Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2012

1Q84, tome 2, de Haruki Murakami

1Q84, Haruki Murakami, Tome 2, Fantastique

1Q84, Tome 2
Juillet-Septembre

 

Haruki Murakami

 

Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé ç la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?


Après le premier tome de 1Q84, Avril-Juin, Haruki Murakami nous replonge directement dans l'intrigue avec le deuxième tome, Juillet-Septembre.
Le grand point positif (parmi d'autre) est qu'il n'y a pas de coupure entre ces deux tomes, l'action se poursuit directement, sans temps mort. Juillet-Septembre est un livre tout aussi bon que le premier, voir même plus ! L'écriture est toujours aussi parfaite et envoûtante, aucune maladresse de style ou autre, l'équilibre entre l'action et les réflexions...
Quant à l'histoire, on en apprend un peu plus sur cette mystérieuse année 1Q84, sur les Little People, notamment grâce à Fukaéri, mais aussi davantage sur les liens profonds qui unissent Tengo et Aomamé ! J'ai été ravie de la quantité de réponses apportées, mais aussi des questions qui n'en n'ont pas encore, ce qui m'a rendue très impatiente de me plonger dans le troisième tome !
Les personnages d'Aomamé et Tengo sont toujours aussi prenants et attachants. Ils luttent quotidiennement pour survivre, comprendre le monde qui les entoure et jouent perpétuellement au cache-cache l'un avec l'autre ! Juillet-Septembre les voit se rapprocher l'un de l'autre, mais sans parvenir à s'atteindre réellement, ce qui est très irritant, mais aussi très passionnant !
Ce que l'on peut appeler un point négatif c'est que le suspense est introduit jusqu'à la fin du récit, particulièrement intense. Cette fin m'a tellement touchée, interpellée et me donne très très envie de lire ce troisième livre !
Si vous ne connaissez pas encore l'œuvre de Haruki Murakami, je ne peux que vous conseiller vivement sa trilogie 1Q84 !

 

 

1Q84, Tome 1 : Avril-Juin

 

1Q84, Tome 2 : Juillet-Septembre

 

1Q84, tome 3 : Octobre-Décembre

 

Logo Livraddict

03/06/2012

1Q84, tome 1, de Haruki Murakami

 1Q84, Haruki Murakami, Fantastique

1Q84, Tome 1
Avril-Juin

Haruki Murakami

 

Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

 

 

Haruki Murakami est un auteur japonais qui fait beaucoup parler de lui et, dernièrement, grâce à sa trilogie 1Q84. En entendant toutes les excellentes critiques, je m'y suis plongée avec impatience.
Que dire de ce premier tome ? Comme beaucoup de départ dans une série, Avril-Juin sert essentiellement à planter l'action, à présenter les personnages et à mettre en place l'univers, très complexe.
Pour présenter un peu les personnages : le récit se déroule entre le point de vue d'Aomamé et de Tengo. Aomamé est une jeune femme, dure, froide, qui donne des cours de sport, mais qui s'occupe aussi des hommes qui font subir des violences aux femmes. De son côté, Tengo est plus doux, plus rêveur, qui donne des cours de mathématiques et écrit des romans. Ces deux personnages sont liés, se cherchant inconsciemment depuis qu'ils ont été dans la même classe quand ils avaient environ 10 ans.
Leur monde va basculer à un moment bien précis. Pour Aomamé, c'est un jour en se rendant à un travail spécial, qu'elle va remarquer un changement dans l'uniforme d'un policier. Alertée, elle va se renseigner et se rend compte que son monde a légèrement changé, comme s'il avait dévié de sa ligne habituelle. Pour Aomamé, c'est clair, elle n'est plus dans l'année 1984, mais dans l'année 1Q84.
Quant à Tengo, il est appelé par un ami éditeur, qui lui demande de remanier un roman, La Chrysalide de l'air, écrit par une lycéenne de 17 ans pour le moins étonnante. Seulement, la réécriture de cette œuvre entraîne des changements dans la vie jusque-là bien rangée de Tengo... Le récit de la jeune lycéenne fait apparaître les Little People, êtres mystérieux, dont on ne sait s'ils sont réels ou s'ils sont juste issus de l'imagination d'une adolescente. Adolescente reliée, de plus, à une secte pour le moins intrigante et dangereuse !
Pour une première découverte de l'univers de Haruki Murakami, je n'ai pas du tout été déçue ! On retrouve dans 1Q84 la plume reconnaissable des auteurs japonais, mais aussi un univers appartenant à son auteur. Délicat, onirique, merveilleusement bien décrit... Une fois immergée dans son récit, je n'ai pas pu m'arrêter avant de l'avoir fini ! Les personnages sont attachants, je me suis toujours demandée ce qu'il allait leur arriver, comment ils s'en sortiront, quel est vraiment ce nouvel univers de 1Q84... J'ai également beaucoup aimée cette allusion au roman de George Orwell, 1984 !
Haruki Murakami signe là un très grand roman, qu'il faut absolument lire ! Et surtout, avoir en sa possession les tomes 2 et 3 pour ne pas souffrir de l'attente !

 

 

Si vous faites cela, il n'est pas impossible qu'ensuite le paysage vous paraisse un peu différent de celui de tous les jours.
Mais il ne fait pas se laisser abuser par les apparences.
La réalité n'est toujours qu'une.

 

C'est un grand bonheur pour un éditeur de voir un jeune auteur progresser avec le temps.
Un frisson au cœur comme lorsqu'on scrute un ciel dégagé, la nuit,
et que l'on découvre une nouvelle étoile avant tout le monde.

 

 

1Q84, Tome 1 : Avril-Juin

1Q84, Tome 2 : Juillet-Septembre

1Q84, tome 3 : Octobre-Décembre

 

 

Logo Livraddict