Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2013

Twilight, Tome 3, de Stephenie Meyer

twilight,stephenie meyer,tome 3,bit-lit,fantastique,jeunesse

Twilight, Tome 3
Hésitation

 

Stephenie Meyer



Deux futurs, deux âmes sœurs... C'était trop pour une seule personne.
Je compris que ce n'était pas Edward et Jacob que j'avais essayé de réconcilier, c'étaient les deux parts de moi-même, la Bella d'Edward et la Bella de Jacob. Malheureusement, elles ne pouvaient coexister et j'avais eu tort de tenter de les y contraindre.
A présent, je ne doute pas de ce que je désire, ni de ce dont j'ai besoin... ni de ce que je vais faire, là, maintenant.



Troisième tome de Twilight.
Avec le retour d'Edward dans sa vie, Bella a retrouvé le bonheur et la joie de vivre. Seulement, elle se rend compte qu'il n'est pas le seul à être le garant de son équilibre. Il y a sa famille et ses amis, bien sûr, mais surtout son meilleur ami, le loup-garou Jacob. Bella va devoir faire un choix entre l'amour d'Edward et l'amitié de Jacob, qui tente par tous les moyens de se gagner la jeune fille. Autant j'avais bien appréciée Bella dans les deux premiers tomes, autant j'avais vraiment envie de lui coller une bonne paire de baffe à certains moments ! Le triangle amoureux est une idée classique, mais qui aurait pu être mieux utilisé ici. twilight,stephenie meyer,tome 3,bit-lit,fantastique,jeunesseHésitation de Bella entre les deux amours de sa vie, elle aime Edward mais ne sait pas comment concilier ce qu'elle ressent pour Jacob, elle couine à qui veut l'entendre qu'elle ne veut blesser aucun des deux, mais ne fait que ça du début à la fin. Bon, il n'y a pas que du négatif
Mais au-delà du dilemme de Bella, des faits inquiétants font surface. A Seattle, une vague de meurtres secouent les habitants, inquiétant même ceux des alentours, dont Forks. Est-ce l'œuvre d'un être humain ou d'un immortel ? Comme on s'y attendant et espérait, on a droit au retour de Victoria. Réussira-t-elle à buter la pauvre petite humaine maladroite ? L'idée de son plan de bataille est très bon, mais j'aurais aimé voir davantage Victoria, qui est quand même peu présente physiquement dans Hésitation.
Bon, à part ça, il n'y a pas que du négatif dans Hésitation ! Le conflit Edward / Jacob m'a fait sourire à plusieurs occasions, mais surtout les membres de la famille Cullen se dévoilent plus, notamment à travers l'histoire de Rosalie et Jasper. Et, comme toujours, j'ai adorée l'humour d'Emmett, qui est décidément mon personnage préféré !
Twilight poursuit ce que j'étais venue chercher au départ : un livre sans prise de tête, qui se lit très vite et très facilement, et qui me fait bien ricaner (soit à cause des passages humoristiques ou des personnages), soit devant le mélo et le gnan-gnan bien prononcé !




- C'est tellement difficile à décrire.
Ça n'a rien à voir avec un coup de foudre, ça ressemble plutôt à... la gravité.
Lorsque tu vois ton âme sœur, c'est comme si, tout à coup, tu ne dépendais plus de l'attraction terrestre, mais de celle qu'elle exerce sur toi. Plus rien ne compte, sauf elle. Tu ferais n'importe quoi pour elle, tu deviendrais n'importe qui.
Tu te transformes en celui qu'elle veut, protecteur, amant, ami ou frère.
 
 
 
 
Twilight, Tome 1 : Fascination
Twilight, Tome 2 : Tentation
Twilight, Tome 3 : Hésitation
Twilight, Tome 4 : Révélation
 
 
 
Logo Livraddict

27/03/2013

Kaleb, Tome 1, de Myra Eljundir

kaleb,myra eljundir,tome 1,fantastique,jeunesse

Kaleb, Tome 1

Myra Eljundir

 
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes.
Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise.
Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?


 
Premier tome de Kaleb.
Avec son père, le jeune Kaleb a beaucoup déménagé, avant de revenir se fixer un peu plus longtemps en France, à Paris, le pays d'origine du jeune homme. Malgré un parcours peu ordinaire, c'est à 19 ans que Kaleb va voir se réveiller un don extraordinaire, celui de l'empathie. Il ressent les émotions des gens qui l'entourent, et apprend à les canaliser et à les manipuler. Ce don va l'amener au bord de la rupture, en se faisant envahir par toutes sortes d'émotions, ce qui le conduit à des bagarres, des coups de sang, mais aussi, au bout d'un moment, à se rendre irrésistible aux yeux des autres, en leur disant ce qu'ils veulent entendre.
Mais un don extraordinaire signifie aussi ennemis, une société secrète qui traque les êtres comme Kaleb. C'est le colonel Bergsson, responsable de la société, qui va traquer Kaleb, pour le détruire ou le ramener dans sa société. Personnage connu et basique, c'est son assistante, en revanche, qui va apporter plus de questionnements, d'interrogations, un personnage intrigant !
Le point qui m'a surprise, c'est l'accroche dans le synopsis : « C'est si bon d'être mauvais ». Je pensais que Kaleb serait un personnage abusant de son don pour faire du mal aux gens qui l'entourent, mais il se révèle simplement un garçon découvrant son pouvoir, essayant de le comprendre, ce qui le conduit parfois à des débordements, mais sans tomber dans le mal pur et simple. Hormis cela, Kaleb est un personnage intéressant, il évolue au cours du récit, et je suis curieuse de voir comment va se dérouler le second tome ! Kaleb réussit à introduire une atmosphère plutôt pesante, tous les personnages sont en nuances de gris, ni bons ni mauvais, certains sont à cheval sur la limite...
J'ai cependant trouvé que Myra Eljundir n'avait pas assez approfondi certains éléments (ce qui viendra peut-être dans la suite), et j'aurais aimé en savoir plus sur différents personnages et leur histoire. Le style d'écriture est plutôt haché, et j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire avant de m'y habituer.
Donc, globalement, une bonne surprise ! Pas le livre qui m'a emporter et fait vibrer tout du long, mais un récit intéressant, où l'univers est le point fort avec la mythologie esquissée par Myra Eljundir.
Si vous aimez les histoires fantastiques, à la super-héros, avec des personnages découvrant leurs pouvoirs, une société secrète, je pense que Kaleb vous plaira !




Kaleb, Tome 1
Kaleb, Tome 2

 

 

Logo Livraddict

22/03/2013

L'Evangile des Damnés, Tome 1, d'Alick

l'evangile des damnés,alick,tome 1,fantastique

L'Evangile des Damnés, Tome 1
Le Cinquième Maitre du Sang

 

Alick



Trois ans après le décès de sa mère des suites d'un cancer, c'est au tour de son père de disparaître dans des conditions étranges. Ange touche vraiment le fond lorsque sa fiancée le quitte de manière magistrale pour un autre.
Sa tristesse attire alors à lui une inconnue d'une beauté sans égale. Après son accident, elle le suivra jusque dans sa chambre d'hôpital où, plongé dans un coma mortel, elle lui redonnera la vie par son sang.
Investi de son nouveau pouvoir, Ange apprendra les règles des siens pour survivre. Mais un terrible danger le menace et il se retrouve impliqué dans un complot d'envergure planétaire, le Jehad.
Amour, haine, trahison, luxe, sexe et volupté seront ainsi mêlés à un combat fratricide en plein cœur de Paris.



Le premier roman que je lis d'Alick. Le Cinquième Maître du Sang est un livre que j'ai reçu pour un partenariat avec Rebelle Editions, une maison d'édition que j'avais envie de découvrir plus en détail depuis longtemps, et Alick un auteur dont j'entends beaucoup parler. Merci à Rebelles Editions de m'avoir permis de découvrir cet auteur !
On commence L'Evangile des Damnés avec Ange, un jeune trentenaire tout ce qu'il y a de plus banal, dont la vie tourne autour de son boulot, de ses amis et de sa petite amie, Jade. Tout commence lorsque sa fiancée le quitte pour un autre, prenant plaisir à le torturer. Son monde s'écroule, il sera victime d'un accident de voiture qui le plongera dans un profond coma.
Coma dont il s'éveillera quelque temps après, transformé en un « Eveillé », une espère de vampire pouvant circuler le jour. Ange va se plonger dans ce nouveau monde, d'abord une profonde incrédulité, puis avec jubilation. Mais ce monde est-il vraiment meilleur et exempt de danger et de manipulation ?
Pour ma part, j'ai apprécié, dans la globalité, la lecture de ce Cinquième Maître du Sang. Le premier point « négatif » est la présence des Evangiles au début du roman. Je vous avoue que j'ai sauté ce passage ! Comme pour les vampires, j'ai tendance à fuir un peu devant tout ce qui est religieux ! Et certains passages me semblaient un peu embrouillés, pas toujours très clair. Mais à part ces petits défauts minimes, l'histoire d'Alick est vraiment intéressante et bien décrite. La mythologie des différentes castes de vampires est le point fort : très détaillé, qui tient bien la route, intéressante, et plutôt originale !
Quant aux personnages, je ne me suis pas attachée rapidement à eux. Ange me paraissait trop faible au début, et trop content de lui une fois considéré comme un « Maître » vampire. Mais à part ça, Ange réussit quand même à s'avérer attachant, il prend du poil de la bête, de devenir quelqu'un de très bien. Un autre personnage qui m'a plu est son meilleur ami, Yann. Grande gueule, il n'hésite pas à donner une bonne baffe à Yann pour le réveiller et le secouer, prêt à tout pour les gens qui comptent pour lui.
Alick et son roman se sont révélés une bonne surprise dans l'ensemble, j'ai apprécié l'histoire et la mythologie, l'intrigue est assez compliqué mais on la suit bien une fois qu'on est bien concentré sur l'histoire.
Un premier tome de la trilogie de L'Evangile des Damnés qui se lit bien et qui donne envie de se plonger dans la suite.




L'évangile des damnés, tome 1 : Le cinquième maître du sang
L'évangile des damnés, tome 2 : Le chasseur aux yeux d'argent
L'évangile des damnés, tome 3 : Au commencement
 
 
 
Logo Livraddict

15/03/2013

Les Fabuleux, d'Arthur Ténor

les fabuleux,arthur ténor,fantastique,jeunesse

Les Fabuleux

Arthur Ténor

Kovalch, un physicien de renommée mondiale, invente un hyper accélérateur de particules, permettant d'atteindre la frontière la plus ultime de l'univers physique...
Une porte à travers laquelle Julius et sa fille Séréna, s'apprêtent à découvrir avec le Royaume des Sept Tours et son peuple pacifiste, Les Fabuleux...
Quelles menaces font peser l'Homme et ses instincts de conquérant sur cet univers à l'équilibre fragile ? De l'Homme ou des Fabuleux, qui mènera l'autre à sa perte ?


 

Je découvre Arthur Ténor grâce à son roman Les Fabuleux.
Deux personnages principaux, un père et sa fille : Julius et Séréna Kovalch, tous les deux physiciens. Julius Kovalch invente un procédé, qui a pour conséquence de percer un trou dans la frontière de l'univers, créant une porte permettant d'atteindre le Royaume des Sept Tours et son peuple, les Fabuleux. Cette rencontre entre deux peuples sera-t-elle néfaste ou bénéfique ?
Les Fabuleux commencent bien, j'ai beaucoup aimé l'idée de cette brèche entre le réel et l'imaginaire, la rencontre entre deux mondes, les idées différentes, dans un monde un peu loufoque et marrant... Arthur Ténor à une bonne écriture, j'ai eu plaisir à découvrir son monde, les chapitres se lisent très rapidement, pour arriver à une conclusion peut-être trop rapide.
Les Fabuleux m'a fait passer un bon moment, mais sans être toujours totalement dans l'histoire. Peut-être un mauvais jour ? Car, l'histoire se tient bien, les personnages sont sympathiques dans l'ensemble, mais peut-être que je n'ai pas totalement accrochée à cause de l'histoire justement qui n'est pas spécialement innovante même si très bien racontée, ou que j'ai eu l'impression d'avoir affaire à un livre plus destiné enfants qu'adolescents, et que l'histoire aurait gagné à être plus construite, et pas seulement sur le langage scientifique, ce qui peut égarer les plus jeunes.
Donc un avis mitigé dans l'ensemble. J'ai apprécié la lecture de ce roman d'Arthur Ténor sans être emportée à 100%. Une relecture des Fabuleux s'imposera dans un avenir proche, afin que je replonge plus sérieusement dans l'histoire et, j'espère, changer de point de vue !
N'hésitez pas à tenter l'aventure, ce roman reste abordable à tous, et très agréable dans l'ensemble !

 

 

Logo Livraddict

05/03/2013

Twilight, Tome 2, de Stephenie Meyer

twilight,stephenie meyer,tome 2,bit-lit,jeunesse,fantastique

Twilight, Tome 2
Tentation

 

Stephenie Meyer



« Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre.
Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d'Edward, et éprouve l'illusion de sa présence. Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle.
Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?




Cette chronique peut avoir quelques spoilers  
pour ceux qui ne connaissent pas du tout Twilight ou les films !

 
twilight,stephenie meyer,tome 2,bit-lit,jeunesse,fantastiqueTentation poursuit la saga Twilight.
En couple depuis quelques mois, Bella et Edward semblent filer le parfait bonheur. Malgré les exigences de la jeune fille qui souhaiterait être transformé en vampire, Edward a toujours refusé de sauter le pas et d'en faire une immortelle. Tout va dégénérer le jour de l'anniversaire de Bella, où Edward réalise qu'une humaine sera toujours en danger dans une famille de vampires.
Edward décide de quitter Bella, mais aussi de quitter Forks avec sa famille. Avec son univers centré sur le vampire, Bella s'effondre et perd le goût à sa vie quotidienne. La première chose qui la retient est son père, mais surtout le fantasme de la présence d'Edward lorsqu'elle se met en danger. Et aussi la présence de Jacob Black, jeune homme Quileute attiré par Bella, et qui l'aider à combler le trou de la disparition d'Edward.
Stephenie Meyer a réussi à créer dans Tentation l'atmosphère pesante et déprimante qui entoure Bella pendant la majeure partie du roman. L'absence de la famille Cullen permet de se concentrer sur d'autres personnages secondaires, comme Charlie (un de mes personnages préférés de la saga, que je trouve très touchant et très bien décrit !), mais aussi comme les Indiens, avec leurs mythes et leurs croyances, notamment à travers la présence de Jacob Black. Devenu son meilleur ami, le jeune homme s'associe à tous ses projets, comme réparer des motos, et réussit par sa simple présence à faire revenir le soleil pour Bella et à enfin la sortir de sa torpeur.
Avec l'absence de la créature mythologique du vampire, Stephenie Meyer, a donné libre cours à son envie de jouer avec une facette du vampire, cette fois celle du loup-garou. Les Indiens Quileutes sont en majorité des loups-garous, les ennemis des vampires.
Fascination est dans la lignée de Tentation. Après avoir apprécié la lecture du premier tome, j'étais curieuse de voir comment évoluerait l'amour entre l'humaine et le vampire. Le fait qu'Edward la quitte m'a plu et m'a même semblé inévitable. Ces deux êtres ont beau avoir des points communs et une attirance mutuelle, comment vivre avec les différences qui les séparent ? L'histoire tourne autour de Bella, évoluant dans un monde à la fois normal et fantastique. Sa détresse et son état de prostration sont très bien décrits, le lecteur peut rapidement s'identifier à elle et comprendre ce qu'elle ressent. J'ai apprécié au début, pour au final être un peu agacée par Bella, qui se complait dans sa tristesse, et qui utilise son amitié pour Jacob comme d'un pis-aller en attendant d'aller mieux. Cette manière de se servir de lui m'a à la fois agacée et ennuyée, tout comme sa manière d'entretenir sa douleur en prenant des risques afin d'avoir des images de son cher et tendre. Quant à Jacob, il m'a à la fois touché et agacée. Agacé à cause de ses tentatives de séduction (et surtout que Bella ne fasse rien pour le repousser, juste parce qu'elle a besoin de lui), et je m'intéresse à lui car c'est un garçon qui a le cœur sur la main (ou sur la patte ?), intéressant grâce aussi à sa nature de loup-garou, ennemi des vampires. Les loups-garous sont vraiment la belle surprise, même s'ils ne sont pas particulièrement « novateur ». Mais c'est vrai que pour moi, c'est à ça que ressemble des loups-garous : à des gros loups, et pas forcément un mélange entre l'homme et le loup, comme ceux d'Underworld. Ces loups-garous se transforment essentiellement à la puberté, en réaction en nombre de vampires dans le coin. La lune n'est pas essentielle à leur transformation, elle est volontaire, et même souvent déclenchée par de violentes émotions, comme la colère.
L'arrivée des Cullen à la fin de Tentation fait rebondir l'action de nouveau, surtout à l'apparition des Volturi, une puissante famille Italienne...
L'un dans l'autre, ce second tome m'a autant plus que le premier, dans la mesure où l'histoire est bien faite, les personnages et leurs interactions plutôt intéressantes et une mythologie de vampires et de loups-garous très attirante. Mais ce n'est pas le coup de cœur non plus, car ça beau être bien travaillé, l'univers n'est pas aussi riche que celui d'autres sagas (je pense notamment à Harry Potter), et je n'ai pas été happé dans l'histoire à 100%.
En bref, Tentation tient les promesses de Fascination, cette saga est idéale pour se vider la tête et vivre des heures de lectures distrayantes et intéressantes, sans pour autant égaler d'autres romans ou sagas.
 
 
Le temps passe. Y compris quand cela semble impossible. Y compris quand chaque tic-tac de la grande aiguille est aussi douloureux que les pulsations du sang sous un hématome. Il s'écoule de manière inégale, rythmé par des embardées étranges et des répits soporifiques, mais il passe. Même pour moi.


Je n'avais pas oublié les raisons qui me poussaient à agir ainsi. J'avais beau m'amuser plus que je m'y étais attendue, cela n'amoindrissait en rien mes motivations premières. Je persistais à vouloir tricher. Que cela n'ait guère de sens m'indifférait complètement. J'avais bien l'intention de me montrer aussi téméraire que Forks me permettrait de l'être. Je ne serais plus la seule à respecter un accord vidé de sa substance. La compagnie de Jacob était juste un avantage que je n'avais pas soupçonné, la cerise sur le gâteau.


L'univers parut tanguer et s'incliner sur son axe. Mais dans quel endroit vivais-je ? Etait-il envisageable qu'existât un monde dans lequel des légendes ancestrales rôdaient aux abords de villes minuscules et insignifiantes, mettant en scène des monstres fabuleux ? Cela signifiait-il que le plus absurde des contes de fées reposait sur une vérité absolue ? La normalité et la raison avaient-elles leur place ou tout n'était-il que magie et histoires de fantômes ?
 
 
 
Twilight, Tome 1 : Fascination
Twilight, Tome 2 : Tentation
Twilight, Tome 3 : Hésitation
Twilight, Tome 4 : Révélation
 
 
Logo Livraddict