Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2013

Le Trône de Fer, Tome 14, de George R.R Martin

le trône de fer,george r.r martin,tome 14,fantasy

Le Trône de Fer, Tome 14
Les Dragons de Meereen

 

George R.R Martin



A présent que Stannis Baratheon est parti reprendre Winterfell aux Bolton pour s'assurer la domination du Nord, Jon Snow est redevenu le seul maître du Mur. Cependant, le roi autoproclamé a laissé sur place Mélisandre, la prêtresse rouge, qui semble décidée à apporter son aide au bâtard. Les flammes lui révèlent l'avenir, mais quel avenir ?
A Meereen, la situation s'enlise : le blocus du port par les esclavagistes ne semble pas vouloir prendre fin, et Daenerys refuse d'envoyer ses dragons y mettre un terme flamboyant. L'enquête visant à démasquer les Fils de la Harpie, coupables des meurtres qui ensanglantent le pouvoir, piétine elle aussi. Seul un mariage pourrait dénouer la situation, mais les prétendants sont nombreux et les conséquences hasardeuses.
Quant aux Lannister, ils vont devoir attendre encore un peu avant de pouvoir décoller la tête de leur lutin de frère : le ravisseur de Tyrion a de tout autres projets pour ce dernier...



Après toutes les péripéties du Bûcher d'un Roi, je me plonge avec une très grande curiosité dans Les Dragons de Meereen !
Les personnages sont toujours autant malmenés et tiraillés. Stannis Baratheon a beau avoir quitté le mur avec son armée pour livrer bataille, il a laissé sur place Mélisandre, la prêtresse rouge. Va-t-elle aider ou non Jon Snow, toujours commandant du Mur et dont le poids de cette charge pèse lourdement sur ses épaules. Daenerys est toujours à Meereen, et fait face à ses ennemis sans pour autant se résoudre à employer des moyens peut-être nécessaires. Ses dragons sont tout justes évoqués, mais je regrette que George R.R Martin ne les utilise pas plus ! Avec ces personnages connus, on retrouve également la famille Greyjoy, Asha et Theon, qui apportent un point de vue intéressant, ainsi que le personnage de Schlingue, vraiment décrit de manière très pathétique. Tyrion semble bien mal partis, mais sa chance légendaire semble le sauver de ce mystérieux ravisseur, qui se révèle très différent de ce qu'il supposait. Mais on retrouve également, à ma grande joie, de (trop) courts chapitres consacrés à Jaime ou Arya, qui m'avait vraiment manqués, et que je suis heureuse de pouvoir retrouver ici !
Les Dragons de Meereen apporte son lot de bouleversements, de retournements de situation et une intrigue toujours aussi intéressante ! George R.R Martin continue à faire bouger les pièces de son échiquiers géants avec lenteur, mais avec une telle maîtrise que l'on se retrouve de plus en plus impatient de savoir la suite. Après quelques livres qui m'évoquaient personnellement un petit « passage à vide », Le Bûcher d'un Roi et Les Dragons de Meereen retrouvent l'excellent niveau du début de la série du Trône de Fer. J'espère donc que le tome final de l'intégrale qui regroupe les trois tomes sera aussi bien que les deux premiers !
Le Trône de Fer est une série que je retrouve avec plaisir et sans me lasser, n'hésitez pas à la commencer !



 

- Un lecteur vit mille vies avant de mourir.
L'homme qui ne lit pas n'en vit qu'une.
 
 


Le Trône de Fer, Tome 1 : Le Trône de Fer
Le Trône de Fer, Tome 2 : Le Donjon Rouge
Le Trône de Fer, Tome 3 : La Bataille des Rois
Le Trône de Fer, Tome 4 : L'Ombre Maléfique
Le Trône de Fer, Tome 5 : L'Invincible forteresse
Le Trône de Fer, Tome 6 : Intrigues à Port-Réal
Le Trône de Fer, Tome 7 : L'Épée de feu
Le Trône de Fer, Tome 8 : Les Noces pourpres
Le Trône de Fer, Tome 9 : La Loi du régicide
Le Trône de Fer, Tome 10 : Le Chaos
Le Trône de Fer, Tome 11 : Les sables de Dorne
Le Trône de Fer, Tome 12 : Un Festin pour les Corbeaux
Le Trône de Fer, Tome 13 : Le Bûcher d'un Roi
Le Trône de Fer, Tome 14 : Les Dragons de Meereen
Le Trône de Fer, Tome 15 : Une Danse avec les Dragons
 
 
Logo Livraddict

11/02/2013

Rigante, Tome 2, de David Gemmell

rigante,david gemmell,tome 2,fantasy

Rigante, Tome 2
Le Faucon de Minuit

 

David Gemmell




"Dis-lui qu'un jour je lui arracherai le coeur."
C'est le serment d'un hors-la-loi de dix-sept ans nommé Bane. Né de la trahison, son nom est une malédiction parmi les guerriers rigante. Ceux-ci admirent ses talents de combattant, mais craignent la violence de son coeur. Car il a juré de tuer ce père qui n'a pas voulu le reconnaître...
Mais son désir de vengeance le conduit loin de ses montagnes natales, vers la grande cité de Roc. Symbole d'éternité et de sainteté, elle cache pourtant la corruption derrière les murs de ses palais flamboyants. Les Prêtres Pourpres y font régner la terreur, persécutant et excécutant les adeptes du Culte de l'Arbre, qui pratiquent une philosophie d'amour et d'harmonie, guidés par la mystérieuse Dame au Voile.
Le chagrin et la mort d'un être aimé conduiront Bane dans l'arène : il y apprendra le métier de gladiateur afin de devenir le meilleur guerrier de tous les temps. Lorsque son passé le rattrapera, il deviendra le seul espoir d'un peuple condamné et s'opposera à la destruction de tout ce qui lui importe encore. Mais pouvait-on attendre autre chose du fils de Connavar, le légendaire Démone-Lame ?



On continue l'épopée de Rigante, cette fois avec un nouveau personnage comme narrateur.
Jeune homme de 17 ans, Bane est le fils de Connavar et d'Arian. Ne pouvant reconnaître cet enfant, le héros des Rigantes s'est détourné de lui, rendant ce fils non reconnu amer et violent. Son désir de vengeance sur son père le conduit à aller à Roc, où il va pouvoir se faire des amis. Mais lorsqu'il perd une personne chère, sa vengeance se porte sur son assassin, le conduisant à devenir gladiateur. Deviendra-t-il assez fort pour vaincre un adversaire physique, mais aussi pour aller au-delà de sa colère et de son ressentiment ?
Car la survie des Rigantes dépend peut-être du fils de Démone-Lame.
Après L'Epée de l'Orage, j'appréhendais que ce tome soit moins bon et n'enlèvent au charme de l'histoire. Erreur ! L'histoire est toujours aussi passionnante et bien écrite, les tribulations de Bane sont captivantes, et son parcours en tant que gladiateur est peut-être sanglant (sans blague ?), mais pas seulement, car il trouvera un ami, Rage, qui sera comme un père et qui lui permettra de changer sa vision du monde.
Mais les personnages sont évidemment le point fort de David Gemmell. Bane ressemble beaucoup à son père Connavar. Physiquement et au niveau du caractère ! Très sanguins et butés, mais capable de faire rire et de lier amitié rapidement, tous les deux déçu par leur père (Connavar pensé que son père était un lâche, et Bane a été abandonné), doués au combat, portés sur la vengeance. Leur quête leur a permis de dépasser des préjugés et des idées reçues, de grandir, de s'éloigner un temps de leur terre natale pour voir différents modes de pensées.
Mais Bane reste quand même différent de son père. Plus triste, notamment à cause de l'abandon de son père, ce qui a conduit Arian à la dépression, mais aussi à l'exclusion de Bane : personne ne voulait trop sympathiser avec lui pour ne pas déplaire au roi ! Tous excepté Vorna, la sorcière, et son fils, Banouin. Mais même lui se détache de Bane.
Le Faucon de Minuit est la suite directe de L'Epée de l'Orage, on retrouve donc le conflit qui opposait déjà Connavar à l'Erudit de Roc : Jasaray. Il ne digère pas son échec précédent, et amorce une nouvelle guerre contre le territoire Rigante.
Le Faucon de Minuit est un excellent roman, qui se classe sur le haut du panier dans les titres de David Gemmell ! Rigante est décidément une série qui gagnerait à être plus connue ! (Et en plus avec des couvertures très belles, ce qui ne gâche rien !)


rigante,david gemmell,tome 2,fantasy

- Les hommes nous appelaient des « dieux » et nous vénéraient. En retour nous aidions les hommes.
Nous les avons fait sortir de la boue et nous leur avons appris à regarder les étoiles. L'avons-nous fait par amour de la race ? Non.
Mais parce que nous avions vu en l'homme une créature capable de nourrir l'esprit du monde. Chaque acte désintéressé, chaque acte d'amour, de courage, de compassion, ajoutait un peu d'énergie au monde.
Bien sûr, chaque acte égoïste ou maléfique spolie l'esprit. Cela ne te surprendra absolument pas d'apprendre que les hommes mauvais dévorent l'esprit beaucoup plus vite que les hommes bons le ravivent.
Ce doit être comme une statue. Un bon sculpteur peut faire un chef-d'œuvre en quatre ou cinq ans. Un idiot avec un marteau peut la détruire en quelques secondes.
Nous avons travaillé longtemps pour trouver le bon équilibre. Nous avons lutté pour montrer à l'homme ses erreurs.
C'est simple, nous avons échoué.

- Tu ne peux pas vaincre la haine avec davantage de haine.
Parfois il faut que tu capitules si tu veux gagner.
 
 
 
Rigante, Tome 1 : L'Epée de l'Orage
Rigante, Tome 2 : Le Faucon de Minuit
Rigante, Tome 3 : Le Coeur de Corbeau
Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage
 
 
Logo Livraddict

09/02/2013

Les Aventuriers de la Mer, tome 9, de Robin Hobb

les aventuriers de la mer,robin hobb,tome 9,fantasy

Les Aventuriers de la Mer, tome 9
Les Marches du Trône

Robin Hobb

A Terrilville, on panse les plaies tandis que le Trône de Perle est ébranlé par les luttes intestines. Opiniâtre, Tintaglia poursuit sa mission de sauvetage après s'être inclinée, bien malgré elle, devant les exigences de Reyn.
Quant au redoutable Kennit, persuadé d'avoir envoyé par le fond Parangon et son équipage, il abandonne toute prudence. Il se croit désormais le maître du monde : c'est compter sans la détermination d'Althéa, la flotte de guerre jamaillienne, la méfiance des serpents et... la chance qui, enfin, lui tourne le dos.
Entre les vaisseaux pirates et jamailliens, les combats font rage et entraînent dans leurs remous tous les protagonistes du drame : vivenefs, capitaines, otages, prisonniers. Les vérités éclatent et les destins s'accomplissent tandis que, mystérieusement, les prophéties d'Ambre prennent vie.

 

Enfin le dernier tome ! J'attendais avec impatience la conclusion de la série Les Aventuriers de la Mer et des histoires des héros. Je n'ai pas été le moins du monde déçue !
Le capitaine Kennit, persuadé d'avoir, cette fois, définitivement détruit le Parangon et son navire, voit sa chance tournée... L'autorité sur les serpents, commandés par Foudre, se dissolve après un changement imprévu de la personnalité de la vivenef. Le but de Tintaglia, aidée par les vivenefs, est de conduire les serpents aux terrains d'encoconnage afin qu'ils renaissent sous la forme de dragons. De plus, le passé de Kennit ressurgit de plus belle, donnant les dernières révélations, lorsque qu'un nouvel affrontement l'oppose à Parangon. Cependant, le capitaine pirate compte sur l'appui de ses « otages » et nouveaux alliés : le gouverneur Cosgo et Matla, qui se révèle une Marchande de talent, en s'opposant à Kennit pour définir un accord entre les Iles Pirates gouvernés par Kennit et l'empire de Cosgo. Mais Kennit se révèle sous un nouveau jour vis-à-vis d'Althéa, qu'il a capturé après la première bataille contre le Parangon...
De nombreux Vestrit se retrouvent rassemblés sur la Vivacia : Althéa, Hiémain, Malta, et en profitent pour se raconter leurs dernières mésaventures et régler leurs comptes. De son côté, Selden se joint aux Marchants du Désert des Pluies afin d'aider la dragonne Tintaglia dans son combat : ressusciter la race des dragons sur Terre en aidant les dragons à se métamorphoser.
Les Marches du Trône, dernier volume d'une saga magnifique, conclut magistralement cette épopée ! Les dernières questions sont élucidées, notamment après le passage des personnages des Aventuriers de la Mer dans L'Assassin Royal (meilleure compréhension du personnage d'Ambre, aux allusions aux personnages d'Althéa, de Brashen et de Parangon...).
Bref, pour moi, Les Marches du Trône est le meilleur tome de cette série, où toutes mes attentes ont été comblées ! L'écriture de Robin Hobb est toujours aussi prenante et magique, les personnages intéressants et bien travaillés... Et surtout la perspective de retrouver cet univers dans Les Cités des Anciens, où nous découvrirons ce qu'il advient des dragons !
 
 

La maturité n'est pas quelque chose qu'on permet. La maturité se gagne. Alors elle est reconnue par les autres.

 

Quand on a peur d'échouer, on a peur de quelque chose qui n'est pas encore arrivé.
On prédit son propre échec, et par l'inaction, on s'y enferme.
 
 
 
Les Aventuriers de la Mer, Tome 1 : Le Vaisseau Magique
Les Aventuriers de la Mer, Tome 2 : Le Navire aux Esclaves
Les Aventuriers de la Mer, Tome 3 : La Conquête de la Liberté
Les Aventuriers de la Mer, Tome 4 : Brumes et Tempêtes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 5 : Prisons d'Eau et de Bois
Les Aventuriers de la Mer, Tome 6 : L'Eveil des Eaux Dormantes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 7 : Le Seigneur des Trois Règnes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 8 : Ombres et Flammes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 9 : Les Marches du Trône
 
 
 
Logo Livraddict

08/02/2013

Artemis Fowl, Tome 1, d’Eoin Colfer

artemis fowl,eoin colfer,tome 1,fantasy,jeunesse

Artemis Fowl, Tome 1
Artemis Fowl

 

Eoin Colfer



Nom : Fowl.
Prénom : Artemis.
Age : 12 ans
Signes particuliers : une intelligence hors du commun
Profession : voleur
Recherché pour : enlèvement de fées et demande de rançon.
Appel à tous les FARfadets, membres des Forces Armées de Régulation du Peuple des fées : cet humain est dangereux et doit être neutralisé par tous les moyens possibles.



Premier tome des aventures du redoutable génie.
Artemis Fowl est un adolescent de douze ans, descendant d'une lignée de grands escrocs. Avec un père disparu en Russie et une mère absente mentalement, le jeune homme a toute possibilité de réaliser ses coups tordus, en s'appuyant sur sa grande intelligence mais aussi sur l'aide de son majordome Butler (spécialiste en combat et garde du corps).
Très attiré par la perspective d'accroître sa richesse et de faire un mauvais coup, Artemis va trouver d'autres personnes que les humains à escroquer : les fées. Après avoir volé le Livre indiquant les lois régissant le monde féérique, Artemis Fowl enleva une fée : le capitaine Holly Short.
Les Fées, ou le Petit Peuple, ont élu domicile sous terre. Utilisant à la fois une technologie avancée et une magie traditionnelle, les fées évitent complètement (ou le plus possible) les humains, de peur de voir leur existence révélée au grand jour, et d'être prise comme cible.
Eoin Colfer écrit une histoire chargée de mythes, particulièrement Irlandais, et présente des créatures qui hantent l'imaginaire collectif depuis des générations.
J'ai lu Artemis Fowl pour la première fois quand j'avais 11 ou 12 ans. Je me suis replongée dans les premiers tomes de cette série il y a peu de temps, car je me souvenais d'avoir vraiment apprécié les aventures du jeune voleur et du Petit Peuple. Après relecture, je peux dire que j'aime toujours, et que je n'ai pas vu les pages défiler !
On peut évidemment trouver quelques défauts. Des personnages assez peu décrits et caricaturaux : Holly Short est une fée déterminée, volontaire et grande gueule (que j'apprécie beaucoup), Artemis Fowl est obsédé par le pouvoir, trop confiant en son courage mais qui laisse trahir qu'il a tout de même un embryon de conscience, Julius est le commandant des FARfadets (l'armée des fées), colérique mais toujours prêts à protéger son entourage, un centaure génialissime... Mais il faut se dire que c'est le premier tome d'Artemis Fowl, une série qui ne demande qu'à se développer dans les prochains tomes !
Bref, une bonne lecture en Fantasy Jeunesse !




Artemis Fowl, Tome 1 : Artemis Fowl
Artemis Fowl, Tome 2 : Mission Polaire
Artemis Fowl, Tome 3 : Code Éternité
Artemis Fowl, Tome 4 : Opération Opale
Artemis Fowl, Tome 5 : Colonie Perdue
Artemis Fowl, Tome 6 : Le Paradoxe du temps
Artemis Fowl, Tome 7 : Le Complexe d'Atlantis
 
 
 
Logo Livraddict

01/02/2013

Harry Potter, Tome 1, de J.K Rowling

harry potter,j.k rowling,tome 1,fantasy,jeunesse

Harry Potter, Tome 1
Harry Potter à l’École des Sorciers

 

J.K Rowling

Coup de cœur


Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !
Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué.
Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?
Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !



harry potter,j.k rowling,tome 1,fantasy,jeunesse

 

Qui ne connait pas Harry Potter ?
Pour faire court, Harry Potter est un jeune garçon élevé par sa tante et son oncle après le décès de ses parents. Martyrisé, Harry n'est pas ce qu'on peut appeler un garçon heureux. Le jour de ses onze ans, le géant Hagrid vient le chercher et lui révèle qu'il est un sorcier, et qu'il a vaincu lorsqu'il n'était encore qu'un bébé le terrible Voldemort, le sorcier qui venait de tuer ses parents et quantité d'autres personnes innocentes, aussi bien des Moldus (personnes dépourvues de pouvoirs magiques) que des sorciers.
Ignorant tout du monde de la magie, loin de savoir que son nom était connu de tous, Harry arrive à Poudlard. Il va faire la connaissance de Ron Weasley et d'Hermione Granger, qui deviendront ses meilleurs amis, mais aussi de Drago Malefoy, un autre élève en première année, qui s'avère détestable. Mais Harry va rencontrer Dumbledore, le directeur de Poudlard et le seul sorcier capable de faire peur à Voldemort, ainsi que de l'équipe des enseignants, tout cela dans le domaine fabuleux de Poudlard, où fantômes et coins dérobés sont monnaies courantes...
Sorts, potions, métamorphoses, enchantements, un sport sur des balais magiques... Harry va vivre une année mouvementé surtout lorsque l'on constate qu'Harry a la particularité d'attirer les ennuis, et que des événements étranges (encore plus que d'habitude à Poudlard) surgissent autour de lui. Le jeune sorcier va devoir se plonger dans l'enquête !
La saga d'Harry Potter fait partie de celle que je relis sans cesse, et avec autant de plaisir que la première fois où je les ais ouverts ! J.K Rowling est un écrivain talentueux, à l'imagination fertile qui a créé un monde cohérent, crédible, vaste...
La première fois que j'ai ouvert Harry Potter à l’École des Sorciers, j'avais 11 ans, le même âge que le jeune sorcier, avant qu'il ne devienne un phénomène de la littérature. J'ai grandis pratiquement en même temps que lui. J'ai lu et relu les livres, jusqu'à les savoir pratiquement par cœur ! Je ne serais pas vraiment objective sur la « qualité » de ce roman, car pour moi c'est l'un des meilleurs livres jamais écrits, qui a fait lire beaucoup de personnes et qui m'a rendu personnellement encore plus accro !
Ce premier tome est facile à lire, simple, abordable, enfantin peut-être mais qui vise principalement un jeune public. Harry Potter à l’École des Sorciers pose les bases de la série, J.K Rowling pose les bases de l'univers, présente les personnages, tels l'intrigant Dumbledore, la sévère McGonagall, la famille Weasley (tous plus attachants les uns que les autres), le sympathique et maladroit Neville, le sinistre professeur Rogue... Personnages secondaires, certes, mais personnages essentiels et captivants !
A travers ces protagonistes, J.K Rowling en profite pour faire passer un message essentiel : le courage, la loyauté, la solidarité sont des qualités peu faciles à trouver et rarement récompensés à leur juste valeur, mais valent mieux que l'avidité ou la volonté d'écraser son prochain ! Dans un monde parfois dangereux et sombre qui ressemble beaucoup au nôtre, où les méchants ne sont pas toujours ceux qu'on croit, et ceux qui sont dangereux le sont vraiment, par ignorance, cupidité, ou envie...
Après Harry Potter à l’École des Sorciers, on a envie d'ouvrir le second tome aussitôt ! Tout y est : un personnage principal qui a vécu des événements plus que difficiles, mais qui vivra de belles heures dans un château où la magie règne, avec ses amis et autres personnages remarquables, des pouvoirs, des méchants, une école où je rêve d'aller faire mes études... Harry Potter est du bonheur en livre !
Connu mondialement, cette saga est peut-être rabâchée pour tout le monde, mais elle vaut le coup d'être lue !





Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l’École des Sorciers
Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des Secrets
Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban
Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de Feu
Harry Potter, Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de sang-mêlé
Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la Mort

 

 

Logo Livraddict