Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2014

Une terre d'ombre, de Ron Rash

une terre d'ombre,ron rash,contemporain,drame

Une terre d'ombre

Ron Rash



Laurel Shelton est vouée à une vie isolée avec son frère, revenu amputé d'une main de la Première Guerre mondiale, dans la ferme héritée de leurs parents, au fond d'un vallon encaissé que les habitants de la ville voisine considèrent comme maudit car rien n'y pousse et les malheurs s'y accumulent.
Marquée par ce lieu, et par une tache de naissance qui oblitère sa beauté, la jeune femme est considérée par tous comme rien moins qu'une sorcière.
Sa vie bascule lorsqu'elle rencontre au bord de la rivière un mystérieux inconnu, muet, qui joue divinement d'une flûte en argent.
L'action va inexorablement glisser de l'émerveillement de la rencontre au drame, imputable exclusivement à l'ignorance, à l'intolérance et à la peur d'une population nourrie de préjugés et ébranlée par les échos de la guerre.



Ma première découverte de Ron Rash.
Une terre d'ombre se passe en 1916, dans les Blue Moutains, à l'époque de la Grande Guerre. Hank Shelton est un survivant de cette guerre. Il va retourner chez lui, où l'attend sa sœur, Laurel Shelton, mais aussi une jeune femme qu'il veut épouser. Laurel est une jeune femme profondément marquée, surtout à cause de sa tâche de naissance au visage. Rejetée par ses voisins, elle passe pour une sorcière, habitante d'un vallon maudit. Un changement dans leur quotidien arrive avec un joueur de flûte muet, qui va apporter bien des bouleversements à leur vie.
Dans cette Amérique rurale, les préjugés ont la vie dure. Ron Rash va d'abord poser les bases de son histoire et de ses personnages, avant de développer son propos. Laurel et Hank sont vraiment captivants : chacun est blessé à sa manière. Hank physiquement et mentalement à cause de la guerre : il a perdu une main, mais aussi ses illusions sur la vie et la nature des hommes. Laurel est vue comme défigurée, considérée comme une sorcière qui apporte la malchance. Ses relations avec le voisinage sont donc pour le moins fraîche et tendus...
L'arrivée de cet étranger muet, appelé Walter, va alors être une bonne chose, du moins au début. Il va apporter non seulement une aide inestimable à la ferme et aider à la remettre en ordre, mais aussi donner de l'espoir à Laurel. Seulement, malgré tout le bonheur auquel la jeune femme a droit, rien n'est acquis. Elle va se heurter davantage aux villageois, malgré la présence de son frère, de Walter et de Slidell, un vieillard intelligent et sagace, ne va pas peut-être pas réussir à renverser la vapeur et à faire accepter la jeune femme.
Une terre d'ombre est vraiment une lecture captivante, je suis restée accrochée du début à la fin ! Il y a à la fois un côté très descriptif, notamment avec tous ces paysages, ces montagnes, le vallon maudit et ses ombres, avec le mode de vie d'un petit village perdu en montagne, avec les préjugés, les codes de conduite, les marques de la guerre... Mais aussi un côté de suspense, Ron Rash fait en sorte de toujours nous maintenir sur la brèche. Que ce soit avec les relations de Laurel avec son frère ou les villageois, on se demande toujours si elles vont finir par s'améliorer, ou sur l'identité et le passé du joueur de flûte. Du racisme et de l'incompréhension, des superstitions, les liens familiaux avec leurs non-dit, le patriotisme de convention... Il plane continuellement un brouillard épais dans Une terre d'ombre, marqué par quelques éclaircies et rayons de soleil fugace.
Pour une première lecture de l'univers de Ron Rash, c'est une excellente découverte et surprise ! Autant vous dire que je ne compte pas en rester là avec cet auteur. Une histoire intéressante et surtout bien menée, mais surtout une écrite vraiment magnifique. A lire d'urgence !
 
 
 
Logo Livraddict

09/01/2014

Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 3, de Gail Carriger

Sans Honte, Gail Carriger 1.gif

Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 3
Sans Honte

Gail Carriger



Miss Alexia Tarabotti, devenue Lady Alexia Woolsey, se retrouve dans une situation délicate. C'est LE scandale de la saison. Elle doit s'enfuir en Italie, à la recherche de réponses.
Une histoire de vampires, de loups-garous et d'imprévus...


 
Attention : SPOILERS pour ceux
qui n'ont pas lu les romans précédents !

Profitant de la sortie en poche de Sans Honte, je me lance dans la suite du Protectorat de l'Ombrelle.
Après la fin de Sans Forme, où Alexia découvrait qu'elle était enceinte et où son mari, furieux et soupçonneux, l'avait jeté à la porte, je n'avais qu'une envie : lire la suite des aventures d'Alexia Tarabotti. J'espérais ne pas être déçue !
Dans le tome précédent, Alexia avait fait face aux dangers, à une enquête... Mais surtout à l'annonce de sa grossesse. Déjà une nouvelle surprenante : elle est une paranaturelle mariée à un surnatural. Comment est-il possible qu'elle puisse tomber enceinte ? Mais le plus dur vient de la réaction de son mari, qui ne croit tout simplement pas qu'elle lui soit restée fidèle. Lord Maccon va donc jeter sa femme dehors, qui doit retourner chez sa famille. Avec les conséquences que l'on peut imaginer !
Alexia ne va pas perdre une occasion de découvrir comment elle peut s'être retrouvée dans cette situation. Elle va donc contacter son ami, le vampire Lord Akeldama. Mais, bizarrement, celui-ciSans Honte, Gail Carriger 01.gif s'est évaporé dans la nature... et la presque totalité des vampires de Londres est bien décidé à tuer Alexia ! Face à ce danger, elle va suivre une piste en Italie pour tenter de comprendre.
De son côté, Lord Maccon perd son temps et ses esprits à force de boire, abandonnant sa meute. Le professeur Lyall va tout faire pour raisonner son Alpha, lui faire comprendre la situation d'Alexia, mais surtout le pousser à réagir !
Après la fin du tome 2, je n'attendais plus que la suite. Alexia est énormément remise en question, elle doit faire face à l'attitude plus que blessante de son mari, aux ragots de son entourage et à sa famille désagréable. Mais surtout, LA question : comment peut-elle être tombée enceinte ? Autant d'éléments qui me donnaient très envie de lire Sans Honte ! Ce tome va différer légèrement des précédents, dans le sens où la psychologie des personnages va être mis autant en avant que l'action et l'enquête. Il y a de la tension, des surprises, des rebondissements... mais aussi cette volonté de Gail Carriger d'approfondir sans cesse les individus. Je pense que ce tome est pour l'instant celui que je préfère. Les personnages sont plus fouillés et mieux travaillés, et les rebondissements nous tiennent vraiment en haleine du début à la fin.
Pour ce qui est des personnages, Alexia est toujours aussi impertinente, bien décidée à ne pas se laisser faire et à ne pas se laisser abattre, même si le rejet de Maccon la fait énormément souffrir. Quant à Lord Maccon, j'ai eu bien souvent envie de le secouer. Mais il m'a également beaucoup fait rire. J'ai enfin vu ce personnage différemment, il nous fait rire sans qu'on ait besoin des piques que lui et sa femme se lancent perpétuellement. Non, cette fois, tout vient de lui, et j'ai trouvé cette approche vraiment agréable ! Geneviève Lefoux est toujours agréable à suivre, sans pour autant que ce personnage m'enthousiasme plus que ça. Par contre, un de mes préférés est Lyall. Un bon second, peu intéressé par la position d'Alpha, et qui est pourtant excellent à ce rôle lorsque Maccon fait défaut à sa meute. Un nouveau personnage fait également une petite apparition timide : le bébé d'Alexia, qu'elle sent grandir et s'agiter dans son ventre. Un petit être qui n'a pas fini de poser problème, je le sens ! Alexia est vraiment ambivalente à son propos – on le serait à moins – et j'ai hâte d'en savoir plus sur lui et sa nature.
Sans pour autant atteindre des sommets, Le Protectorat de l'Ombrelle est une série sympa à lire, et qui m'a fait passer un bon moment. C'est le principal ! J'ai hâte d'avoir le tome prochain en poche, pour savoir comment Gail Carriger va réussir à nous accrocher.
 
 

Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 1 : Sans âme
Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 2 : Sans forme
Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 3 : Sans honte
Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 4 : Sans cœur
Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 5 : Sans âge
 
 
 
 
Logo Livraddict

04/01/2014

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

 autant en emporte le vent,margaret mitchell,classique,coup de cœur

Autant en emporte le vent

Margaret Mitchell

Coup de cœur

 

En Georgie, en 1861, Scarlett O'Hara est une jeune femme fière et volontaire de la haute société sudiste.
Courtisée par tous les bons partis du pays, elle n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes malgré ses fiançailles avec sa douce et timide cousine, Melanie Hamilton. Scarlett est pourtant bien décidée à le faire changer d'avis, mais à la réception des Douze Chênes c'est du cynique Rhett Butler qu'elle retient l'attention...

 

Histoire mythique, Autant en Emporte le Vent est connu par pratiquement par tous, qu'on ait lu le livre, vu le film ou la comédie musicale... Je n'ai jamais vu la comédie musicale mais autant en emporte le vent,margaret mitchell,classique,coup de cœurl'adaptation au cinéma est une des plus réussies et des plus abouties, notamment grâce à la prestation de Clark Gable et Vivien Leigh. Cependant, la qualité ne vaut pas celle du roman, qui est, pour moi, un des meilleurs romans jamais écrit !
Autant en Emporte le Vent commence en 1861, en Géorgie. Les Sudistes, fiers et fanfarons, vivent dans l'insouciance et la tranquillité. Scarlett O'Hara, jeune fille de bonne famille, est une enfant gâtée, habituée à obtenir ce qu'elle désire. Elle aime en secret Ashley Wilkes, jeune homme de son milieu. Cependant, il reste différent de la jeune fille frivole : il est perdu dans son monde, au milieu de la littérature, de la musique et de la peinture. Quand Scarlett apprend au cours d'une réunion le mariage d'Ashley avec Mélanie Hamilton, elle va connaître son premier chagrin d'amour, tentant tout pour conquérir Ashley, prenant en grippe Mélanie. Au cours de cette même réunion, des événements vont déterminer la vie de Scarlett : son mariage avec Charles Hamilton, le frère de Mélanie, par dépit envers l'annonce du mariage d'Ashley, sa rencontre avec le capitaine Rhett Butler, homme qui est tout sauf un gentleman et à la réputation sulfureuse, et enfin l'annonce l'annonce de la guerre avec les Yankees. Convaincus que la guerre tournera en leur faveur, les Sudistes sont convaincus d'être dans leur droit en gardant des esclaves et en se voulant indépendant de l'Union. Cependant, la réalité va les rattraper...
Pendant ce temps, Scarlett part de Tara, la plantation de ses parents, pour aller habiter chez sa tante à Atlanta, retrouvant ainsi Mélanie et Ashley, qu'elle ne désespère pas de conquérir. La jeune femme va découvrir dans cette ville les premières conséquences de la guerre, tels que les privations, les blessés à s'occuper. Peu intéressée par la guerre et la politique, Scarlett s'indigne de son statut de veuve, qui lui interdit de participer aux festivités organisées. Retrouvant Rhett Butler, leur relation va s'intensifier, défrayant les chroniques de la ville.
Les Sudistes vaincus, les Yankees s'approchent d'Atlanta, faisant fuir la population. Cependant,autant en emporte le vent,margaret mitchell,classique,coup de cœur Scarlett ne peut s'en aller, car elle doit veiller sur Mélanie et l'aider à accoucher. Réclamant l'aide de Rhett, Scarlett va quitter la ville avec Mélanie et son bébé, pour se réfugier à Tara. Espérant décharger son fardeau sur des épaules plus fortes que les siennes, mais elle doit faire face à la mort de sa mère et à la folie de son père. Le domaine a été ravagé par la guerre, la famine guette sa famille et ses amis, Scarlett devient froide et calculatrice afin de les sauver. Elle se résigne à un nouveau mariage, par appât du gain, afin de pouvoir payer les impôts. Habitant de nouveau à Atlanta, elle devient femme d'affaire en acquérant une scierie. La « Vieille Garde » lui tourne le dos quand elle commence à faire affaire avec les Yankees, rebutés par son attitude dure et apparemment bien décidée à laisser le passé de côté pour faire tout ce qui est nécessaire pour survivre. Mélanie exceptée, tous ses anciens amis lui battent froid. De son mariage avec Rhett née une petite fille, Bonnie, pour laquelle, sa mère éprouvera le plus de sentiment maternel.
Jusqu'à la fin, les événements se sont enchaîner sans perdre de temps.
Malgré les horreurs de l'esclavage et du Ku Klux Klan, je me suis attachée à tous les personnages, qui considèrent les Blancs comme supérieurs et les Noirs comme des êtres inférieurs, gentils et bêtas, parfois violents, capables seulement de servir d'esclaves. Des liens se tissent entre ces protagonistes, rendant le récit d'autant plus vivants, évoluant dans un cauchemar où les Sudistes ne veulent pas changer leur façon de vivre. Dans ce chaos, ils ne se laissent pas faire, tous tentent de remonter la pente, certains ne prendront pas la même route que celle empruntées par d'autres...
Les longues descriptions permettent de se plonger longuement dans le récit et dans la vie des personnages, me donnant l'impression de déambuler à leurs côtés.
Un récit magnifique et vibrant, à lire absolument !

 

 

 

Logo Livraddict

03/01/2014

Puzzle, de Franck Thilliez

1507-1.jpg

Puzzle

Franck Thilliez



Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d'un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l'entrée, et dont on ne sait même pas s'il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire...
Et Paranoia peut alors réellement commencer...



Le dernier roman de Franck Thilliez, un livre que j'attendais avec beaucoup d'impatience !
Puzzle rompt avec la série Henebelle et Sharko et nous offre, dans la lignée de Vertige, un huis-clos angoissant et terrifiant.
Ilian est un jeune homme qui travaille dans une station-essence et qui mène une vie banale après des années d'addiction aux jeux. Son es-petite-amie, Chloé, resurgit dans sa vie avec le projet de participer au jeu Paranoïa, et dont le gagnant empocherait la somme de 300 000 euros.
Replongeant dans sa dépendance, pour passer du temps avec son ex, pour oublier la mort tragique de ses parents, Ilian accepte. Mais quel sera le prix véritable de ce jeu ? Surtout lorsqu'on voit le décor : un ancien bâtiment psychiatrique en pleine campagne, dont l'atmosphère m'a un peu rappelé celle décrite par Dennis Lehane dans Shutter Island...
Parfois comparé à Shutter Island, mais aussi reprenant des ambiances de Shining, Le Jeu, Dix petits nègres, Franck Thilliez réussit à nous embarquer une nouvelle fois dans son monde. On se retrouve vite enfermés dans un hôpital psychiatrique, où tout peut arriver, au cœur des montagnes. De quoi faire froid dans le dos ! On va vagabonder à la fois de révélations à des détails troublants, mais surtout dans les couloirs froids et les pièces terrifiantes où on a l'impression de se perdre, avec toujours la peur de voir une ombre surgir dans notre dos ou de tomber nez à nez avec un fou armé d'un grand couteau et d'un sourire flippant.
Franck Thilliez réussit à nous faire peut une nouvelle fois (et à en redemander !). L'ambiance est sinistre à souhait, vraiment le grand atout de Puzzle. J'ai frissonné de peur et de froid, vraiment très prenant. Le seul petit bémol serait effectivement la fin, dont je me doutais de plus en plus au fil de ma lecture. Avec le suspense et la maîtrise de l'ensemble du livre, j'aurais espéré un dénouement qui soit plus explosif, bien qu'il soit très bien amené et décrit. Ce n'est pas tant une déception qu'une trop grande attente je pense. Puzzle se finit d'une manière excellente, mais peut-être en dessous de l'ensemble de l'œuvre.
J'ai en tout cas été emportée du début à la fin par maître Thilliez, et je trépigne d'impatience à l'idée de lire ses prochains romans. Plus le temps passe, plus je lis cet auteur, et plus j'en raffole ! Une écriture vraiment très bien maîtrisée, du suspense et une histoire à couper le souffle, on ne peut pas se décrocher avant la fin et j'en veut encore plus !
 
 
 
Logo Livraddict

29/12/2013

Le sang de la trahison, de Hervé Jourdain

le sang de la trahison,hervé jourdain,policier

Le sang de la trahison

Hervé Jourdain



"Tueurs en série de génération en génération, ça reste une drôle de vocation ! Mais toujours au service de l'Etat. Fallait pas toucher à l'honneur de mes ancêtres...J'aime voir les flics s'agiter à cause de moi, voir leurs gyrophares bleuter les façades du Palais de Justice. Qui éliminera les traîtres à sa mémoire ?"
Ces menaces hantent dramatiquement le "36", au moment où une jeune policière rejoint les "seigneurs" de la Crim', au risque d'assumer une filiation singulière et de se trouver confrontée à une hécatombe dans les rangs du monde judiciaire.



J'ai été intriguée d'abord car j'ai vu que ce livre a reçu le prix du Quai des Orfèvres – édition 2014. Comme le résumé m'intéressait énormément, je n'ai pas hésité à le commencer et à le finir aussi vite !
Un tueur en série prend plaisir à mener en bateau les policier du 36, qui se retrouvent bien désemparés, ballotés de fausses pistes en indices truqués. L'arrivée d'une petite nouvelle, Zoé Dechaume, une jeune policière, va-t-elle être une aide ou un ralentissement dans l'enquête ?
Je découvre Hervé Jourdain avec Le sang de la trahison, qui s'est révélé une bonne surprise. Sans être spécialement le meilleur policier que j'ai pu lire, j'ai été captivée tout du long. J'ai beaucoup aimé ce livre, non seulement pour l'intrigue, qui est très bien mené, mais aussi pour les interactions entre les personnages, autant captivante que l'enquête en elle-même. D'abord avec Zoé Dechaume : elle se retrouve pistonné au sein de l'équipe du 36, sans forcément l'accord des responsables. La jeune femme va donc devoir se battre encore plus fort, pour prouver qu'elle mérite ce poste et qu'elle n'est pas une faible femme. Son esprit de compétition, sa ténacité et son intelligence ne vont pas être de trop pour lui permettre de faire sa place ! Ensuite, l'équipe en général est composée de personnalités très différentes, tant dans les méthodes que dans la façon de voir le monde. Autant dire que ça fait souvent des étincelles, mais qu'une fois l'équipe en marche et soudée, plus rien ne l'arrête.
Pour ce qui est de l'enquête, on se retrouve avec un tueur bien décidé à punir les policiers. On va retrouver certains chapitres du point de vue de l'assassin et ses réflexions, que ce soit sur ses meurtres, sa vie, ou ses diverses motivations. Ces courts passages sont vraiment très intéressants et nous permettent vraiment de comprendre son point de vue !
Le sang de la trahison est un livre intéressant, prenant, sans temps mort, et où j'ai eu un moment vraiment intéressant de lecture.
 
 
 
Logo Livraddict