Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2013

Balefire, Tome 2, de Cate Tiernan

balefire,cate tiernan,tome 2,fantastique,jeunesse

Balefire, Tome 2
Cercle de cendres

 

Cate Tiernan




Clio et Thaïs ne sont pas des jeunes filles comme les autres. Elles sont jumelles, et ce sont des sorcières.
Séparées à la naissance pour éviter la réalisation d'une prophétie funeste, elles se retrouvent maintenant au sein d'une confrérie de sorciers centenaires qui leur offre un cadeau à double tranchant : l'immortalité.
Contrairement à Clio, qui a été élevée par sa grand-mère sorcière, Thaïs ne connaît rien de ce monde fantastique.
Est-elle prête à en embrasser tous les aspects, même les plus sombres ? Car la magie de Thaïs se manifeste sous des formes inattendues : explosion, incendie. Thaïs serait-elle le pendant maléfique de sa sœur jumelle ?



Dans Le Calice du Vent, Thaïs a dû endurer la mort de son père et découvrir non seulement qu'elle avait une sœur jumelle mais aussi les pouvoirs magiques d'une sorcière. De son côté, la situation n'est pas facile non plus pour Clio. Même si elle a toujours vécue dans le domaine de la magie, elle et sa sœur vont devoir apprendre à vivre ensemble. Pas facile pour des filles qui ont été élevés différemment et comme enfant unique !
Dans ce second tome, Thaïs et Clio se connaissent davantage et s'apprécient véritablement. Elles vont se plonger dans la découverte plus profonde de leurs liens, mais aussi de leurs magies. Ce qui va être l'occasion pour Thaïs de se plonger dans ce tout nouveau monde avec son apprentissage de la magie ! Impatiente et anxieuse de commencer, Thaïs déchante très vite en constant les conséquences imprévisibles de ses pouvoirs.
Cercles de Cendres se révèle plus prenant que le premier. Le Calice du Vent m'avait beaucoup plu, même s'il tardait un peu à se mettre en place. Pour sa part, Cercles de Cendres nous plonge directement dans l'action. Nous connaissons déjà l'histoire, les personnages, c'est donc plus intéressant dans la mesure où nous pouvons nous replonger directement dans l'histoire sans temps mort ! Outre la relation entre les deux sœurs jumelles, avec leur grand-mère et les autres magiciens, j'ai pris plaisir à l'enquête dans le milieu magique. Car quand les sœurs vont s'entraîner, tout va partir de travers. D'où vient ce problème ? Pourquoi rien ne se passe comme prévu ? Comment se fait-il que les pouvoirs de Clio marchent normalement tandis que ceux de Thaïs dérapent gravement ? A part ces catastrophes qui vont s'enchaîner sans coup férir, on va devoir se replonger dans les vieilles histoires de famille, dans les complots de sorciers et les motivations de chacun. Quel est le but des sorciers qui entourent Thaïs et Clio, sont-ils aussi désintéressées qu'ils le disent, mais surtout quel est le but des sorciers extérieurs à leur cercle ?
Cercles de Cendres est vraiment un excellent second tome : l'intrigue s'accélère, les personnages sont plus fouillés (spécialement les deux sœurs, évidemment, et j'ai toujours une petite préférence pour Thaïs, vraiment très touchante et qui prend davantage confiance en elle-même), la magie est plus présente (j'ai particulièrement aimée les séances d'entraînements qui virent à la catastrophe), des sentiments et des révélations, bref un tome vraiment explosif et addictif !
Avec tout ce qui se passe et la fin qui est arrivée malheureusement trop vite, je n'ai qu'une hâte, c'est de m'acheter la suite ! Je viens de voir que le tome 3, Plume de Pierre, n'était prévue que pour le 8 janvier 2014... Quelques mois à attendre, ce qui vous donnera l'occasion de démarrer Balefire, ce début de saga très prometteuse !

 

 

Balefire, Tome 1 : Le Calice du Vent
Balefire, Tome 2 : Cercle de cendres
Balefire, Tome 3 : Plume de Pierre
Balefire, Tome 4 : Un collier d'eau



Logo Livraddict

25/09/2013

L'Heure du Loup, de Robert McCammon

 L’Heure du Loup, de Robert McCammon

L'Heure du Loup

 

Robert McCammon




Michael Gallatin est un as de l'espionnage, un séducteur, mais surtout un loup-garou.
Capable de se transformer à la vitesse de l'éclair, de tuer silencieusement et avec une incroyable férocité, il a déjà donné un aperçu de ses talents en Afrique contre Rommel.
Il doit maintenant s'acquitter de la plus dangereuse et de la plus délicate des missions : découvrir qui se cache derrière l'opération « Poing d'Acier », le mieux gardé des plans secrets nazis.



L'Heure du Loup, ou un roman fantastique avec un James Bond loup-garou.
Michael Gallatin est un espion, un séducteur mais surtout un loup-garou, ce qui est très utile pour résoudre ses missions. Et il aura besoin de toute son intelligence, son adresse et cet aspect animal pour résoudre une des missions les plus difficiles à démêler.
Il doit découvrir ce qui se cache derrière « Poing d'Acier », qui cache l'un des plus grands mystères nazis et qui pourrait bien changer le cours de la Seconde Guerre Mondiale.
Robert McCammon alterne des chapitres courts et percutants, à la fois dans le passé, quand il devenu un loup-garou, sa vie dans la meute ; et dans le présent, quand il fait tout son possible pour résoudre l'enquête dans on l'a chargé.
Après un temps d'attente assez considérable pour pouvoir ENFIN lire ce livre (dédicace spéciale), je me suis L’Heure du Loup, de Robert McCammon plongée dans cette lecture et je n'ai pas été déçue. Attention, qu'on se s'attende pas à de la grande littérature ! Mais L'Heure du Loup est un bon roman dans le sens où je ne me suis jamais ennuyée, et où j'ai été transportée par la lecture. Ce livre fait le même effet qu'un film de série B, qu'un James Bond ou un Indiana Jones : de l'action, du sang, du fantastique et des énigmes.
Sans être un roman d'épouvante, L'Heure du Loup a quelques giclées de sang et autres scènes assez insoutenables. Mais avec un loup-garou et des nazis, on pouvait s'y attendre, n'est-ce pas ? Ayant lu ce livre plusieurs fois, j'hésite à chaque fois entre ce que je préfère : l'espionnage dans le milieu de la guerre, ou la vie au milieu des loups-garous ? Car avec l'espionnage, on est servi pour ce qui est des complots, du sang, de l'action. Mais j'aime beaucoup ces moments où on retrouve le jeune homme dans sa meute. C'est tout jeune qu'il va être mordu, ce qui va entraîner de nombreuses questions : est-il un homme ou un animal ? Qui est-il ? Comment vivre avec cette capacité au quotidien ? Michael Gallatin voit la vie à travers deux visions différentes, deux modes de vie, deux apprentissages. J'ai beaucoup apprécié cette dualité, que ce soit homme/animal, ou passé dans la meute/présent dans la Seconde Guerre.
Avec ce système, Robert McCammon permet de se plonger plus profondément dans la psyché de cette homme-loup, que j'apprécie beaucoup. C'est un homme profondément marqué, très différent, mais que l'on peut aussi croiser n'importe où (méfiez-vous, ce sont peut-être des loups-garous en puissance !).
L'Heure du Loup se lit très facilement : il n'y a pas de phrases compliquées ou à rallonge, des dialogues bien servis, des scènes parfois assez durs et l'histoire reste intéressante et passionnante du début à la fin. Pour faire un parallèle (peut-être un peu étrange), il se lit comme quand on regarde un bon film d'espionnage ou d'aventures : pas prise de tête, pour passer un bon moment, et si possible avec du pop-corn !




- Être un loup est une chose merveilleuse. Un miracle.
Mais nous sommes nés humains, et nous ne devons pas
perdre cette humanité, même si le mot « humain »
nous emplit parfois de honte.

 


Qu'est l'homme-loup, aux yeux de Dieu ?
Un monstre écrasé par la malédiction ou l'enfant d'un miracle ?


 


 

Logo Livraddict

24/08/2013

Chroniques des Enchanteurs, Tome 1, de Kami GARCIA et Margaret STOHL

chroniques des enchanteurs,16 lunes,kami garcia,margaret stohl,tome 1

Chroniques des Enchanteurs, Tome 1
16 Lunes

 

Kami GARCIA et Margaret STOHL




J'ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d'une façon particulière.
Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j'avais su qu'en même temps que cette fille, dont j'allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés.
Et cette fois, j'allais devoir la sauver... L'amour sera-t-il plus fort que le destin ?


C'est une de ces rares fois où j'ai d'abord vu l'adaptation au cinéma avant de lire le livre. Je connaissais donc déjà la plupart des personnages, quelques éléments de l'action... Au regard de tout ce qui se disait de 16 Lunes et de sa suite (en bien et en mal), j'ai profité de l'occasion d'avoir ce premier tome d'occasion. Je m'y suis plongée avec curiosité.
Ethan Wate est un lycéen de la petite ville de Gatlin. Adolescent sans histoire, il reste néanmoins assez solitaire, depuis que son père s'enferme dans son bureau suite au décès de sa mère. Amma, sa gouvernante, reste à veiller sur lui.
Le jour de la rentrée, le lycée est en émois. Une nouvelle élève, Lena Duchannes, arrive en ville. Elle attire l'attention car elle est la nièce de ce « vieux fou de Ravenwood », un homme mystérieux, intrigant, et qui n'a pas été vu en ville depuis des années. Mais des événements étranges se manifestant autour de Lena, la populace de Gatlin n'est pas disposée à lui accorder confiance. Hormis Ethan ! Leur aventure commence dans ce monde où les Enchanteurs et la magie existent.
Ce début des Chroniques des Enchanteurs est un début honorable, sans être grandiose. Je m'explique ! On peut rapprocher 16 lunes d'Harry Potter ou de Twilight, évidemment, comme cela a déjà été fait. Mais ça ne m'a pas particulièrement dérangée ou interpellé, les ficelles utilisées ici sont communes à beaucoup de romans, spécialement pour la jeunesse. Il y a un amour interdit, le côté fantastique, la magie... Ce qui m'a, en revanche, plus « dérangée » serait par exemple les clichées qu'on y trouve comme les élèves stéréotypés avec les footballeurs et les cheerleaders, la lutte entre la Lumière et les Ténèbres (sans nuance entre les deux !), qui est quand même un thème un peu trop souvent utilisé et qui n'est pas spécialement novateur ici. Ce côté aussi un peu trop chasse à la sorcière, où l'élève est rejeté, comme Lena dès le début juste parce qu'elle était la nièce de son oncle. (L'oncle, Macon, est d'ailleurs celui que j'ai préféré, car c'était le plus complexe et le plus intéressant).
Mais je n'ai pas pour autant détestée ma lecture de 16 lunes ! C'est une histoire malgré tout intéressante, peut-être deux ou trois longueurs parfois, mais que j'ai lu très vite et très facilement. Pour une fois, l'histoire est racontée du point de vue d'un garçon, et son ressenti, spécialement sur son histoire d'amour avec Lena, est touchante le plus souvent. L'univers des Chroniques des Enchanteurs a du potentiel, j'espère qu'il sera davantage exploité par la suite ! Car si je peux trouver d'occasion la suite, ou l'emprunter, je pense que je cèderai à la curiosité de savoir ce qui se passe ensuite.
Une lecture assez agréable dans l'ensemble.





Chroniques des Enchanteurs, Tome 1 : 16 Lunes
Chroniques des Enchanteurs, Tome 2 : 17 Lunes
Chroniques des Enchanteurs, Tome 3 : 18 Lunes
Chroniques des Enchanteurs, Tome 4 : 19 Lunes

 

 

 

Logo Livraddict

15/08/2013

Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami

kafka sur le rivage,haruki murakami,contemporain,fantastique

Kafka sur le rivage

 

Haruki Murakami




Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui.
Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse.
Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus et un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et bien d'autres choses encore.
Avant de voir leur destin converger inexorablement et de découvrir leur propre vérité.



Je poursuis ma découverte de l'œuvre de Haruki Murakami avec Kafka sur le rivage, un titre qui m'attirait depuis longtemps. La couverture m'avait particulièrement tapé dans l'œil et m'avait donné envie de m'intéresser à ce livre.
Kafka Tamura est un jeune homme de quinze ans qui a fui de chez lui pour échapper à son père et aux prédictions qu'il a lancé contre lui. Au cours de son voyage, il va découvrir le monde, mais surtout les personnes qui le compose et va permettre de se connaître.
kafka sur le rivage,haruki murakami,contemporain,fantastiqueDe son côté, Nakata est un vieil homme, dit un peu « simple » mentalement. Ne sachant ni lire ni écrire, il survit grâce à une pension mais surtout grâce à son travail qui consiste à retrouver des chats disparus, aidé par sa capacité à parler aux chats. Il va se retrouver pris dans une histoire à laquelle il ne s'attendait pas, le faisant sortir de son environnement habituel.
Après ma lecture d'1Q84 et de La Ballade de l'Impossible, j'ai retrouvée avec plaisir l'écriture si particulière d'Haruki Murakami. Pour ceux qui ont déjà lu Murakami, vous retrouverez, je pense, la même écriture, un univers presque onirique, une quête d'identité, dans un monde en plein bouleversement.
Tout au long de Kafka sur le rivage, je me suis de nouveau immergée dans cet univers si spécial, j'ai été emportée ! C'est un livre qui nécessite de rester accrocher et concentrer, mais qui faut aborder dans un certain état d'esprit, qui ne correspond peut-être pas à tout le monde ou, du moins, pas tout le temps.
Ce voyage initiatique n'est pas seulement celui de Kafka ou de Nakata, mais aussi celui du lecteur. En lisant Kafka sur le rivage, j'ai été prise par l'histoire, tout au long de ma lecture, je me suis laissé bercer par la poésie et la musique particulière de Haruki Murakami, qui a suscité une nouvelle fois questions, interrogations, que ce soit sur le monde ou sur moi.
Bref, encore une lecture captivante, particulière et très entraînante.




Le jour de mes quinze ans,
je ferai une fugue, je voyagerai jusqu'à une ville inconnue et lointaine,
et trouverai refuge dans une petite bibliothèque.



La bibliothèque était ma seconde maison.
Ou plutôt, le seul endroit où je me sentais vraiment chez moi.



- Les souvenirs, c'est quelque chose qui vous réchauffe de l'intérieur.
Et qui vous déchire violemment le cœur en même temps.
 
 
 
 
 
Logo Livraddict

02/08/2013

Danny Valentine, Tome 4, de Lilith Saintcrow

danny valentine,lilith saintcrow,tome 4,bit-lit,fantastique,urban fantasy

Danny Valentine, Tome 4
Terminus Saint-City

 

Lilith Saintcrow




L'Enfer n'a pas de dossier sur Saint-City. Saint-City a toujours été la ville de Danny Valentine. C'est ici qu'elle a grandi, ici que ses morts sont enterrés, et c'est ici, surtout, qu'elle a appris à chasser.
Et la dernière chose dont Danny a envie, c'est d'un meurtre commis dans sa ville, à quelques pas de chez elle. Ce qui ne manque pas d'arriver ; ça, et la trahison de la seule personne en qui elle avait confiance dans ce monde et au-delà...
Parfois, la vengeance est un plat qui se mange chaud comme le souffle d'un démon.



Dante mène une vie assez compliqué, avec ses missions mais aussi avec sa relation pour le moins chaotique avec un démon, le bras droit déchu de Lucifer. Et le jour où une de ses plus proches amies l'appelle à Saint-City – sa vie natale – elle accourt à son aide.
Alors, quand un meurtre est commis dans sa ville, Dante se lance sur l'affaire et, comme d'habitude, à ses risques et périls ! Sur qui peut-elle compter, peut-elle se fier à ses amis ? Danny Valentine va se lancer à corps perdu dans son enquête mais surtout dans sa vengeance, dans un milieu de démons, de garous, d'humains, avec ou sans capacités particulières, et par-dessus tout ça, l'ombre du Diable règne.
Terminus Saint-City est apparemment l'avant-dernier tome, et je l'ai savouré d'autant plus ! Cedanny valentine,lilith saintcrow,tome 4,bit-lit,fantastique,urban fantasy quatrième tome est excellent, avec encore plus de dangers, de tensions, une enquête passionnante et sans aucun temps morts. Mais surtout des personnages toujours très sympathiques. Dante est égale à elle-même, une véritable tête brûlée qui fonce dans les ennuis pour aider ses amis, sans se soucier du danger. J'ai eu par contre un peu plus de mal avec Japhrimel, que j'avais parfois envie de frapper contre le mur pour ses décisions à sens unique, et sa volonté de ne jamais rien dévoiler. Mais la relation entre ces deux forts personnages est vraiment explosive et intéressante, ce qui donne encore davantage de sel à l'histoire ! Une relation conflictuelle, passionnée, dans laquelle Danny va profondément douter, sa confiance en Japh va être mise à rude épreuve. J'ai eu bien envie de les obliger à parler, à communiquer, à se dire leurs problèmes !
Mais la relation avec Japhrimel n'est pas la seule à être intense. Il y a également Eve, la fille de Doreen, engagée dans sa bataille contre Lucifer, mais aussi Gabe, une des plus vieilles amies de Dante, que j'ai trouvée particulièrement touchante !
Lilith Saintcrow a ce talent de raconter une histoire à chaque fois plus passionnante, bouleversante, et addictive ! Terminus Saint-City se lit tout seul, je n'ai pas vue les pages défiler. On approche peu à peu de la fin de la saga de Danny Valentine, tout commence à se mettre doucement en place.
Parfaitement construit, accrocheur, passionnant, je ne peux que recommander cette lecture et la série complète de Danny Valentine !
 
 
 
 
Danny Valentine, Tome 1 : Le Baiser du Démon
Danny Valentine, Tome 2 : Par-delà les cendres
Danny Valentine, Tome 3 : À la droite du diable
Danny Valentine, Tome 4 : Terminus Saint-City
 
 
 
 
 
Logo Livraddict