonça a écrit un premier tome qui plante à la fois la base de l'intrigue et qui réussit aussi à tenir en haleine tout du long !
 
 
 
Tarots Divins, Tome 1 : La Sanguinaire
Tarots Divins, Tome 2 : Le Voyageur
 
 
 
Logo Livraddict

12/04/2013

Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut, Mitch Albom

les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut,mitch albom,contemporain

Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut

 

Mitch Albom




« Nous avons tous notre petite idée sur le Ciel. Cette histoire est racontée pour que les gens qui ont pu croire leur passage sur terre sans importance se rendent au contraire compte qu'ils en ont eu beaucoup, et aussi combien ils ont été aimés. »
Cinq personnes que vous avez croisées de votre vivant vous attendent là-haut. Leur sort est intimement lié au vôtre, et pourtant vous ne les connaissez pas forcément. Ces cinq rencontres, belles ou terribles, vous révèleront les fils invisibles qui nous relient tous les uns aux autres.
Ignorant tout cela, le vieil Eddie, chargé de l'entretien des manèges d'une fête foraine, fait ses premiers pas là-haut. Au fil des rencontres qui lui sont destinées, il découvrira les clefs de la vérité pour plonger enfin dans une bienfaisante éternité.



Après avoir lu Le Passeur du Temps, je poursuis ma découverte de Mitch Albom avec son roman Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut.
Eddie, un vieil homme à la vie mouvementée, est responsable du bon fonctionnement des ménages dans une foire. C'est dans cette même foire qu'il va mourir, alors qu'il tente de sauver une petite fille de la chute d'une nacelle.
A sa grande surprise, il va arriver au ciel, où il rencontrera cinq personnes. Cinq personnes qu'il a connu au cours de sa vie, certaines dont il se souvenait, d'autres qu'il avait oubliés...
Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut raconte une histoire très touchante, qui commence par la fin et la mort du personnage principal, et où les personnes qu'il va rencontrer vont faire découvrir l'influence de toute les vies qui ont croisés et effleurés la sienne. On en apprend peu à peu davantage sur Eddie, ses choix, ses erreurs, ses rencontres, sa famille, sur tout ce qui l'a conduit à être ce qu'il est.
Mitch Albom a une façon d'écrire très poétique, délicate, et rend son roman facile et rapide à lire. Son interprétation de la mort est peut-être une idée classique, mais il la reprend de manière originale afin de pouvoir expliquer une vision possible de ce qui se passe après la mort, comment trouver l'apaisement et faire réfléchir sur le but de l'existence.
Un livre doux et agréable, bien loin de l'idée que je m'en étais faite en lisant le résumé, qui reprend des lieux communs (la vie vaut la peine d'être vécues, pardonnez-vous les uns les autres) mais qui ne tombe pas dans un essai vantant à tout prix la religion. La vision de la Mort de Mitch Albom est loin d'être sombre ou glauque, au contraire, un sujet peut-être triste, mais qui peut également se transformer en un beau moment.
Un livre abordable par tous et à mettre dans toutes les mains.
 
 
 
 
Il suffirait pourtant que vous acceptiez qu'à leur manière les fins sont des commencements aussi, mais que l'on en a rarement conscience que le coup, c'est tout.


- Les choses qui ont lieu avant notre naissance nous affectent quand même. Et les gens qui étaient là avant nous nous affectent également. Nous circulons tous les jours en des endroits qui n'auraient jamais existé sans ceux qui nous ont précédés. Là où nous travaillons, où nous passons tant de temps, nous pensons souvent que ces lieux sont nés avec notre arrivée, alors que c'est faux évidemment.



Aucune vie ne se déroule en vase clos,
elles se chevauchent toutes et le monde est tout plein d'histoires qui,
au bout du compte, finissent par n'en plus former qu'une seule.
 
 
 
 
Logo Livraddict

10/04/2013

Twilight, Tome 4, de Stephenie Meyer

twilight,stephenie meyer,tome 4,bit-lit,fantastique,jeunesse

Twilight, Tome 4
Révélation

 

Stephenie Meyer




Bella a fait son choix : elle s'apprête à épouser Edward.
Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et d'accepter de la voir renoncer à sa vie humaine ?

 

twilight,stephenie meyer,tome 4,bit-lit,fantastique,jeunesse

Cette chronique peut avoir quelques spoilerpour ceux qui ne connaissent pas du tout Twilight ou les films !

 
 
Je finis la saga Twilight avec Révélation.
Composé de trois parties, la première et la troisième du point de vue de Bella, la deuxième du point de vue de Jacob.
Sans surprise, Bella s'est bel et bien décidé à vivre sa vie avec Edward ; et si possible l'éternité également. La jeune femme accepte de se marier avec son vampire si lui-même la transforme en suceuse de sang. Après leur mariage, ils s'envolent en lune de miel sur une petite île paradisiaque, où ils prennent du bon temps et où Edward accepte de faire des concessions et de se laisser aller.
Comme tout aller pour le mieux, Bella tombe enceinte... Car apparemment si les femmes vampires ne peuvent pas procréer, en raison de leur corps figés et qui ne se modifient plus (donc interruption du cycle menstruel), une humaine peut tomber enceinte de son amant vampire. Rentrant en catastrophe à Forks et au sein de la famille Cullen, ils vont tous s'organiser autour de la jeune femme pour l'aider dans cette grossesse qu'elle refuse d'interrompre. Grossesse difficile et douloureuse, le fœtus grandit trop vite et devient trop fort pour le métabolisme de Bella. Cela marque la fin de la première partie racontée par Bella.
Jacob prend le relais, marquant la première fois qu'un personnage secondaire fait entendre sa voix. D'abord convaincu que sa meilleure amie a été transformé en vampire, Jacob se rue, fou de rage, à la résidence Cullen dans l'intention de commencer une vendetta. Mais il va assister, horrifié, à une transformation différente de Bella. Tentant le tout pour le tout, le loup-garou va tout faire pour qu'elle change d'avis et abandonne sa grossesse. Mais il a beau s'indigner des choix de son amie, il va rester auprès d'elle, même s'il faut pour ça s'éloigner du point de vue de ses frères...
twilight,stephenie meyer,tome 4,bit-lit,fantastique,jeunesse
Bella va vite avoir une blessure que, cette fois, ils ne pourront pas soigner. L'accouchement va se déclencher, et Edward va tout tenter pour la sauver, lui injectant son venin. Dévasté, Jacob va vouloir détruire la fille de Bella, mais au lieu de ça, il va s'en imprégner...
La troisième partie débute avec le changement de Bella en vampire. Elle va découvrir sa condition de vampire, ses nouvelles facultés, et va en prendre un grand plaisir. Mais tout va basculer, encore une fois, lorsque les Volturi apprendront l'existence de Renesmée. La prenant pour une enfant Immortelle, ils vont en profiter pour marcher contre les Cullen, un clan qu'ils jugent trop nombreux et trop puissants. Pour se défendre, la famille va faire appel à leurs amis, des témoins qui pourront prouver que Renesmée n'est pas un danger.
J'étais impatiente de lire Révélation, pour voir comment Stephenie Meyer aller conclure la série qui l'avait propulsée sur le devant de la scène littéraire. Dans l'ensemble, je n'ai pas été déçue. Le coup de la grossesse de Bella était un peu gros, le truc que l'on flaire à 10 lieues après le mariage... Mais Stephenie Meyer arrive à le faire passer et à bien l'intégrer dans son histoire. De nombreuses interrogations vont donc émerger avec l'arrivée du bébé de Bella et d'Edward. Sa croissance accélérée va les pousser à se demander combien de temps ils auront avec elle, sur ses capacités. Beaucoup de questions, mais aussi des réponses à la fin de la saga Twilight ! La seule chose qui m'ait chiffonnée est l'imprégnation de Jacob pour Renesmée. Ça va être bien utile, mais ça arrive comme un cheveu dans la soupe, et je n'ai pas franchement apprécié cette partie de l'histoire. Si j'avais été à la place de Belle et d'Edward, je pense que je n'aurais pas pu m'empêcher de lui arracher la tête ! Par contre, j'ai adorée l'arrivée de nouveaux vampires, les amis et les ennemis, enfin l'occasion de découvrir d'autres vampires à part les Cullen !
De son côté, Bella découvre sa condition de vampire. Evidemment, Bella va être une super-vampire : elle se contrôle beaucoup mieux que les nouveau-nés, elle a un self-contrôle qu'enivraient beaucoup de vieuxtwilight,stephenie meyer,tome 4,bit-lit,fantastique,jeunesse vampires... Evidemment ! Et avec ça, un petit pouvoir en plus qui prendra toute son utilité lors de la rencontre avec les Volturi. Certes, c'est un peu cousu de fil blanc, mais surtout cela s'inscrit bien dans la continuité de la saga, depuis le début où Edward était intrigué par une humaine dont il ne pouvait pas lire les pensées.
Evidemment, quelques petits défauts, mais rien d'insurmontables, Révélation est toujours aussi intéressant et captivant que les premiers. Une série qui est loin d'être exceptionnelle, mais qui se lit vite, facilement et avec beaucoup de plaisir.
Un dernier tome captivant, bien équilibré entre l'amour, humour, l'amitié, le fantastique... Une bonne série !
 
 
 
Je n'avais jamais eu la force de gérer les choses
qui échappaient à mon contrôle, celle d'attaquer ou de fuir mes ennemis.
Celle d'éviter la douleur. Faible humaine, je n'avais toujours su que continuer.
Endurer. Survivre.
 
 
Twilight, Tome 1 : Fascination
Twilight, Tome 2 : Tentation
Twilight, Tome 3 : Hésitation
Twilight, Tome 4 : Révélation
 
 
 
Logo Livraddict
 

09/04/2013

Waylander, Tome 1, de David Gemmell

waylander,david gemmell,tome 1,fantasy,coup de cœur

Waylander, Tome 1
Waylander

 

David Gemmell

Coup de cœur

 
Le Roi de Drenaï a été assassiné.
Une armée d'envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d'ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Mais tout espoir n'est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander.
Seul, il va s'aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté. Mais peut-on faire confiance à ce Waylander ?
Après tout, c'est lui qui a assassiné le roi.



De retour dans le cycle de Drenaï, dans une action antérieure à Légende. Premier tome de la trilogie consacré à un personnage célèbre de David Gemmell : Waylander. Pour moi, une de ses séries les plus captivantes et les mieux écrites, avec Rigante !
Ancien fermier connu sous le nom de Dakeyras, il est aujourd'hui plus connu sous l'identité de Waylander l'Assassin, le Voleur d'Âmes, le tueur le plus remarquable, le plus recherché et le plu haï. C'est lui qui a tué le Roi dans ses propres jardins, ce qui a déclenché l'avalanche conduisant le pays à la guerre.waylander,david gemmell,tome 1,fantasy,coup de cœur
Un beau jour, alors qu'il était à la recherche de son cheval volé, Waylander va libérer en prime de tortures un prêtre de la Source : Dardalion. Envers et contre tout, Dardalion va accompagner l'Assassin, avec ensuite l'arrivée d'une jeune femme, Danyal, et de ses enfants.
Des rencontres qui vont bouleverser la vie de Waylander, mais pas autant que la suivante... Pour se racheter, le guerrier accepte de partie à la recherche de la mythique Armure de Bronze, une armure qui pourrait faire toute la différence dans le conflit sanglant. Une quête désespérée, presque impossible, mais qui pourrait bien signifier la victoire du peuple Drenaï...
David Gemmell a toujours cet incroyable talent de nous entraîner dans un univers bien à lui. Encore plus dur, si possible, que Légende. Un monde sombre, rempli de guerres et de sang, la religion maltraité, avec au centre la présence sombre de Waylander. Un anti-héros, un assassin, un homme désabusé et cynique, mais qui va progressivement et presque malgré lui retrouver l'individu qu'il était avant de devenir Waylander le Tueur.
Waylander est un récit épique, très sanglant, une véritable épopée rempli de personnages torturés et intéressants. Les envahisseurs Vagrians semblent envahir tout le pays, où juste un petit bastion résiste encore et toujours à l'envahisseur. Des guerriers courageux qui recevront une aide à laquelle ils ne s'attendaient pas. Waylander est un personnage solitaire, aux airs de brute, et dans les immenses talents guerriers cache une immense souffrance. C'est un des personnages que je préfère parmi toute la panoplie de protagonistes intéressants et bien décrits qui peuplent Waylander.
Pas de « nouveautés » dans le premier tome de cette trilogie, mais comme d'habitude David Gemmell réussit à faire avec un sujet simple et connu un livre qui fait vibrer, remplis de combats épiques, de sang, de courage, d'héroïsme, où chacun des personnages évoluent et changent tout au long de l'intrigue. Toujours aussi efficace, David Gemmell réussit à faire de Waylander l'un de mes romans de Fantasy préféré !
Je dois dire que Waylander y joue beaucoup : sombre, charismatique, torturé, c'est vraiment le point fort du récit !




Il fut un temps où j'aimais la vie et où le soleil n'était que joie. Mais parfois, la joie est de courte durée, prêtre.
Et quand elle meurt, l'homme va chercher au fond de lui et se demande : Pourquoi ? Pourquoi la haine est-elle plus forte que l'amour ? Pourquoi les gens méchants récoltent-ils toujours les meilleures récompenses ? Pourquoi la force et la rapidité valent-elles plus que la morale et la bonté ?
Et là, l'homme prend conscience... qu'il n'y a pas de réponse. Aucune. Et pour garder sa raison, l'homme doit changer sa façon de percevoir les choses. Il fut un temps où j'étais un agneau qui jouait dans une prairie. Et puis les loups sont venus. Aujourd'hui, je suis un aigle, et je vole dans un univers différent.



Waylander l'Assassin, un prince parmi les assassins.
Si un jour on le capturait, ce serait seulement dû à la chance, car il n'avait pas de maison – seulement une liste de contacts qui prenaient des contrats pour lui dans une douzaine de villes. Il leur apparaissait au moment où les ténèbres étaient les plus épaisses, leur demandait le contrat et son règlement puis disparaissait avant que le soleil se lève.
Toujours pourchassé, toujours haï, l'Assassin ne se déplaçait que parmi les ombres. Un fantôme dans l'obscurité.





Waylander, Tome 1 : Waylander
Waylander, Tome 2 : Dans le royaume du loup
Waylander, Tome 3 : Le Héros dans l'Ombre
 
 
 
 
Logo Livraddict