Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2012

Présent ?, de Jeanne Benameur

présent,jeanne benameur,classique

Présent ?

 

Jeanne Benameur




présent,jeanne benameur,classiqueD'une écriture incisive et empathique, Jeanne Benameur brosse le portrait de tous les acteurs d'un collège de banlieue avant les émeutes, questionnant leur présence vive. Avec émotion, elle débusque les symboliques occultées du monde scolaire et les drames intimes de chacun : une brèche s'ouvre pour une pédagogie à rebours de tous les tabous.


Avec Présent ?, Jeanne Benameur s'introduit dans l'effervescence d'un collège de la banlieue. A la veille des conseils de fin d'année, nous nous introduisons dans l'intimité de certains personnages, spécialement des professeurs, la documentaliste ou des élèves de 3ème.
A travers différents points de vue, comme un manège, on découvre des adolescents en quête d'identité, d'orientation (et pas seulement pour les élèves), des mouvements d'optimisme ou de désespoir...
Un prof bientôt à la retraire, la directrice, une prof de SVT abattue, une documentaliste optimiste, un prof de français lassé, une jeune fille qui ne parvient qu'à s'exprimer que grâce à ses dessins (le personnage que j'ai préféré suivre !). Une panoplie de personnages très différents, mais qui parviennent à toucher l'espoir du bout des doigts, pendant un instant.
Sans être parfait, notamment quelques passages parfois un peu trop « lourd » dans le style de narration, Présent ? est le premier livre que je lisais de Jeanne Benameur et qui s'est révélé une excellente surprise ! Traitant d'un sujet grave avec dérision et maitrise, Présent ? réussit à embarquer et à captiver.
Si vous ne connaissez pas encore Jeanne Benameur, je vous conseille Présent ? !
 
 
 
 
Au secret de son enseignement niche ce désir d'enfant passionné de lectures, fuyant le monde des parents et de la famille, solitaire, farouche. Oui, il a été cet enfant-là. Un enfant lecteur. Inutile de chercher des stratégies alambiquées pour le faire lire, ni de se pencher sur sa psychologie adolescente. La lecture, c'était sa vie. La seule. La vraie. Ses amis, c'étaient les personnages. Plus tard, il a aimé aussi les auteurs. Profondément. Avec respect. Il a étudié leur vie et leur style ; a pardonné les faiblesses. C'étaient eux qui le protégeaient des soirs trop vides.


Le texte est là pour ça. La littérature est là pour ça.
Pas seulement pour étalonner les connaissances des uns et des autres.
Mais pour leur permettre cet acte unique chez les vivants : créer des images qui n'existent pas, n'existeront jamais qu'au secret de leur tête.
Dans cette liberté immense qui a permis de survivre à tant et tant d'humains privés de la liberté du corps.
Ce n'est pas pour rien que le premier geste des dictateurs est toujours de surveiller la lecture.
 
 
Logo Livraddict

Les Aventuriers de la Mer, tome 5, de Robin Hobb

les aventuriers de la mer,robin hobb,tome 5,fantasy

Les Aventuriers de la Mer, tome 5
Prisons d'eau et de bois

Robin Hobb

 

Avec l'arrivée imminente du gouverneur Cogo à Terrilville, Jamaillia exerce sur les marchands une pression de plus en plus forte. Augmentation des taxes et menaces à peine voilées divisent les grandes familles de Terrilville entre celles qui s'opposent à ce protectorat étouffant, et celles qui comptent bien profiter de cette nouvelle donne, les Vestrit se rangent sans hésitation du côté des premières, mais leur situation reste précaire.
Tandis que Ronica et Keffria se battent pour éviter la honte de la ruine, Brashen leur apprend à contrecoeur la capture de Kyle et de la Vivacia par les pirates, mais Althéa refuse de baisser les bras : avec l'aide d'Ambre et de Brashen naît un plan audacieux, qui implique la vivenef maudite échouée, Parangon.

 

Encore davantage d'actions et de péripéties dans ce cinquième tome des Aventuriers de la Mer !
Le gouverneur Cosgo, violant sans cesse la charte des Premiers Marchands, dont les termes ont été conclus entre son ancêtre et les arrivants des Rivages Maudits, se met en tête d'aller châtier les « fauteurs de troubles » qui contestent son autorité à Terrilville. Le gouverneur Cosgo cherche perpétuellement à maintenir sa mainmise sur la cité, par le biais de l'augmentation des taxes, des patrouilles chalcédiennes, le soutien aux Nouveaux Marchands, et autres menaces... La société de Terrilville se divise entre ceux qui refusent ce contrôle étouffant et ceux qui comptent profiter de chaques occasions pour grapiller une miette de pouvoir.
La famille Vestrit tente de combattre la tyrannie du gouvernement mais leur situation déjà précaire s'effondre lorsque Brashen leur apprend la capture de Vivacia par le pirate Kennit. Non sans audace, Brashen et Ambre proposent un plan audacieux : acheter la vivenef Parangon, le renflouer et partir à la recherche du navire familial.
Prisons d'Eau et de Bois est un tome transitif, où Robin Hobb met surtout en place les éléments nécessaires à l'action, tels la psychologie des personnages, les différents intrigues, tant politique que relationnelle. Les détails pour la poursuite de l'intrigue (la capture de la Vivacia, le plan de Brashen et d'Ambre, les conflits entre Marchands et gouvernement, les différents clans...) sont finalement mis en place à la fin de ce tome, laissant présager des actions encore plus tumultueuses !
Robin Hobb sait parfaitement tenir en haleine son auditoire, et m'a captivée tout au long de Prisons d'Eau et de Bois, avec l'envie d'en savoir toujours plus. Elle manie le suspense avec perfection en enchaînant les points de vue des différents personnages, les événements sont cohérents et finissent toujours par s'imbriquer entre eux.
A lire d'urgence !
 
 
 
 
Aimer, ce n'est pas seulement être sûr de l'autre, savoir qu'il va renoncer à tout pour toi. C'est aussi savoir avec certitude que tu es prêt à te sacrifier pour l'autre. Comprends-moi bien : chacun des partenaires renonce à quelque chose. Les rêves individuels sont sacrifiés à un rêve commun. Dans certains couples, un des partenaires sacrifie presque tout ce à quoi il croyait tenir. Mais il ne s'agit pas toujours de la femme. Un tel sacrifice n'est pas déshonorant. C'est l'amour. Si tu juges que l'homme en vaut la peine, ça marche.
 
 
 
 

 


Les Aventuriers de la Mer, Tome 1 : Le Vaisseau Magique
Les Aventuriers de la Mer, Tome 2 : Le Navire aux Esclaves
Les Aventuriers de la Mer, Tome 3 : La Conquête de la Liberté
Les Aventuriers de la Mer, Tome 4 : Brumes et Tempêtes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 5 : Prisons d'Eau et de Bois
Les Aventuriers de la Mer, Tome 6 : L'Eveil des Eaux Dormantes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 7 : Le Seigneur des Trois Règnes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 8 : Ombres et Flammes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 9 : Les Marches du Trône

 

  

 

Logo Livraddict

07/10/2012

Le Trône de Fer, Tome 11, de George R.R. Martin

 le trône de fer,george r.r. martin,tome 11,fantasy

Le Trône de Fer, Tome 11
Les sables de Dorne

George R.R. Martin

 
Le royaume de Sept Couronnes sombre dans la guerre civile.
L'assassin présumé de lord Tywin Lannister, le nain Tyrion, est en fuite, et la rumeur de la mort de lord Jast et des Freys se répand.
A Braavos, Arya se prépare à son initiation de servante du dieu Multiface, pendant que les états généraux de la royauté tournent à l'affrontement...



 

Onzième tome de la série Les Trônes de Fer.
La reine régente Cersei poursuit ses intrigues pour garder la main basse sur le pouvoir, contrôler son jeune fils le roi et déjouer les manœuvres de la jeune reine. Cependant, peu à peu, elle sent que son pouvoir dérape. Va-t-elle pouvoir le conserver encore longtemps ? Les jumeaux Lannister occupent une grande place dans Les Sables de Dorne, Jaime est notamment de plus en plus intéressant, il change complètement de comportement et évolue.
De son côté, Sansa, qui a pris sans le vouloir part à l'assassinat de Joffrey, est désormais sous la protection de Littlefinger, qui a pour elle de grands projets. De son côté, sa sœur Arya s'apprête à rejoindre les ordres du dieu Multiface, ce qui se révèle plus complexe qu'elle ne l'avait imaginé...
Le Trône de Fer est une excellente série, bien qu'un peu inégale. Les premiers tomes étaient excellents, mais les derniers faiblissent un peu : l'intrigue varie selon les personnages, qui sont plus ou moins intéressants. Le récit mériterait parfois d'être raccourci ou de passer plus vite sur certains passages/personnages.
Bref, même si Les Sables de Dorne n'a pas toute l'intensité des premiers volumes, il reste néanmoins très intéressant !

 

 

Le Trône de Fer, Tome 1 : Le Trône de Fer
Le Trône de Fer, Tome 2 : Le Donjon Rouge
Le Trône de Fer, Tome 3 : La Bataille des Rois
Le Trône de Fer, Tome 4 : L'Ombre Maléfique
Le Trône de Fer, Tome 5 : L'Invincible forteresse
Le Trône de Fer, Tome 6 : Intrigues à Port-Réal
Le Trône de Fer, Tome 7 : L'Épée de feu
Le Trône de Fer, Tome 8 : Les Noces pourpres
Le Trône de Fer, Tome 9 : La Loi du régicide
Le Trône de Fer, Tome 10 : Le Chaos
Le Trône de Fer, Tome 11 : Les sables de Dorne
Le Trône de Fer, Tome 12 : Un Festin pour les Corbeaux
Le Trône de Fer, Tome 13 : Le Bûcher d'un Roi
Le Trône de Fer, Tome 14 : Les Dragons de Meereen
Le Trône de Fer, Tome 15 : Une Danse avec les Dragons

 

 

 

Logo Livraddict

04/10/2012

Série Henebelle et Sharko, Tome 1, de Franck Thilliez

série henebelle et sharko,franck thilliez,tome 1,policier,franck sharko,lucie henebelle,coup de cœur

Série Henebelle et Sharko, Tome 1
Le Syndrome E

 

Franck Thilliez

Coup de cœur


Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle... Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles.
Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié... Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie.
Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier.
Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire.



Franck Thilliez, après plusieurs thrillers mettant en scène le lieutenant Lucie Henebelle et le commisaire Franck Sharko dans des enquêtes indépendantes, décide de les réunir dans une nouvelle série.
série henebelle et sharko,franck thilliez,tome 1,policier,franck sharko,lucie henebelle,coup de cœurLe Syndrome E fait partie de ces romans qu'il est impossible de lâcher ! Dès le premier chapitre, le lecteur est plongé dans l'action : un homme, Ludovic Sénéchal, se lance sur la route pour récupérer des vieilles bobines de films anciens. Parmi ces bobines, un court-métrage inconnu. Après l'avoir visionné, il devient aveugle... Ludovic compose par hasard le numéro de Lucie Henebelle, lieutenant en vacances. Par amitié, Lucie se lance dans la résolution de cette affaire mystérieuse en tentant de comprendre pourquoi un simple film a pu avoir cet effet redoutable.
De son côté, le commisaire Franck Sharko était en congé maladie. Mais la découverte de cinq cadavres mutilés oblige sa hiérarchie à le ressortir du placard.
A priori, tout sépare ces deux enquêtes. Mais le chemin de ces deux flics abimés vont finir par se croiser, envers et contre tout. Ces deux personnages semblaient destiner à se rencontrer, tant ils se ressemblent. A la suite d'une bobine maléfique, les deux policiers croiseront la folie, des hommes peu scrupuleux, en errant dans les méandres de la perversité humaine.
Le Syndrome E montre le versant de chaque homme, la noirceur que chaque être porte en lui, ce qui est le plus effrayant ! Franck Thilliez prend plaisir à malmener ses personnages (cette fin qui m'a fait attendre impatiemment Gataca...) et ses lecteurs. Chaque page tournée me rendait encore plus accro ! Franck Thilliez fait partie de ces auteurs français à suivre absolument. Dans Le Syndrome E encore plus que dans ses romans précédents, on retrouve un univers prenant, violent, où la folie et la tragédie laissent leurs marques, que ce soit dans l'histoire tourmentée des protagonistes ou dans les embûches placées sur le chemin.
Du grand art ! Si vous ne connaissez pas encore Franck Thilliez (très charmant) et ses écrits, n'hésitez plus une seule seconde !
 
 
 
Série Henebelle et Sharko, Tome 1 : Le Syndrome E
Série Henebelle et Sharko, Tome 2 : Gataca
Série Henebelle et Sharko, Tome 3 : Atomka
 
 
 
Logo Livraddict

03/10/2012

Northanger Abbey, de Jane Austen

 northanger abbey,jane austen,classique

Northanger Abbey

Jane Austen

 
La jeune Catherine Morland visite pour la première fois la ville de Bath, en Angleterre.
Elle y rencontre son amie Isabella Thorpe et son frère, mais également le captivant Henri Tilney. Ce dernier l'invite à séjourner à l'Abbaye de Northanger, propriété de son père, lieu que Catherine s'imagine à tort mystérieux et effrayant, tout droit sorti des Mystères d'Udolphe d'Ann Radcliffe.
Une idylle se développe entre Catherine et Henry Tilney. La confrontation de leurs points de vue sur la littérature et leurs discussions sur l'Histoire et le monde amènent Catherine à gagner en maturité, au travers d'un parcours initiatique.

 

Northanger Abbey est un livre posthume de Jane Austen. Roman d'apprentissage, il met en scène la jeune Catherine Morland. Plongée dans ses romans gothiques, elle va un jour faire la connaissance de Henry Tilney, qui l'invitera à séjourner à l'abbaye Northanger.
Catherine est âgée de 17 ans, naïve, pas très au courant des manières de la société, car elle était plutôt garçon manqué au cours de sa jeunesse. En grandissant, elle développe un intérêt pour ses toilettes mais présente aussi un intérêt romanesque pour son introduction dans la société.
J'apprécie beaucoup Jane Austen, spécialement pour ses romans Orgueil et Préjugés et Emma, mais, malgré tout, je me suis plongée plus difficilement dans Northanger Abbey. Une fois plongée dans l'action, j'y ai un pris plaisir, notamment grâce à la place qu'occupe la littérature et comment la décrit Jane Austen. La lecture est à la fois le thème essentiel du roman, mais aussi une distraction pour les personnages, un moyen de se rapprocher les uns des autres car il y a peu de lecteurs de romans, un outil d'apprentissage et d'ouverture au monde...
Northanger Abbey est un livre où on sent fortement l'ironie reconnaissable de Jane Austen, notamment dans sa parodie des romans gothiques, très en vogue à l'époque. Outre cette ironie, Jane Austen reprend aussi un thème qui lui est cher : l'évolution, la manière dont un personnage avance dans la vie en acquérant davantage d'expériences et en devenant adulte, à travers des épreuves et les découvertes de la vie.
Northanger Abbey n'est pas le livre que je retiendrai le plus de Jane Austen, mais je l'ai trouvé évidemment très bon, très bien écrit, surtout qu'il compte parmi ses premiers romans, bien qu'il ait été publié après sa mort. On y reconnait toute la maitrise de l'écriture typique de Jane Austen, un pur régal !
 
 
 
Logo Livraddict