Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2012

Le Palais de Minuit, de Carlos Ruiz Zafón

 le palais de minuit,carlos ruiz zafón,fantastique,jeunesse

Le Palais de Minuit

Carlos Ruiz Zafón

 
Calcutta, 1916.
Dès leur naissance, les jumeaux Ben et Sheere sont séparés par un terrible drame. Sheere est confiée à sa grand-mère tandis que Ben est mis à l’'abri dans un orphelinat. Il s'’y fait six fidèles amis, avec lesquels il fonde la Chowdar Society. Cette fraternité secrète se retrouve dans les ruines de l'’étrange Palais de Minuit.
Le jour de leurs seize ans, Sheere et Ben sont réunis. Une ombre maléfique se déchaîne alors. Quelle est cette force qui s’'attaque aux jumeaux ? Quel secret cache cette haine féroce ?
C’'est au cœur de l’'ancienne gare de Calcutta que les membres de la Chowdar Society doivent découvrir la vérité. Dans ce lieu maudit, ravagé le jour même de son inauguration par un incendie qui a fait plus de cent morts, Ben et Sheere vont affronter les vérités de leur passé.

le palais de minuit,carlos ruiz zafón,fantastique,jeunesse

Le Palais de Minuit est le deuxième roman de Carlos Ruiz Zafón et est sorti en 1994 en Espagne. Les droits des premiers livres étant pris dans des querelles juridiques, ils ont été édités tardivement dans les autres pays. Bien que Le Palais de Minuit soit classé comme livre pour la jeunesse, l'auteur a précisé vouloir le faire lire à tous sortes de lecteurs.
L'action se situe en 1916, à Calcutta. Un drame va séparer la vie des jumeaux Ben et Sheere. Ben va être élevé dans un orphelinat où il se constituera un excellent cercle d'amis, et Sheere est confiée à la garde de sa grand-mère.
Mais lorsqu'ils ont 16 ans, leur histoire réapparait au grand jour. A partir de cet âge, Ben est considéré comme adulte, et l'orphelinat ne le suit plus. Le frère et la sœur vont être réunis et, malgré le détriment de l'ombre maléfique qui se déchaîne sur eux, la joie de se connaître répare tout.
Démontrant leur volonté de connaître tous les détails de leur passé afin d'avancer dans leur futur, Ben et Sheere, à la tête de la Chowdar Society, vont tout faire pour élucider les mystères qui les entourent. Qui est l'être qui s'acharne contre eux ? Pourquoi une haine aussi intense contre eux ? Et quel est l'histoire de leurs parents ? Les deux adolescents vont devoir affronter leur passé douloureux.
Le Palais de Minuit est un récit « typique » de Carlos Ruiz Zafón, car l'on y retrouve les éléments qui ont fait de L'Ombre du Vent et du Jeu de l'Ange des récits connus dans le monde entier. Il y a le côté fantastique qui se mêle habilement à la vie quotidienne des personnages, la magie se glissant discrètement au fil des rues... Mais surtout, les individus qui peuplent le récit sont tous en quête initiatique, hantés par des éléments de leur passé, soutenus par des amis prêts à tout, avec qui la séparation est parfois inévitable...
Le Palais de Minuit est un récit plus qu'excellent (bien qu'il n'atteigne pas le niveau de L'Ombre du Vent, qui est pour moi le meilleur !), avec une écriture excellente, qui travaille sur les multiples enchâssements et les rebondissements. Le Palais de Minuit est un roman qui ravira, je pense, les amateurs de Carlos Ruiz Zafón, mais sera surtout un récit qui permettra à ceux qui ne connaissent pas son œuvre de s'y plonger en douceur !
 
 
 
 
 
Les lieux qui abritent
la tristesse et la misère
sont le foyer de prédilection
des histoires de fantômes et d'apparitions.
 
 
 
Logo Livraddict

29/08/2012

L'Ombre du Vent, Carlos Ruiz Zafón

l'ombre du vent,carlos ruiz zafón,apprentissage,fantastique

L'Ombre du Vent

 

Carlos Ruiz Zafón

Coup de cœur


Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, « ville des Prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier Gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets « enterrés dans l'âme de la ville » : L'Ombre du vent.
Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafón mêle inextricablement la littérature et la vie.



Barcelone, 1945, après la guerre civile.
Daniel Sempere, un petit garçon, est emmené par son père dans un lieu mystérieux : le Cimetière des Livres Oubliés. Quand une bibliothèque disparait, quand un livre tombe dans l'oubli, ils continuent de vivre dans le Cimetière en attendant un nouveau lecteur. Et il existe une tradition pour celui qui vient la première fois : il choisit un livre et l'adopte pour faire en sorte qu'il ne disparaisse pas. Dans ce lieu magique, Daniel va adopter L'Ombre du Vent, de Julián Carax. Quelques années plus tard, Daniel se lance dans la recherche de cet auteur mystérieux, qu'un individu semble vouloir faire sombrer dans l'oubli en brûlant ses livres.
L'Ombre du Vent est un livre que j'ai découvert par hasard, et qui fait partie de ces surprises magnifiques ! Carlos Ruiz Záfon m'a fait voyager tout au long du récit, c'est prenant et magique, une lecture étonnante ! Avec Daniel, je me suis prise au jeu de découvrir qui était réellement cet individu et les mystères qui l'entourent. Cette quête de la vérité met en branle un engrenage implacable, fait de secrets, de mensonges, de trahisons, de désillusion... mais qui lui apporteront surtout des amis, l'amour, et la plongée encore plus profonde dans le monde des livres, perdus dans le dédale des ruelles espagnoles.
Outre l'histoire incroyable racontée par Carlos Ruiz Záfon, ce n'aurait pas été pareil sans les personnages hors du commun qui parcourent les pages du récit. Tout d'abord, Daniel Sempere : on le connait enfant, puis on le voit adolescent dans sa quête du Graal. Il grandit, évidemment, au cours du temps qui passe, mais aussi grâce aux découvertes et aux révélations qui parsèment sa vie depuis que L'Ombre du Vent est entré dans sa vie. Il y a également Mr. Sempere, le père de Daniel. Toujours présent, il est la cause des aventures de son fils, c'est un excellent libraire et père, très émouvant dans sa description. Un des personnages que je préfère est Fermín, le meilleur ami de Daniel, qui l'accompagne dans sa quête en l'agrémentant de conseils et de sentences hilarantes. Mails il y a également la présence omniprésente de l'amour, à travers les femmes que Daniel croisera sur sa route, lui permettant de se découvrir et de grandir, ainsi que la présence de Julián Carax, homme et auteur mystérieux.
L'Ombre du Vent fait partie de ces livres que je relis avec toujours la même intensité, magique et bouleversant !
 
 
 
- Ce lieu est un mystère, Daniel, un sanctuaire.
Chaque livre, chaque volume que tu vois, a une âme.
L'âme de celui qui l'a écrit,
et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui.
Chaque fois qu'un livre change de mains,
que quelqu'un promène son regard sur ses pages,
son esprit grandit et devient plus fort.


Tandis que je traversais des tunnels entiers de livres dans l'obscurité, je ne pus éviter une sensation de tristesse et de découragement. Je pensais que si j'avais découvert tout un univers dans un seul livre inconnu au sein de cette nécropole infinie, des dizaines de milliers resteraient inexplorés, à jamais oubliés. Je me sentis entouré de millions de pages abandonnées, d'univers et d'âmes sans maître, qui restaient plongés dans un océan de ténèbres pendant que le monde qui palpitait au-dehors perdait la mémoire sans s'en rendre compte, jour après jour, se croyant plus sage à mesure qu'il oubliait.

- L'homme, en bon simien, est un animal social, et ce qui prime en lui c'est le copinage, le népotisme, le piston et le commérage comme mesure intrinsèque du comportement éthique. C'est purement biologique.


- Les gens caquettent à qui mieux mieux.
L'homme ne descend pas du singe,
il descend de la poule.

Garde tes rêves.
Tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin.


L'art de la lecture meurt de mort lente, que c'est un rituel intime, qu'un livre est un miroir où nous trouvons seulement ce que nous portons déjà en nous, que lire est engager son esprit et son âme, des biens qui se font de plus en plus rares.
 
 
 
Logo Livraddict

10/08/2012

1Q84, tome 3, de Haruki Murakami

 1q84,haruki murakami,tome 3,fantastique

1Q84, Tome 3
Octobre-Décembre

Haruki Murakami

Au Japon, d'octobre à décembre 1984.
Aux voix d'Aomamé et de Tengo se joint dans ce troisième volume celle du détective Ushikawa.
Enrôlé par la secte des Précurseurs, Ushikawa se lance aux trousses de la tueuse et de l'écrivain, et lève un à un les voiles sur leur passé.
Sous les deux lunes de 1Q84, un complexe jeu du chat et de la souris se met en place.
Pour Aomamé et Tengo, le temps est désormais compté...

 

Octobre-Décembre clôt la trilogie 1Q84, les romans à succès de Haruki Murakami.
Le tome 2 de 1Q84 s'était achevé par une fin pour le moins ouverte et captivante, ce qui donnait très envie de se plonger dans la suite ! Dans ce dernier volume, nous retrouvons non seulement Tengo et Aomamé, mais également Ushikawa. Ce personnage va, à la demande de la secte dont Aomamé a tué le leader, tenter de retrouver la jeune femme. Aomamé, pour ne pas se retrouver face à cette secte, se cache dans un petit appartement, en attendant de pouvoir s'enfuir. Mais pour pouvoir s'enfuir, elle veut d'abord retrouver Tengo...
Dans les deux premiers tomes d'1Q84, Haruki Murakami a pris le temps de bien planter son intrigue, de présenter son univers parallèle angoissant, où plane l'ombre des deux lunes et où les différences avec notre monde sont dévoilées toutes en subtilités. Le grand talent de l'auteur est de présenter l'illogique avec logique, et qui présente l'inadmissible avec brio !
Octobre-Décembre boucle le récit : les bases sont posées, l'action est plus concentrée autour des personnages, le rythme est de plus en plus rapide... Les deux héros ont évolués : Aomamé doit prendre patience, se cacher, ce qui ne convient pas à son caractère, elle évolue donc, ainsi que par rapport au fait qu'elle doive maintenant protéger d'autres personnes. Tengo prend davantage sa vie en main, il est moins passif et plus concerné par les événements.
Je me suis laissée prendre par l'écriture toujours aussi inimitable d'Haruki Murakami, qui a fait d'un sujet difficile à aborder une œuvre majeure dans le paysage de la littérature !




L'espoir est le combustible que les hommes brûlent pour pouvoir vivre. Impossible de vivre sans espoir. Mais c'est comme une pièce qu'on jette en l'air. Pile ? Face ? On le saura quand elle sera retombée, pas avant.




1Q84, Tome 1 : Avril-Juin
1Q84, Tome 2 : Juillet-Septembre
1Q84, Tome 3 : Octobre-Décembre
 
 
 
Logo Livraddict

17/07/2012

De fièvre et de sang, de Sire Cédric

de fièvre et de sang,sire cédric,policier,fantastique

De Fièvre et de Sang

Sire Cédric

 

Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu'elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n'est rien en comparaison de la peur panique qui s'est emparée d'elle...
Le commandant Vauvert mène l'enquête en compagnie d'une profileuse albinos, Eva Sviirta. Personnage excentrique et hors norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d'elle une redoutable traqueuse de l'ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d'un tueur en série qu'ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang.
S'agit-il d'une réincarnation, d'un spectre, d'un homme, d'une femme, d'une créature d'un autre monde ?
Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crises de démence, folie meurtrière, rite satanique... Un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison.


Première excursion dans l'univers de Sire Cédric avec De Fièvre et de Sang, que j'avais envie de lirede fièvre et de sang,sire cédric,policier,fantastique depuis longtemps.
Avec ce premier roman que je lis, je ne pouvais mieux tomber. Dès le début, on rentre directement dans l'action : on découvre une jeune fille, enlevée, attachée à un lit, et prête à subir des violences insoutenables...
Le commandant Vauvert et la profileuse Eva Svärta font faire équipe pour tenter de capturer les personnes responsables de ces forfaits. Mais, un an après, tout recommence malgré la mort des principaux suspects. Copycat ? Ou quelque chose de plus sombre ? Ce mystérieux tueur, non seulement torture violemment ses victimes, mais les vide également de leur sang et les laisse dans une mise en scène macabre.
« Pour arrêter un monstre, il faut parfois un autre monstre. » Les deux protagonistes sont vraiment des personnages que Sire Cédric a décrits de manière très vivace. Vauvert est un flic carré, tenace, avec une grande expérience de son métier, très humain, bref attachant, un colosse cachant une sensibilité aussi grande que lui. Mais pour moi, la véritable révélation de De Fièvre et de Sang est la profileur Eva. Déjà pour son apparence physique : la jeune femme est albinos. Mais aussi pour son passé rempli de fantômes et de violence, qui la marque évidemment profondément, la rendant plus que tenace dans son métier, au point d'être constamment sur le fil du rasoir.
Ensuite, l'intrigue. De Fièvre et de Sang est un mélange réussi entre policier et fantastique. Sire Cédric maîtrise son histoire du début à la fin, tant dans l'enquête qui rebondit sans arrêt, avec un rythme échevelé, que dans le côté fantastique avec les légendes et les personnages du folklore traditionnel.
Tous ces éléments baignant dans le sang forment une bonne histoire, qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin ! Avec De Fièvre et de Sang, je pense pouvoir dire sans me tromper que je continuerai à lire Sire Cédric !

 

Pour arrêter un monstre,
il faut parfois un autre monstre.

 

 

 

Logo Livraddict

16/07/2012

Thursday Next, Tome 5, de Jasper Fforde

 thursday next,jasper fforde,tome 5,fantastique,science-fiction,policier,uchronie

Thursday Next, Tome 5
Le Début de la Fin

Jasper Fforde

 

 

Quatorze ans après la tentative d'assassinat dont elle a été victime, la célèbre détective littéraire Thursday Next est toujours aux prises avec la fiction : on lui a collé son alter ego en guise de stagiaire, Sherlock Holmes est mort prématurément, un Excédent de Bêtise menace, et, surtout, la fin des Temps est à craindre.
Tout ça alors que son fils, le petit Friday jadis si mignon, est devenu un adolescent mollasson qui lui cause bien du souci. Pourtant la ChronoGarde cherche à tout prix à le recruter... il est selon eux destiné à sauver la planète... pas moins de 756 fois !
Et ce n'est que le début... car un livre interactif dans lequel les lecteurs pourront tout bonnement décider du sort des personnages et éliminer les passages dits "ennuyeux" est censé pallier la baisse vertigineuse de la lecture dans le Monde Extérieur !
Les lecteurs qui prennent le pouvoir ? Thursday doit bien avouer qu'on ne lui avait encore jamais fait ce coup-là. Et c'est à elle et à elle seule qu'il revient d'empêcher le Monde des Livres de voler en éclats...


thursday next,jasper fforde,tome 5,fantastique,science-fiction,policier,uchronieLe Début de la Fin est le dernier tome paru des aventures de la détective Thursday Next (et la fin du roman appelle vraiment à une suite, je trouve !)
Jasper Fforde est toujours aussi brillant : il parvient à écrire une histoire et une suite originale, avec tous les ingrédients qui avaient contribués à faire des quatre tomes précédents des livres magiques et hors-normes.
Dans ce cinquième tome de Thursday Next, quatorze ans a passé. La détective est toujours mariée à l'amour de sa vie, Landen, avec qui elle a eu trois enfants, ce qui implique un gros travail parental. Parmi ses enfants, c'est Friday, jadis si mignon, qui cause le plus de souci. Il est devenu un adolescent « typique » : mou, écoute de la musique à fond, se lève à pas d'heures, se fait renvoyer des cours... Et surtout refuse catégoriquement de s'engager dans la ChronoGarde. Car s'il refuse toujours, il ne pourra pas prendre la place qui lui revient dans tous les futurs possibles, ce qui conduirait à la fin des temps.
Outre cette vie familiale, Thursday est toujours dans le milieu de la fiction, de façon plus clandestine, car elle le cache à son mari, mais l'organisation elle-même est devenue secrète.
Mais Thursday a néanmoins toujours autant de travail à gérer. Elle doit former ses alter-egos au métier de la Jurifiction, ce qui entraîne beaucoup de situations tendues et loufoques ! Mais aussi, entre autre, Sherlock Holmes est mort prématurément, un Excédent de Bêtise menace, et le comble du comble, le livre interactif commence à se mettre en place... La lecture est compromise, au profit de la télévision, des DVD et des jeux vidéo. C'est pour répondre à cette menace que le livre interactif a été créé. Le public va pouvoir décider du sort des personnages, en commençant notamment par le chef d'œuvre de Jane Austen, Orgueil et Préjugés.
Jasper Fforde réussit le tour de force de mener plusieurs intrigues de front en les reliant toutes entre elles d'une certaine façon, avec de multiples clins d'œil à la littérature en général, mais en particulier les romans anglais. C'est toujours autant littéraire, dense, maîtrisé et drôle ! Le Début de la Fin est un ouvrage captivant, brillant, mais Jasper Fforde présente aussi dans sa série Thursday Next une réflexion sur la lecture, les livres et leur avenir dans la société, à l'aide d'un humour corrosif et hilarant.
A lire de toute urgence si vous ne connaissez pas Thursday Next et Jasper Fforde !

 

 

Thursday Next, Tome 1 : L'Affaire Jane Eyre
Thursday Next, Tome 2 : Délivrez-moi !
Thursday Next, Tome 3 : Le Puits des histoires perdues
Thursday Next, Tome 4 : Sauvez Hamlet !
Thursday Next, Tome 5 : Le Début de la fin
Thursday Next, Tome 6 : Le Mystère du Hareng Saur

  

 

A cette époque de télé poubelle, de zapping perpétuel et de commentaires prédigérés, il apparaissait que le livre, ce noble objet auquel Bowden et moi consacrions une bonne partie de notre énergie, était relégué au rang de mode de narration parmi d'autres, et en perte de vitesse, à l'instar de l'épopée, de la tragédie grecque, du louchébem ou du Manège enchanté.

 


 

La Jurifiction est le nom donné à l'organisation qui exerce la police à l'intérieur des livres. Forts du service de renseignements du Grand Central de Texte, les agents de la Jurifiction œuvraient sans relâche au maintien de la continuité narrative dans tous les livres existants, mission parfois ingrate.

 

 

 

Logo Livraddict