Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2012

Le Diptyque du Temps, tome 2, de Maxime Chattam

 le diptyque du temps,maxime chattam,tome 2,policier

Le Diptyque du Temps, tome 2
Le Requiem des Abysses

Maxime Chattam

 
Au début des années 1900, la France est en proie à d'étranges phénomènes.
A Paris, les momies disparaissent des musées, les médiums succombent à des morts mystérieuses, et les rumeurs les plus folles courent les cercles occultes. A quelques kilomètres de là, dans les campagnes, une chose sans nom décime des familles entières selon des rites d'une infinie barbarie.
Hanté par ses propres démons, fasciné par le Mal, le romancier Guy de Timée se lance à la poursuite de la créature.
Après Léviatemps, le nouveau thriller de Maxime Chattam nous entraine des brumes du Vexin à celles du Paris ésotérique dans un terrifiant voyage dans le temps et le doute.

 

Deuxième tome du Diptyque du Temps, Le Requiem des Abysses poursuit et achève les aventures de Guy de Timée et de Faustine.
Toujours dans les années 1900, ils se sont retirés dans l'habitation de campagne de Maximilien Hencks, un ami de Guy, dont les connaissances et le soutien ont été précieux lors de l'affaire d'Hubris. Las, les deux amis décident de s'éloigner de la folie de la capitale et de la vie parisienne, espérant oublier les atrocités de l'homme auxquels ils ont été confrontés.
Seulement, le Mal n'est pas disposé à lâcher son emprise sur le romancier, attiré par le chaos, comme un papillon par la lumière, quitte à se brûler les ailes. En effet, la vie à la campagne, dans un petit village tranquille, ne prédisposait pas à la rencontre de l'horreur : un homme décime des familles selon un rite propre et, surtout, d'une cruauté sans nom. Fasciné, Guy va se lancer à la poursuite de cette créature, qui appartient visiblement à la communauté...
En mettant les pieds dans cette nouvelle enquête, Guy ne réalisait pas qu'il allait non seulement risquer sa raison et sa vie, mais aussi celle de Faustine et de ses amis, et surtout, qu'elle allait prendre plus d'ampleur que tout ce qu'il a pu imaginer.
Pour comprendre et élucider ce mystère, Guy va devoir retourner à Paris, agitée par d'étranges événements : disparition de momies, mort mystérieuse des médiums, le foisonnement des rumeurs dans le milieu occulte... Hasard ? Ou bien l'œuvre d'un seul et même individu ?
Cette nouvelle enquête va coûter cher au romancier, l'obligeant une nouvelle fois à courir contre le temps, confronté à un adversaire malin, dangereux et parfait caméléon !
Ce diptyque de Maxime Chattam, et plus particulièrement la conclusion de l'histoire, me laisse une nouvelle fois admirative devant la puissance de l'histoire, de l'intrigue et de l'écriture ! Promené de suspects en suspects, de péripéties en rebondissements, j'avais beau avoir des idées, m'attendre à une certaine fin, je reste sans voix devant une nouvelle démonstration du talent de l'auteur ! Je me suis plongée dans Le Requiem des Abysses, où je retrouve des éléments de la Trilogie du Mal, livres phares de la biographie de Maxime Chattam. Je me suis promenée aux côtés de Guy et Faustine, que ce soit dans le Vexin français ou Paris, en m'immergeant à 100% dans le récit.
Alors, chapeau bas, Monsieur Chattam !

 

 

Se pouvait-il qu'une œuvre dépasse la personnalité d'un individu ? Au point de l'asservir, de lui faire nier son humanité, pour n'être qu'un vecteur, un instrument pour propager une idée ? Les grands courants de pensées venaient-ils ainsi au monde ? Les idées comme une énergie propre, capable de subjuguer des êtres pour les commander, pour qu'ils les concrétisent, qu'ils les répandent ? Les idées, la matière philosophique, la pensée comme une entité extérieure animant les hommes comme des pantins, était-ce insensé ?

 

 

Le Diptyque du Temps, Tome 1 : Léviatemps
Le Diptyque du Temps, Tome 2 : Le Requiem des Abysses
 
 
 
Logo Livraddict

 

26/07/2012

Le Diptyque du Temps, tome 1, de Maxime Chattam

 le diptyque du temps,maxime chattam,tome 1,policier

Le Diptyque du Temps, tome 1
Léviatemps

Maxime Chattam

Coup de cœur

 

Paris, 1900.
Prisonnier de son succès, un écrivain décide de tout quitter pour entrer au plus profond de ses cauchemars, de ses abysses, explorer ce qu'il y a de pire en lui. Dans ce terreau de peurs se cache la matrice des monstres enfouis en chacun de nous.
Un Léviathan d'ombres, un golem de violence.
Guy de Timée voulait déterrer la fange, il va rencontrer le mal.
Des cercles ésotériques de la capitale aux démesures de l'Exposition universelle, le début du XXe siècle inspire à Maxime Chattam un thriller halluciné où les progrès de la science nourrissent la folie des âmes perdues en quête d'éternité.

 

Dans le Paris de 1900, les rues sont marquées par des événements marquants : des jeunes femmes, des courtisanes, sont sauvagement assassinées. Événements qui ne sont pas sans rappelé le sanglant passage de Jack l’Éventreur à Londres... Non moins sanglant sera le passage de ce mystérieux assassin dans la belle capitale française, ville lumière, où la technologie, avec l'exposition universelle, explose littéralement : la science fait un bond phénoménal en avant.
Guy, un écrivain à succès, fuit sa famille de classe élevée et étouffante, pour se réfugier dans le milieu où il se sent le mieux : une maison close, où il se lie d'amitié avec la gérante et les courtisanes. L'événement déclencheur est le meurtre d'une jeune femme, Milaine, qui appartenait au Boudoir de soi, la maison close où Guy a élu domicile. Se prenant au jeu d'une enquête policière, le romancier découvre que d'autres meurtres tout aussi horrible ont eu lieus, sur la personne de prostituées. Cependant, ces endroits sont très mal famés et, contrairement aux courtisanes du Boudoir de soi (qui exercent leur métier dans le respect et le consentement), ces autres jeunes femmes assassinées étaient au pied du mur et acculées...
Guy de Timée explore avec avidité la psyché de ce mystérieux tueur en série, afin de venger la mort de son amie, et, surtout, d'explorer l'univers du Mal afin d'en faire un roman policier, digne des aventures de Sherlock Holmes. Cependant, à trop vouloir côtoyer le mal, il risque d'y laisser sa vie et celles de ses compagnons...
Côtoyant tout à tour la haute bourgeoisie, les quartiers "mal famés", les cercles ésotériques ou scientifiques, Maxime Chattam reprend, réécrit et modifie à sa manière les ingrédients des plus grands écrivains : Poe, Conan Doyle, Jules Vernes... En en faisant une œuvre magistrale ! En effet, Maxime Chattam a le don de nous faire revivre l'écriture des maîtres des romans policiers, mais sans pour autant les plagier : la force de son talent vient de son écriture unique, qui a le don de faire voyager. Que ce soit la noirceur des esprits criminels (La Trilogie du Mal), dans un univers fantastique et humanitaire (Autre-Monde) ou l'évolution de l'espèce humaine (Cycle de l'Homme). Cette fois, il m'a fait vibrer et découvrir la France et le Paris de 1900, où chaque scènes sont détaillées et criantes de réalisme. L'immersion est complète, à tel point que je déambulais dans les rues au côté de Guy et de Faustine, en vivant complètement leurs aventures !
Une question est toujours restée présente en arrière-plan de cette lecture : quelle part de lui-même Maxime Chattam a-t-il mis dans ce nouveau roman ?
 
 
 
Le Diptyque du Temps, Tome 1 : Léviatemps
Le Diptyque du Temps, Tome 2 : Le Requiem des Abysses
 
 
C'est le temps.
Qui n'a besoin d'aucun repli, d'aucune faille pour saisir et corrompre l'âme et la chair.
Ce précieux temps qui a emporté avec lui tant d'existences.
Les gens contemplent rarement le temps.
Ils n'en ont qu'une vision très approximative, relative et subjective à la fois.
Le temps est pourtant réel et palpable.
 
 
Logo Livraddict