Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2014

Après la fin, de Barbara Abel

Après la fin.JPG

Après la fin

Barbara Abel



Tiphaine et Sylvain vivent ensemble depuis presque 20 ans. Ils ont connu des moments merveilleux et ont surmonté main dans la main des épreuves difficiles. Comme tant d'autres époux... Aujourd'hui leur couple bat de l'aile et élever Milo, leur fils de 15 ans, n'est pas une partie de plaisir. Une situation qui pourrait être très classique...
Si Milo n'était pas leur fils adoptif. Si Milo n'était pas le fils de leur ancien voisin David qui s'est suicidé dans sa propre maison. Si Milo n'était pas le meilleur ami de Maxime, leur fils, décédé brutalement à l'âge de 7 ans. Si Milo n'avait pas hérité de la maison de son père dans laquelle vit désormais la nouvelle famille recomposée. Et si une nouvelle voisine n'était pas venue s'installer précisément dans leur ancienne maison, de l'autre côté de la haie, avec un petit garçon de 7 ans...
Que deviennent Tiphaine, Sylvain et Milo, ces trois personnages qui ont vécu l'horreur et qui ont inconsciemment choisi de s'imposer l'enfer quotidien en restant dans une maison qui a abrité tant de drames ? Et juste à côté d'une autre maison qui, dès qu'ils en rouvriront la porte, laissera ressortir tous les fantômes du passé ?



Après avoir lu Derrière la haine, j'étais très curieuse de savoir ce que Barbara Abel allait concocter à ses personnages. Le Salon du Livre de Paris a été l'occasion parfaite pour céder honteusement à la tentation !
Dans Après la fin, nous retrouvons Tiphaine, Sylvain et Milo huit après les terribles événements narrés dans Derrière la haine. Les événements commis par Tiphaine et Sylvain leur ont permis de récupérer la garde de Milo après la mort brutale de ses parents. Le couple espère que tout va s'effacer et qu'ils vont de nouveau vivre une vie heureuse et calme. Mais le passé ne s'efface pas comme ça, au contraire ! Le couple va être profondément miné, et leur vie déjà branlante ne fait que s'effondrer davantage. Ils vont avoir du mal à vivre ensemble, l'incompréhension et la distance s'installe de plus en plus, aggravé par le retrait et l'attitude de Milo, devenu un adolescent mal dans sa peau (on le serait à moins !).
Mais la personne qui descend de plus en plus vers les enfers est Tiphaine, qui voit son mental vaciller encore davantage lors de l'installation d'une femme, Nora, juste à côté de chez eux. Elle est en plein divorce et vient s'installer avec sa fille de 13 ans, Inès, et son fils de 8 ans, Nassim, qui va faire remonter encore davantage la folie de Tiphaine à la surface.
Personne ne s'est remis des dernières années : Milo se renferme de plus en plus, il a peur d'aimer et de voir les gens mourir, Sylvain sombre dans les remords et les regrets... Mais c'est Tiphaine qui est véritablement endommagé et qui ne fait que plonger inexorablement. La dissolution de son couple, le fait de ne pas arriver à se connecter avec Milo la mine profondément. Le coup fatal va être l'arrivée de leurs nouveaux voisins, et particulièrement la présence de Nassim, qui a le même âge que son fils lorsqu'il est mort.
Après la fin met en branle une nouvelle machination et montre une nouvelle facette de la folie qui s'est emparé des deux maisons. Car on dirait vraiment qu'une atmosphère empoisonnée infecte les personnes qui y habitent, que ce soit les nouveaux couples ou les anciens, personne n'y échappe. Toute l'histoire se passe en huit clos, entre les deux maisons, dans une ambiance très noire et tendue. On n'en ressort pas intact, tant l'histoire est à la fois prenante, intéressante, mais qui fait surtout ressentir un vrai malaise devant la noirceur de certaines situations.
Barbara Abel réutilise certaines techniques déjà utilisé pour Derrière la haine, mais a su faire de Après la fin un livre qui prend tout autant aux tripes mais pour des raisons différentes. C'est un roman que je n'ai pas lâché jusqu'à la fin, une fin vraiment...
Un thriller à lire !
 
 
 
Derrière la haine
Après la fin
 
 
 
Logo Livraddict

06/11/2013

Derrière la haine, de Barbara Abel

derrière la haine,barbara abel,policier

Derrière la haine

 

Barbara Abel




D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu'au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...


Barbara Abel est une auteure que je souhaitais découvrir depuis un moment, surtout lorsque j'ai su qu'elle avait rejoint la Ligue de l'Imaginaire. Mais j'étais également très tentée par le résumé, très intrigant.
Deux couples : Tiphaine et Sylvain, ainsi que Laetitia et David. Les maisons des deux couples sont juste séparées par une haie. Ils étaient d'abord voisins, puis sont devenus amis. Ils se sont encore davantage rapprochées lorsque ils ont eu chacun un fils, Milo et Maxime, qui sont devenus pratiquement des frères. Entre passages éclairs les uns chez les autres, les dîners, les discussions, la vie s'écoule sans heurt. Jusqu'à l'horrible événement.
Un événement qui va déclencher une spirale de haine, de violence et de paranoïa. L'harmonie est peut-être brisée, mais qu'en est-il de la relation qui unit les deux couples ? Est-elle encore capable de générer des bons sentiments, ou est-elle pourrie par la défiance et la crainte ?
Derrière la haine nous fait lentement sombrer dans la paranoïa. Une atmosphère tendue, avec des motivations parfois troubles, des situations explosives et des personnages au bord de la crise de nerf. Barbara Abel a écrit ici une histoire très simple, mais diablement efficace et entraînante ! J'ai dévoré chaque page avec avidité, dans l'attente de la révélation finale, juste époustouflante. J'ai poussé un grand « Aaaah » aux dernières lignes, car il fallait quand même oser faire tout ça, et entraîner l'histoire aussi loin !
Une histoire fluide et très prenante, des personnages qui nous entraînent dans leur monde et leur tête, une fin qui donne plus qu'envie de lire la suite... Qu'attendez-vous pour commencer Derrière la haine ? Je suis très contente d'avoir enfin découvert Barbara Abel, et je ne compte pas en rester là !
(En outre, vous pourrez la rencontrer, ainsi que d'autres membres de la Ligue de l'Imaginaire le 16 novembre 2013, à Paris.)




L'amitié est une force dont nul ne peut prétendre pouvoir se passer.
On a besoin d'amis, comme on a besoin de manger, de boire ou de dormir.
L'amitié, c'est un peu la nourriture de l'âme :
elle ravitaille le cœur, elle sustente l'esprit, elle nous comble de joie, d'espoir et de paix.
Elle est la richesse d'une vie.
 
 
 
 
Derrière la haine
Après la fin
 
 
 
Logo Livraddict
 

20/10/2013

Rencontre avec la LDI

dédicace,rencontre,événement littéraire,barbara abel,Éric giacometti,jacques ravenne,david s. khara,henri lœvenbruck,laurent scalese,erik wietzel

La LDI, qu'est-ce qu'est ? Rien de moins que la Ligue de l'Imaginaire, un collectif d'écrivains français.

Dix auteurs font partie de cette Ligue : Patrick Bauwen, Maxime Chattam, Olivier Descosse, Éric Giacometti, Jacques Ravenne, Henri Lœvenbruck, Laurent Scalese, Franck Thilliez, Bernard Werber, Erik Wietzel, David S. Khara et Barbara Abel.

Vous pourrez en retrouver certains d'entre eux le samedi 16 novembre 2013, à Paris !
Une rencontre avec Barbara Abel, Éric Giacometti, Jacques Ravenne, David S. Khara, Henri Lœvenbruck, Laurent Scalese et Erik Wietzel.

 

Samedi 16 novembre 2013
15h00 – 17h00

Le Comptoir des Mots
239 rue des Pyrénées
75020 Paris

29/09/2012

Journée Spécial Polar

rencontre,dédicace,evénement littéraire,claire favan,barbara abel,alexis aubenque,gilles caillot,laurent guillaume

Le samedi 27 octobre 2012 à la Fnac de Rosny, entre 15h et 18h, venez rencontrer Claire Favan, Barbara Abel, Alexis Aubenque, Gilles Caillot et Laurent Guillaume pour une séance rencontre et dédicace exceptionnelle autour du polar.

Venez nombreux !