Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2013

Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami

kafka sur le rivage,haruki murakami,contemporain,fantastique

Kafka sur le rivage

 

Haruki Murakami




Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui.
Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse.
Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus et un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et bien d'autres choses encore.
Avant de voir leur destin converger inexorablement et de découvrir leur propre vérité.



Je poursuis ma découverte de l'œuvre de Haruki Murakami avec Kafka sur le rivage, un titre qui m'attirait depuis longtemps. La couverture m'avait particulièrement tapé dans l'œil et m'avait donné envie de m'intéresser à ce livre.
Kafka Tamura est un jeune homme de quinze ans qui a fui de chez lui pour échapper à son père et aux prédictions qu'il a lancé contre lui. Au cours de son voyage, il va découvrir le monde, mais surtout les personnes qui le compose et va permettre de se connaître.
kafka sur le rivage,haruki murakami,contemporain,fantastiqueDe son côté, Nakata est un vieil homme, dit un peu « simple » mentalement. Ne sachant ni lire ni écrire, il survit grâce à une pension mais surtout grâce à son travail qui consiste à retrouver des chats disparus, aidé par sa capacité à parler aux chats. Il va se retrouver pris dans une histoire à laquelle il ne s'attendait pas, le faisant sortir de son environnement habituel.
Après ma lecture d'1Q84 et de La Ballade de l'Impossible, j'ai retrouvée avec plaisir l'écriture si particulière d'Haruki Murakami. Pour ceux qui ont déjà lu Murakami, vous retrouverez, je pense, la même écriture, un univers presque onirique, une quête d'identité, dans un monde en plein bouleversement.
Tout au long de Kafka sur le rivage, je me suis de nouveau immergée dans cet univers si spécial, j'ai été emportée ! C'est un livre qui nécessite de rester accrocher et concentrer, mais qui faut aborder dans un certain état d'esprit, qui ne correspond peut-être pas à tout le monde ou, du moins, pas tout le temps.
Ce voyage initiatique n'est pas seulement celui de Kafka ou de Nakata, mais aussi celui du lecteur. En lisant Kafka sur le rivage, j'ai été prise par l'histoire, tout au long de ma lecture, je me suis laissé bercer par la poésie et la musique particulière de Haruki Murakami, qui a suscité une nouvelle fois questions, interrogations, que ce soit sur le monde ou sur moi.
Bref, encore une lecture captivante, particulière et très entraînante.




Le jour de mes quinze ans,
je ferai une fugue, je voyagerai jusqu'à une ville inconnue et lointaine,
et trouverai refuge dans une petite bibliothèque.



La bibliothèque était ma seconde maison.
Ou plutôt, le seul endroit où je me sentais vraiment chez moi.



- Les souvenirs, c'est quelque chose qui vous réchauffe de l'intérieur.
Et qui vous déchire violemment le cœur en même temps.
 
 
 
 
 
Logo Livraddict

10/08/2012

1Q84, tome 3, de Haruki Murakami

 1q84,haruki murakami,tome 3,fantastique

1Q84, Tome 3
Octobre-Décembre

Haruki Murakami

Au Japon, d'octobre à décembre 1984.
Aux voix d'Aomamé et de Tengo se joint dans ce troisième volume celle du détective Ushikawa.
Enrôlé par la secte des Précurseurs, Ushikawa se lance aux trousses de la tueuse et de l'écrivain, et lève un à un les voiles sur leur passé.
Sous les deux lunes de 1Q84, un complexe jeu du chat et de la souris se met en place.
Pour Aomamé et Tengo, le temps est désormais compté...

 

Octobre-Décembre clôt la trilogie 1Q84, les romans à succès de Haruki Murakami.
Le tome 2 de 1Q84 s'était achevé par une fin pour le moins ouverte et captivante, ce qui donnait très envie de se plonger dans la suite ! Dans ce dernier volume, nous retrouvons non seulement Tengo et Aomamé, mais également Ushikawa. Ce personnage va, à la demande de la secte dont Aomamé a tué le leader, tenter de retrouver la jeune femme. Aomamé, pour ne pas se retrouver face à cette secte, se cache dans un petit appartement, en attendant de pouvoir s'enfuir. Mais pour pouvoir s'enfuir, elle veut d'abord retrouver Tengo...
Dans les deux premiers tomes d'1Q84, Haruki Murakami a pris le temps de bien planter son intrigue, de présenter son univers parallèle angoissant, où plane l'ombre des deux lunes et où les différences avec notre monde sont dévoilées toutes en subtilités. Le grand talent de l'auteur est de présenter l'illogique avec logique, et qui présente l'inadmissible avec brio !
Octobre-Décembre boucle le récit : les bases sont posées, l'action est plus concentrée autour des personnages, le rythme est de plus en plus rapide... Les deux héros ont évolués : Aomamé doit prendre patience, se cacher, ce qui ne convient pas à son caractère, elle évolue donc, ainsi que par rapport au fait qu'elle doive maintenant protéger d'autres personnes. Tengo prend davantage sa vie en main, il est moins passif et plus concerné par les événements.
Je me suis laissée prendre par l'écriture toujours aussi inimitable d'Haruki Murakami, qui a fait d'un sujet difficile à aborder une œuvre majeure dans le paysage de la littérature !




L'espoir est le combustible que les hommes brûlent pour pouvoir vivre. Impossible de vivre sans espoir. Mais c'est comme une pièce qu'on jette en l'air. Pile ? Face ? On le saura quand elle sera retombée, pas avant.




1Q84, Tome 1 : Avril-Juin
1Q84, Tome 2 : Juillet-Septembre
1Q84, Tome 3 : Octobre-Décembre
 
 
 
Logo Livraddict

07/06/2012

La ballade de l'impossible, de Haruki Murakami

 La ballade de l'impossible.jpg

La ballade de l'impossible

Haruki Murakami

 

u cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles : "Norwegian Wood".
Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans. Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux. Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi.
Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît...
Hommage aux amours enfuies, La Ballade de l'impossible est un magnifique roman aux résonances autobiographiques, d'une tendresse et d'une intensité érotique saisissantes.

 

Après avoir lu les deux premiers tomes de 1Q84, j'ai eu envie de me plonger dans les premiers livres de Haruki Murakami. J'ai donc décidée de me plonger dans un de ses premiers romans : La Ballade de l'Impossible.
La Ballade de l'Impossible est différent de 1Q84, car il n'y a plus de trace de fantastique, mais décrit une histoire, celle des premiers amours, et des relations amoureuses en général. Ces différents récits de Haruki Murakami gardent cependant une écriture commune, qui m'a fait me sentir aussitôt à l'aise dans le roman.
Le protagoniste, Watanabe, est étudiant à Tokyo. Personne assez renfermée, il n'a qu'un véritable ami, Kizuki, qui s'est suicidé. Quelque temps après, il va retrouver par hasard Naoko, la petite amie de Kizuki. Contre toute attente, les deux adolescents vont entamer une relation, qui sera pour le moins étrange...
Watanabe a beau être tombée amoureux de la jeune fille, celle-ci peine à avoir une véritable relation. Pour tenter de guérir et de se rétablir, Naoko décide d'aller dans un centre spécial, situé en montagne, pour tenter de trouver un peu de paix. Entre eux deux va se développer une relation très profonde, mais qui n'arrive pas à s'épanouir pleinement.
Entre-temps, à l'université, Watanabe va rencontrer une jeune fille, Midori, qui fréquente la même université. Franche, pleine de gaieté, la jeune fille va rapidement se lier d'amitié avec Watanabe, qui verra en elle une de ses meilleures amies.
Roman d'apprentissage et d'amour, La Ballade de l'Impossible vagabonde entre la souffrance, la folie et la mort pour trouver le véritable Amour, qui ne s'obtient qu'avec peine. Haruki Murakami a une écriture toujours aussi envoûtante, offre une histoire d'un héros solitaire traversant un Tokyo peuplée et grouillant, avec des moments d'innocence et de bonheur comme suspendus dans l'air, prêt à éclater. La mort, la solitude, sont omniprésents, donnant un goût amer à l'histoire racontée, mais l'amitié, l'amour et l'ironie parviennent à redonner une bouffée d'air à des personnages trop cabossés et trop fragiles.
Je vous conseille La Ballade de l'Impossible, c'est un moment exceptionnel de lecture !

 

 

 

Logo Livraddict

05/06/2012

1Q84, tome 2, de Haruki Murakami

1Q84, Haruki Murakami, Tome 2, Fantastique

1Q84, Tome 2
Juillet-Septembre

 

Haruki Murakami

 

Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé ç la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?


Après le premier tome de 1Q84, Avril-Juin, Haruki Murakami nous replonge directement dans l'intrigue avec le deuxième tome, Juillet-Septembre.
Le grand point positif (parmi d'autre) est qu'il n'y a pas de coupure entre ces deux tomes, l'action se poursuit directement, sans temps mort. Juillet-Septembre est un livre tout aussi bon que le premier, voir même plus ! L'écriture est toujours aussi parfaite et envoûtante, aucune maladresse de style ou autre, l'équilibre entre l'action et les réflexions...
Quant à l'histoire, on en apprend un peu plus sur cette mystérieuse année 1Q84, sur les Little People, notamment grâce à Fukaéri, mais aussi davantage sur les liens profonds qui unissent Tengo et Aomamé ! J'ai été ravie de la quantité de réponses apportées, mais aussi des questions qui n'en n'ont pas encore, ce qui m'a rendue très impatiente de me plonger dans le troisième tome !
Les personnages d'Aomamé et Tengo sont toujours aussi prenants et attachants. Ils luttent quotidiennement pour survivre, comprendre le monde qui les entoure et jouent perpétuellement au cache-cache l'un avec l'autre ! Juillet-Septembre les voit se rapprocher l'un de l'autre, mais sans parvenir à s'atteindre réellement, ce qui est très irritant, mais aussi très passionnant !
Ce que l'on peut appeler un point négatif c'est que le suspense est introduit jusqu'à la fin du récit, particulièrement intense. Cette fin m'a tellement touchée, interpellée et me donne très très envie de lire ce troisième livre !
Si vous ne connaissez pas encore l'œuvre de Haruki Murakami, je ne peux que vous conseiller vivement sa trilogie 1Q84 !

 

 

1Q84, Tome 1 : Avril-Juin

 

1Q84, Tome 2 : Juillet-Septembre

 

1Q84, tome 3 : Octobre-Décembre

 

Logo Livraddict

03/06/2012

1Q84, tome 1, de Haruki Murakami

 1Q84, Haruki Murakami, Fantastique

1Q84, Tome 1
Avril-Juin

Haruki Murakami

 

Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

 

 

Haruki Murakami est un auteur japonais qui fait beaucoup parler de lui et, dernièrement, grâce à sa trilogie 1Q84. En entendant toutes les excellentes critiques, je m'y suis plongée avec impatience.
Que dire de ce premier tome ? Comme beaucoup de départ dans une série, Avril-Juin sert essentiellement à planter l'action, à présenter les personnages et à mettre en place l'univers, très complexe.
Pour présenter un peu les personnages : le récit se déroule entre le point de vue d'Aomamé et de Tengo. Aomamé est une jeune femme, dure, froide, qui donne des cours de sport, mais qui s'occupe aussi des hommes qui font subir des violences aux femmes. De son côté, Tengo est plus doux, plus rêveur, qui donne des cours de mathématiques et écrit des romans. Ces deux personnages sont liés, se cherchant inconsciemment depuis qu'ils ont été dans la même classe quand ils avaient environ 10 ans.
Leur monde va basculer à un moment bien précis. Pour Aomamé, c'est un jour en se rendant à un travail spécial, qu'elle va remarquer un changement dans l'uniforme d'un policier. Alertée, elle va se renseigner et se rend compte que son monde a légèrement changé, comme s'il avait dévié de sa ligne habituelle. Pour Aomamé, c'est clair, elle n'est plus dans l'année 1984, mais dans l'année 1Q84.
Quant à Tengo, il est appelé par un ami éditeur, qui lui demande de remanier un roman, La Chrysalide de l'air, écrit par une lycéenne de 17 ans pour le moins étonnante. Seulement, la réécriture de cette œuvre entraîne des changements dans la vie jusque-là bien rangée de Tengo... Le récit de la jeune lycéenne fait apparaître les Little People, êtres mystérieux, dont on ne sait s'ils sont réels ou s'ils sont juste issus de l'imagination d'une adolescente. Adolescente reliée, de plus, à une secte pour le moins intrigante et dangereuse !
Pour une première découverte de l'univers de Haruki Murakami, je n'ai pas du tout été déçue ! On retrouve dans 1Q84 la plume reconnaissable des auteurs japonais, mais aussi un univers appartenant à son auteur. Délicat, onirique, merveilleusement bien décrit... Une fois immergée dans son récit, je n'ai pas pu m'arrêter avant de l'avoir fini ! Les personnages sont attachants, je me suis toujours demandée ce qu'il allait leur arriver, comment ils s'en sortiront, quel est vraiment ce nouvel univers de 1Q84... J'ai également beaucoup aimée cette allusion au roman de George Orwell, 1984 !
Haruki Murakami signe là un très grand roman, qu'il faut absolument lire ! Et surtout, avoir en sa possession les tomes 2 et 3 pour ne pas souffrir de l'attente !

 

 

Si vous faites cela, il n'est pas impossible qu'ensuite le paysage vous paraisse un peu différent de celui de tous les jours.
Mais il ne fait pas se laisser abuser par les apparences.
La réalité n'est toujours qu'une.

 

C'est un grand bonheur pour un éditeur de voir un jeune auteur progresser avec le temps.
Un frisson au cœur comme lorsqu'on scrute un ciel dégagé, la nuit,
et que l'on découvre une nouvelle étoile avant tout le monde.

 

 

1Q84, Tome 1 : Avril-Juin

1Q84, Tome 2 : Juillet-Septembre

1Q84, tome 3 : Octobre-Décembre

 

 

Logo Livraddict