Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2012

Cosmopolis, de Don Delillo

 Cosmopolis.jpg

Cosmopolis

Don Delillo

 

Avril 2000.
Eric Packer, golden boy comblé qui dirige une influente société de courtage, traverse New York dans sa limousine. Il pose sur le monde qui l'entoure un regard désenchanté, tout en parcourant la ville que paralysent progressivement une série de manifestations collectives.
Dans cette atmosphère d'apocalypse, reviennent le hanter des souvenirs qui le conduisent à reconsidérer son existence et à s'interroger sur la personne qu'il est désormais. Mais il est trop tard : l'homme postmoderne qui voulait se suffire à lui-même n'a plus accès à la réalité qui le frappe alors de plein fouet.


Premier roman que je lis de cet auteur. J'ai été interpellée par la bande-annonce du film Cosmopolis, adapté du roman de Don DeLillo, et réalisé par Cronenberg. Avant de me plonger dans le film, j'ai décidée de me plonger d'abord dans le livre.
Cosmopolis est un livre très étrange, où on suit un milliardaire à travers ses pérégrinations dans sa limousine. Ce véhicule est devenu son lieu de vie, là où il reçoit tout le monde et où il suit l'évolution du monde, notamment du cours du yen. Sur ses écrans et à travers ses vitres, il va assister à l'effondrement de son monde, parfaitement décrit par Don DeLillo, centré sur la vie du golden-boy et de ses réflexions, regardant ce gouffre qu'il n'avait pas du tout prévu.
La violence est partout : assassinats, émeutes, explosions... Le monde semble rongé par le capital et par l'argent, ce qui rend le protagoniste très détaché par-rapport aux événements, mais, en avançant dans la nuit, il va se détacher peu à peu de ce qui l'entoure pour tenter un retour aux sources et une grande introspection.
Une écriture très violente, très crue, très descriptive, où les sentiments du jeune homme sont parfaitement clairs, j'ai apprécié Cosmopolis pour cette écriture dont je n'ai pas l'habitude.

 

 

Il ne savait pas ce qu'il voulait.
Et puis il le sut.
Il voulait se faire couper les cheveux.

 

Que peut-il y avoir de plus simple que de s'endormir ?

 

 

Logo Livraddict

Kate Daniels, Tome 3, de Ilona Andrews

kate daniels,ilona andrews,tome 3,bit-lit,urban fantasy

Kate Daniels, Tome 3
Attaque Magique

 

Ilona Andrews




La magie frappe et Atlanta menace de s'écrouler : c'est un boulot pour Kate Daniels.
Engagée par l'Ordre des Chevaliers de l'Aide Miséricordieuse, Kate a tant de problèmes paranormaux à régler ces derniers temps qu'elle ne sait plus où donner de la tête.
Pourtant, lorsque Derek, son ami loup-garou, est retrouvé presque mort, elle est confrontée à son défi le plus crucial : trouver l'auteur du crime et déjouer un sombre complot qui implique la communauté des Changeformes...
Voilà qui n'arrange pas son planning !



Quel plaisir de retrouver Kate dans Attaque Magique !
Kate Daniels, après le tsunami, travaille de nouveau pour l'Ordre des Chevaliers de l'Aide Miséricordieuse, sans être elle-même Chevalier, et tout en continuant à faire partie de la Guilde des Mercenaires. Elle enchaine les missions et les boulots, s'effondrant de fatigue une fois rentrée chez elle.
Mais tout se complique le jour où Kate est prévenue du meurtre d'un Changeforme. Arrivée sur le lieu, elle y découvre Jim, l'Alpha du Clan des Chats et chef de la sécurité de la Meute, qui s'occupe de la scène de crime avec son équipe. Refusant l'assistance de Kate, Jim en fait une affaire personnelle de la Meute. Laissant passer, Kate se retrouve malgré tout dans les ennuis, avec cette fois l'appel de Saiman, qui garde Derek, l'adolescent loup-garou, prisonnier pour avoir tenté de lui dérober des tickets pour les Jeux de Minuit.
Les Jeux de Minuit est un tournoi surnaturel, uniquement sur invitation, et surtout illégal.kate daniels,ilona andrews,tome 3,bit-lit,urban fantasy Curran, le Seigneur des Bêtes, a défendu aux membres de la Meute d'assister ou de participer à ce tournoi. Kate va se lancer dans l'enquête pour comprendre pourquoi Derek s'est lancé dans ce tournoi, et surtout pourquoi Jim garde des informations secrètes, sans en faire part à Curran. Et elle devient encore plus motivée lorsque Derek est retrouvé presque agonisant, battu à mort par les Moissonneurs, une équipe participant aux Jeux de Minuit, et qui ne semblent pas tout à fait humains...
Pour aider ses amis, Kate va faire tout ce qu'elle peut pour résoudre l'énigme des Moissonneurs, et éviter qu'ils ne se fassent tous tuer. Les attaques féroces dont la Meute est victime vont obliger Kate à faire des choix. Elle qui voulait éviter tout attachement émotionnel, elle a des gens auxquels elle tient. Il y a Derek, le corps brisé et dont on ne sait comment il se réveillera ; mais aussi Andrea, sa collègue de l'Ordre qui se révèle très drôle et captivante ; Julie, devenue sa pupille depuis les événements de Brûlure Magique ; Jim, avec qui elle a beaucoup travaillé, mais aussi tous les membres de la Meute, comme Dali, une tigresse-garou végétarienne qui ne supporte pas la vue du sang. Mais aussi, évidemment, pour Curran. Un Curran toujours aussi Alpha, maniaque du contrôle, puissant, sexy, et intéressant. Graouu !! La relation entre ces deux-là est égale aux tomes précédents : « Suis-moi, je te fuis ; je te suis, fuis-moi ». Mais malgré tout, on assiste à des avancées prometteuses entre ces deux têtes de lards ! La scène dans le jacuzzi particulièrement !
On a confirmation de l'identité de Kate, ce qui explique sa volonté de disparaitre des radars, de ne pas montrer sa puissance, et de détruire tout échantillon de son sang. Vraiment il y a de quoi virer prudent à l'extrême, avec son héritage, sa lignée et les ennemis qui pourraient lui vouloir du mal, notamment avec certains qui apparaissent dans Attaque Magique ! On assiste à l'apparition d'une mythologie différente, à des révélations plus poussées sur Kate et son monde, l'univers s'enrichit à chaque tome, et Ilona Andrews fait surgir des rebondissements et des intrigues captivantes, ce qui donne envie de dévorer le roman en un seul coup, et de pouvoir enchaîner la suite aussitôt !
kate daniels,ilona andrews,tome 3,bit-lit,urban fantasyDonc, Attaque Magique fait partie des meilleurs de la série. Kate est toujours aussi intéressante avec son caractère, ses reparties assassines, et sa volonté d'aller jusqu'au bout des choses qu'elle s'est fixée. Son enquête est bien menée, captivante et haletante, elle s'attache plus aux gens, que ce soit Julie, Andrea, Derek, et même Curran. Evidemment, elle voudrait ne pas céder à ses émotions et à ses sentiments, mais le changeforme lui plait un peu beaucoup, même si ce n'est pas prudent, de peur de le mettre en danger ainsi qu'elle-même. De son côté, Curran est toujours aussi impénétrable. Très Seigneur des Bêtes, il gère son monde avec une main de fer et des griffes de 10 centimètres. Sa position ne lui permet pas de montrer ses sentiments ou sa vulnérabilité, on se demande s'il est réellement attiré par Kate ou si c'est une envie de s'amuser. On avance malgré tout dans cette romance au cours d'Attaque Magique, ce qui augure bien le tome suivant !
C'est pour l'instant l'un des meilleurs de Kate Daniels : humour, vulnérabilité, action, combat, sang, l'évolution des personnages et une intrigue très riche et bien menée. Les personnages secondaires prennent de plus en plus d'importance, un excellent point ! Le côté protecteur de Kate se réveille, la rendant peut-être plus vulnérable, mais aussi plus humaine. Une fois qu'on commence Attaque Magique, c'est très dur de le refermer. A chaque fois que je le relis, je me retrouve prise dans un tourbillon d'émotions, une barre de plaisir à déguster !
Décidément, Kate Daniels est l'une de mes séries préférées, bien au-dessus de la majorité des séries actuelles !




- Sa Majesté a besoin d'une fille « puis-je ». Ce n'est pas moi.
Puis-je t'apporter à manger, Ta Majesté ?
Puis-je te dire à quel point tu es fort et puissant, Ta Majesté ?
Puis t'épouiller, Ta Majesté ?
Puis-je te lécher le cul, Ta Majesté ?



- Tu t'en vas ? demanda-t-il.
Vos pouvoirs de déduction sont vraiment extraordinaires, monsieur Holmes.




Un Curran fou se classait directement dans la catégorie mousson,
tornades, tremblements de terre et autres catastrophes naturelles.



- Depuis quand mon bien-être te regarde-t-il ? Tu te fais des illusions sur notre relation. Toi et moi, on ne s'entend pas. Tu es un psychopathe obsédé du contrôle. Tu me donnes des ordres et j'ai envie de te tuer. Je suis un âne insubordonné à tête de cochon. Je te rends fou et tu as envie de m'étranger.



- Chaque fois que j'ai l'impression que tu as atteint les limites de l'arrogance,
tu m'en montres un nouveau sommet.
Vraiment, ton égoïsme est comme l'Univers, toujours en expansion.



- Les amis sont une chose dangereuse. On se sent responsable d'eux. On les veut en sécurité. On essaie de les aider, alors qu'ils sont un facteur de déséquilibre. Un jour, on se retrouve en train de pleurer parce qu'on n'est pas arrivé à temps. On se sent vulnérable. Voilà pourquoi mon père voulait me transformer en sociopathe. Un sociopathe n'a aucune empathie. Un sociopathe se contente de se concentrer sur son but.
 
 
 
 

Kate Daniels, Tome 1 : Morsure Magique
Kate Daniels, Tome 2 : Brûlure Magique
Kate Daniels, Tome 3 : Attaque Magique
Kate Daniels, Tome 4 : Blessure Magique
Kate Daniels, Tome 5 : Magic Slays
Kate Daniels, Tome 6 : Magic Rises

  

 

Opération de sauvetage Kate Daniels

 

 

Logo Livraddict

Thursday Next, Tome 1, de Jasper Fforde

thursday next,jasper fforde,tome 1,jane eyre,policier,fantastique,science-fiction,uchronie,coup de cœur

Thursday Next, Tome 1
L'affaire Jane Eyre

 

Jasper Fforde


Coup de cœur

Dans le monde de Thursday Next, la littérature fait quasiment office de religion. A tel point qu'une brigade spéciale a dû être créée pour s'occuper d'affaires aussi essentielles que traquer les plagiats, découvrir la paternité des pièces de Shakespeare ou arrêter les revendeurs de faux manuscrits.
Mais quand on a un père capable de traverser le temps et un oncle à l'origine des plus folles inventions, on a parfois envie d'un peu plus d'aventure.
Alors, lorsque Jane Eyre, l'héroïne du livre fétiche de Thursday, est kidnappée par Achéron Hadès, incarnation du mal en personne, la jeune détective décide de prendre les choses en main et de tout tenter pour sauver le roman de Charlotte Brontë d'une fin certaine...
"Au croisement du roman policier et de l'uchronie déjantée, Jasper Fforde signe un ouvrage jubilatoire." Le Monde des livres.



Découverte de Jasper Fforde, un cadeau que j'ai demandé sans trop savoir si ça me plairait. Et après lecture de L'Affaire Jane Eyre, j'étais conquise !
Thursday Next, littéralement Jeudi Prochain, est une agente des OpSpecs, et plus spécialement une OS-27, la Brigade Littéraire. On la découvre à Londres, où elle est chargée d'élucider le vol du manuscrit Martin Chuzzlewit, de Charles Dickens. Au cours de son enquête, elle va collaborer avec OS-5, qui est « essentiellement un service de Recherche et de Contention ». Tamworth, à la tête d'OS-5, est la recherche de l'homme qui a volé Martin Chuzzlewit : Achéron Hadès. S'il a besoin de Thursday, c'est parce qu'elle est une des rares à pouvoir l'identifier.
Gravement blessée au cours de l'enquête, Thursday Next va prendre un poste de détective littéraire à Swindon, sa ville natale, où elle retrouve sa famille. Il y a sa mère Wednesday, sa tante Polly et son oncle Mycroft, inventeur de génie, qui vient d'inventer le Portail de la Prose, ce qui permet aux gens d'entrer dans les œuvres de fiction... Hadès va kidnapper Mycroft et s'emparer du Portail de la Prose : si on ne fait pas ce qu'il demande, il utilisera le Portail pour changer les œuvres littéraires.
thursday next,jasper fforde,tome 1,jane eyre,policier,fantastique,science-fiction,uchronie,coup de cœurCette uchronie de Jasper Fforde nous plonge directement dans un univers déjanté, loufoque, rempli de bons mots et d'humour, mais aussi d'actions et de réflexions. Il conserve un bon nombre d'éléments de notre vie, tout en modifiant certains détails. Ainsi, on peut cloner les dodos, qui sont des animaux de compagnie très apprécié ; la guerre de Crimée dure toujours ; l'Angleterre et le Pays de Galles sont des républiques...
Jasper Fforde ne manque pas d'idées. Il y a toutes les références aux œuvres anglaises, toutes les références littéraires, mais surtout ce que lui sort de son chapeau, entre les machines à voyager, pas dans le temps mais dans les livres, les juke-box Shakespeare, la police littéraire, la religion.
Ce qui m'a beaucoup plu également était l'intensité des personnages. Thursday Next est une femme d'une trentaine d'années, ancien vétéran de la guerre de Crimée, on sait ce qu'elle a vécu, ce qu'elle a enduré tout comme on connait les petits détails de sa vie, que ce soit sa relation avec sa famille, avec son ex-fiancé, ou même qu'elle sait jouer un peu du piano. Les détails de sa vie sont donnés d'emblée, on la connait, ce qui la rend très attachante et qui permet de mieux la comprendre. Elle est aussi très volontaire, souvent à se jeter tête baissée dans les problèmes. Avec tout un tas de personnages très intéressants, les deux autres qui m'ont le plus intéressés sont Mycroft, le génie et oncle de Thursday. Il invente des tas de trucs géniaux et de gadgets absolument fantastiques, on n'a qu'une envie, c'est de l'avoir comme oncle et de pouvoir visiter son atelier ! L'autre personnage est Achéron Hadès. Il n'est peut-être « que » le troisième méchant le plus recherché du monde, mais il ne manque pas de cruauté, d'idées de génie, etc. Il fait le mal non pour obtenir quelque chose de précis, même si c'est un bonus agréable, mais pour le simple plaisir de semer la zizanie, de faire simplement le mal. Personnage très complexe, j'aurais aimé le découvrir davantage. Aussi diabolique que génial, Hadès est vraiment l'un de mes méchants préférés, et chacune de ses apparitions dans le récit était vraiment captivante et intéressante !
Pour ce qui est de Jane Eyre, sa venue dans l'histoire commençait assez tardivement même si Rochester nous avait déjà été présenté. Pour ma part, je n'avais jamais lu Jane Eyre avant de lire ce premier tome de Thursday Next. C'est justement L'Affaire Jane Eyre qui m'a donné envie de découvrir ce classique de la littérature (merci Jasper Fforde !). Après avoir lu Jane Eyre, je me suis replongée une nouvelle fois dans cette aventure de Thursday, et où j'ai donc été davantage en mesure de comprendre les références à ce récit. J'ai particulièrement aimée la manière d'amener la fin ! C'est l'un des grands avantages de lire Thursday Next, car avec le talent de Jasper Fforde d'amener des références à des œuvres connues, que ce soit à Dickens (par exemple pour De grandes espérances), Shakespeare ou autres auteurs classiques, ça ne peut que donner envie de les découvrir !
Un gros coup de cœur pour L'Affaire Jane Eyre, je vous recommande plus que vivement de le lire, c'est un roman à la fois, intéressant, hilarant, profond, vraiment jubilatoire, avec les livres comme personnages principaux. Un véritable bonheur de lecture !



Qu'y a-t-il à pardonner ?
Oubliez le pardon et contentez-vous de vivre.
Votre vie est trop courte, beaucoup trop courte pour laisser les petites rancœurs grignoter le bonheur
qui vous est si brièvement imparti.


 
Thursday Next, Tome 1 : L'Affaire Jane Eyre
Thursday Next, Tome 2 : Délivrez-moi !
Thursday Next, Tome 3 : Le Puits des histoires perdues
Thursday Next, Tome 4 : Sauvez Hamlet !
Thursday Next, Tome 5 : Le Début de la fin
Thursday Next, Tome 6 : Le mystère du Hareng Saur
 
 
 
Logo Livraddict

14/06/2012

Belle, de Robin McKinley

 Belle.jpg

Belle

Robin McKinley

 

Coup de cœur

 

 Belle était loin d'être aussi jolie que ses sœurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens.
Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d'une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s'acharna une fois encore sur eux et quand son père revint au foyer avec l'histoire d'un château magique et de la terrible promesse qu'il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous... ? »
Ceci est son histoire... une histoire d'amour et de rêve.

 

Ma seule connaissance de ce mythe provient de la Belle et la Bête du dessin animé de Walt Disney, et cela remonte à loin ! C'est donc avec intérêt que je me suis plongée dans ce récit.
Les seuls points noirs de cette histoire sont tout d'abord la fin qui m'avait semblé de prime abord un peu bâclé, et qui plus précipité que de raison... Et ensuite que j'ai dévorée ce livre, il se lit très facilement. J'ai englouti Belle d'une traite, sans me rendre compte que les pages défilaient !
L'écriture à la première personne du singulier m'a fait rentrer très vite dans l'histoire, et m'a permis de mieux comprendre Belle et son univers, de mieux percevoir les changements qui se sont effectué au cours de l'histoire. Belle est une jeune femme, dont l'aspect purement physique n'est pas à l'image de son nom. Elle rattrape ce « défaut » par une vive intelligence et une grande curiosité de la vie. Belle vit avec sa famille aimante, son père et ses deux sœurs. Famille très aisée, ils subissent un coup du sort : les affaires du père de Belle ont sombrés et la famille doit partir vivre modestement à la campagne.
Tout se passe pour le mieux, ils reprennent tous le dessus... Jusqu'à ce que de retour d'un voyage d'affaire, le père de Belle se perd sur le voyage de retour et se trouve dans le domaine enchanté de la Bête. Ayant cueilli une rose sur le domaine, la Bête exige qu'une personne de la famille se rende volontairement chez lui afin de payer la dette. Belle va faire céder sa famille et se rend chez la Bête. Petit à petit, ils vont apprendre à se connaître. La jeune femme, bien que sa famille lui manque, apprécie de plus en plus la vie dans le château enchanté, peuplé de gens invisibles et de la Bête, où elle a la possibilité de lire et d'étudier autant qu'elle veut.
Le récit est haletant, dans un univers très enchanté, avec une totale absence de noirceur, l'écriture et la vision de l'auteur, la densité et la présence des personnages font de cet ouvrage un récit réellement magique ! Je me suis plongée avec le plus grand plaisir dans l'histoire de Belle : j'ai beau connaître l'histoire... j'ai été bluffée !
De plus, je trouve la couverture très belle et parfaitement en accord avec l'histoire racontée !
A lire absolument !

 
 
 
Logo Livraddict

10/06/2012

Kate Daniels, Tome 2, de Ilona Andrews

kate daniels,ilona andrews,tome 2,bit-lit,urban fantasy

Kate Daniels, Tome 2
Brûlure Magique

 

Ilona Andrews




Kate Daniels, mercenaire spécialisée dans le "nettoyage" des problèmes surnaturels, en a vu des choses inouïes... mais pas ça : un véritable tsunami d'énergie magique, durant lequel les dieux eux-mêmes vont revenir !
C'est en s'engageant à retrouver des cartes volées à la Meute, le clan des Changeformes, qu'elle découvre que ces puissances divines entament un combat épique. Elles s'affrontent dans l'espoir de renaître.
Kate doit tout faire pour éviter le cataclysme...



Après l'enquête pour découvrir le responsable de la mort de son parrain, Kate Daniels travaille de nouveau pour l'Ordre, avec un statut un peu à part. Ça lui permet d'avoir une rentrée d'argent pour payer ses factures, mais aussi de ne pas être trop étranglée par l'autorité.
Avec ses différents boulots, elle en a vu beaucoup, des vertes et des pas mûres ! Mais quand un tsunami arrive, cela n'augure rien de bon... Dans le monde créé par Ilona Andrews, les vagues de magie et de technologie se succèdent de manière régulière. Enervant, certes, mais les gens ont appris à faire avec. Seulement, avec un tsunami, les vagues se succèdent de plus en plus vite, avec la faculté d'amplifier les différents pouvoirs ou le risque de faire perdre le contrôle, que ce soit les métamorphes ou les vampires.
Un tsunami est déjà un beau bazar, mais un covent de sorcières va en profiter pour faire revenir les Dieux eux-mêmes sur Terre ! Kate va se retrouver plongée dans ce gros problème à cause d'un voleur, qui a dérobé des cartes de la Meute. Le poursuivant, Kate va devoir prendre une fillette, Julie, sous sa protection. Julie, dont la mère disparue fait partie du convent qui aurait pris part à des pratiques de sorcelleries peu courantes...
kate daniels,ilona andrews,tome 2,bit-lit,urban fantasyAprès Morsure Magique, ce second tome des aventures de Kate Daniels est encore plus intéressant et jubilatoire ! Maintenant que l'on connait bien le monde décrit, plus d'hésitations, on y rentre directement. Les bases sont posées, ce qui permet de le décrire davantage en profondeur, et avec plus de précisions, pour le rendre réel et vibrant sous les yeux du lecteur. Les créatures peuplant l'univers sont particulièrement bien décrites, notamment avec les changeformes (avec leur code très particulier, organisés en différentes meutes sous l'autorité de Curran, sa Majesté des Fourrures), mais aussi les vampires (ici pas de beaux vampires devant lesquelles toutes les femelles tombent en pâmoison. Non ! Ici ce sont des créatures régies seulement par l'instinct et la soif de sang, contrôlés à distance par un maître des morts). Ilona Andrews introduit dans cette sauterie les sorcières mais aussi les dieux et les démons. Sortis du folklore celtique, c'est une mythologie intéressante, une de celles que l'on connaît le plus, et qui a été très bien utilisé dans Brûlure Magique. La déesse Morigan est spécialement intéressante ! Avec l'apparition en plus d'un nouveau mâle en la présence du voleur, Bran, ça donne encore davantage de piquant, mais aussi une bonne dose de rire et autres sentiments !
Concernant les personnages, les nouveaux sont tous intéressants comme Bran, mais il y a aussi Julie. Kate ne doit plus se soucier que d'elle-même, la solitaire acharnée, mais elle doit aussi veiller sur une adolescente, ce qui n'est pas évident ! Cette gamine s'est très touchante, divertissante, avec parfois un caractère de cochon, mais adorable comme tout. Il y a aussi Andea, qui travaille au sein de l'Ordre. Enfin un peu de douceur féminine dans ce monde de brutes !  Enfin, "douceur"... Andea a beau être une personne très gentille, c'est quand même une femme, Chevalier, qui peut dégommer une mouche à 60 mètres ! Mais une nouvelle venue dans Kate Daniels, très intéressantes, et surtout une des premières amies que Kate se fait ! Pour ce qui est des anciens, Jim est toujours dans les parages de Kate, que ce soit qu'ils aient du travail à faire à deux, pour les affaires de la Meute ou autre. Derek, que l'on a aperçus dans Morsure Magique, prend davantage d'ampleur ici, pour mon plus grand plaisir ! Enfin, Kate et Curran. Kate est toujours aussi mystérieuse. Son passé se dévoile par bribes, mais on est encore loin de la connaître vraiment, par exemple pour ce qui est de son histoire personnelle ou de la provenance de son pouvoir. C'est une dur à cuire, qui cache un côté très sensible, mais qui refuse de paraître faible ou dépendante des autres. Lorsqu'elle est en danger, elle en rajoute toujours, sa bouche part plus vite que son cerveau ! Toujours une réflexion ou de l'ironie, quitte à rajouter de l'huile sur le feu pour montrer qu'elle n'a pas peur. Quant à Curran, il est toujours aussi Alpha, avec le besoin de commander, de protéger ses gens et que tout se passe du mieux possible. Ces deux-là sont des vraies réactions chimiques : à chaque fois qu'ils sont ensembles, ça casse et ça explose dans tous les sens ! L'interaction entre Curran et Kate est l'un des meilleurs moments du récit, on ne sait jamais trop comment les choses vont se dérouler entre eux, mais en tout cas on sait que ce ne sera jamais ennuyeux !
Brûlure Magique est encore meilleur que le premier, plus sombre, plus triste aussi, mais toujours aussi captivant, avec des moments qui m'ont fait hurler de rire (ah, lire Kate Daniels dans le métro, et passer pour une folle !). C'est un univers complexe et très bien écrit, avec des intrigues à la fois captivantes et intéressantes. Un deuxième tome qui me donne envie de lire la suite très très vite, mais aussi de relire la série du premier au dernier tome, et plusieurs fois même, tiens ! Décidément, Kate Daniels est un énorme coup de cœur, une des meilleures séries publiées depuis quelques années ! (Comment ça, j'idolâtre Kate Daniels ? Bon, oui, un peu beaucoup à la folie, effectivement !). Effectivement, j'adore cette série (Curraaaaan !!), et j'espère vraiment pouvoir continuer à la suivre !
Si vous n'avez pas encore lu, foncez-y !

kate daniels,ilona andrews,tome 2,bit-lit,urban fantasy

 


- Je n'arrive pas à décider si je préfère le devant ou le derrière.
- Et mon sabre dans ta gueule ?
- C'est ma réplique, ça, ma colombe.


Kate Daniels, épéiste mortelle et sauveteur d'orphelins affamés.



- Les gens doivent faire leurs propres choix,
même si ce sont de mauvais choix.
Sinon, ils ne peuvent pas être libres.



L'escalier conduisait à un parapet qui reliait le donjon à une tour à moitié construite. Quand ils auraient finalement achevé la construction, ils devraient changer de nom. « Donjon » faisait un peu étriqué. Un truc comme « Bastion de la Mort et de la Supériorité Changeforme » serait plus approprié. Ils ajouteraient probablement une enseigne au cas où le message échappe à un abruti. « La Meute au reste du monde : nous ne vous aimons pas, tirez-vous. »



A quoi sert toute la magie du monde si elle ne peut pas défaire la mort ?
A quoi ça sert quand on ne peut pas s'arrêter, quand tout ce qu'on peut faire c'est tuer et punir ?
 
 
 
 
 
Kate Daniels, Tome 1 : Morsure magique
Kate Daniels, Tome 2 : Brûlure Magique
Kate Daniels, Tome 3 : Attaque Magique
Kate Daniels, Tome 4 : Blessure magique
Kate Daniels, Tome 5 : Magic Slays
Kate Daniels, Tome 6 : Magic Rises
 
 
 
 
 
 

Logo Livraddict