Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2013

Danny Valentine, Tome 3, de Lilith Saintcrow

danny valentine,lilith saintcrow,tome 3,bit-lit,fantastique,urban fantasy

Danny Valentine, Tome 3
A la droite du Diable

 

Lilith Saintcrow




Danny Valentine, pour vous servir.
Je dors peu et je n'ai pas un caractère facile. Il faut vous dire que je viens de tirer un trait sur sept ans de ma vie (et sur mon partenaire) pour traquer quatre démons renégats... à moins qu'ils de ne me trouvent d'abord.
Mais personne n'a jamais prétendu qu'il était facile d'être le bras droit du diable, hein ?



Après sa mission précédente, où Dante a été en butte à des horreurs qui ont failli la briser, elle profite du retour de Japhrimel. Les deux amants ont beaucoup à faire, mais surtout de s'habituer à vivre ensemble au quotidien. Dante souhaite particulièrement qu'il lui explique sa nature de demi-démone et le lien qui les unit.
danny valentine,lilith saintcrow,tome 3,bit-lit,fantastique,urban fantasyMais la vie qu'ils ont construite s'effondre le jour où le Diable les contacte. Fragilisée par les événements de Par-delà les cendres, la jeune femme est bien obligée de quitter sa retraite pour aller affronter le Prince des mensonges, et son offre : se mettre 7 ans à son service et retrouver certains démons...
Lilith Saintcrow, dans ce nouvel opus de Danny Valentine, montre qu'elle peut de nouveau frapper très fort ! Le personnage de Dante est toujours aussi captivant. Je m'y attache de plus en plus au fil des tomes, surtout que dans A la droite du Diable, elle se révèle davantage. C'est une jeune femme toujours aussi dure, une grande force de caractère mais qui nous révèle ici son côté vulnérable. Dante se pose des questions sur elle-même, sur ses capacités, elle affronte les épreuves avec courage. Mais aussi avec une bonne dose de doutes ! Elle rencontre de nouveaux personnages, ce qui la met mal à l'aise, mais elle s'interroge également beaucoup sur Japhrimel. Qu'espère le Déchu de leur relation, à quoi joue-t-il avec le Diable ? Japhrimel est un personnage intéressant, complémentaire de Dante dans leurs enquêtes, mais aussi très intrigant. Il passe de la douceur à la violence, fait n'importe quoi pour protéger la nécromancienne, mais dans quel but véritable ? Les secrets Japhrimel sont décidément très intrigants, et j'ai hâte qu'il se révèle davantage ! Le manque de confiance est présent en filigrane tout au long de A la droite du Diable, entraînant interrogations et suspense. Dante va devoir en apprendre davantage sur elle-même et ce qui l'entoure.
Très dépendante de Japhrimel, Dante fait malgré tout pour montrer qu'elle peut se débrouiller seule et qu'elle n'a pas besoin d'aide. Même si ce ne la tuerait pas d'en réclamer parfois ! Ajouté à tout cela, elle se retrouve Bras Droit du Diable, ce qui est en soi déjà un boulot à risque... Avec en plus le fait de mettre la main sur des démons particulièrement puissants !
Lilith Saintcrow nous livre ici un des romans les plus aboutis de Danny Valentine. L'action se met plus tardivement en place que dans les précédents, mais laisse surtout plus de place à l'introspection et à une découverte plus profonde de tous les personnages, ce qui est gros plus pour moi ! Je me suis plus investie et intéressée, car on comprend mieux les personnages et leurs motivations.
Dans un univers riche, original, très bien développés, les enquêtes de Danny Valentine sont passionnantes et addictives, j'en redemande ! A la droite du Diable laisse présager un quatrième tome explosif, que j'ai hâte de lire !
Sombre et torturé, Danny Valentine est une série que je suis avec beaucoup de plaisir et d'intérêt.




Je savais que j'avais du mal à faire confiance. Comme beaucoup de chasseurs de primes. Vous ne passiez pas votre temps à traquer des criminels sans être un peu paranoïaque, et si vous surviviez, vous le deveniez encore plus. Mes parents m'avaient abandonnée alors que j'étais à peine née, mon parrain était mort alors que j'avais besoin de lui, mes amis – le peu que j'avais – étaient morts eux aussi ou m'avaient trahis. Sauf Gabe.



Si tu le peux, contemple la mort de ton ennemi,
car c'est toi qui en es responsable.
Quand tu as tué, tu dois faire face aux conséquences.
 
 
 
 
Danny Valentine, Tome 1 : Le Baiser du Démon
Danny Valentine, Tome 2 : Par-delà les cendres
Danny Valentine, Tome 3 : À la droite du diable
Danny Valentine, Tome 4 : Terminus Saint-City
 
 
 
 
Logo Livraddict

12/05/2013

Le Concile de Pierre, de Jean-Christophe Grangé

le concile de pierre,jean-christophe grangé,fantastique,policier

Le Concile de Pierre

 

Jean-Christophe Grangé



Diane Thiberge est un drôle d'animal : grande, belle, blonde, elle a été, adolescente, victime d'une horrible agression. Résultat : elle est maintenant solitaire, championne en arts martiaux et spécialiste du comportement des animaux prédateurs.
À 29 ans, pour sortir de sa citadelle, elle décide d'adopter dans un orphelinat en Thaïlande, un petit garçon de cinq ans. Lu-Sian, dit Lucien, va changer sa vie... pour le meilleur et pour le pire !
Suite à un accident de voiture qui laisse Lucien dans le coma, des meurtres vont se succéder autour de Diane. Peu à peu, les contours d'une terrifiante machination se font jour et vont entraîner Diane jusqu'en Mongolie, dans une ethnie aux étranges pouvoirs. Tout se jouera au centre d'un cercle de pierre témoin d'atroces expériences.



Troisième roman de Jean-Christophe Grangé. Le Concile de Pierre est souvent un peu déprécié par rapport à ses autres romans, en raison de la note de fantastique qui parsème le récit et d'une baisse de qualité par rapport aux deux premiers romans excellents et très prometteurs.
Diane Thiberge est une scientifique spécialisée dans la science du comportement des prédateurs. Jeune femme taciturne, Diane s'est profondément renfermée sur elle-même après un accident. Répugnant à l'intimité et à tout contact physique, elle lance une procédure d'adaptation. Pour adapter Lucien, elle va aller jusqu'en bordure de la frontière Birmane.
Diane et son fils vont vivre quelques semaines de bonheur. Jusqu'à une soirée où, suite à un accident de la route, le petit garçon se retrouve plongé dans le coma. Diane va s'impliquer dans cet accident, qui va entraîner des répercussions qu'elle n'imaginait pas ! Un accident peut-être pas aussi « banal » qu'on ne le supposait, le médecin qui avait pratiqué l'acupuncture sur Lucien pendant son coma est retrouvé mort... De quoi se poser des questions !
Le Concile de Pierre m'a fait un peu penser au Sang du Temps, de Maxime Chattam. Deux romans de deux maîtres de thrillers qui ont beaucoup étonné et un peu déçus, et qui comptent peut-être parmi les « moins bons ». Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ces deux romans, mais je ne suis sans doute pas très objective ! Le Concile de Pierre va droit au but, sans temps mort, avec un personnage principal très intéressant en la personne de Diane. Quelques petites incohérences au long du récit ou des passages trop vite expédiés, mais dans l'ensemble j'ai passé un moment agréable avec Le Concile de Pierre. Ce n'est ni le meilleur ni celui que je conseillerais pour commencer avec Jean-Christophe Grangé, mais qu'il faut lire malgré tout car il présente une histoire différente des romans qu'il écrit habituellement. Surtout que le personnage principal est une femme, assez rare pour être noté !
Pas du grand roman policier, mais à lire malgré tout !
 
 
 
 
Logo Livraddict

02/05/2013

Ce qui nous lie, de Samantha Bailly

 ce qui nous lie,samantha bailly,romance,fantastique

Ce qui nous lie

Samantha Bailly

 
Alice a un don. Elle a la capacité de voir les liens se tisser et se rompre entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, déployant une cartographie des relations affectives. Les questions restent entières quant à l'origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle ? Hallucination provenant d'un choc psychologique ? Sans réponse médicale, la jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret.
Durant plus d'un an, Alice s'est servie de son pouvoir dans une optique de vengeance : dénoncer les hommes ayant des relations multiples. Elle décide finalement de briser ce schéma et de sortir de ce besoin maladif de vérité. Le roman commence lorsqu'elle reprend une vie plus balisée et normée, en démarrant un nouveau travail comme chargée de Ressources Humaines.
C'est alors qu'elle rencontre Raphaël, son manager. Un homme dont elle ne peut voir les liens. L'exception à la règle.

 

 
Nouveau roman de Samantha Bailly !
Suite à un choc important, Alice se découvre un don : celui de voir les liens qui unissent les personnes, et qui varie selon l'intensité de leurs émotions. La jeune femme va d'abord utiliser ce don pour dénoncer les relations multiples, pour démasquer les hommes infidèles.
La jeune femme va se rendre compte du chemin destructeur de cette démarche, et se détourne de son projet de vérité à tout prix. Alice va être embauchée dans un cabinet de recrutement, ce qui lui semble la meilleure manière d'avoir une vie normale et du temps pour souffler. Mais en arrivant à ce travail, parmi les différents collègues qui partageront son open space, un homme se distingue. Raphaël est un chasseur de tête, un homme à femmes, mais aussi la première personne qu'Alice rencontre depuis qu'elle s'est découvert son don qui n'a pas de liens qu'elle puisse percevoir...
Après Au-Delà de l'Oraison et Lignes de Vie, j'étais très curieuse de lire Ce qui nous lie ! Aussitôt commencé le livre, je me suis plongée dedans et s'en m'en rendre compte, je l'avais fini ! Samantha Bailly ici une romance atypique, avec évidemment l'amour, les relations de couples, mais surtout les relations entre hommes et femmes, entre amis, entre collègues, familles... Ce qui nous lie est un moment de voyage dans la psyché humaine, écrit avec une très grande délicatesse et originalité. Samantha Bailly sait parfaitement y faire pour nous entraîner à chaque fois dans son univers, toujours différent, mais dans lesquels on y retrouve toute sa poésie, sa maîtrise et son style très poétique.
Une histoire captivante, mais aussi des personnages qui ne sont pas moins intéressants ! Alice a vécu beaucoup, et pas forcément des événements faciles. Elle peut compter sur elle-même, sur ses amis tant les anciens que les nouveaux, mais elle se rend compte que son don va prendre une place importante, à cause des choix qu'il implique de prendre. Raphaël est un autre personnage intéressant, un homme dont je me méfierais si jamais je le croisais dans la vie réelle. Mais sous ses airs de coureur de jupons se cache un garçon sensible malgré tout, bien qu'il le montre rarement !
Plus qu'une romance, Ce qui nous lie est une découverte de soi-même et des autres, agrémentés d'une légère touche de fantastique. Une quête, une recherche de la sérénité, du bonheur, Samantha Bailly a su trouver les mots pour m'émouvoir une nouvelle fois !
A quand le prochain roman ?
 
 
 
 
Les relations humaines n'ont pas de secret pour moi ; elles m'apparaissent.
C'est mon don.
Ou ma malédiction.


- Tu ne supportes pas que les personnes que tu aimes aient un jardin secret. Tu voudrais la vérité, et toute la vérité. Seulement, il n'est ni possible ni conseillé de tout révéler au grand jour. Il faut parfois simplement laisser à l'autre sa liberté.
 
 
 
 
Logo Livraddict

01/05/2013

Pouvoirs Obscurs, Tome 1, de Kelley Armstrong

pouvoirs obscurs,kelley armstrong,tome 1,fantastique,jeunesse

Pouvoirs Obscurs, Tome 1
L'Invocation

 

Kelley Armstrong



Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d'elle quand elle avoue voir des fantômes.
Dans la vraie vie, son père et sa tante l'envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins y prétendent qu'elle souffre de schizophrénie.
Mais les pensionnaires ont l'air de cacher eux aussi quelques secrets...
Et Chloé ne serait pas étonnée de trouver des squelettes cachés dans les placards. Quand un de ses camarades lui dit qu'elle est peut-être nécromancienne, elle décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l'étrange endroit où elle est enfermée.



Je connaissais Kelley Armstrong surtout grâce à sa série des Femmes de l'Autremonde, sans en savoir davantage sur ses autres écrits. En fouinant dans la bibliothèque de ma ville, je suis tombée sur sa trilogie jeunesse Pouvoirs Obscurs. Sans hésiter, j'ai emprunté les trois tomes !
Par rapport à Femmes de l'Autremonde, cette série est orientée vers la lecture jeunesse, donc un public plutôt adolescent (car certaines scènes très bien décrites feraient assez peur à des lecteurs trop jeunes !). Il ne faudrait donc pas chercher une comparaison entre les deux histoires de Kelley Armstrong, dont les points communs serait plutôt le côté fantastique, la magie, les créatures surnaturelles...
L'Invocation commence lorsque l'on voit Chloé Sanders, enfant, être terrifié par le noir et les créatures qui se cachent dans sa cave. Des amis imaginaires mais aussi des personnes qui la terrifiaient. Des années après, Chloé à 15 ans, elle suit des études en arts du spectacle.
Et c'est justement à 15 ans que tout bascule pour Chloé. Elle vit avec une gouvernante depuis que sa mère est morte lorsqu'elle avait 8 ans, et avec l'absence de son père, en déplacement pour son travail. Elle arrive à faire avec, à des amis, s'intéresse beaucoup à ses études et au cinéma. Pourtant, un matin, elle voit d'abord l'apparition d'un petit garçon, puis une autre au lycée. Ce qui la conduit à être envoyée à Lyle House, un institut psychiatrique pour ado, où les médecins la diagnostiquent comme étant schizophrène...
A Lyle House, Chloé fait connaissance avec l'équipe de médecins, mais surtout avec les autres adolescents qu'elle rencontre dans le foyer. Liz est sa camarade de chambre, bavarde et très sympathique. Elles vont sympathiser avant que Liz ne se fasse transférer dans un autre établissement. Il y a également Rae, attirée par le feu, qui va également devenir une amie. Tori est une autre pensionnaire, très agressive envers Chloé et la plupart des autres personnes, se prend pour le nombril du monde. Dans ce premier tome de Pouvoirs Obscurs, c'est un des personnages les plus antipathiques. Et enfin, deux garçons, Simon et Derek, des frères adoptifs. Autant Simon se révèle sympathique dès le début, Derek semble renfermé et plus difficile à apprivoiser.
Chloé commence par croire qu'elle est bien atteinte d'une maladie où elle pense voir les fantômes. Mais au fur et à mesure de discussion avec ses amis de Lyle House, des expériences cauchemardesques, elle se rend compte qu'elle est bel et bien une nécromancienne, et elle ne serait pas la seule à avoir un secret...
L'Invocation est le premier tome de la trilogie. J'ai lu certains avis, où les blogueurs étaient déçus du rythme un peu plus lents en milieu de livre. C'est vrai que l'histoire démarre sur les chapeaux de roues et finit en apothéose, avec beaucoup de descriptions dans un lieu unique entre deux. Mais je dois dire que pour ma part, ça ne m'a pas particulièrement gênée. Kelley Armstrong a su créer une cadence qui fait qu'on ne s'ennuie pas, j'ai toujours été captivée par la vie et les découvertes de Chloé dans son nouveau lieu de vie, par ses découvertes et les décisions que cela implique.
Là où j'oserais faire un reproche, c'est au niveau des personnages. Le jeune public à qui Pouvoirs Obscurs est destiné serait sans doute moins gêné, mais pour ma part j'ai trouvé que certains personnages manquaient un peu de profondeurs. A part Chloé et Derek, j'ai eu davantage de mal à m'imaginer les autres, surtout qu'ils sont un peu trop caricaturés à certains moments, comme Simon le beau gosse ou Teri l'ennemi. Mais heureusement que Chloé et Derek sont là pour rattraper les choses, et j'espère que les tomes suivants verront un approfondissement, maintenant que l'intrigue est bien plantée ! Chloé est très touchante, surtout lorsqu'elle bégaie, et j'aime beaucoup qu'elle s'imagine être dans un film pour s'empêcher de stresser dans les situations tendues. Derek se dévoile peu dans L'Invocation, mais son potentiel ne demande qu'à se réaliser dans la suite. J'apprécie son côté bourru, parfois vulnérable, sa façon de s'inquiéter pour son frère et même parfois pour Chloé.
En bref, un excellent premier tome pour Pouvoirs Obscurs, je me jette sur la suite avec impatience !




Ce n'était pas la première fois
que je voyais des gens qui n'étaient pas vraiment là.

 

Si j'étais folle, est-ce que je le saurais ?
C'était ça, être folle, non ?
On pense être normal, mais personne n'est dupe. Peut-être bien que j'étais folle.



Aussi bizarre que cela paraisse, l'explication qui semblait la plus logique était la plus tirée par les cheveux. Il existait des gens dotés de pouvoirs qu'on ne trouvait que dans les légendes et les films. Et nous en faisions partie.
 
 
 
 
Pouvoirs Obscurs, Tome 1 : L'Invocation
Pouvoirs Obscurs, Tome 2 : L'Eveil
Pouvoirs Obscurs, Tome 3 : La Révélation
 
 
 
 
 
Logo Livraddict

24/04/2013

Le Clan des Otori, Tome 1, de Lian Hearn

le clan des otori,lian hearn,tome 1,fantastique,jeunesse

Le Clan des Otori, Tome 1
Le Silence du Rossignol

 

Lian Hearn




Dans sa forteresse d'Inuyama, l'impitoyable seigneur Iida Sadamu, du clan des Tohan, assure sa protection grâce au "parquet du rossignol" qui conduit à sa chambre. Construit avec un art consommé, ce parquet chante au moindre effleurement d'un pied humain. Aucun assassin ne peut le franchir sans qu'Iida l'entende...
Au XVIème siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit dans un village tranquille, au sein d'une communauté qui condamne la violence. Mais cette communauté est victime de persécutions, et les habitants du village de Takeo sont massacrés par les hommes d'Iida.
Sauvé et adopté par sire Shigeru, chef du Clan des Otori, le jeune garçon se trouve plongé dans un univers d'intrigues et de luttes violentes entre les clans de ce Japon féodal. Animé par son désir de vengeance et son devoir de loyauté, transporté par l'intensité de son amour pour la belle Kaede, Takeo devra trouver sa propre voie.
Sa quête le conduira derrière les murailles d'Inuyama, où il devra franchir le parquet du rossignol... cette nuit-là le rossignol se taira-t-il ?



Le Clan des Otori a été une de mes sagas préférées lorsque j'étais au collège, et ça n'a pas changé depuis !
Dans l'univers d'un Japon féodal, le jeune Tomasu vit paisiblement dans son village de Mino avec sa famille, au sein d'une communauté appelé les Invisibles (qui condamne toute forme de violence). Un soir, les habitants de son village vont tous être tués par des guerriers Tohan, menés par leur chef Iida Sadamu, qui méprise les croyances des Invisibles. Tomasu va être sauvé par le seigneur Otori Shigeru, qui va l'adopter, en faire son fils adoptif en le renommant Takeo, et va l'emmener vivre à Hagi.
Dans le même temps, nous faisons connaissance de Shirakawa Kaede, fille d'un seigneur, etle clan des otori,lian hearn,tome 1,fantastique,jeunesse retenue en otage par les Noguchi, alliés des Tohan. Un garde va l'agresser, et ce sera le capitaine Araï qui la sauvera. Les Noguchi acceptent peu après de la laisser vivre selon son rang, et de la marier à un homme qui mourra peu de temps après. Réputée pour apporter la mort aux hommes qui la désirent, Iida Sadamu a l'idée de marier Kaede à son ennemi, Shigeru... Il va simuler une alliance pour faire venir Shigeru. Sur le chemin, Takeo rencontre Kaede, et de là va naître un amour incroyable !
Soupçonnant un piège, Shigeru décide d'utiliser les talents de Takeo, des dons qu'il a reçus de la Tribu, une puissante organisation criminelle.
L'histoire prend place dans une région appelée les Trois Pays, qui ressemble fortement au Japon féodal, avec une organisation séparés en plusieurs classes (nobles, guerrier, paysans, paria...), chacune centrées essentiellement sur elle-même, avec leurs règles et codes de conduites.
Un véritable coup de cœur pour ce roman ! Un très beau roman, magnifiquement écrit, et qui transporte le lecteur dans un univers à la fois classique et magique. Des alliances, des retournements de situations, guerres entre clan, le code très particulier du Japon... Une écriture fluide et poétique, Lian Hearn est une magicienne des mots et des récits, je ne me suis pas ennuyée un seul moment dans Le Silence du Rossignol.
Les personnages sont vraiment essentiels, importants, tous uniques et différents. Takeo est un jeune homme dévasté par la perte de sa famille, qui a su en retrouver une grâce à son père adoptif Shigeru Otori, il passe d'un adolescent discret à un homme obligé de faire des choix difficiles. La lecture avec la première personne rend l'entrée dans sa psychologie encore plus importante, je me suis rapidement investi dans ce personnage, je comprends ses choix et sa vision du monde qui l'entoure, et notamment lorsqu'il découvre l'existence de ses dons et de la Tribu. Quant à Kaede, on se rend compte grâce à elle la place des femmes à cette époque, traitée guère plus que comme des vulgaires objets... Mais un des personnages que je préfère vraiment est Shigeru Otori : mystérieux de prime abord, il se révèle peu à peu. Il a certes des intérêts pour recueillir Takeo, mais c'est un homme gentil, honnête, mais surtout avec un grand sens de l'honneur !
Un excellent moment de lecture, tout est là pour faire passer un moment époustouflant, avec des larmes et du rire, de la magie et des combats, des personnages captivants et un décor incroyable. Les adolescents aimeront Le Clan des Otori, tout comme les adultes ! Je conseille fortement cette série, surtout si vous aimez la magie des ambiances japonaises à la Princesse Mononoké et les références aux coutumes médiévales Japonaises.




Le Clan des Otori, Tome 1 : Le Silence du Rossignol
Le Clan des Otori, Tome 2 : Les Neiges de l'Exil
Le Clan des Otori, Tome 3 : La Clarté de la Lune
Le Clan des Otori, Tome 4 : Le Vol du Héron
Le Clan des Otori, Tome 5 : Le Fil du Destin

 

 

Logo Livraddict