Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2014

The Mortal Instruments, Tome 2, de Cassandra Clare

the mortal instruments,cassandra clare,tome 2,fantastique,jeunesse

The Mortal Instruments, Tome 2
La Cité des Cendres

Cassandra Clare



Le monde obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York.
Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut: Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.
Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...



Attention, cette chronique peut avoir des SPOILERS pour ceux qui n'ont pas lu le premier tome ou le résumé des livres suivants !

Après les événements de La Cité des Ténèbres, Clary ne demandait qu'un peu de temps pour s'habituer au chamboulement de son univers, pour tenter de comprendre ce qui arrive à sa mère, et mettre en ordre ses sentiments pour Jace et Simon.
Mais le monde des créatures surnaturelles va être très agité lors du meurtre d'un jeune loup-garou, suivi de près par d'autres meurtres. Les chasseurs d'ombre vont devoir gérer ces meurtres, mais aussi le retour de Valentin, qui va préparer sa revanche.
La série The Mortal Instruments n'est pas un coup de cœur, mais une série que j'ai pris grand plaisir à découvrir et à suivre. Ce deuxième tome suit les traces du premier, avec une intrigue simple mais intéressante, des personnages bien faits dans l'ensemble. Jace reste fidèle à lui-même : arrogant, mais craquant. Surtout que l'on va voir une faille dans son amure, surtout lors de l'arrivée des Lightwood, les parents d'Alec et Isabelle. Maryse Lightwood, alors qu'elle a pratiquement élevée Jace, va se méfier du jeune homme, le croyant à la solde de Valentin. Profondément atteint, le jeune homme va se renfermer sur lui-même et devenir plus cassant avec son entourage, notamment avec Clary. Sinon, on voit une Clary plus mûre, plus décidée, mais qui a quand même ses failles, notamment par rapport à la situation concernant sa mère, le fait de se retrouver avec un père, de devoir gérer le fait que Jace est son frère et qu'elle est attirée par lui... Simon ne va pas simplifier les choses, surtout qu'il a bien changé depuis son séjour dans l'antre des vampires.
Cassandra Clare a su faire un deuxième tome intéressant et attrayant, qui a su m'emporter et me donner envie de lire la suite ! On en apprend davantage sur les personnes, qui sont beaucoup plus approfondis, et surtout on en sait davantage sur le monde des chasseurs d'ombres et des créatures obscures. La Cité des Cendres approfondit ce monde et ses personnages, je ne me suis pas ennuyée un instant. Le fait de pouvoir retrouver les personnages là où on les avait laissés, d'en connaître plus, de découvrir certains secrets et d'avoir davantage de caractéristiques de ce monde particulier (comme l'apparition d'une Inquisitrice de l'Enclave), donne plus de saveur à cette suite de The Mortal Instrument.
Donc, vous l'aurez compris, j'ai apprécié ce tome et j'ai très envie de me plonger dans la suite !
 
 
 
 
The Mortal Instruments, Tome 1 : La Cité des Ténèbres
The Mortal Instruments, Tome 2 : La Cité des Cendres
The Mortal Instruments, Tome 3 : La Cité de Verre
The Mortal Instruments, Tome 4 : La Cité des Anges Déchus
 
 
 
 
Logo Livraddict

31/03/2014

La légion de la Colombe Noire, Tome 1, de Kami Garcia

la légion de la colombe noire,kami garcia,tome 1,fantastique,jeunesse

La légion de la Colombe Noire

Kami Garcia


La vie entière de Kennedy Waters change lorsqu'elle trouve sa mère morte et découvre qu'elle est membre d'une société secrète formée il y a deux cents ans dans le but de protéger le monde d'un puissant démon déterminé à trouver un moyen de sortir de sa dimension pour intégrer la nôtre, ainsi que des dangereux esprits qu'il contrôle.

JE N'AI JAMAIS CRU AUX FANTÔMES.
JUSQU'À CE QUE L'UN D'EUX ESSAYE DE ME TUER.



Je connaissais Kami Garcia seulement par La Chronique des Enchanteurs, qu'elle a co-écrite avec Margaret Stohl, et dont j'ai seulement lu le premier tome : 16 lunes.
Dans ce premier tome, on découvre Kennedy, une jeune fille apparemment ordinaire. Jusqu'à la mort brutale de sa mère, où elle découvre à la fois son corps, mais aussi l'existence du monde surnaturelle et de personnes faisant partie de la Légion, chargée de détruire les esprits malveillants. On ajoute à tout ça que non seulement Kennedy doit gérer tout ça, mais aussi rentrer dans la ligue pour prendre la place de sa mère. Les autres membres de la Légion (Jared et Lukas qui sont jumeaux, Alara, Priest), ont tous été élevés dans les connaissances de cet univers et de ses règles.
Donc, forcément, Kennedy va se retrouver un peu comme la cinquième roue du carrosse, à tout devoir apprendre, à mettre les autres en danger ainsi qu'elle-même, se sentir exclue et toujours se demander lorsqu'elle fera enfin partie du groupe, pourquoi sa mère ne l'a jamais informé de l'existence de ce monde surnaturel et pourquoi son père les a abandonnait.
Dès le début, je partais avec l'espoir de passer un bon moment avec La légion de la Colombe Noire. Sans avoir détesté, disons que j'ai été un peu déçue... L'histoire est vue et revue (une fille qui ignore tout d'un autre monde, les héros qui arrivent pour la sauver in extremis d'un danger mortel, une héroïne qui se sent à la fois gauche et empoté, spécialement lorsqu'elle se retrouve face à face avec une super bombasse top guerrière...), il y a forcément un triangle amoureux, et forcément toujours un qui va dire : « J'ai fait des trucs moches dans ma vie, je ne veux pas qu'il t'arrive malheur, et ça serait mieux qu'on ne se voit plus, et je ne vaux pas mon frère, et bla-bla-bla... » Les personnages sont assez caricaturaux, je trouve... Kennedy est très sympathique, mais je n'ai pas ressentie forcément toujours d'empathie à son propos, malgré son histoire. Alara et Priest sont respectivement la super guerrière pas si méchante que ça finalement, et le petit génie très doué pour inventer des armes. Les jumeaux me font énormément penser à Sam et Dean de la série TV Supernatural, avec une relations à la fois très tendue et très proche, ainsi que par le fait de chasser les mauvais esprits.
Le point qui change agréablement est d'avoir affaire à une mythologie qui présente des esprits, des fantômes et autres esprits frappeurs, ce qui change des mythologies que l'on rencontre habituellement. Mais c'est bien le seul point vraiment positif que j'ai trouvé, je pense ! Car même si je suis restée accrocher jusqu'à la fin de l'histoire, je ne pense pas relire un jour ce premier tome, et je ne sais même pas si je continuerai la série. En tout cas, je ne l'achèterai pas, c'est sûr ! Mais j'ai quand même fini le livre rapidement, je suis restée dedans jusqu'à la fin, ce qui prouve que ce livre n'est pas mauvais ou ne m'a pas laissé indifférente. Une idée de départ sympathique, mais qui aurait pu être beaucoup mieux traité et surtout beaucoup plus approfondi. Alors, qui sait, peut-être que le tome 2 relèvera le niveau ?
Sinon, si vous voulez lire une série jeunesse, avec une héroïne qui découvre un monde tout à fait différent de celui qu'elle croyait, avec des esprits, un poil de romance, je vous conseille davantage Pouvoirs Obscurs, de Kelley Armstrong, qui m'a vraiment emballé !
Bonne lecture quand même, et j'espère que cette série vous plaira davantage qu'à moi !
 
 
 
Logo Livraddict

21/03/2014

A pile ou face, de Samantha Bailly

a pile ou face,samantha bailly,contemporain,fantastique,jeunesse

A pile ou face

Samantha Bailly



Emma n'en croit pas ses yeux quand elle reçoit un mail de son frère Maxime.
Impossible ! Absolument impossible !
Les images du passé s'impriment sur sa rétine. La voiture de Maxime. L'accident. Les secours qui évacuent son corps sans vie.
Emma s'éloigne de l'ordinateur. S'approche à nouveau. Ses doigts tremblent. Une pression de l'index.
Le message s'ouvre...
Et si soudain, vous pouviez prévoir l'avenir ?



Après mon coup de cœur pour le diptyque d'Oraisons, je me suis plongée dans les romans suivants de Samantha Bailly, comme Ce qui nous lie ou Lignes de Vie. Alors, j'étais très curieuse de lire A pile ou face !
Emma est une jeune fille tout à fait normale, encore en train de se chercher et d'essayer de surmonter la peine dû au décès de son frère, Maxime, mort dans un accident de voiture. Elle tente de vivre le plus normalement et de retrouver goût au quotidien. Jusqu'au jour où elle reçoit un message de Maxime. Cela va l'entraîner dans une affaire qui dépassait de loin tout ce qu'elle pouvait imaginer.
Le mail de son frère va lui envoyer un lien d'un livre numérique qui pourrait prévoir l'avenir grâce à une science divinatoire chinoise datant de centaines d'années : c'est le Yi King. Dans le même temps, elle va découvrir une association mystérieuse très intéressée par les sciences occultes, et en parallèle, une fille de sa classe va disparaître. Est-ce que les deux affaires sont connectées ? Emma va très vite se lancer dans une enquête pour tenter de découvrir la vérité sur son frère, sur le Yi King et l'association.
Samantha Bailly a fait d'A pile ou face un roman intéressant, mais qui n'atteint pas l'intensité d'Oraisons ou Lignes de Vie. C'est un roman plus court, moins abouti, qui aurait mérité d'être plus approfondi et plus long.
Tel qu'il est, ce roman s'est révélé une petite lecture intéressante, facile à lire et je ne m'y suis pas ennuyée, ce qui est le principal. Au fur et à mesure, on se plonge dans une enquête, à la fois pour découvrir la vérité sur la mort de Maxime, sur l'enlèvement de la jeune fille... Le côté thriller est servi par un côté aussi fantastique, avec l'apparition de ce livre qui a apparemment le pouvoir de prédire l'avenir. Affabulation ou science exacte ?
A pile ou face est un livre à l'intrigue peu développé, très accessible, qui plaira surtout à de jeunes ados, je pense. Ce n'est pas le roman de Samantha Bailly que je retiendrais le plus, mais qui m'a fait passer un bon moment dans l'ensemble, c'est tout ce que je demande ! Les personnages sont intéressants également dans l'ensemble, j'ai bien aimé Emma, une adolescente à laquelle on peut facilement s'identifier. J'aurais été curieuse d'en apprendre davantage sur Maxime et découvrir davantage sa vie passée et ses motivations.
Mais en tout cas, j'attends avec beaucoup d'impatience le prochain livre de Samantha Bailly dans l'univers d'Oraisons, spécialement pour retrouver le personnage de Sonax !
 
 
Logo Livraddict

06/03/2014

The Mortal Instruments, Tome 1, de Cassandra Clare

 the mortal instruments,cassandra clare,tome 1,fantastique,jeunesse

The Mortal Instruments, Tome 1
La Cité des Ténèbres


Cassandra Clare




Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup !
Mais le pire reste à venir... Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.
Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.



Après vu le film et entendu énormément parler de cette série, j'étais très curieuse de la commencer.
Clary Fray est une jeune fille ordinaire de 15 ans. Jusqu'au jour où elle sort en boîte de nuit avec Simon, son meilleur ami. Là, elle découvre Jace et ses amis tuer ce qu'ils prétendent être un démon. Eux-mêmes se qualifient de Chasseurs d'Ombres, et la jeune fille est la seule à les voir. Tout ça n'est rien lorsqu'un beau jour sa mère disparait après une bagarre.
Aidé par Jace, Alec et Isabelle, les Chasseurs d'Ombres, Clay va se plonger brusquement dans un monde qu'elle doit connaître le plus vite possible. Elle va découvrir les différentes créatures obscures, c'est-à-dire les loups-garous, les vampires, les fées, les sorciers, les démons...
La Cité des Ténèbres nous plonge directement dans le milieu des Chasseurs d'Ombres et un monde inconnu des humains normaux. Cassandra Clare nous plonge dans l'histoire dès les premières pages avec ce meurtre où la victime disparait sans laisser de trace. On va très vite découvrir les premières créatures surnaturelles, qui ne sont pas tellement originales mais plutôt bien présentés. Il y a des conflits, des dissensions, un homme qui pense que sa vision du monde est la seule à être valable et qu'elle doit être la seule... L'auteure, sans révolutionner les codes du genre, a fait de ce premier tome de The Mortal Instrument un livre très sympathique à lire et dans lequel je n'ai pas vu le temps passer.
C'est un livre qui bouge énormément, on commence directement avec un meurtre, avec la disparition de Jocelyn, la mère de Clary, avec toutes les recherches pour la retrouver, les découvertes de Clary et les différents personnages que l'on croise. Clary est une jeune fille plutôt statique dans ce premier tome, elle est quasiment tout le temps submergé par les événements et prend peu part aux événements. J'espère qu'elle se réveillera un peu plus dans la suite ! C'est un personnage un peu effacée, mais qui m'a l'air quand même très sympathique. A voit dans la suite. Pour ce qui est de Jace, c'est bien évidemment, le beau, le talentueux, le charismatique Chasseur d'Ombres. Ta-daaaam ! Mais sérieusement, il est souvent tête brûlée, adore la bagarre et fonce dans le tas. Il aime ses amis et ferait tout pour les protéger. Toujours sarcastique, il aime bien énerver son entourage. Un personnage que j'aime beaucoup pour le moment. Pour les autres, ils restent des personnages secondaires, mais quand même bien présents. Simon est le parfait second rôle, j'espère qu'il s'étoffera davantage dans la suite. J'ai beaucoup aimé Luke, qui a une histoire très intéressante, ainsi qu'Alec, que j'ai trouvé touchant. J'espère aussi en apprendre davantage sur Valentin dans la suite de la saga, car on le voit finalement assez peu, malheureusement. Un personnage qui a du potentiel ! Dans l'ensemble des personnages plutôt bien décrits, même si la plupart demandent à être davantage approfondis.
Une bonne palette de personnages, avec une intrigue peu compliquée mais intéressante à suivre et bien menée. J'ai beaucoup aimé ce premier tome de The Mortal Instrument dans l'ensemble et j'espère que la suite sera aussi agréable à lire ! Cassandra Clare a réussi à écrire une saga qui ne ressemble ni à Twilight, ni à Hunger Games ou tout autres séries connues. Certes, on peut retrouver des éléments semblables, évidemment, tout en faisant une histoire bien à elle et fraîche. C'est-à-dire qu'elle n'a pas pompé ses idées ailleurs et qu'on sent bien sa patte personnelle.
Ce n'est pas la série la plus innovante, la mieux écrite, mais La Cité des Ténèbres m'a fait passer un excellent moment, c'est un livre qui se lit très vite et qui détend bien. Tout ce dont on a besoin, parfois !




The Mortal Instruments, Tome 1 : La Cité des Ténèbres
The Mortal Instruments, Tome 2 : La Cité des Cendres
The Mortal Instruments, Tome 3 : La Cité de Verre
The Mortal Instruments, Tome 4 : La Cité des Anges Déchus
 
 
 
 
Logo Livraddict

23/02/2014

Les faucheurs sont les anges, d'Alden Bell

les faucheurs sont les anges,alden bell,fantastique,challenge,livra'deux pour pal'addict

Les faucheurs sont les anges

Alden Bell



Depuis vingt-cinq ans, la civilisation se réduit à de pauvres enclaves qui s'efforcent d'endiguer des flots de morts-vivants.
Une jeune fille nommée Temple sillonne ces paysages d'une Amérique dévastée lors d'une errance solitaire qui lui permet de faire taire ses démons intérieurs. Elle n'a pas souvenir du monde avant l'arrivée des zombies, mais se rappelle le vieil homme qui les avait recueillis, son jeune frère et elle ; un cadet dont elle a eu la charge jusqu'à la tragédie qui l'a poussée à aller de l'avant, en quête de rédemption.
Un voyage initiatique d'îlot préservé en îlot préservé, à travers un Sud ravagé en proie à la sauvagerie, au cours duquel Temple devra décider où fonder un foyer et trouver le salut qu'elle cherche désespérément.



Les faucheurs sont les anges a été lu dans le cadre du challenge Livra'deux pour Pal-Addict que je fais avec Zina.
Ce livre a atterrit dans ma PAL lors de sa sortie en poche, la couverture m'avait frappé et je l'avais trouvé vraiment magnifique. Ensuite, pour ce qui est du résumé, il me paraissait encore plus alléchant ! La civilisation telle que nous la connaissons a totalement disparue, pour laisser place à des survivants, occupés à ne pas disparaître face aux morts-vivants qui peuplent désormais la Terre.
L'univers des zombies m'est très peu connu. Le seul livre que j'ai lu est Vivants, un gros coup deles faucheurs sont les anges,alden bell,fantastique,challenge,livra'deux pour pal'addict cœur, et les seuls films sont les Resident Evil. Autant dire que ce n'est pas l'univers que je connais le mieux ! Alors, la très belle couverture, des avis très positifs que j'avais entendu et un résumé plus que tentant, il ne m'en fallait pas plus !
Temple, une jeune fille, a toujours connu ce monde dévasté. Elle l'a parcouru, d'abord avec un homme qui l'avait recueillie avec son frère, puis seule. Elle va cheminer seule sur les routes, faisant un bout de chemin de temps à autre avec des personnes croisant au hasard de ses pérégrinations. Elle va aller de l'avant, toujours plus loin, en espérant toucher au but de sa quête.
Au tout début, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman, notamment à cause de l'absence de ponctuation pour indiquer les dialogues. Mais c'est vraiment la seule chose qui m'a gêné, et ça a disparu au bout d'une vingtaine de pages. Après, c'est parti tout seul et j'ai adorée ! Les faucheurs sont les anges est un très bon moment de lecture, je l'ai dévorée en moins de temps qu'il faut pour le dire. Temple est une jeune fille très intéressante, on ne peut que l'aimer. Elle fait tout ce qu'elle peut pour survivre, elle s'imagine être un monstre, au même titre que les zombies, alors qu'elle n'est qu'une survivante à la recherche de rédemption, d'explication sur le monde. Elle est toujours capable de ressentir, elle s'émerveille devant la beauté du monde... Vraiment un personnage très touchant et qui fait beaucoup à l'attrait de ce récit ! Son regard apporte vraiment une vision différente de ce monde en ruine et très différent de celui que nous connaissons. Temple n'est pas très intéressé par des relations avec d'autres personnes, mais par contre elle prend un immense plaisir à contempler les choses et le monde qui l'entoure.
Un livre très dur par moment, mais qui se lit très vite, avec beaucoup d'intérêt. Un monde très bien décrit, avec une héroïne touchante et captivante. J'ai souvent entendu comparer Les faucheurs sont les anges à Into the wild ou La route. Pour Into the wild, je ne peux pas me prononcer, étant donné que j'ai vu seulement le film. Pour ce qui est de La route, il y a ce côté fin du monde, survivants... Mais La route est plus désespérant, je dirais, j'ai eu davantage la boule dans le ventre au cours de ma lecture.
Donc, vous pouvez tenter si ce sont des lectures qui vont ont intéressé ! Les faucheurs sont les anges est un livre excellent, je ne peux que vous le recommander !
 
 
Logo Livraddict