Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2013

Le Seigneur des Anneaux, Tome 3, de J.R.R Tolkien

le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 3,fantasy

Le Seigneur des Anneaux, Tome 3
Le Retour du Roi

 

J.R.R Tolkien




Dispersée dans les terres de l'Ouest, la Communauté de l'Anneau affronte les périls de la guerre, tandis que Frodon, accompagné du fidèle Samsagace, poursuit une mission presque désespérée : détruire l'Anneau Unique en le jetant dans les crevasses d'Oradruir, la Montagne du destin.
Mais aux frontières du royaume de Mordor, une mystérieuse créature les épie... pour les perdre ou les sauver ?



Dernier tome de la trilogie de Tolkien. Et je dois dire que Le Retour du Roi clôt avec brio Le Seigneur des Anneaux !
L'épopée se continue de plus belle, avec une communauté toujours aussi dispersée. Pippin et Gandalf arrive dans le royaume du Gondor, avec leur venue à Minas Tirith, qui s'apprête à subir de plein fouet une des plus grandes batailles de ce temps. Les Rohirrim, avec Merry, chevauchent au secours de Minas Tirith. Le siège du Gondor sera terrible, l'armée de Sauron est composée d'innombrables créatures, comme des Orques, des Trolls et autres alliés. De son côté, Aragorn, accompagné de Legolas et de Gimli, chevauche avec hâte dans l'espoir de trouver de nouveaux alliés capable de renverser le cours de la guerre. Et enfin, Frodon et Sam, que l'on a laissé en bien mauvaise situation. La situation repose sur leurs épaules et leur capacité à jeter l'Anneau au feu...
Les allers et retours entre les différents personnages est une technique connue, mais qui marche très bien dans Le Retour du Roi ! Cela permet d'alterner entre différentes situations, différents dangers, et différents points de vue. Une petite précision au sujet des personnages. Enfin, on a le droit à des personnages féminins qui se bougent plus ! Loin de moi l'idée d'accuser J.R.R Tolkien de misogynie, mais les femmes ne sont pas légions dans son œuvre. Mais heureusement qu'il y a, par exemple, Eowyn. Elle ne reste pas cantonnée à son rôle de femme et d'intendante, elle va au-delà, et c'est vraiment très rafraichissant dans ce monde de brutes !
Pour ce qui est des autres personnages, si Aragorn, Gandalf, et leurs compagnons m'intéressent etle seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 3,fantasy m'interpellent toujours autant (mes personnages préférés !), je dois avouer que je me suis sentie un peu plus interpellée par Frodon et Sam dans ce tome, davantage que dans Les Deux Tours. Evidemment, j'attendais la fin avec impatience, savoir si l'Anneau être détruit, et comment, ce qui allait se passer après la guerre de l'Anneau... Je n'ai pas été déçue, Tolkien a écrit vraiment un troisième tome magistral et captivant ! Dans toute la trilogie du Seigneur des Anneaux, Le Retour du Roi est sans doute celui que j'ai préféré, avec La Communauté de l'Anneau. La fin m'a laissé particulièrement satisfaite. Sans entrer dans les détails, j'apprécie que ce ne soit pas le Happy Ending ordinaire.
J'ai ressenti un pincement au cœur, je l'avoue, à la fin. Pas à comme de la manière dont Tolkien l'a racontée, au contraire, mais à l'idée que j'avais fini mon excursion dans la Terre du Milieu, ce que j'avais ressenti à la fin d'Harry Potter également. Heureusement, je relis toujours les livres, ça me permet de réveiller les sensations vivaces éprouvées lors de ma toute première lecture de cette trilogie magique, avec en plus les films, vraiment très réussis.
Pour ce qui des annexes, j'avoue ne pas les lire à chaque fois que je relis Le Seigneur des Anneaux. Mais j'apprécie de les feuilleter de temps à autres, pour me rappeler les dates, la chronologie, mais surtout le destin de certains personnages, qui est très bien décrit et surtout très bienvenue ! J'ai beau apprécier la fin et de voir la vie de certains après l'Anneau, cela a satisfait ma curiosité quant au destin des autres personnages auxquels je m'étais attachée.
Pour finir, je dois dire que Le Seigneur des Anneaux est l'une des meilleures trilogies que j'ai pu lire, et je peux que recommander sa lecture, même si les premiers chapitres sont difficiles !
(Mon précieuuuux !!)
 
 
 
 
Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau
Le Seigneur des Anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours
Le Seigneur des Anneaux, Tome 3 : Le Retour du Roi
 
 
 
 
Logo Livraddict

08/08/2013

Les Annales du Disque-Monde, Tome 1, de Terry Pratchett

les annales du disque-monde,terry pratchett,tome 1,la huitième couleur,fantasy,humoristique

Les Annales du Disque-Monde, Tome 1
La Huitième Couleur

 

Terry Pratchett




Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde se balade à dos de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande Tortue...Oui, c'est le Disque-monde...
Les habitants de la cité d'Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes.
Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse et qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu'au Rebord du Disque.
Car Deuxfleurs était d'une espèce plus redoutable qu'on ne l'imaginait : c'était un touriste...



J'ai découvert Les Annales du Disque-Monde lorsque j'étais au collège, et je me suis décidée à m'y replonger, car j'en gardais assez peu de souvenirs et je voulais me refaire mon opinion, au moins sur le début de cette saga. Car après tout, Terry Pratchett est quand même un des monuments de la Fantasy !
Le Disque-Monde est plat, soutenu par quatre éléphants (Bérilia, Tubul, Ti-Phon l'Immense et Jérakine), posés sur la carapace d'une gigantesque tortue, A'Tuin, qui navigue dans le cosmos.
Dans La Huitième Couleur, premier volume de la saga, on voit Deuxfleurs (un touriste !!), accompagné de son Bagage Magique, débarquer à Ankh-Morpork. Il va avoir pour guide le magicien raté Rincevent. Les deux compères vont se lancer dans l'aventure, accumulant bourdes, péripéties et rencontres. Leur épopée va attirer de nombreuses curiosités, que ce soit par ceux qu'ils rencontrent, comme Hrun le barbare, les dragonniers, et autres créatures, mais surtout par des « divinités » comme la Dame ou le Destin, mais surtout par la Mort, qui semble avoir un grand intérêt pour Rincevent.
La Huitième Couleur n'est sans doute pas le meilleur tome des Annales du Disque-Monde, étant donné qu'il sert principalement à planter l'intrigue, présenter les nombreux personnages, mais surtout à décrire cet univers riche et complexe. Terry Pratchett montre bien qu'il a l'intention de faire des Annales du Disque-Monde une série fantasy très parodique, burlesque, souvent absurde, avec des personnages hauts en couleurs et typiques, que ce soit le touriste qui prend trop des photos et se fourre dans des situations périlleuses par curiosité, le mage incapable qui dispose pourtant d'un atout magique redoutable, ou une brute qui n'est pas sans rappeler Conan. A côté de ces personnages principaux dont je me réserve l'opinion définitive (car Deuxfleurs a parfois tendance à m'agacer et Rincevent qui ne m'interpelle pas plus que ça pour l'instant), j'ai surtout été très intéressée par le Bagage, un coffre en bois spécial avec pleins de petites pattes, dont l'intérieur est vraiment intéressant et magique, et qui a surtout sa volonté, une manie de mordre ceux qui le dérangent et une grande fidélité à son maître. L'autre personnage que j'apprécie beaucoup dès ce premier tome est – bien sûr – la Mort !

les annales du disque-monde,terry pratchett,tome 1,la huitième couleur,fantasy,humoristique

Représenté comme un squelette de haute taille, une voix caverneuse, avec une faux et une épée, il est invisible pour tous ceux qui refusent de voir sa présence ou qui ne croit pas en lui. Il peut donc être vu par des êtres comme les défunts, mais aussi par les mages, les sorcières et les chats. Il fait quelques apparitions dans La Huitième Couleur, des apparitions que j'aurais voulue voir plus nombreuses et que j'ai adorée !
Pour établir un parallèle (un avis que tous ne partageront sans doute pas), j'ai, pendant ma lecture, souvent rapproché Terry Pratchett de Jasper Fforde. Un monde intéressant, complexe, mais surtout avec des personnages intéressants, dans des situations loufoques, bizarres, bref un monde et une écriture complètement déjantée !
Si ce premier tome des Annales du Disque-Monde n'est pas un coup de cœur, j'ai pris plaisir et intérêt à la lecture, et je pense pouvoir dire sans me tromper que je vais continuer prochainement avec la suite.
 
 
 
 
 
Les Annales du Disque-Monde, tome 01 : La Huitième Couleur
Les Annales du Disque-Monde, tome 02 : Le Huitième Sortilège
Les Annales du Disque-Monde, tome 03 : La Huitième Fille
Les Annales du Disque-Monde, tome 04 : Mortimer
Les Annales du Disque-Monde, tome 05 : Sourcellerie
Les Annales du Disque-Monde, tome 06 : Trois soeurcières
Les Annales du Disque-Monde, tome 07 : Pyramides
Les Annales du Disque-Monde, tome 08 : Au guet !
Les Annales du Disque-Monde, tome 09 : Éric
Les Annales du Disque-Monde, tome 10 : Les Zinzins d'Olive-Oued
Les Annales du Disque-Monde, tome 11 : Le Faucheur
Les Annales du Disque-Monde, tome 12 : Mécomptes de fées
Les Annales du Disque-Monde, tome 13 : Les Petits Dieux
Les Annales du Disque-Monde, tome 14 : Nobliaux et sorcières
Les Annales du Disque-Monde, tome 15 : Le Guet des orfèvres
Les Annales du Disque-Monde, tome 16 : Accros du roc
Les Annales du Disque-Monde, tome 17 : Les Tribulations d'un mage en Aurient
Les Annales du Disque-Monde, tome 18 : Masquarade
Les Annales du Disque-Monde, tome 19 : Pieds d'argile
Les Annales du Disque-Monde, tome 20 : Le Père Porcher
Les Annales du Disque-Monde, tome 21 : Va-t-en-guerre
Les Annales du Disque-Monde, tome 22 : Le Dernier Continent
Les Annales du Disque-Monde, tome 23 : Le Dernier Héros
Les Annales du Disque-Monde, tome 24 : Carpe Jugulum
Les Annales du Disque-Monde, tome 25 : Le Cinquième Éléphant
Les Annales du Disque-Monde, tome 26 : La Vérité
Les Annales du Disque-Monde, tome 27 : Procrastination
Les Annales du Disque-Monde, tome 28 : Ronde de Nuit
Les Annales du Disque-Monde, tome 29 : Le Régiment monstrueux
Les Annales du Disque-Monde, tome 30 : Timbré
Les Annales du Disque-Monde, tome 31 : Jeu de nains
Les Annales du Disque-Monde, tome 32 : Monnayé
Les Annales du Disque-Monde, tome 33 : Allez les mages !
Les Annales du Disque-Monde, tome 34 : Coup de tabac
 
 
 
 
Logo Livraddict

29/07/2013

Chroniques du Nécromancien, Tome 2, de Gail Z. Martin

chroniques du nécromancien,gail z. martin,tome 2,fantasy

Chroniques du Nécromancien, Tome 2
Le Roi de Sang

 

Gail Z. Martin




Le prince Martris Drayke a échappé de peu à son frère Jared qui voulait l'assassiner. Mais des tueurs sont toujours à ses trousses, et Foor Arontala, le mage noir, manigance pour déstabiliser le flux de la magie et réveiller le terrifiant Roi d'Obsidienne.
C'est une course contre le temps : le seul espoir de Martris est de maîtriser son pouvoir, d'invoquer les morts et de constituer une armée assez puissante afin de reprendre le trône de son défunt père.
Les destins de son royaume, de celle qu'il aime... et de sa propre âme en dépendent.



Après les événements de L'Invocateur, le prince Tris Drayke est bien décidé à renverser son demi-frère du trône. Pour les actes qu'il a fait subit à sa famille, mais maintenant pour également renverser ce monarque tyrannique, dont les actes sur ses sujets lui inspirent le plus grand dégoût.
Au cours de sa fuite, il peut compter sur ses alliés de toujours, mais il va devoir aussi forger de nouvelles alliances pour tenter de rassembler le plus de monde possible dans son armée. Mais ces accords – entre alliés pour le moins dissemblables – n'est pas tout. Tris va devoir maîtriser et approfondir son propre pouvoir s'il veut pouvoir vaincre et survivre au combat titanesque qui l'attend. Entrainements divers et ardus, avec en plus la maitrise des arts de combat, du sens de la tactique, et recevoir les morts pour entendre leur requête, Tris est submergé par ses devoirs.
Toujours, avec le chagrin de la disparition de sa famille, sa colère contre son demi-frère, et, surtout, ses doutes lancinants face à sa charge écrasante.
Le Roi du Sang est un excellent second tome, on est de nouveau pris par l'histoire, l'action démarre sur les chapeaux de roues, pour être emportés dans tous les sens. Gail Z. Martin a fait de Chroniques du Nécromancien une saga intéressante (du moins pour le moment !). Elle n'est pas ma préférée, loin de là, mais je ne m'y suis pas ennuyée et j'ai suivi les héros avec plaisir dans leur quête. Des parties auraient pu être un peu plus développées, ainsi que certains personnages, mais dans l'ensemble j'ai donc apprécié Le Roi du Sang, et je pense pouvoir dire que je lirai au moins le troisième tome !
Une saga plutôt intéressante, de l'action, de la magie, des morts... Une lecture intéressante.
 
 
 
 
Chroniques du nécromancien, tome 1 : L'invocateur
Chroniques du nécromancien, tome 2 : Le Roi de sang
Chroniques du nécromancien, tome 3 : Havre sombre
Chroniques du nécromancien, tome 4 : L'Élu de la Dame noire
 
 
 
 
Logo Livraddict

20/07/2013

Chroniques du Nécromancien, Tome 1, de Gail Z. Martin

chroniques du nécromancien,gail z. martin,tome 1,fantasy

Chroniques du Nécromancien, Tome 1
L'Invocateur

 

Gail Z. Martin




Le monde du prince Martris Drayke est brusquement plongé dans le chaos le jour où son frère assassine leur père et s'empare du trône. Contraint de fuir, soutenu par une poignée de fidèles compagnons, Martris n'aura de cesse de venger son père et de rétablir son honneur.
Alors que les vivants se liguent contre lui, Martris découvre qu'il pourrait bien être l'héritier d'un don rare et effrayant. Il devra apprendre à dompter ses pouvoirs magiques naissants afin de lever une armée d'alliés... recrutés parmi les morts !



Une saga que j'ai découverte car on m'a offert le premier tome en cadeau. Une découverte que je ne regrette pas !
Martris Drayke, dit Tris, est le second fils du roi. Il a eu une éducation allant dans ce sens, avec en plus des cours de magie donné par sa grand-mère, Bava K'aa. Mais tout bascule la nuit où son frère Jared organise un coup d'éclat, tuant leur père et prenant possession du trône. Il tente de finir le travail en tuant Tris, mais celui-ci parvient à s'échappant avec quelques amis.
Je ne connaissais pas du tout ces Chroniques du Nécromancien, ni son auteure, Gail Z. Martin. Je suis rentrée immédiatement dans le vif de l'action, car le coup d'état arrive dès les premières pages, ce qui met bien dans le bain ! Tris ne se révèle pas n'importe quel fugitif, il peut compter sur ses alliés, mais surtout de voir ses prémices de pouvoir devenir plus important. Il était capable de faire quelques tours de magie, mais il va bientôt révéler rapidement sa nature d'Invocateur, l'un des plus puissants qui existe.
Une histoire qui peut se révéler classique, un frère qui prend le pouvoir par traîtrise, son frère qui veut se venger, un jeune débutant en magie qui voit apparaitre ses pouvoirs, le seul à pouvoir contrer la menace...
Classique, mais Gail Z. Martin a su faire de L'Invocateur une histoire intéressante, qui prend rapidement dans un tourbillon d'aventures. Cela tient déjà au pouvoir de Tris, je lis peu de romans où un des protagonistes a le pouvoir de contrôler les morts. Mais aussi pour ces personnages la plupart attachants ou que l'on a envie de frapper, comme Jared ! Il y a Tris, qui l'intéressait surtout pour son pouvoir ; Kiara, une princesse guerrière qui ne manque pas de courage et de bravoure ; Carina, une guérisseuse ; mais aussi et surtout Vahanian, mon personnage préféré, avec ses différentes facettes (voleur, guide, guerrier) et ses réflexions caustiques qui me font beaucoup rire !
L'Invocateur est donc un premier tome réussi, qui m'a donné envie de me plonger dans la suite des Chroniques du Nécromancien !




Chroniques du nécromancien, tome 1 : L'invocateur
Chroniques du nécromancien, tome 2 : Le Roi de sang
Chroniques du nécromancien, tome 3 : Havre sombre
Chroniques du nécromancien, tome 4 : L'Élu de la Dame noire

 

 

 

Logo Livraddict

15/07/2013

Les Cités des Anciens, Tome 7, de Robin Hobb

les cités des anciens,robin hobb,tome 7,fantasy

Les Cités des Anciens, Tome 7
Le Vol des Dragons

 

Robin Hobb




Les dragons et leurs gardiens dévoués ont enfin trouvé la cité perdue de Kelsingra. Les créatures magiques ont appris à utiliser leurs ailes et rentrent dans leur héritage, tandis que les humains changent eux aussi.
Leurs liens avec leurs dragons s'approfondissant, Thymara, Tatou, Kanaï et même Sédric, le plus improbable des gardiens, commencent à se transformer en magnifiques Anciens, dotés de traits exquis qui reflètent les dragons qu'ils servent.
Mais si les humains ont exploré les rues désertes et les immenses édifices de Kelsingra, ils n'ont pas découvert les légendaires puits d'argent dont les dragons ont besoin pour leur santé et leur existence.
Des ennemis approchent, et les gardiens vont devoir s'immerger dans les souvenirs d'Anciens disparus depuis des éternités, au risque d'en devenir dépendants, pour y puiser les indices nécessaires à leur survie.



ATTENTION : ma chronique peut révéler des détails à ceux qui n'ont pas lu les tomes précédents !

Apparemment Le Vol des Dragons serait l'avant-dernier tome (dans le découpage français !), ce qui m'a poussé à le savourer davantage.
A Kelsingra, les dragons, leurs Anciens, et leurs compagnons de voyage s'installent toujours dans la mythique cité, notamment en l'explorant, à la fois physiquement et via les pierres de mémoires. La cité recèle de trésors et de connaissances. Les Anciens souhaitent la découvrir pour le plaisir, pour savoir ce qu'est leur rôle, et transmettre ensuite ce qu'ils ont appris. Mais tout le monde n'est pas aussi désintéressé ou attirés par la connaissance !
Les individus qui approchent sont plus intéressés par tout ce qui peut se revendre, par le profit, c'est l'occasion de faire main basse sur la ville. Les Chalcédiens approchent également, à travers Hest Finbok. Mais les Chalcédiens sont également coupable du fait d'avoir capturé un Ancien, Selden Vestrit lui-même, qui voit sa situation empirer de jour en jour. De son côté, Malta et son mari, Reyn Khuprus, sont affolés et accaparés par leur bébé, qui lutte pour survivre.
Les dragons semblent rechercher une mystérieuse substance appelée Argent, nécessaire à leur survie. Lorsque l'on connait L'Assassin Royal et Les Aventuriers de la Mer, c'est facile de voir à quoi ils font allusion et pourquoi ils en ont tellement besoin ! Tout cela devrait se résoudre dans le prochain tome, Le Puits d'Argent (disponible le 18 septembre 2013).
Mais en attendant, Le Vol des Dragons est encore un tome captivant, qui apporte son lot d'événements et de rebondissements à intégrer dans la grande tapisserie créé par Robin Hobb. Cette saga, sans atteindre le coup de cœur que j'ai eu pour L'Assassin Royal, est décidément une merveille ! Je me suis installé dans la suite de l'histoire comme dans un manteau agréable et familier. L'univers, toujours aussi magnifique et foisonnant, nous est bien connu mais on y trouve toujours des surprises. Les personnages sont tous intéressants et captivants. J'ai une préférence pour Thymara, qui choisit de rester fidèle à ses principes, malgré ses envies et les tentations. De leur côtés, j'ai parfois eu envie de secouer Tatou et Kanaï, qui se disputent la jeune fille comme un jouet. J'apprécie beaucoup également Alise. Ce n'est pas une Ancienne, elle est donc en marge du groupe des jeunes gens, je n'ai pu que compatir à son exclusion, même si tous se conduisent très bien envers elle. Son statut de chercheuse est très utile, et ils apprennent à compter sur elle, notamment pour expliquer ce qu'ils ne comprennent pas sur leur statut d'Anciens ou sur la cité.
Le Vol des Dragons est un tome que j'ai dévoré encore trop vite, et j'attends la suite avec une très grande impatience !




Nous nous approprions la terre et l'utilisons à notre usage ; nous modifions le cours des rivières et la face du monde pour pouvoir nous déplacer en bateau, faire pousser des plantes ou paitre du bétail. Et nous jugeons tout naturel de remodeler tout notre environnement pour le rendre confortable aux hommes. Pourquoi les dragons percevraient-ils le monde différemment ?



- Les objets se cassent ou se perdent ;
tout ce qu'on est sûr de conserver,
c'est ce qu'on a dans l'esprit et dans le cœur.
 
 
 
Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et Serpents
Les Cités des Anciens, Tome 2 : Les Eaux Acides
Les Cités des Anciens, Tome 3 : La Fureur du Fleuve
Les Cités des Anciens, Tome 4 : La Décrue
Les Cités des Anciens, Tome 5 : Les Gardiens des Souvenirs
Les Cités des Anciens, Tome 6 : Les Pillards
Les Cités des Anciens, Tome 7 : Le Vol des Dragons
Les Cités des Anciens, Tome 8 : Le Puits d'Argent
 
 
 
Logo Livraddict