Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2013

L'Evangile des Damnés, Tome 1, d'Alick

l'evangile des damnés,alick,tome 1,fantastique

L'Evangile des Damnés, Tome 1
Le Cinquième Maitre du Sang

 

Alick



Trois ans après le décès de sa mère des suites d'un cancer, c'est au tour de son père de disparaître dans des conditions étranges. Ange touche vraiment le fond lorsque sa fiancée le quitte de manière magistrale pour un autre.
Sa tristesse attire alors à lui une inconnue d'une beauté sans égale. Après son accident, elle le suivra jusque dans sa chambre d'hôpital où, plongé dans un coma mortel, elle lui redonnera la vie par son sang.
Investi de son nouveau pouvoir, Ange apprendra les règles des siens pour survivre. Mais un terrible danger le menace et il se retrouve impliqué dans un complot d'envergure planétaire, le Jehad.
Amour, haine, trahison, luxe, sexe et volupté seront ainsi mêlés à un combat fratricide en plein cœur de Paris.



Le premier roman que je lis d'Alick. Le Cinquième Maître du Sang est un livre que j'ai reçu pour un partenariat avec Rebelle Editions, une maison d'édition que j'avais envie de découvrir plus en détail depuis longtemps, et Alick un auteur dont j'entends beaucoup parler. Merci à Rebelles Editions de m'avoir permis de découvrir cet auteur !
On commence L'Evangile des Damnés avec Ange, un jeune trentenaire tout ce qu'il y a de plus banal, dont la vie tourne autour de son boulot, de ses amis et de sa petite amie, Jade. Tout commence lorsque sa fiancée le quitte pour un autre, prenant plaisir à le torturer. Son monde s'écroule, il sera victime d'un accident de voiture qui le plongera dans un profond coma.
Coma dont il s'éveillera quelque temps après, transformé en un « Eveillé », une espère de vampire pouvant circuler le jour. Ange va se plonger dans ce nouveau monde, d'abord une profonde incrédulité, puis avec jubilation. Mais ce monde est-il vraiment meilleur et exempt de danger et de manipulation ?
Pour ma part, j'ai apprécié, dans la globalité, la lecture de ce Cinquième Maître du Sang. Le premier point « négatif » est la présence des Evangiles au début du roman. Je vous avoue que j'ai sauté ce passage ! Comme pour les vampires, j'ai tendance à fuir un peu devant tout ce qui est religieux ! Et certains passages me semblaient un peu embrouillés, pas toujours très clair. Mais à part ces petits défauts minimes, l'histoire d'Alick est vraiment intéressante et bien décrite. La mythologie des différentes castes de vampires est le point fort : très détaillé, qui tient bien la route, intéressante, et plutôt originale !
Quant aux personnages, je ne me suis pas attachée rapidement à eux. Ange me paraissait trop faible au début, et trop content de lui une fois considéré comme un « Maître » vampire. Mais à part ça, Ange réussit quand même à s'avérer attachant, il prend du poil de la bête, de devenir quelqu'un de très bien. Un autre personnage qui m'a plu est son meilleur ami, Yann. Grande gueule, il n'hésite pas à donner une bonne baffe à Yann pour le réveiller et le secouer, prêt à tout pour les gens qui comptent pour lui.
Alick et son roman se sont révélés une bonne surprise dans l'ensemble, j'ai apprécié l'histoire et la mythologie, l'intrigue est assez compliqué mais on la suit bien une fois qu'on est bien concentré sur l'histoire.
Un premier tome de la trilogie de L'Evangile des Damnés qui se lit bien et qui donne envie de se plonger dans la suite.




L'évangile des damnés, tome 1 : Le cinquième maître du sang
L'évangile des damnés, tome 2 : Le chasseur aux yeux d'argent
L'évangile des damnés, tome 3 : Au commencement
 
 
 
Logo Livraddict

Orianor, Tome 2, de Jean Avril

orianor,jean avril,tome 2,fantasy,jeunesse

Orianor, Tome 2
Esclaves de So'Rah

 

Jean Avril



Uriss et Kaïn commencent leur vie d'esclave en accomplissant la tâche la plus immonde qui soit : repêcher les rakhanes qui naissent des eaux visqueuses de So'Rah, la Mer Noire. L'influence pernicieuse de So'Ghol se fait bientôt sentir, alors que les griffes de l'oubli attaquent sans relâche la mémoire des deux hommes.
Kahel, Blanc et Akar poursuivent leur chemin vers Céless. Ce sera l'occasion pour l'enfant d'en apprendre davantage sur l'histoire d'Orianor, en particulier sur une légende fabuleuse, celle des deux trônes d'édama.
Jad, Iridia et Raygone, quant à eux, réaliseront que le chemin vers l'Endriel est loin d'être aussi facile qu'ils l'auraient souhaité...



Après La Cité aux Sept Murailles, j'attaque le tome 2 d'Orianor.
Comme dans le premier tome, les Esclaves de So'Rah est divisé entre trois groupes de personnages. Il y a Uriss et Kaïn, esclaves de So'Ghol ; Kahek, Blanc et Akar font route vers Céless ; et enfin Jad, Iridia et Raygone, cheminant vers l'Endriel.
Esclaves de So'Rah poursuit sa présentation du monde créé par Jean Avril, on est mieux à même de le découvrir grâce aux souvenirs d'Uriss (sa rencontre avec sa femme, la guerre, la résistance face à l'ennemi...), mais aussi grâce à Blanc qui découvre véritablement le monde et ses légendes autour de lui.
Un second tome qui enchaîne les passages rythmés, où on ne s'ennuie pas, et des moments où la tension se fait moins présente, malheureusement. Mais ce second tome me conforte dans mon avis du premier : Orianor est une excellente découverte, notamment pour ceux qui voudraient « s'initier » à la Fantasy, notamment pour les plus jeunes. L'écriture de Jean Avril est toujours aussi facile à suivre, intéressante, fluide, dans l'ensemble je n'ai pas vu passer le récit (aussi court que le premier) !
Esclaves de So'Rah plaira à ceux qui avaient aimés La Cité aux Sept Murailles, et je conseille cette lecture, qui offre un moment de divertissement !
 
 
 
Orianor, Tome 1 : La Cité aux Sept Murailles
Orianor, Tome 2 : Esclaves de So'Rah
 
 
 
Logo Livraddict

20/03/2013

Le Seigneur des Anneaux, Tome 2, de J.R.R Tolkien

le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 2,fantasy

Le Seigneur des Anneaux, Tome 2
Les Deux Tours

 

J.R.R Tolkien



Le royaume de Gondor s'arme contre Sauron, le seigneur des ténèbres, qui veut asservir tous les peuples libres, hommes et elfes, nains et Hobbits.
Mais la vaillance des soldats de Minas Tirith ne peut rien contre la puissance maléfique de Mordor.
Un fragile espoir, toutefois, demeure : le Porteur de l'Anneau s'approche de la montagne où brûle le feu du destin, seul capable de détruire l'Anneau Unique et de provoquer la chute de Sauron...



Second volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux.
Les Deux Tours suit son titre et est divisé en deux parties. Dans la première partie, nous retrouvons Merry et Pippin, enlevés par des Uruk-Hai, tandis qu'Aragorn, Legolas et Gimli se lancent à leur poursuite. Mais lorsque les Uruk vont être massacrés par des cavaliers du Rohan, les deux Hobbits se réfugient dans la forêt de Fangorn, où ils vont faire une rencontre à laquelle ils ne s'attendaient pas : un Ent, appelé Sylvebarbe. Et pendant ce temps, les trois compagnons découvrent que Gandalf est toujours en vie, renvoyé dans la Terre du Milieu, désormais appelé le Magicien Blanc.
le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 2,fantasyAvec Gandalf, Aragorn, Legolas et Gimli vont se rendre à Edoras, où le roi Théoden est tombé sous l'emprise de Saroumane. Libéré de son envoûtement, le roi Théoden décide d'emmener son peuple à l'abri dans la forteresse de Fort-le-Cor, où ils sont bientôt assiégés par leurs ennemis.
En parallèle, nous suivons Frodon et Sam depuis qu'ils ont décidés de quitter la Communauté. Dans leur périple, les Hobbits vont trouver un guide pour le moins étrange : Gollum, celui à qui Bilbo a pris l'Anneau...
Après avoir lu et adoré La Communauté de l'Anneau (que j'avais eu du mal à commencer à la toute première lecture), j'ai poursuivi avec plaisir les compagnons dans la suite de leurs aventures. Les Deux Tours est très différent du premier, l'atmosphère est beaucoup plus sombre, la guerre est beaucoup plus présente, notamment à Fort-le-Cor.
De plus, avec l'éclatement de la Communauté et les différents points de vue (Merry et Pippin ; Frodon et Sam ; Gandalf, Aragorn, Legolas, Gimli), le rythme a énormément changé, la narration s'enrichie considérablement et enrichie l'intrigue de départ, avec beaucoup de nouveaux personnages et de lieux. La Communauté fait de nouvelles rencontres, contrairement La Communauté de l'Anneau où elle était très centrée sur elle-même. Dans Les Deux Tours, l'horizon s'élargit, avec les Ents, les Rohirrims, mais aussi Gollum qu'on prend plaisir à connaître davantage, Faramir, le frère de Boromir, où je me suis demandé s'il allait révéler la même faiblesse que son frère ou être plus fort. Les « anciens » personnages ne sont pas en reste. Frodon est de plus en plus tourmenté par le poids de l'Anneau, tandis que Sam devient de plus en plus confiant tout en continuant à prendre soin de Frodon. Le retour de Gandalf en magicien blanc est très bien amené, il se révèle plus puissant, mais tout aussi bougon qu'avant ! Legolas et Gimli deviennent très proches, leurs réparties sont vraiment très amusantes. Aragorn a ses doutes et ses failles, mais prend davantage confiance en lui-même, c'est le personnage le plus craquant du récit !
A chaque relecture, j'apprécie de plus en plus Les Deux Tours et le style de Tolkien. Il alterne parfaitement les descriptions détaillées et les moments d'action. Le Seigneur des Anneaux est une trilogie très bien construite, pleines de batailles, de décors fabuleux, d'humour, de personnages tous plus hauts en couleurs les uns que les autres...
Que du bonheur ! (Surtout que contrairement à La Communauté de l'Anneau, je n'ai pas vu le film avant de lire le roman, ce qui m'a permis d'abord Les Deux Tours avec un œil neuf, sans être influencé par le film de Peter Jackson, qui est quand même très fidèle à l'œuvre je trouve !)
 

le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 2,fantasy

 
Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau
Le Seigneur des Anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours
Le Seigneur des Anneaux, Tome 3 : Le Retour du Roi
 
 
Logo Livraddict

17/03/2013

Les Echappés de l'Enfer, Tome 4, de Vuk Kovasevic

les echappés de l'enfer,vuk kovasevic,tome 4,science-fiction

Les Echappés de l'Enfer, Tome 4
Incubus

Vuk Kovasevic

 
Et si la menace venait de l'intérieur ? Si les monstres choisissaient de ne plus vous affronter dans la rue ? S'ils se mettaient à ronger vos entrailles, à dévorer votre esprit ? S'ils vous soumettaient à leur volonté et vous transformaient en pantin décérébré ?
Y avez-vous songé ? Non, probablement pas - personne ne peut imaginer une telle menace et, pourtant... Comment mener un combat, quand on ne peut plus se fier à ses compagnons d'armes, qui peuvent à tout instant se muer en ennemis, privés de raison ?
Trouver la réponse, c'est rester en vie. J'en ai bien l'intention.

 

Quatrième tome toujours aussi passionnant que les autres !
Vuk, revenu de Serbie, continue sa traque aux Echappés de l'Enfer. Le récit commence dur avec le carnage avec le massacre d'apparents hybrides, mi-vampire mi-humain, créés par des adeptes poursuivant le travail des Frères de la Lumière... Ces « joyeux bidouilleurs », créant leurs créatures in vitro, pensent pouvoir les affubler de pouvoirs psychiques qui leur permettrait de contrôler mentalement leurs proies.
Epaulés des Fly Brothers et de Maximus, qui commence légèrement à péter les plombs, tentent le tout pour le tout pour débarrasser les rues de ces créatures, mais surtout et essentiellement de survivre, ce qui n'est pas facile...
Un véritable bain de sang va se déchaîner dans les enfers, poussant Vuk à se retrancher dans ses limites, où défarouiller à tout va ne suffit plus, surtout contre une créature qui peut s'introduire dans le corps de n'importe quelle personne et la contrôler. Toutes les personnes, y compris ses coéquipiers.
De découvertes en révélations, Vuk va devoir survivre à cette nouvelle aventure, qui est plus dynamique, plus mouvementée et plus éprouvante que jamais !
P.S à l'intention de Vuk Kovasevic : je me permettrais de vous contredire en disant que TOUTES les femmes ne sont PAS des comédiennes ! Je risque certes de croiser votre chemin, celui de Maximus ou une balle perdue, mais j'ose protester !
Aaaaah, pitié, pitié !!!
 
 
 
Les Echappés de l'Enfer, Tome 1 : Le Vampire de Belgrade
Les Echappés de l'Enfer, Tome 2 : Aliens !
Les Echappés de l'Enfer, Tome 3 : Bons Baisers du Purgatoire
Les Echappés de l'Enfer, Tome 4 : Incubus
Les Echappés de l'Enfer, Tome 5 : Gargouilles !
Les Echappés de l'Enfer, Tome 6 : Terminus catacombes
Les Echappés de l'Enfer, Tome 7 : Vampires avenue
Les Echappés de l'Enfer, Tome 8 : Succubus
Les Echappés de l'Enfer, Tome 9 : Morts ou vifs
 
 
Logo Livraddict

15/03/2013

Les Fabuleux, d'Arthur Ténor

les fabuleux,arthur ténor,fantastique,jeunesse

Les Fabuleux

Arthur Ténor

Kovalch, un physicien de renommée mondiale, invente un hyper accélérateur de particules, permettant d'atteindre la frontière la plus ultime de l'univers physique...
Une porte à travers laquelle Julius et sa fille Séréna, s'apprêtent à découvrir avec le Royaume des Sept Tours et son peuple pacifiste, Les Fabuleux...
Quelles menaces font peser l'Homme et ses instincts de conquérant sur cet univers à l'équilibre fragile ? De l'Homme ou des Fabuleux, qui mènera l'autre à sa perte ?


 

Je découvre Arthur Ténor grâce à son roman Les Fabuleux.
Deux personnages principaux, un père et sa fille : Julius et Séréna Kovalch, tous les deux physiciens. Julius Kovalch invente un procédé, qui a pour conséquence de percer un trou dans la frontière de l'univers, créant une porte permettant d'atteindre le Royaume des Sept Tours et son peuple, les Fabuleux. Cette rencontre entre deux peuples sera-t-elle néfaste ou bénéfique ?
Les Fabuleux commencent bien, j'ai beaucoup aimé l'idée de cette brèche entre le réel et l'imaginaire, la rencontre entre deux mondes, les idées différentes, dans un monde un peu loufoque et marrant... Arthur Ténor à une bonne écriture, j'ai eu plaisir à découvrir son monde, les chapitres se lisent très rapidement, pour arriver à une conclusion peut-être trop rapide.
Les Fabuleux m'a fait passer un bon moment, mais sans être toujours totalement dans l'histoire. Peut-être un mauvais jour ? Car, l'histoire se tient bien, les personnages sont sympathiques dans l'ensemble, mais peut-être que je n'ai pas totalement accrochée à cause de l'histoire justement qui n'est pas spécialement innovante même si très bien racontée, ou que j'ai eu l'impression d'avoir affaire à un livre plus destiné enfants qu'adolescents, et que l'histoire aurait gagné à être plus construite, et pas seulement sur le langage scientifique, ce qui peut égarer les plus jeunes.
Donc un avis mitigé dans l'ensemble. J'ai apprécié la lecture de ce roman d'Arthur Ténor sans être emportée à 100%. Une relecture des Fabuleux s'imposera dans un avenir proche, afin que je replonge plus sérieusement dans l'histoire et, j'espère, changer de point de vue !
N'hésitez pas à tenter l'aventure, ce roman reste abordable à tous, et très agréable dans l'ensemble !

 

 

Logo Livraddict