Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2013

Le Seigneur des Anneaux, Tome 3, de J.R.R Tolkien

le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 3,fantasy

Le Seigneur des Anneaux, Tome 3
Le Retour du Roi

 

J.R.R Tolkien




Dispersée dans les terres de l'Ouest, la Communauté de l'Anneau affronte les périls de la guerre, tandis que Frodon, accompagné du fidèle Samsagace, poursuit une mission presque désespérée : détruire l'Anneau Unique en le jetant dans les crevasses d'Oradruir, la Montagne du destin.
Mais aux frontières du royaume de Mordor, une mystérieuse créature les épie... pour les perdre ou les sauver ?



Dernier tome de la trilogie de Tolkien. Et je dois dire que Le Retour du Roi clôt avec brio Le Seigneur des Anneaux !
L'épopée se continue de plus belle, avec une communauté toujours aussi dispersée. Pippin et Gandalf arrive dans le royaume du Gondor, avec leur venue à Minas Tirith, qui s'apprête à subir de plein fouet une des plus grandes batailles de ce temps. Les Rohirrim, avec Merry, chevauchent au secours de Minas Tirith. Le siège du Gondor sera terrible, l'armée de Sauron est composée d'innombrables créatures, comme des Orques, des Trolls et autres alliés. De son côté, Aragorn, accompagné de Legolas et de Gimli, chevauche avec hâte dans l'espoir de trouver de nouveaux alliés capable de renverser le cours de la guerre. Et enfin, Frodon et Sam, que l'on a laissé en bien mauvaise situation. La situation repose sur leurs épaules et leur capacité à jeter l'Anneau au feu...
Les allers et retours entre les différents personnages est une technique connue, mais qui marche très bien dans Le Retour du Roi ! Cela permet d'alterner entre différentes situations, différents dangers, et différents points de vue. Une petite précision au sujet des personnages. Enfin, on a le droit à des personnages féminins qui se bougent plus ! Loin de moi l'idée d'accuser J.R.R Tolkien de misogynie, mais les femmes ne sont pas légions dans son œuvre. Mais heureusement qu'il y a, par exemple, Eowyn. Elle ne reste pas cantonnée à son rôle de femme et d'intendante, elle va au-delà, et c'est vraiment très rafraichissant dans ce monde de brutes !
Pour ce qui est des autres personnages, si Aragorn, Gandalf, et leurs compagnons m'intéressent etle seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 3,fantasy m'interpellent toujours autant (mes personnages préférés !), je dois avouer que je me suis sentie un peu plus interpellée par Frodon et Sam dans ce tome, davantage que dans Les Deux Tours. Evidemment, j'attendais la fin avec impatience, savoir si l'Anneau être détruit, et comment, ce qui allait se passer après la guerre de l'Anneau... Je n'ai pas été déçue, Tolkien a écrit vraiment un troisième tome magistral et captivant ! Dans toute la trilogie du Seigneur des Anneaux, Le Retour du Roi est sans doute celui que j'ai préféré, avec La Communauté de l'Anneau. La fin m'a laissé particulièrement satisfaite. Sans entrer dans les détails, j'apprécie que ce ne soit pas le Happy Ending ordinaire.
J'ai ressenti un pincement au cœur, je l'avoue, à la fin. Pas à comme de la manière dont Tolkien l'a racontée, au contraire, mais à l'idée que j'avais fini mon excursion dans la Terre du Milieu, ce que j'avais ressenti à la fin d'Harry Potter également. Heureusement, je relis toujours les livres, ça me permet de réveiller les sensations vivaces éprouvées lors de ma toute première lecture de cette trilogie magique, avec en plus les films, vraiment très réussis.
Pour ce qui des annexes, j'avoue ne pas les lire à chaque fois que je relis Le Seigneur des Anneaux. Mais j'apprécie de les feuilleter de temps à autres, pour me rappeler les dates, la chronologie, mais surtout le destin de certains personnages, qui est très bien décrit et surtout très bienvenue ! J'ai beau apprécier la fin et de voir la vie de certains après l'Anneau, cela a satisfait ma curiosité quant au destin des autres personnages auxquels je m'étais attachée.
Pour finir, je dois dire que Le Seigneur des Anneaux est l'une des meilleures trilogies que j'ai pu lire, et je peux que recommander sa lecture, même si les premiers chapitres sont difficiles !
(Mon précieuuuux !!)
 
 
 
 
Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau
Le Seigneur des Anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours
Le Seigneur des Anneaux, Tome 3 : Le Retour du Roi
 
 
 
 
Logo Livraddict

10/06/2013

Bilbo le Hobbit, de J.R.R Tolkien

bilbo le hobbit,j.r.r tolkien,fantasy

Bilbo le Hobbit

 

J.R.R Tolkien



bilbo le hobbit,j.r.r tolkien,fantasy

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n'aime pas être dérangé quand il est à table.
Mais un jour, sa tranquillité est troublée par la venue d'un magicien nommé Gandalf, et de treize nains barbus qui n'ont qu'une idée en tête : récupérer le trésor de leurs ancêtres, volé par Smaug le dragon sur la Montagne Solitaire.
Suite à un malentendu, Bilbo se retrouve malgré lui entraîné dans cette périlleuse expédition.



Roman de Fantasy, Bilbo le Hobbit est l'un des plus fameux romans de J.R.R Tolkien.
Tolkien va l'écrire tout d'abord pour amuser ses enfants. Le manuscrit inachevé et un peu brouillon va voyager dans sa famille, avant qu'il n'atterrisse chez un éditeur, qui va alors demander à l'auteur de le finir et de le compléter. Parut en 1937, c'est la toute première excursion de Tolkien dans la Terre du Milieu ! Il obtiendra un tel succès qu'il écrira une suite, Le Seigneur des Anneaux.
Bilbo Baggins (première version du nom apparemment, qui a été traduit notamment par Sacquet ou Bessac) est un Hobbit, pas très différent des autres pendant les premières années de sa vie. Il aime le boire et le manger, fumer sa pipe, bref un petit personnage flegmatique qui aime par-dessus sa tranquillité. Il va se retrouver un jour pris dans les filets de l'aventure, lorsque le magicien Gandalf et 13 nains font irruption chez lui, pour lui demander de se joindre à leur quête. Recommandé par Gandalf comme cambrioleur, Bilbo est mis au courant de la mission à effectuer : récupérer le trésor des nains, volé par le dragon Smaug. Après avoir tergiversé, Bilbo va accepter de les accompagner.
bilbo le hobbit,j.r.r tolkien,fantasyAu long de leur route, ils vont rencontrer des trolls et Beorn, aller dans la demeure d'Elrond à Fondcombe et récupérer des trésors, mais aussi croiser des araignées, des aigles, des gobelins et leurs wargs ainsi qu'une étrange créature nommé Gollum et son précieux Anneaux...
Tolkien a été grandement influencé pendant l'écriture de Bilbo le Hobbit et du Seigneur des Anneaux, notamment par Beowulf, par tout ce qui est contes de fées, les histoires des frères Grimm, par les histoires nordiques et germaniques. Des influences, mais Tolkien ne serait pas devenu aussi fameux s'il s'était contenté de simples plagiats. Il a réussi à prendre des éléments d'histoires qui le touchait ou l'intéressait, à s'en inspirer pour faire ses personnages, mais son histoire, son rythme, tout est là grâce à son imagination, à sa maîtrise, il a réussi à faire passer dans Bilbo le Hobbit et sa suite sa magie personnelle.
J'ai lu Bilbo le Hobbit pour la première fois il y a longtemps, à mon début du collège. J'avais eu plus de mal à lire le Seigneur des Anneaux, que j'ai dévoré après avoir vu le premier film. La trilogie est beaucoup plus dense, tandis qu'à la base les aventures de Bilbo sont faites pour amuser et divertir les enfants. Cette première escapade dans la Terre du Milieu m'a préparé à lire la suite et m'a habituer au style de Tolkien. J'ai relu ce livre après cette première découverte, mais c'est avant de voir le film que j'ai décidée de m'y replonger vraiment et avec attention. Décidément, cette relecture m'a fait prendre conscience combien j'aimais J.R.R Tolkien. C'est un de mes écrivains mythiques, spécialement pour ces romans (car je n'ai pas encore tout lu, et peut-être que tout n'est pas aussi « facile » d'accès, apparemment). Bilbo le Hobbit est un pur délice de lecture, j'ai voyagé loin et sans espoir de retour. Paysages magnifiques, créatures fantastiques et captivantes, les pérégrinations du Hobbit sont tout bonnement merveilleuses. Bilbo est un petit personnage sympathique, un peu pantouflard, qui s'est sorti de nombreuses situations grâce à la chance. Mais il a une lucidité, une clairvoyance qui réussit à le faire avancer dans ce monde auquel il n'était pas préparé. Gandalf est toujours le vieux magicien bougon, heureusement qu'il est là pour sortir ses compagnons de la panade ! Quant aux nains, peu de descriptions sont faites sur eux. C'était la volonté de Tolkien, je pense, de ne pas sortir du genre jeunesse et ne pas perdre ses jeunes lecteurs à cause d'un trop grand nombre de personnages. On les différencie au début grâce à la couleur de leur capuchon et à leur instrument de musique, sans aller plus loin pour la plupart d'entre eux. Thorin est un des rares à prendre une réelle consistance et à s'élever hors du groupe. Il est particulièrement marquant (Richard Armitage, sors de cette chronique, bon sang !)bilbo le hobbit,j.r.r tolkien,fantasy grâce au fait qu'il soit très ambivalent et particulièrement bien décrit. Il est un héros positif, mais qui a sa part d'ombre, de la même manière que Boromir (SPOILER), dans la façon de tomber à la fin, de succomber à l'avarice et à sa volonté de garder son trésor. C'est un personnage particulièrement émouvant, cette fêlure le fait paraitre vraiment très humain (ou plutôt nain), avec ses qualités, mais aussi ses défauts. Peut-être un peu orgueilleux, peut-être victime d'avarice, comme beaucoup de nains, mais c'est surtout un personnage fort, et qui sonne très juste tout au long de l'œuvre.
Bilbo le Hobbit est une quête formidable, un goût de liberté et d'aventure. Lire du Tolkien n'est pas forcément évident, à cause d'un style qui peut être abordé assez difficilement, des passages un peu longs... Mais une fois que j'étais plongé dans les aventures, le récit se dévore en un clin d'œil, et quel récit ! Passionnant du début à la fin, j'étais été captivant tout du long. J.R.R Tolkien est décidément un grand magicien, il a réussi à faire de ses œuvres des récits vraiment magistraux ! De plus, Peter Jackson a fait un très bon travail sur son adaptation de la Terre du Milieu, que ce soit avec Le Seigneur des Anneaux ou Bilbo le Hobbit.
Même si je conserve une préférence particulière pour Le Seigneur des Anneaux, Bilbo le Hobbit est une œuvre qui séduira à la fois les petits et les grands, une aventure entraînante pleine de bonne humeur !




La magie n'opère que si l'on veut bien consentir
à se laisser emporter par elle.
 
 
 
 
Logo Livraddict

20/03/2013

Le Seigneur des Anneaux, Tome 2, de J.R.R Tolkien

le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 2,fantasy

Le Seigneur des Anneaux, Tome 2
Les Deux Tours

 

J.R.R Tolkien



Le royaume de Gondor s'arme contre Sauron, le seigneur des ténèbres, qui veut asservir tous les peuples libres, hommes et elfes, nains et Hobbits.
Mais la vaillance des soldats de Minas Tirith ne peut rien contre la puissance maléfique de Mordor.
Un fragile espoir, toutefois, demeure : le Porteur de l'Anneau s'approche de la montagne où brûle le feu du destin, seul capable de détruire l'Anneau Unique et de provoquer la chute de Sauron...



Second volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux.
Les Deux Tours suit son titre et est divisé en deux parties. Dans la première partie, nous retrouvons Merry et Pippin, enlevés par des Uruk-Hai, tandis qu'Aragorn, Legolas et Gimli se lancent à leur poursuite. Mais lorsque les Uruk vont être massacrés par des cavaliers du Rohan, les deux Hobbits se réfugient dans la forêt de Fangorn, où ils vont faire une rencontre à laquelle ils ne s'attendaient pas : un Ent, appelé Sylvebarbe. Et pendant ce temps, les trois compagnons découvrent que Gandalf est toujours en vie, renvoyé dans la Terre du Milieu, désormais appelé le Magicien Blanc.
le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 2,fantasyAvec Gandalf, Aragorn, Legolas et Gimli vont se rendre à Edoras, où le roi Théoden est tombé sous l'emprise de Saroumane. Libéré de son envoûtement, le roi Théoden décide d'emmener son peuple à l'abri dans la forteresse de Fort-le-Cor, où ils sont bientôt assiégés par leurs ennemis.
En parallèle, nous suivons Frodon et Sam depuis qu'ils ont décidés de quitter la Communauté. Dans leur périple, les Hobbits vont trouver un guide pour le moins étrange : Gollum, celui à qui Bilbo a pris l'Anneau...
Après avoir lu et adoré La Communauté de l'Anneau (que j'avais eu du mal à commencer à la toute première lecture), j'ai poursuivi avec plaisir les compagnons dans la suite de leurs aventures. Les Deux Tours est très différent du premier, l'atmosphère est beaucoup plus sombre, la guerre est beaucoup plus présente, notamment à Fort-le-Cor.
De plus, avec l'éclatement de la Communauté et les différents points de vue (Merry et Pippin ; Frodon et Sam ; Gandalf, Aragorn, Legolas, Gimli), le rythme a énormément changé, la narration s'enrichie considérablement et enrichie l'intrigue de départ, avec beaucoup de nouveaux personnages et de lieux. La Communauté fait de nouvelles rencontres, contrairement La Communauté de l'Anneau où elle était très centrée sur elle-même. Dans Les Deux Tours, l'horizon s'élargit, avec les Ents, les Rohirrims, mais aussi Gollum qu'on prend plaisir à connaître davantage, Faramir, le frère de Boromir, où je me suis demandé s'il allait révéler la même faiblesse que son frère ou être plus fort. Les « anciens » personnages ne sont pas en reste. Frodon est de plus en plus tourmenté par le poids de l'Anneau, tandis que Sam devient de plus en plus confiant tout en continuant à prendre soin de Frodon. Le retour de Gandalf en magicien blanc est très bien amené, il se révèle plus puissant, mais tout aussi bougon qu'avant ! Legolas et Gimli deviennent très proches, leurs réparties sont vraiment très amusantes. Aragorn a ses doutes et ses failles, mais prend davantage confiance en lui-même, c'est le personnage le plus craquant du récit !
A chaque relecture, j'apprécie de plus en plus Les Deux Tours et le style de Tolkien. Il alterne parfaitement les descriptions détaillées et les moments d'action. Le Seigneur des Anneaux est une trilogie très bien construite, pleines de batailles, de décors fabuleux, d'humour, de personnages tous plus hauts en couleurs les uns que les autres...
Que du bonheur ! (Surtout que contrairement à La Communauté de l'Anneau, je n'ai pas vu le film avant de lire le roman, ce qui m'a permis d'abord Les Deux Tours avec un œil neuf, sans être influencé par le film de Peter Jackson, qui est quand même très fidèle à l'œuvre je trouve !)
 

le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 2,fantasy

 
Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau
Le Seigneur des Anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours
Le Seigneur des Anneaux, Tome 3 : Le Retour du Roi
 
 
Logo Livraddict

26/12/2012

Le Seigneur des Anneaux, Tome 1, de J.R.R Tolkien

le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 1,fantasy

Le Seigneur des Anneaux, Tome 1
La Communauté de l'Anneau

 

J.R.R Tolkien

Coup de cœur

Dans les vertes prairies de la Comté, les Hobbits, ou Semi-Hommes, vivaient en paix...
jusqu'au jour fatal où l'un d'entre eux, au cours de ses voyages, entra en possession de l'Anneau Unique aux immenses pouvoirs.
Pour le reconquérir, Sauron, le seigneur ténébreux, va déchaîner toutes les forces du Mal...
Frodon, le Porteur de l'Anneau, Gandalf, le magicien, et leurs intrépides compagnons réussiront-ils à écarter la menace qui pèse sur la Terre du Milieu ?



Premier tome de la trilogie à succès de J.R.R Tolkien.
La Terre du Milieu est composée d'une infinie variété de créatures : Hommes, Elfes, Nains, Hobbits...
Dans la Comté, pays des Hobbits – ou Semi-Hommes –, le lecteur rencontre Bilbon Sacquet, et son jeune neveu, Frodon Sacquet. En butte aux commérages, notamment grâce à son apparente immortalité et à aux légendes de ses précédents voyages, Bilbon décide de s'en aller de la Comté, en léguant la majeure partie de ses possessions à Frodon. Et dans cet héritage, y compris un mystérieux anneau d'or, légué sous la pression du magicien Gandalf le Gris.
le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 1,fantasyQuelques années après le départ de Bilbon, le magicien revient, apportant des révélations inquiétantes. Cet anneau n'a rien d'ordinaire, c'est l'Anneau Unique, forgé par Sauron. Maître du Mordor, pays inquiétant, il forge des Anneaux de Pouvoir, espérant contrôler ainsi les Elfes, les Nains et les Hommes. Pour contrôler tous ces anneaux, l'Anneau Unique. Il souhaite désespérément récupérer cet Anneau, afin de restaurer sa force affaiblie et régner sur la Terre du Milieu. Sauron lance ses Nazgûl à la poursuite du nouveau Porteur de l'Anneau : Frodon. Le jeune Hobbit va alors entamer un périple pour tenter de détruire l'Anneau Maléfique. A Fondcombe, ville d'Elrond le Semi-Elfe, la Communauté de l'Anneau va se créer, pour tenter de contrer Sauron et ses alliés, en se rendant au Mordor pour jeter l'Anneau dans le feu. La Communauté est composée de Frodon, le Porteur, de Hobbits (Sam, Merry, Pippin), d'Hommes (Aragorn, Boromir), de l'elfe Legolas, le nain Gimli et du magicien Gandalf. La route est longue, les ennuis nombreux, des ennemis innombrables, mais surtout l'influence de l'Anneau, pesant sur les membres de la Communauté.
J.R.R Tolkien reprend et dépoussière des créatures et mythes, notamment de la mythologie Nordique et des croyances populaires, dans un univers médiéval, avec un brillant succès ! La Communauté de l'Anneau présente un univers merveilleux, qu'il est difficile de quitter. Si j'ai abandonné à ma première lecture (c'est le premier film du Seigneur des Anneaux par le réalisateur Peter Jackson qui m'a fait tomber véritablement dans cette trilogie !), une fois plongé dans l'action et passé outre les premières descriptions, Le Seigneur des Anneaux est une œuvre captivante qui transporte vraiment ! Car il est vrai que J.R.R Tolkien prend vraiment soin de décrire son univers, ce qui peut rebuter la première fois que l'on s'y plonge. Mais passé outre cette écriture particulière, ces descriptions permettent de s'immerger profondément dans le récit.le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,tome 1,fantasy,coup de cœur
Outre une histoire phénoménale, ponctué d'amitié, de trahison, de combat, d'aventures, de créatures en tout genre, de loyauté entre les différents membres de cette communauté, J.R.R Tolkien a réussi à recréer son propre univers sur des bases connues, à le maîtriser et à l'approfondir, notamment en inventant le langage des Elfes. Et surtout, à inventer des personnages qui s'affranchissent des archétypes et réussissent à avoir leur vie propre. La Communauté de l'Anneau permet de faire leur connaissance et de commencer à se familiariser avec leur caractère. Le groupe des Hobbits, d'abord plus porté sur le manger et le boire, vont peu à peu évoluer. Une camaraderie se développe entre Legolas l'elfe et Gimli le nain. Grands-Pas, ou Aragorn, est de plus en plus intéressant (mon personnage préféré !). Gandalf est toujours aussi intéressant en magicien parfois ronchon. Boromir est un Homme vaillant et réserve quelques surprises.
Ce premier tome du Seigneur des Anneaux est vraiment un pur chef d'œuvre de Fantasy, un classique qu'il faut lire au moins une fois ! Je ne me lasse pas de le lire et de relire, tellement J.R.R Tolkien a réussi à créer un univers enchanté et magique !






Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau
Le Seigneur des Anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours
Le Seigneur des Anneaux, Tome 3 : Le Retour du Roi
 
 
 
Logo Livraddict