Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2013

Le Samouraï qui Pleure, de Laurent Scalese

le samouraï qui pleure,laurent scalese,policier

Le Samouraï qui Pleure

 

Laurent Scalese



Un restaurateur japonais et sa famille sont retrouvés morts à Paris, leurs corps mutilés. Suicides rituels ou meurtres déguisés ? Le lieutenant Sagane penche pour la deuxième solution. Se fiant à son flair, le policier franchit le seuil d'un monde dont il n'imaginait pas même l'existence. Et une évidence s'impose rapidement : la mafia japonaise, toute-puissante, mène la danse.
Des crimes de plus en plus monstrueux s'enchaînent alors, empêchant Sagane de reprendre son souffle. Et, dans l'ombre, un grand ordonnateur s'acharne, programmant implacablement la terrifiante orchestration de ces meurtres. D'heure en heure, le mystère s'épaissit. Et la vie du lieutenant ne tient plus qu'à un fil...



Premier roman que je lis de Laurent Scalese.
L'inspecteur Elie Sagane est dépêché sur une scène de crime, où il trouve les corps mutilés d'une famille possédant un restaurant japonais très apprécié des parisiens. Sarah Duparc, une criminologue spécialisée dans l'histoire de l'Extrême-Orient, voit ici un rituel de suicide tel qu'il apparait au Japon. Mais bientôt, un autre mort est retrouvé, en la personne d'un sculpteur et tatoué réputé.
Cette affaire s'éloigne des sentiers battus pour se plonger dans le monde trouble du Japon, bien éloigné des connaissances du monde européen. Elie Sagane va vite s'apercevoir que son enquête va l'amener à croiser des traditions différentes, mais aussi la mafia et les yakusas... Comment s'en sortir, résoudre l'enquête, éviter tous dommages collatéraux ?
Le Samouraï qui Pleure est vraiment une excellente surprise ! De surprises en fausses pistes, Laurent Scalese a écrit un Thriller qui tient la route de bout en bout. Des personnages tous très intéressants, Elie et Sarah en tête, avec certains attachants, d'autres inquiétants, je ne me suis jamais ennuyée avec eux, et j'ai toujours frissonnée en attendant la suite de leurs aventures. Le décor est particulièrement bien décrit, envoûtant, une porte ouverte sur un autre monde !
Si vous ne connaissez pas encore les écrits de Laurent Scalese, je ne peux que vous conseiller Le Samouraï qui Pleure !
 
 
 
Logo Livraddict

29/03/2013

Le Chien des Baskerville, d'Arthur Conan Doyle

le chien des baskerville,sherlock holmes,arthur conan doyle,policier

Le Chien des Baskerville

 

Arthur Conan Doyle

Coup de cœur

Des cris lugubres résonnent sur la lande...
Et voici que la légende prend corps. Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l'origine de la mort de sir Charles Baskerville. Maudit soit Hugo, l'ancêtre impie et athée, qui provoqua, en son temps, les forces du mal !
Mais Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes. Aussi, lorsqu'il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l'héritier nouvellement débarqué d'Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin à ces spéculations. Pourtant, la mort a frappé plusieurs fois sur la lande. Et le manoir est le théâtre de phénomènes bien étranges...
Se peut-il que la malédiction des Baskerville pèse encore ?



Une nouvelle aventure de Sherlock Holmes et du docteur Watson dans Le Chien des Baskerville. Cette aventure était le premier roman que je lis de Conan Doyle, et je n'ai pas été le moins du monde déçue !
Sur les landes pèsent un mystère incroyable. La famille des Baskerville y est attachée depuis longtemps, mais c'est un de leur ancêtre, Hugo, qui est à sa manière l'origine de cette histoire. On le dit violent, impie, et qu'il amena les forces du mal sur le domaine, en la présence d'un grand chien, une créature infernale. Chacun des membres des Baskerville verrait ce démon à l'heure de sa mort...le chien des baskerville,sherlock holmes,arthur conan doyle,policier
Sir Henry Baskerville, revenu d'Amérique et dernier héritier de la famille, vient demander son aide au célèbre détective. Sherlock Holmes envoie alors Watson pour veiller sur le jeune homme et tenter de découvrir ce qui se cache derrière la légende du Chien des Baskerville...
Je me suis plongée dans cette enquête, et je n'en suis ressortie qu'à la fin. Ambiance sombre, gothique, presque lugubre, dans le décor des landes sauvages. Le paysage est tellement bien décrit que j'ai eu l'impression de ma balader sur la lande pour chercher le chien, j'ai découvert en même temps qu'eux les derniers rebondissements et indices, et j'ai frémi en entendant parler des légendes de la famille !
Le Chien des Baskerville est une excellente histoire, évidemment très bien construite. Conan Doyle sait y faire pour captiver et intéresser son lecteur, des descriptions bien amenées, pas de lenteur, des révélations à chaque page ! Et évidemment, je retrouve avec un immense plaisir tous les personnages qui évoluent dans la série Sherlock Holmes. Des protagonistes secondaires tous plus intéressants les uns que les autres, et chacun est essentiel et important, comme Lestrade, Henry Baskerville, le docteur Mortimer...
Et, bien sûr, Holmes et Watson ! Beaucoup regrettent la grande absence de Sherlock Holmes au cours de ce récit (évidemment, il nous manque !), mais c'est l'occasion d'introduire un mystère de plus dans le roman, et, surtout, de permettre à Watson d'occuper pour une fois le devant de la scène. Je pense que Watson a été trop vu comme le faire-valoir de Sherlock, et montré comme un « petit gros », toujours à suivre Sherlock Holmes sans jamais l'égaler. Certes, Holmes a une très grande intelligence et expérience, mais Watson est un personnage tout aussi intéressant, intelligent, et peut-être aussi plus abordable et « sympathique » que Holmes, j'ai donc eu le grand plaisir de découvrir mieux Watson avec Le Chien des Baskerville !
Bouleversant, lugubre, une enquête policière avec un petit côté fantastique, Le Chien des Baskerville est décidément l'une de mes œuvre préféré d'Arthur Conan Doyle !
 
 
 
 
Une étude en rouge, 1887 (roman)
Le Signe des quatre, 1890 (roman)
Les Aventures de Sherlock Holmes, 1892 (recueil de nouvelles)
Les Mémoires de Sherlock Holmes, 1894 (recueil de nouvelles)
Le Chien des Baskerville, 1902 (roman)
Le Retour de Sherlock Holmes, 1905 (recueil de nouvelles)
La Vallée de la peur, 1917 (roman)
Son dernier coup d'archet, 1917 (recueil de nouvelles)
Les Archives de Sherlock Holmes, 1927 (recueil de nouvelles)
 
 
 
 
Logo Livraddict

13/03/2013

Miserere, de Jean-Christophe Grangé

 

miserere,jean-christophe grangé,policier,coup de cœur

Miserere

Jean-Christophe Grangé

Coup de cœur

"Ce sont des enfants.
Ils ont la pureté des diamants les plus parfaits.
Aucune ombre. Aucune inclusion. Aucune faille.
Mais leur pureté est celle du Mal
."
Étrange assassinat d'un chef de chorale d'origine chilienne dans l'église arménienne de Paris. Disparitions de plusieurs enfants de choeur. Série de meurtres opérée selon un protocole macabre : perforation inexplicable des tympans, inscriptions tirées du Miserere d'Allegri, mystérieuses traces de pas autour des cadavres : pointure 36...



Un autre livre de Jean-Christophe Grangé qui fait partie de mes préférés !
Miserere nous plonge directement dans l'action, le lecteur arrive au moment de l'assassinat d'un maître de chorale, meurtre dans une église arménienne où un policier retraité, Kasdan, est déjà sur les lieux. Il ne peut résister de se mêler à l'affaire, qui a commencé sur ton territoire, et qui titille tous ses instincts de flics, même à la retraite.
Au cours de son enquête, hors des sentiers battus, en parallèle avec les officiers chargés officiellement de l'affaire, il va être amené à collaborer avec Cédric Volokine, excellent flic, musicien, tombeur, et toxicomane. Le jeune homme s'implique dans l'affaire pour des raisons personnelles.
Au cours de leur enquête, les deux flics borderline vont entrer dans une histoire qui les dépasse en maintes occasions, et les fait voyager autours des thèmes de la souffrance, des enfants, du régime de Pinochet au nazisme. Les pistes se multiplient, les deux flics doivent faire des pieds et des mains pour ne pas se faire remarquer par leurs collègues...
Les personnages sont une nouvelle fois très bien décrits, je me suis rapidement attachée à eux, surtout lorsque c'est le modèle un peu « récurrent » de Jean-Christophe Grangé : deux flics, comme dans Les Rivières Pourpres, l'un plus âgé que l'autre, dans une relation père-fils, prof-élève. Si autant Kasdan est souvent attachant, celui qui m'a le plus plu est Volokine. Ce Russe, un peu chien fou, dégage vraiment une énergie et un charisme incroyable. Failles, névroses, une psyché endommagée, du génie, expert en arts martiaux, drogué... Un des protagonistes les plus touchants dans l'univers policier !
Jean-Christophe Grangé mène une enquête absolument captivante, intéressante, les rebondissements s'enchaîne sans coup férir, les personnages ne sont pas en reste, bref, j'ai lu Miserere sans pouvoir m'arrêter, j'ai été tenu en haleine du début à la fin !
 
 
Logo Livraddict

06/03/2013

Une étude en rouge, d'Arthur Conan Doyle

une étude en rouge,sherlock holmes,arthur conan doyle,policier

Une étude en rouge

 

Arthur Conan Doyle



une étude en rouge,sherlock holmes,arthur conan doyle,policierAu n°3 de Lauriston Garden, près de Londres, dans une maison vide, un homme est trouvé mort.
Assassiné ? Aucune blessure apparente ne permet de le dire, en dépit des taches de sang qui maculent la pièce alentour. Sur le mur, griffonnée à la hâte, une inscription : Rache ! Vengeance !
Vingt ans plus tôt, en 1860, dans les gorges de la Nevada, Jean Ferrier est exécuté par de sanguinaires Mormons chargés de faire respecter la loi du prophète. Sa fille, Lucie, est séquestrée dans le harem du fils de l'Ancien.
Quel lien entre ces deux événements aussi insolites que dramatiques ? Un fil ténu, un fil rouge que seul Sherlock Holmes est capable de dévider.
Une intrigue tout en subtilités où, pour la première fois, Watson découvre le maître...



Une étude en rouge présente la première des aventures communes du docteur John Watson, et du célèbre détective Sherlock Holmes.
L'histoire se présente en deux parties. D'un côté, une communauté mormons avec leur mode de vie et les histoires qui en découlent, et de l'autre, 20 ans après, l'histoire de Holmes et Watson, à Londres.
Dans les années 1860, la communauté mormone se charge de faire respecter la volonté de leur prophète, entraînant des histoires tragiques.
John Watson est un médecin militaire, blessé en Afghanistan et rapatrié à Londres. Ne disposant que de maigres ressources, Watson décide de trouver un colocataire. Il fait très vite la connaissance de Sherlock Homes, qui va l'intriguer par ses connaissances et son comportement pour le moins singulier.
La première enquête réunissant Sherlock Holmes et John Watson est intrigante : dans une maison vide, un homme est retrouvé mort, sans que l'on puisse dire s'il a été assassiné. De plus, le mot « rache » est griffonné, ce qui signifie « vengeance ».
A priori, aucun lien entre ces deux histoires, et pourtant...
Une étude en rouge est un roman très réussi ! Les personnages sont tous très intéressants (spécialement les deux principaux protagonistes, mais également les personnages secondaires, comme Lestrade, le policier). Holmes est un homme tour à tour agité et calme, fumeur, amateur d'expériences utiles et insolites, violoniste, parfois dépressif, drogué... Watson, d'abord surtout intéressé par le fait de se loger moins cher, est rapidement fasciné par son compagnon. Watson est un homme observateur, précis, notant tous les détails qui l'entoure, bien que Holmes le décrive souvent comme « une personne qui voit mais qui n'observe rien ».
Très différents, les deux hommes sont pourtant complémentaires et essentiels l'un à l'autre. Conan Doyle a cette faculté de faire plonger son lecteur dans le récit, en le submergeant de détails, d'aventures, de personnes complexes, bref d'une histoire à couper le souffle !
Si vous ne connaissez pas encore le début des aventures des célèbres détectives, je vous recommande vivement Une étude en rouge ! Depuis longtemps, Sherlock Holmes était un mythe pour moi, lorsque je l'ai découvert avec Le Chien des Baskerville. J'ai toujours eu envie de me plonger de manière plus sérieuse dans les aventures du célèbre détective, et cette envie peut donc être rattrapée avec la première enquête et la première rencontre entre ces personnages hors du commun. Une étude en rouge permet de découvrir véritablement le caractère de Sherlock Holmes, archétype du détective privé. Individu plutôt misogyne, ayant des connaissances étendues dans certains domaines et une ignorance crasse dans d'autres, il se passionne presque uniquement pour son travail !
Devenu un personnage de légende au sein de la communauté littéraire, il a fait l'objet de nombreuses adaptations cinématographique, de biographies, de musée et la possibilité de revivre dans des œuvres autres que celle de son créateur, Conan Doyle. Mais aussi de recevoir encore du courrier à sa fameuse adresse du 221B Baker Street !
Une étude en rouge permet de commencer à se familiariser avec l'univers riche et intéressant d'Arthur Conan Doyle. Si vous ne connaissez pas encore ses écrits, je ne peux que vous encourager à commencer les enquêtes de Sherlock Holmes !




Une étude en rouge, 1887 (roman)
Le Signe des quatre, 1890 (roman)
Les Aventures de Sherlock Holmes, 1892 (recueil de nouvelles)
Les Mémoires de Sherlock Holmes, 1894 (recueil de nouvelles)
Le Chien des Baskerville, 1902 (roman)
Le Retour de Sherlock Holmes, 1905 (recueil de nouvelles)
La Vallée de la peur, 1917 (roman)
Son dernier coup d'archet, 1917 (recueil de nouvelles)
Les Archives de Sherlock Holmes, 1927 (recueil de nouvelles)

 

 

Logo Livraddict

26/02/2013

Le Vol des Cigognes, de Jean-Christophe Grangé

le vol des cigognes,jean-christophe grangé,policier

Le Vol des Cigognes


Jean-Christophe Grangé



L'ornithologue Böhm, qui étudie la migration des cigognes, a constaté que de nombreux couples ne reviennent jamais d'Afrique. Qui les fait disparaître ?
Chargé de l'enquête, Louis Antioche rend visite à Böhm mais celui-ci est mort d'un infarctus. L'autopsie révèle que le vieil homme avait subi une transplantation cardiaque à l'époque où ce type d'opération était rare, d'autant que Böhm résidait en Afrique comme conseiller de Bokassa.
Poursuivant ses investigations, Louis part en Bulgarie à la recherche de Rajko, un Tzigane pisteur de cigognes. Trop tard : celui-ci a été tué et on a prélevé son coeur.
Ayant appris que des médecins de l'association humanitaire "Monde unique" - à qui Böhm a légué sa fortune - se trouvaient sur les lieux lors de sa mort, Louis poursuit son dangereux périple, de mystérieux tueurs à ses trousses...



le vol des cigognes,jean-christophe grangé,policierPremier roman de Jean-Christophe Grangé, et le deuxième que je lis après les Rivières Pourpres.
Max Böhm est un ornithologue suisse, passionné par ses cigognes. Chaque année, il étudie leur trajectoire. Et depuis quelques années, certaines ne reviennent pas. Tourmenté, il va alors engager Louis Antioche pour suivre leur trace. Peu avant son départ, Louis va voir le vieil homme. Qu'il trouve mort d'un infarctus, dévoré par ses cigognes.
Louis vient de finir sa thèse qu'il a entreprit par désœuvrement, ne sachant que faire de son temps et de l'argent de ses parents adoptifs. La proposition de l'ornithologue arrive à point nommé, c'est l'occasion de changer d'air !
Mais en fait d'une bouffée d'air, c'est un bain de sang qui s'offre à lui, car les cigognes semblent transporter la mort au lieu de bébés. Cadavres, fusils, complots... Qui était véritablement Max Böhm et à quoi était-il mêlé ?
Pour un premier roman, Jean-Christophe Grangé frappe très fort ! L'intrigue est bien expliquée, intéressante, mais surtout je ne me suis pas ennuyée à une seule page ! On peut évidemment pointer du doigt quelques défauts. Le personnage de Luis se trouve pris dans des situations dangereuses, dont il parvient à se sortir, alors qu'il n'était encore qu'un simple étudiant sans entraînement à la survie. Mais aussi une intrigue simple, parfois très évidente...
Mais Le Vol des Cigognes est tellement bien écrit que ces détails n'ont finalement que peu d'importance. J'étais toujours curieuse de savoir comment Louis allait se sortir de la prochaine attaque, de la prochaine énigme, que ce soit celle des cigognes ou de son passé. On peut aussi trouver un peu trop de sang, de blessures, de tortures dans Le Vol des Cigognes, mais Jean-Christophe Grangé sait y faire pour ne pas non plus dégoûter le lecteur et le noyer dans l'hémoglobine.
La migration des cigognes nous entraîne vers des paysages dangereux, mortels, mais aussi magnifiques, car Louis Antioche va traverser des pays comme l'Israël et l'Afrique du Sud. Effrayants, mais aussi enchanteurs. L'auteur nous fait vivre le périple de Louis en même temps que lui, l'écriture simple est fluide et très facile à suivre, les paysages prennent vie devant les yeux.
Un premier roman qui montre que Jean-Christophe Grangé prépare bien sa voie vers le succès ! Le Vol des Cigognes est un excellent thriller, je le conseille à tous les amateurs de romans policiers !

 
 
 
Logo Livraddict