Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2012

Kate Daniels, Tome 1, de Ilona Andrews

 kate daniels,ilona andrews,tome 1,bit-lit

Kate Daniels, Tome 1
Morsure magique

 

Ilona Andrews

Coup de cœur

 

"À Atlanta deux réalités s'opposent : celle de la technologie et celle de la magie.
Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu'elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux.
Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l'occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi.
Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n'attends plus les ordres et je dégaine mon sabre."




kate daniels,ilona andrews,tome 1,bit-lit,urban fantasy,coup de cœurTout d'abord, ne vous fiez pas à la première couverture plutôt hideuse, qui donne l'impression d'être un remake de Narnia !
Kate Daniels est une série de bit-lit très bien écrite et bien menée. Kate Daniels est une héroïne « typique » de ce genre de livre : elle n'a pas la langue dans sa poche, elle est indépendante et forte. Kate fait tout pour mener sa barque seule, en tâchant de ne pas mettre en danger ses amis et dispose également d'un pouvoir magique non négligeable, issu d'un héritage mystérieux...
L'héroïne, Kate Daniels, est une mercenaire magicienne qui a quitté l'Ordre des Chevaliers au bout de deux ans, suite à un problème avec l'autorité. Mais derrière cette explication, Kate cache un secret : celui de l'origine de ses pouvoirs magiques, que l'on pense due à son mystérieux héritage... Ce secret fait d'elle une personne farouche, très dure, sur la défensive.
L'histoire commence quand Kate apprend la mort de Greg, son tuteur, le Chevalier Divin. Bouleversée, elle décide de faire la lumière sur ce meurtre. Pour cela, elle doit faire sa réapparition dans l'Ordre des Chevaliers et entamer une association avec les puissants de la ville. Notamment avec le dirigeant des vampires de la ville, mais surtout avec Curran, l'Alpha des Changeformes d'Atlanta. Un homme puissant et charismatique, qui va très vite troubler la jeune femme.
Cette histoire est aussi une enquête passionnante ! Kate va devoir donc supporter Curran pendant l'enquête, en faisant front commun avec lui dans une série de meurtres, dont l'assassinat de Greg n'est que la partie émergée de l'iceberg. Outre des humains, des Changeformes et des vampires sont également les victimes de ce tueur.
Cette association va se révéler lucrative, mais surtout tordante, tant ces deux personnages sont à la fois « attirés » l'un par l'autre, mais se portent aussi mutuellement sur les nerfs ! Curran s'impose comme un homme capable de lui tenir tête, tant physiquement que spirituellement, ce qui donne une situation explosive !
Les différents personnages évoluent dans un univers complètement chamboulé par l'alternance de la magie et de la technologie, décrit de manière très réaliste, les combats sont écrits avec une abondance de détails sans tomber dans le gore, la construction de l'intrigue est parfois abrupte, un peu cassé, mais qui innove un peu par rapport aux autres ouvrages.
C'est une de mes héroïnes de bit-lit favorite, grâce à des multitudes de détails, et qui la rend plus « rafraichissante », plus attirante et plus captivante que les autres !
Kate Daniels n'a pas eu beaucoup de pub et ne « marche » pas assez bien, ce qui me navre, car c'est une histoire qui mérite d'être lue !

 kate daniels,ilona andrews,tome 1,bit-lit,urban fantasy,coup de cœur

 

« Dans le doute, quand tu as besoin d'informations, cherche un indic et presse-le comme un citron. » C'était l'une des rares techniques d'investigations que je maîtrisais, avec « emmerde tout le monde jusqu'à ce que le coupable essaie de t'assassiner. » Pousse-toi de là, Sherlock.

 

 

- Quel genre de femme accueille le Seigneur des Bêtes d'un « ici minou, minou » ?
- Unique en son genre.


 

 

Armée et vêtue pour tuer – ou plus exactement pour mourir vite mais avec style.
 

 

- Si j'étais seul, avec beaucoup de pouvoir, et que, pour une raison ou une autre, je n'aie pas envie que ça se sache, je garderais profil bas pendant un moment. Mais je saurais qu'un jour ou l'autre je devrais me montrer et participer au grand jeu, parce que quiconque serait à ma recherche pourrait me retrouver. Je me constituerais un réseau, des relations. Tu sais quel est le problème du loup solitaire ? Si tu parviens à le coincer, il n'a personne vers qui se tourner.

 

 

 

Kate Daniels, Tome 1 : Morsure Magique
Kate Daniels, Tome 2 : Brûlure Magique
Kate Daniels, Tome 3 : Attaque Magique
Kate Daniels, Tome 4 : Blessure Magique
Kate Daniels, Tome 5 : Magic Slays
Kate Daniels, Tome 6 : Magic Rises

 

 

Opération de sauvetage Kate Daniels

 

 

Logo Livraddict

La Trilogie du Mal, tome 3, de Maxime Chattam

La Trilogie du Mal, Maxime Chattam, Tome 3, Policier

La Trilogie du Mal, Tome 3
Maléfices

Maxime Chattam

 

Coup de cœur

 

Portland est sous le choc. Un criminel s'introduit dans les maisons pour y déposer des araignées parmi les plus dangereuses au monde. Les unes après les autres, les familles comptent leurs blessés, leurs morts.
Dans le même temps, on découvre dans la forêt des corps de femmes entièrement momifiés dans de la soie d'araignée. Les victimes sont vidées de leurs organes, comme aspirées. Les rumeurs les plus folles se propagent...
Joshua Brolin et Annabel O'Donnel s'immiscent dans l'enquête. L'ex-profiler du FBI et la détective new-yorkaise vont entrer dans la toile et faire face à l'impensable. Quel est ce monstre ? Comment fait-il pour entrer chez ses victimes sans jamais être vu, sans effraction, et enlever ses proies en pleine nuit au nez et à la barbe de toute la famille ? Peu à peu, on commence à murmurer le pire.
Et s'il n'était pas humain ?

 

Dernier tome de La Trilogie du Mal.
L'élément déclencheur est la découverte du frère de Larry Salhindro, retrouvé mort avec une expression horrifiée sur le visage. Peu à peu, la psychose s'installe dans la ville, quand plusieurs personnes se font attaquées par des araignées, souvent dangereuses pour l'homme. Ajouté à cela, des cadavres sont retrouvés : enveloppés dans un cocon en soie d'araignée, vidés de leur substance, la terreur inscrite sur leur visage...
Pour aider son ami Larry et résoudre cette enquête pour le moins intrigante et hors norme, le privé Joshua Brolin va se lancer dans une traque à un être qui ne parait pas tout à fait humain et tout aussi dangereux que les araignées qu'il utilise pour semer la terreur. Pour l'aider dans cette enquête, Annabel O'Donnel, rencontrée dans In Tenebris, part de New York et se joint à lui.
Maléfices est le premier roman que j'ai lu de Maxime Chattam, et restera mon préféré, pour de nombreuses raisons. D'abord pour des raisons sentimentales, car il m'a fait découvrir l'œuvre de ce qui est maintenant un de mes écrivains préférés. Mais aussi parce que ce troisième tome est un des plus intéressants thrillers que j'ai jamais lu. L'enquête est bien menée, bien décrite, il y a aucun ennui, toujours des rebondissements. Les personnages sont travaillés à la perfection, en particulier Joshua et Annabel. Ils sont parfaitement complémentaires l'un avec l'autre : Joshua est posé, très cérébral, dynamique, tandis qu'Annabel est casse-cou, têtue, souvent très inconsciente. Mais surtout la relation et la dynamique entre ces deux individus a vraiment évolués, ils sont plus intimes, plus à l'aise l'un avec l'autre...
De plus, le grand point positif est le fait d'avoir utilisé la phobie des araignées, une des peurs les plus répandue au monde. Maxime Chattam a pris soin de ne pas les dépeindre comme des monstres, mais comme des animaux avec leurs spécificités et leurs capacités. Les araignées sont des créatures fascinantes, et j'ai appris des choses sur elles, comme sur la résistance de leur fil ou la manière dont les hommes tentent de le reproduire (dans du lait de vache, c'est pour le moins étonnant !). La plupart des araignées ne sont pas dangereuses et sont davantage terrifiées par l'homme que l'inverse. J'ai cependant vérifiée un long moment après cette lecture l'intérieur de mes chaussons, de peur qu'une araignée mortelle ne s'y soit cachée !
Maléfices est le roman de Maxime Chattam qu'il faut absolument lire !

 

La Trilogie du Mal, Tome 1 : L'Âme du Mal
La Trilogie du Mal, Tome 2 : In Tenebris
La Trilogie du Mal, Tome 3 : Maléfices

 

 

Logo Livraddict

07/06/2012

La ballade de l'impossible, de Haruki Murakami

 La ballade de l'impossible.jpg

La ballade de l'impossible

Haruki Murakami

 

u cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles : "Norwegian Wood".
Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans. Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux. Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi.
Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît...
Hommage aux amours enfuies, La Ballade de l'impossible est un magnifique roman aux résonances autobiographiques, d'une tendresse et d'une intensité érotique saisissantes.

 

Après avoir lu les deux premiers tomes de 1Q84, j'ai eu envie de me plonger dans les premiers livres de Haruki Murakami. J'ai donc décidée de me plonger dans un de ses premiers romans : La Ballade de l'Impossible.
La Ballade de l'Impossible est différent de 1Q84, car il n'y a plus de trace de fantastique, mais décrit une histoire, celle des premiers amours, et des relations amoureuses en général. Ces différents récits de Haruki Murakami gardent cependant une écriture commune, qui m'a fait me sentir aussitôt à l'aise dans le roman.
Le protagoniste, Watanabe, est étudiant à Tokyo. Personne assez renfermée, il n'a qu'un véritable ami, Kizuki, qui s'est suicidé. Quelque temps après, il va retrouver par hasard Naoko, la petite amie de Kizuki. Contre toute attente, les deux adolescents vont entamer une relation, qui sera pour le moins étrange...
Watanabe a beau être tombée amoureux de la jeune fille, celle-ci peine à avoir une véritable relation. Pour tenter de guérir et de se rétablir, Naoko décide d'aller dans un centre spécial, situé en montagne, pour tenter de trouver un peu de paix. Entre eux deux va se développer une relation très profonde, mais qui n'arrive pas à s'épanouir pleinement.
Entre-temps, à l'université, Watanabe va rencontrer une jeune fille, Midori, qui fréquente la même université. Franche, pleine de gaieté, la jeune fille va rapidement se lier d'amitié avec Watanabe, qui verra en elle une de ses meilleures amies.
Roman d'apprentissage et d'amour, La Ballade de l'Impossible vagabonde entre la souffrance, la folie et la mort pour trouver le véritable Amour, qui ne s'obtient qu'avec peine. Haruki Murakami a une écriture toujours aussi envoûtante, offre une histoire d'un héros solitaire traversant un Tokyo peuplée et grouillant, avec des moments d'innocence et de bonheur comme suspendus dans l'air, prêt à éclater. La mort, la solitude, sont omniprésents, donnant un goût amer à l'histoire racontée, mais l'amitié, l'amour et l'ironie parviennent à redonner une bouffée d'air à des personnages trop cabossés et trop fragiles.
Je vous conseille La Ballade de l'Impossible, c'est un moment exceptionnel de lecture !

 

 

 

Logo Livraddict

06/06/2012

La Ligne de Tir, de Thierry Brun

 Thierry Brun, La Ligne de Tir, Policier

La Ligne de Tir

Thierry Brun

 

Le commissaire Fratier est sur le point d'être mis en examen. Depuis trop longtemps, il est lié à la pègre dans sa ville de Nancy et le témoignage de Loriane Ornec, qu'il a corrompue quand elle était dans son service, pourrait bien l'envoyer en prison.
Il décide de la supprimer et contraint une ancienne terroriste de la mouvance gauchiste instrumentalisée par le pouvoir à exécuter cette tâche.
Mais Loriane Ornec disparaît.
Rival de Fratier, Shadi Atassi, qui règne sur le crime organisé nancéien, est amoureux de la jeune femme et mobile ses troupes à sa recherche. Il soupçonne Fratier d'être mêlé à sa disparition... mais surtout Patrick Jade, un homme glacé, au passé de tueur, qui représente pour eux tous, Fratier, Ornec, Atassi, une menace terrifiante.
Roman de la nuit et de la corruption, La Ligne de Tir, mécanique implacable, nous entraîne imperceptiblement d'un univers à un autre, du roman noir au thriller, et nous invite à une plongée oppressante dans le repaire de Jade, homme granitique, citadelle imprenable, point sombre dont chacun subit l'attraction et vers lequel tous convergent.

 

Après le roman Surhumain, nous continuons notre route avec La Ligne de Tir, roman policier atypique.
Le commissaire Fratier est acculé, prêt à être mis en examen pour être en relation avec la pègre, et le témoignage le plus aggravant est celui de Loriane Ornec, anciennement sous ses ordres et qu'il a envoyé en mission d'infiltration. Pour se défaire du nœud coulant, il envoie une terroriste la tuer, ainsi que son ancien amant, Patrick Jade. Cependant, un rival de Fratier, un chef du crime organisé, s'oppose à lui, afin de protéger la jeune femme qui travaillait pour lui. Mais Loriane a disparu, rendant la tâche difficile à tous ceux qui voudrait la tuer, la protéger ou autre. Et, au-dessus de tous ces conflits, règne Jade, un homme sombre et imprenable, qui entend bien semer son grain de sel dans l'histoire pour rejeter tout ce à quoi il n'aspire pas et conserver son emprise sur son monde et ce qui lui est cher.
Dans Surhumain, le rythme était rapide, sombre, les personnages prêts à tout pour s'échapper de la nasse qui les enfermait. Dans La Ligne de Tir, tout cela est multiplié par dix. C'est un univers enfumé, oppressant, plongé dans la nuit de la corruption, où chacun tente de gagner, que ce soit pour une personne qu'il aime, le pouvoir, l'argent ou simplement pour le plaisir de vaincre. Tous les moyens sont utilisés pour survivre ou pour vaincre.
Thierry Brun écrit un roman implacable, où chacun des protagonistes voient son idée du monde qui l'entoure soufflée comme la flamme d'une bougie, et où ils tentent tout pour sortir du monde où ils se sont enlisés. Chacun tente de se protéger avant tout, mais aussi et surtout ceux qu'ils aiment. L'amour est en filigrane tout au long de La Ligne de Tir. Que ce soit l'amour passés, en cours, à venir ou qui est toujours là envers et contre tout... Thierry Brun décrypte et explique avec brio chacune des motivations, des idées, des forces et faiblesses, des sentiments, des violences qui parsèment La Ligne de Tir.
Ce roman ne peut pas laisser indifférent, tant l'histoire racontée est intéressante et tant les personnages décrits sont forts. Thierry Brun est un de ces auteurs à suivre et à lire, très intéressant en tant que romancier et en tant que personne ! Si vous n'avez pas encore lu ses livres, je ne peux que vous les conseiller !

 

 

Logo Livraddict

05/06/2012

1Q84, tome 2, de Haruki Murakami

1Q84, Haruki Murakami, Tome 2, Fantastique

1Q84, Tome 2
Juillet-Septembre

 

Haruki Murakami

 

Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé ç la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?


Après le premier tome de 1Q84, Avril-Juin, Haruki Murakami nous replonge directement dans l'intrigue avec le deuxième tome, Juillet-Septembre.
Le grand point positif (parmi d'autre) est qu'il n'y a pas de coupure entre ces deux tomes, l'action se poursuit directement, sans temps mort. Juillet-Septembre est un livre tout aussi bon que le premier, voir même plus ! L'écriture est toujours aussi parfaite et envoûtante, aucune maladresse de style ou autre, l'équilibre entre l'action et les réflexions...
Quant à l'histoire, on en apprend un peu plus sur cette mystérieuse année 1Q84, sur les Little People, notamment grâce à Fukaéri, mais aussi davantage sur les liens profonds qui unissent Tengo et Aomamé ! J'ai été ravie de la quantité de réponses apportées, mais aussi des questions qui n'en n'ont pas encore, ce qui m'a rendue très impatiente de me plonger dans le troisième tome !
Les personnages d'Aomamé et Tengo sont toujours aussi prenants et attachants. Ils luttent quotidiennement pour survivre, comprendre le monde qui les entoure et jouent perpétuellement au cache-cache l'un avec l'autre ! Juillet-Septembre les voit se rapprocher l'un de l'autre, mais sans parvenir à s'atteindre réellement, ce qui est très irritant, mais aussi très passionnant !
Ce que l'on peut appeler un point négatif c'est que le suspense est introduit jusqu'à la fin du récit, particulièrement intense. Cette fin m'a tellement touchée, interpellée et me donne très très envie de lire ce troisième livre !
Si vous ne connaissez pas encore l'œuvre de Haruki Murakami, je ne peux que vous conseiller vivement sa trilogie 1Q84 !

 

 

1Q84, Tome 1 : Avril-Juin

 

1Q84, Tome 2 : Juillet-Septembre

 

1Q84, tome 3 : Octobre-Décembre

 

Logo Livraddict