Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2013

La Trilogie du Mal, Tome 1, de Maxime Chattam

la trilogie du mal,tome 1,maxime chattam,policier,joshua brolin

La Trilogie du Mal, Tome 1
L'Âme du Mal

 

Maxime Chattam



 

Abandonnés au fond de la forêt ou de hangars vétustes, des cadavres comme on n'en a jamais vu, mutilés de façon rituelle, porteurs de messages cabalistiques semblables à ceux quela trilogie du mal,tome 1,maxime chattam,policier,joshua brolin laissait derrière lui le bourreau de Portland, avant qu'une balle dans la tête ne vienne à bout de sa carrière...
Le tueur serait-il revenu d'outre-tombe ? S'agit-il d'une secte particulière qui prélève toujours les mêmes morceaux du corps de ses victimes pour d'étranges cérémonies ?
Des bibliothèques ésotériques aux égouts de la ville, l'inspecteur Brolin et une jeune étudiante en psychologie plongent dans une enquête infernale, tandis que la police scientifique et la médecine légale se perdent en conjectures.
Et peu à peu, des brumes mystérieuses de la Willamette River va surgir un secret effroyable que nos deux limiers devront affronter au péril de leur âme.



La trilogie qui m'a fait découvrir Maxime Chattam surtout grâce avec Maléfices, le premier que j'ai lu. Reprenant la trilogie dans le bon sens, je commence la trilogie avec L'Âme du Mal.
Maxime Chattam commence ses écrits avec Le 5ème Règne, un livre fantastique pour la jeunesse. Mais il va très vite se tourner vers les thrillers. Pour ça, il va suivre des cours de criminologie, avec de la psychologie criminelle, les techniques de la police et de la médecine légale. Et on retrouve avec brio ces éléments dans La Trilogie du Mal !
Dans la ville de Portland, Joshua Brolin est inspecteur de police. Formé à Quantico, profileur au FBI, il se retrouve finalement inspecteur pour pouvoir pleinement se consacrer au profilage et à la quête des tueurs. Une affaire s'ouvre lorsqu'un tueur en série fait son apparition. Juliette Lafayette, une étudiante en psychologie, se fait enlever par Leland Beaumont, tueur présumé. Sauvée in extremis, Juliette est sauvée par Brolin qui abat Leland Beaumont. Mais une année après, des meurtres recommencent, avec exactement le même mode opératoire que celui du Bourreau de Portland.
Est-ce le fantôme du tueur en série qui revient ?
L'Âme du Mal est pour moi un des meilleurs thrillers français actuel. Maxime Chattam a une écriture très intéressante, captivante. Dès les premières lignes, on est plongés dans l'intrigue, avec toujours l'envie d'en savoir plus, d'élucider l'affaire et de pouvoir savoir enfin quel sort attendait les personnages. Car cela s'est révélé une lecture vraiment addictive, avec beaucoup de suspense. Impossible de me détacher du roman avant de l'avoir fini !
Non seulement on en apprend beaucoup sur les techniques de la police et les méthodes utilisées en général, mais on se plonge aussi dans le quotidien, notamment à travers le quotidien de Joshua Brolin. C'est L'Âme du Mal qui m'a fait découvrir la fonction de profiler, ces hommes qui prennent toutes les informations possibles pour pouvoir rentrer dans la tueur des tueurs, découvrir ce qu'ils pensent et pouvoir anticiper leurs prochains mouvements.
la trilogie du mal,tome 1,maxime chattam,policier,joshua brolinTenue en haleine par l'intrigue, les personnages font également le point fort du récit. Il y a Joshua Brolin, le personnage principal, au parcours atypique. Très intelligent, avec une formation inégalable et l'expérience du terrain, il prend soin de s'entourer de collègues compétents, tel Larry Salhindro. Normalement affecté à la centralisation, Brolin le consulte souvent pour son expérience. Il y a également Carl DiMestro, de la police scientifique, le capitaine Chamberlain, le chef de la police, Sydney Folstom, médecin légiste... Une belle brochette de personnages ! Il y a ensuite Juliette Lafayette, l'étudiante en psychologie, qui va d'abord admirer Brolin de l'avoir sauvé.
Les relations entre ces différents personnages faits beaucoup à La Trilogie du Mal, qui ne serait pas pareils sans eux. Avec en plus une intrigue haletante, Maxime Chattam qui joue avec le surnaturel tout en ayant une explication rationnelle, autant dire que L'âme du Mal est un coup de cœur que je conseille absolument !




La Trilogie du Mal, Tome 1 : L'Âme du Mal
La Trilogie du Mal, Tome 2 : In Tenebris
La Trilogie du Mal, Tome 3 : Maléfices

 

 

 

Logo Livraddict

10/11/2013

Le secret de Lady Audley, de Mary Elizabeth Braddon

le secret de lady audley,mary elizabeth braddon,classique,gothique,policier

Le secret de Lady Audley

 

Mary Elizabeth Braddon




Le château des Audley fut jadis le théâtre d'un crime.
Ce meurtre non élucidé est resté imprimé dans la mémoire des habitants du village comme une malédiction... Cette fatalité pèsera- t- elle sur les différents personnages du roman ? Car il est à peu près sûr qu'un sombre destin plane sur le baron Audley et sa très belle épouse.
Effrayant, machiavélique, ce roman est à classer parmi la littérature à sensation d'Alexandre Dumas, de Wilkie Collins et de Dickens, annonçant les detective novels et les thrillers.



Ma première découverte de Mary Elizabeth Braddon, dont j'ai beaucoup entendu parler et dont on m'a dit que c'est une auteure classique à connaître absolument.
Lucy Graham est une jeune fille très belle, aimée par tous et travaillant comme institutrice chez un médecin. D'origine apparemment modeste, elle va très vite accroitre sa position en se mariant au très riche châtelain, Lord Audley. Devenue lady Audley, elle continue de charmer son mari et les gens qui la connaisse. A deux exceptions près : sa belle-fille et le neveu de son mari, Robert Audley.
Nous allons suivre Robert Audley, d'abord dans son existence indolente, plus porté sur la lecture de classiques français et sur le fumage de cigare. Mais le jeune homme va bientôt devoir secouer son apathie lorsque son ami George Talboys disparait, déprimé par le décès de sa femme.
Robert Audley, jeune avocat qui n'a jamais plaidé d'affaire, va se découvrir l'envie d'enquêter et de rendre justice à son ami, de porter à la lumière tout ce qui a pu lui arriver et à cause de qui. Très vite, il va – à tort ou à raison – enquêter sur lady Audley et son passé trouble. La jeune femme est-elle vraiment ce qu'elle parait ?
Mary Elizabeth Braddon va faire du Secret de Lady Audley une œuvre intéressante. L'intrigue metle secret de lady audley,mary elizabeth braddon,classique,gothique,policier du temps à se mettre en place, mais ce rythme assez lent ne nuit pas à l'intrigue et à l'envie de savoir comment tout va se dérouler. On prend son temps, on découvre, on s'interroge, le monde décrit prend vie, ce qui donne vraiment envie d'aller le visiter. L'histoire est peut-être assez lente, mais cela n'empêche pas l'intrigue de se développer, presque sans qu'on s'en rende compte. De petits faits à des phrases en apparence anodines, on se retrouve déjà bien engagé avant qu'on n'ait eu le temps de dire ouf.
Le Secret de Lady Audley est un petit récit, orienté thriller gothique victorien. Sans être déçue, je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus prenant. L'histoire est intéressante, mais je n'ai pas été embarquée comme je le voulais. J'étais curieuse de voir comme cela allait se finir, mais je n'étais pas prise dedans à 100%. Pourtant, l'écriture de Mary Elizabeth Braddon est très intéressante et captivante, l'histoire de fond est vraiment passionnante. Mais cela tient peut-être plus aux personnages. Si George Talboys m'a beaucoup plu, on ne peut pas dire que ce soit le personnage le plus présent, même s'il occupe toutes les pensées de son ami ! C'est davantage Robert Audley qui m'a dérangé. Au début mou et apathique, il va finalement se secouer pour tenter d'aider son ami. Mais je n'ai pas réussi à apprécier vraiment ce personnage. J'ai aimé son parcours, son enquête, mais pas l'individu en lui-même. De son côté, lady Audley est manipulatrice à souhait, ce qui apporte vraiment un côté très agréable au récit !
Donc, vous l'aurez compris, je n'ai pas eu de coup de cœur pour Le secret de lady Audley, mais j'ai quand même passée un bon moment de lecture avec ce premier roman que je lisais de Mary Elizabeth Braddon ! Je lirai d'autres romans, qui j'espère me plairont vraiment davantage, même si je pense relire celui-ci avec plaisir.
 
 
Logo Livraddict

06/11/2013

Derrière la haine, de Barbara Abel

derrière la haine,barbara abel,policier

Derrière la haine

 

Barbara Abel




D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu'au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...


Barbara Abel est une auteure que je souhaitais découvrir depuis un moment, surtout lorsque j'ai su qu'elle avait rejoint la Ligue de l'Imaginaire. Mais j'étais également très tentée par le résumé, très intrigant.
Deux couples : Tiphaine et Sylvain, ainsi que Laetitia et David. Les maisons des deux couples sont juste séparées par une haie. Ils étaient d'abord voisins, puis sont devenus amis. Ils se sont encore davantage rapprochées lorsque ils ont eu chacun un fils, Milo et Maxime, qui sont devenus pratiquement des frères. Entre passages éclairs les uns chez les autres, les dîners, les discussions, la vie s'écoule sans heurt. Jusqu'à l'horrible événement.
Un événement qui va déclencher une spirale de haine, de violence et de paranoïa. L'harmonie est peut-être brisée, mais qu'en est-il de la relation qui unit les deux couples ? Est-elle encore capable de générer des bons sentiments, ou est-elle pourrie par la défiance et la crainte ?
Derrière la haine nous fait lentement sombrer dans la paranoïa. Une atmosphère tendue, avec des motivations parfois troubles, des situations explosives et des personnages au bord de la crise de nerf. Barbara Abel a écrit ici une histoire très simple, mais diablement efficace et entraînante ! J'ai dévoré chaque page avec avidité, dans l'attente de la révélation finale, juste époustouflante. J'ai poussé un grand « Aaaah » aux dernières lignes, car il fallait quand même oser faire tout ça, et entraîner l'histoire aussi loin !
Une histoire fluide et très prenante, des personnages qui nous entraînent dans leur monde et leur tête, une fin qui donne plus qu'envie de lire la suite... Qu'attendez-vous pour commencer Derrière la haine ? Je suis très contente d'avoir enfin découvert Barbara Abel, et je ne compte pas en rester là !
(En outre, vous pourrez la rencontrer, ainsi que d'autres membres de la Ligue de l'Imaginaire le 16 novembre 2013, à Paris.)




L'amitié est une force dont nul ne peut prétendre pouvoir se passer.
On a besoin d'amis, comme on a besoin de manger, de boire ou de dormir.
L'amitié, c'est un peu la nourriture de l'âme :
elle ravitaille le cœur, elle sustente l'esprit, elle nous comble de joie, d'espoir et de paix.
Elle est la richesse d'une vie.
 
 
 
 
Derrière la haine
Après la fin
 
 
 
Logo Livraddict
 

24/10/2013

L'Ecorchée, de Donato Carrisi

L'Ecorchée 1.jpg

L'Ecorchée

 

Donato Carrisi




Sept ans après s'être mesurée au Chuchoteur, Mila Vasquez travaille aux Limbes, le département des personnes disparues. L'enquêtrice excelle dans son domaine. Peut-être parce qu'elle est incapable d'éprouver la moindre émotion. Ou peut-être parce qu'elle-même porte dans sa chair la marque des ténèbres.
On a tous ressenti l'envie de s'évanouir dans la nature. De fuir le plus loin possible. De tout laisser derrière soi.
Or chez certains, cette sensation ne passe pas. Elle leur colle à la peau, les obsède, les dévore et fi nit par les engloutir. Un jour, ils se volatilisent corps et biens. Nul ne sait pourquoi.
Bientôt, tout le monde les oublie. Sauf Mila.



Des SPOILERS sont possibles pour ceux qui n'ont pas lu Le Chuchoteur !
Après Le Chuchoteur, nous retrouvons Mila dans ce nouveau roman de Donato Carrisi.
Tout le monde a envie de disparaître. De monter dans un train, et de partir sans se retourner. Certaines personnes le font. Elles disparaissent, sans rien emporter. Elles sont recherchées, mais fatalement, on va les oublier. Comme ces enfants disparus dont on voit les visages quelques semaines sur les bouteilles de lait avant qu'on abandonne tout espoir de les retrouver.
Mila Vasquez a trouvé sa propre façon de disparaitre, en travaillant dans les Limbes, le bureau de recherche des personnes disparues. Elle est la meilleure spécialiste pour retrouver ces gens. Mais même elle ne comprend pas quand les disparus commencent à refaire surface. Souvent des années après. Et souvent très différents. Que s'est-il passé ? Pourquoi avoir disparu et pourquoi revenir ?
Pour trouver une explication, Mila va devoir de nouveau redescendre dans les Ténèbres qu'elle a connues lors de la traque au Chuchoteur. La jeune femme a beau avoir quelques années de plus au compteur, sa tendance à l'autodestruction est toujours bien présente, de même que sa fragilité et cette difficulté à comprendre les émotions des gens qui l'entoure.
Dans cette nouvelle enquête, où les gens disparaissent et réapparaissent, où des cadavres renvoient à plus de cadavres et de sang, où on plonge plus profondément dans les ténèbres, on s'interroge avec les enquêteurs. Mila va très vite se plonger dans l'intrigue, où elle va notamment croiser la route de Simon Berish, un flic paria, exclu à cause d'une ancienne affaire. Ils vont devoir collaborer, envers et contre tout, car on voit se dessiner un schéma qui va les réunir et mettre leurs connaissances en commun.
Le Chuchoteur est un gros coup de cœur, et Le Tribunal des Âmes m'a beaucoup plus également. Alors, évidemment, je me suis précipitée dès sa sortie sur L'Ecorchée, avec à la fois beaucoup d'impatience et d'appréhension. Est-ce que Donato Carrisi est capable de faire aussi bien, et est-ce que ces retrouvailles avec Mila seront bien menées ?
Comme me l'a prouvé ma lecture, j'avais tort de m'inquiéter, et Donato Carrisi n'a pas usurpé son titre de maître du Thriller Italien ! Dès les premières pages, on retrouve cette écriture très particulière, des personnages forts, et une enquête qui ne nous laisse pas d'autres choix que de la découvrir le plus vite possible. On s'interroge, on frémit, on élabore des scénarios... Pour finalement découvrir tout autre chose. Des fausses pistes, des personnages glaçants, on peut dire que ce dernier roman de Donato Carrisi est vraiment très dangereux pour les nerfs.
Dès que j'ai commencé L'Ecorchée, je n'ai pas pu m'en défaire. Il fallait absolument que je lise la suite, que je découvre les derniers rebondissements et savoir comment Mila allait s'en sortir. Car évidemment, la jeune femme ne pouvait pas rester loin des ennuis ! Des ennuis liés à son enquête, bien sûr, mais des problèmes d'ordre plus personnel également. Mila souffre de son manque d'empathie, elle ne parvient pas à se « connecter » aux autres, elle ne parvient même pas à se laisser toucher. Et ce n'est pas ce qui s'est passé dans Le Chuchoteur qui va l'aider à sortir de sa carapace ! Ce que j'attendais également avec impatience, c'était de découvrir sa fille. Pour éviter d'en dire trop, je ne dirai que ceci : Donato Carrisi aime faire souffrir ses lecteurs ! Ses lecteurs, et ses personnages.
Si vous avez aimé les premiers romans de Donato Carrisi, je pense que vous aimerez celui-ci ! Et si vous ne le connaissez pas encore : vraiment, commencez la lecture ! (Dans l'ordre de parution, pour suivre tout depuis le début).
Bonne lecture !

  

Le Chuchoteur
L'Ecorchée


 

Logo Livraddict

30/09/2013

Justin Case, Tome 1, de Jean-Luc Bizien

 justin case,jean-luc bizien,tome 1,jeunesse,policier

Justin Case, Tome 1
Terminus New-York City

 

Jean-Luc Bizien




Justin Case, orphelin new-yorkais d'une vingtaine d'années, a hérité de la fortune colossale de ses parents, morts dans des circonstances mystérieuses.
Lamarre Dawson, criminel repenti accusé d'un crime crapuleux, patiente dans le couloir de la mort. Déclaré coupable par la justice américaine au terme d'un procès expéditif, il ne peut plus compter que sur Justin Case pour prouver son innocence.
De sa tour de verre aux bas-fonds de Harlem en passant par la très chic State Island, il va croiser la route de la pègre, mais aussi des services secrets, dont les intérêts semblent étroitement et dangereusement mêlés à cette affaire...



Je continue mon épopée dans le monde de Jean-Luc Bizien avec le premier tome de Justin Case.
Justin est un jeune homme d'une vingtaine d'années, New-Yorkais, et avec une fortune colossale suite au décès pour le moins intrigant de ses parents. Il se décide à mettre son temps et son argent à lutter contre les erreurs de la justice. Sa présente enquête est de prouver l'innocence d'un criminel repenti, accusé d'un crime à la fin d'un procès pour le moins expéditif.
Avec l'aide de ses associés, tous très forts dans un domaine en particulier (avocat, garde du corps, ordinateurs...), il se mêle d'une enquête qui a besoin d'être résolu très rapidement.
Mélange entre un Largo Winch et un Batman, Justin Case s'appuie sur son argent, ses connaissances et ses amis pour arriver à ses fins et rétablir un peu de justice dans le monde. L'argent fait beaucoup pour élucider les mystères et rendre la vie plus facile et plus sûre, mais heureusement que notre groupe d'enquêteurs peuvent compter les uns sur les autres pour sortir de situations parfois risquées !
Avec des héros décrits assez simplement mais qui font mouche, une intrigue où les rebondissements sont sans cesse présents et bien amenés, Justin Case – orienté vers un public jeunesse – séduira autant les ados que leurs parents !
Si vous voulez vivre une enquête sans temps mort et passionnante, n'hésitez pas à commencer Terminus New York City, qui fait passer un très bon moment. (Et j'apprécie particulièrement le petit jeu de mot : Justin Case = Just in case !)




Justin Case, tome 1 : Terminus New York City
Justin Case, tome 2 : L'Archange et le Démon
Justin Case, tome 3 : De poussière et de sang

 

Logo Livraddict