Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2014

Tumblr ≠8

Tumblr, n°10
Lorsque je vais sur le blog des ami(e)s et autres blogueurs,
et je rajoute 10 titres de livres à ma Wish-List à chaque fois !

Publié dans Tumblr | Tags : tumblr, nord et sud, n°8 | Commentaires (9) |  Facebook | |

28/07/2013

Fiche Film n°8 : The Dark Knight Rises

fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine

Fiche technique

Date de sortie : 25 juillet 2012
Réalisé par Christopher Nolan
Genre : Action, Drame, Thriller
Nationalité : Américain, britannique

fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine


Synopsis

Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause.
Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent.
Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser.
À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane...

fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine


Casting

Christian Bale : Bruce Wayne
Gary Oldman : Le commissaire Gordon
Tom Hardy : Bane
Joseph Gordon-Levitt : Blake
Anne Hathaway : Selina
Marion Cotillard : Miranda
Morgan Freeman : Fox
Michael Caine : Alfred Pennyworth

fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine



Secrets de tournage

"La fin de cette ère Batman..."
Cela fait maintenant plus d'une demi-douzaine d'années que Christopher Nolan et Christian Bale ont lié leur destin à la saga Batman. Tous deux ont confirmé que The Dark Knight Rises était leur dernier épisode derrière ou devant la caméra. Voici ce que déclarait l'interprète de Bruce Wayne, quelques mois avant la sortie du film : "J'ai terminé le tournage de The Dark Knight Rises, il y a quelques jours. Donc c'est la dernière fois que j'enlève mon masque de Batman. Je crois que toute la production du film a été bouclée cette semaine [en novembre 2011], donc c'est terminé. Tout est fini. Ce volet sera le tout dernier pour moi et le réalisateur Christopher Nolan. C'est la fin de cette ère Batman", a-t-il expliqué.
fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine
Appelez-moi Sélina...
Bien qu'Anne Hathaway semble pour tout le monde incarner la célèbre Catwoman, ce n'est pas (vraiment) le cas dans The Dark Knight Rises. En effet, dans le film, jamais le nom de la voleuse n'est prononcé, et seul le patronyme de son alter-ego public, Selina Kyle, est mis en avant. Une preuve supplémentaire que Christopher Nolan veut détacher sa trilogie réaliste de la base "comics", trop fantaisiste à son goût...

Le BatWing version Nolan
Un nouveau véhicule fait son apparition dans The Dark Knight Rises : "The Bat" ("La Chauve-souris" en VO). Cet héritier du BatWing, version Christopher Nolan, peut ainsi s'envoler dans le ciel de Gotham, étant en plus doté d'une imposante force de frappe. Amené par Lucius Fox (Morgan Freeman) à Bruce Wayne (Christian Bale), ce bolide est le fruit d'un croisement entre un hélicoptère Apache, un jet Osprey, et l'avion de chasse Harrier, pour une longueur de 10 mètres et une largeur de 5. Pour finir, ce beau bébé pèse tout de même plus de 1,3 tonne !

The Mask
Le masque de Bane se devait d'être véritablement une partie de lui, pour rendre le personnagefiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine encore plus effrayant et "animal". La chef costumière Lindy Hemming a ainsi mis en place un système d'aimants appliqués au visage de Tom Hardy, pour que la structure métallisée du masque soit le plus possible collée au visage de l'acteur. Seul un joint en caoutchouc entre sa peau et le masque permettait à ce dernier de respirer convenablement.

Je t'ai Keysi !
Dans les films Batman Begins et The Dark Knight, Batman (Christian Bale) combat en utilisant principalement les techniques du Keysi, un art martial dérivé du jeet kune do. Pour ce troisième film, le chef cascadeur Buster Reeves a décidé de faire évoluer cette technique de combat en la rendant plus directe et plus brutale, afin que le Chevalier Noir réponde efficacement au personnage de Bane (Tom Hardy).

fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine


IMAX oui, 3D non !
The Dark Knight Rises est l'un des seuls blockbusters de 2012 à ne pas avoir succombé aux sirènes de la 3D. Christopher Nolan a expliqué ce choix, à contre-courant de l'industrie hollywoodienne actuelle. Il s'agit d'abord pour lui de ne pas rompre l'homogénéité de sa trilogie, le relief pouvant donner au troisième épisode un aspect visuel différent. Autre explication, The Dark Knight Rises présente des personnages hors du commun. Or, la 3D impose une intimité pour le spectateur, ce qui ne serait pas compatible avec ce nouvel opus selon le réalisateur. Cependant, Nolan a filmé 45 à 50 minutes de son film en format IMAX, soit deux fois plus que pour The Dark Knight - Le Chevalier Noir.
fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine
Batman et... Robin ?
Il s'agit d'un clin d'œil discret repéré dans la bande annonce de The Dark Knight Rises : dans la scène où Bane attaque un stade, un supporter tient une pancarte avec la lettre "R" des Gotham Rogues (l'équipe de football de la ville). Un "R" qui reprend la graphie du logo des comics Robin ! Cette référence cachée au jeune acolyte de Batman n'est pas à mettre au crédit du réalisateur Christopher Nolan. Lors du tournage, les 11 000 figurants pouvaient apporter les accessoires qu'ils désiraient pour se transformer en parfaits supporter. Il s'agit donc d'un clin d'œil d'un fan, aux autres fans !



M
on avis


fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caineThe Dark Knight Rises est le troisième volet de la trilogie Batman et clôt la saga dirigée par Christopher Nolan.
Après The Dark Knight – Le Chevalier Noir, huit ans s'est écoulé et Batman est passé de héros à fugitif pour avoir endossé la responsabilité de la mort d'Harvey Dent et de ses actes. Le mensonge semble avoir porté ses fruits : la criminalité de Gotham a reculé, la population reprend espoir. Tout bascule le jour où une cambrioleuse, Selina Kyle, s'introduit chez Bruce Wayne, retranché dans son manoir d'où il n'est pas sorti depuis huit ans. Outre la voleuse, un nouvel individu dangereux fait son apparition : Bane, un terroriste masqué qui oblige Bruce Wayne à réenfiler le costume de la chauve-souris.
Après l'immense succès (et amplement mérité !) de The Dark Knight – Le Chevalier Noir, cefiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine dernier opus était très attendu au tournant. J'attendais beaucoup de ce film, à la fois parce que c'était le dernier de la trilogie, parce que Batman est mon super-héros préféré, Christopher Nolan en est le réalisateur et qu'il est composé d'une pléthore d'acteurs tous plus talentueux les uns que les autres.
Je dois dire que même s'il est supérieur à Batman Begins, The Dark Knight Rises n'atteint pas la perfection du deuxième opus, qui est difficile à égaler. Quelques petits défauts font évidemment leurs apparitions, et je vais en parler pour m'en débarrasser ! Le défaut le plus « visible » est le jeu de Marion Cotillard. Autant j'ai apprécié son jeu glaçant dans Inception et sa présence à l'écran, ainsi que l'un de ses derniers films (De rouille et d'os), autant elle parvenait à rabaisser le niveau des acteurs dans The Dark Knight Rises... On peut citer notamment sa dernière scène (caricaturée partout sur le Web), censée être dramatique et nous arracher des larmes mais qui ne parvient qu'à faire rire ! C'est vraiment ma plus grande déception, car le personnage qu'elle incarne a quand même une grande importance dans les comics, avec une histoire intéressante qui n'est pas assez développé ici. Outre le jeu de l'actrice, deux ou trois petites incohérences m'ont faite tiquer. Pour l'identité de John Blake, cela a été assez rabattu, mais elle m'a amusée, surtout avec cette fin ouverte, et même si Nolan a déclaré ne plus vouloir revenir dans l'univers de Batman. Ce qui m'a le plus dérangée, c'est que Blake sache que Batman et Bruce Wayne ne fassent qu'un, alors qu'il n'a vu le millionnaire qu'une fois, avec une fille à son bras, et qu'il l'a reconnu à son regard. Mouais... Ensuite, lorsque Bane et ses complices attaquent la Bourse, il fait grand jour, et dix minutes après, lorsqu'ils s'échappent, il fait nuit noire pour permettre au Batman de faire son entrée fracassante... un peu théâtral ! Autre détail : les flics sont pris au piège sous terre. D'accord, on leur fait passer de la nourriture (il en faut quand même une sacrée quantité), et surtout, quand fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caineils sont libérés, ils ont l'air propres et frais, avec des vêtements bien tenus, et prêts pour une bataille ! Et pour finir, certains spectateurs s'étonnaient que Batman ait réussi à traverser la glace (d'ailleurs, l'eau a gelé drôlement vite), alors que les prisonniers la cassaient dès qu'ils posaient un pied dessus (et tout en trouvant le temps de peindre une immense chauve-souris). Bon, pour ma part, je dirais que Batman a peut-être volé vers une surface plus solide ou, à la limite, a une technique spéciale : dans Batman Begins, on le voyait s'exercer avec son mentor sur un lac gelé, donc... Et le dernier point qui m'a un peu dérangée, c'est la voix de Bane, à laquelle il faut un certain temps avant de s'y habituer, du moins pour moi. Et je dois dire que la VO est mille fois meilleure que la VF. Voilà pour le négatif dans The Dark Knight Rises. Du négatif, peut-être, mais qui n'ont pas réussi à ruiner le film, car The Dark Knight Rises reste un chef d'œuvre dans le cinéma actuel et dans les blockbusters. Certains de ces défauts sont parfois dus à unefiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine ellipse, à une solution de facilité pour éviter de rajouter des explications à un film déjà long.
Mais est-il un mauvais film ? Non, loin de là ! Tout comme Batman Begins et The Dark Knight – Le Chevalier Noir, ce dernier volet a une densité que l'on rencontre rarement dans les blockbusters hollywoodiens et dans les films de super-héros en général, The Dark Knight Rises est une magnifique conclusion à la trilogie. Contrairement à The Dark Knight – Le Chevalier Noir où les attentats étaient mis en avant, cette fois, c'est la crise économique qui fait le pivot de l'histoire : attaque de la Bourse par Bane, redistribution du pouvoir accaparé par les élites financières et politiques, soulèvement du peuple... Mais aussi la passivité du gouvernement qui refuse d'aider Gotham ainsi que l'armée qui suit beaucoup trop les ordres à la lettre, sans aucune initiative. The Dark Knight Rises est un blockbuster qui traite de nombreux sujets, ce qui lui donne parfois un effet bancal, Christopher Nolan voulant traiter un peu trop de sujet dans un temps trop court. Mais ce manque de temps est rattrapé par la vision de Nolan, à la fois très pessimiste et tourmentée.
Christopher Nolan a réussi un coup de maître dans la psychologie de ses personnages (à partfiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine pour Miranda...). Batman prend vraiment tout son sens dans ce dernier film : Bruce Wayne a remisé cape et masque dans une volonté de laisser les habitants de Gotham vivre sans dépendre d'un homme masqué pour régler leur problème et se battre au grand jour. Malgré tout, cette décision nuit grave à Bruce Wayne, surtout avec les conséquences de son combat contre le Joker : ses idéaux ont été foulés aux pieds, il voit son image de « monstre », de symbole utile à Gotham qui s'empresse ensuite de le chasser. Avec la disparition de Batman, c'est aussi Bruce Wayne qui disparait, ne trouvant rien dans la société extérieure de quoi l'intéresser. Le titre de The Dark Knight Rises prend tout son sens ici : Bruce Wayne se relève seulement quand Batman trouve une raison de reprendre du service. A travers la trilogie, Christopher Nolan a analysé en profondeur ce super-héros, permettant de lui donner vie comme aucun cinéaste ne l'avait encore fait. On ressent le poids des années et des épreuves sur Bruce Wayne et son alter égo. Plus diminué, avec un matériel pour davantage le soutenir, Batman a vieilli mais conserve sa volonté de protéger sa ville.
Le second personnage important est bien entendu Bane. Ennemi de Batman moins connu, il reste le fléau de Batman, un des seuls à avoir vaincu la Chauve-Souris. Après l'interprétation de Heath Ledger comme Joker, Tom Hardy était désavantagé pour prendre la suite. S'il n'atteint pas la prestation inouïe de Heath Ledger, Tom Hardy confirme néanmoins avec brio qu'il est un acteur sur qui il faut compter (on ne le présente plus, tant ses prestations dans Bronson, Inception, La Taupe ou Warrior ont été remarquées). Il réussit ici l'exploit de faire passer ses émotions malgré son visage presque entièrement recouvert. Même si son histoire n'a pas été assez expliquée et exploitée, Bane est un personnage charismatique, et plus qu'intéressant ! Comme le souligne Alfred, Bane est le contraire de Batman, surtout depuis sa réclusion. « Je suis né de l'ombre, alors que tu n'as que l'adopter », dit Bane à Bruce Wayne. Son passé et sa puissante volonté fait de lui quelqu'un de mieux préparé, de plus déterminé, ce qui se ressent particulièrement dans leur premier combat dans les égouts. Tom Hardy fait un Bane terrifiant, et restera tout aussi inoubliable que le Joker !
fiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caineDans la galerie des personnages, il y a également Selina Kyle, qui incarne Catwoman, bien qu'elle ne soit jamais appelée ainsi. En voyant le casting, je pensais qu'Anne Hathaway serait le maillon faible. A ma grande surprise, c'est Marion Cotillard qui s'est révélée ainsi. Anna Hathaway a réussi à incarner la voleuse de haute-voltige, qui emploi la force et les armes, mais qui n'est pas une ennemie de Batman aussi dure que les autres, plus voleuse que tueuse. Belle, cynique, indépendante, ce personnage est vraiment bien rendu, même si j'aurais voulu en savoir plus sur elle, comme pour tous les autres ! Les seconds rôles sont tout aussi intéressants que dans les films précédents : le commissaire Gordon est hanté par la décision de chasser Batman et de couvrir les actes d'Harvey Dent. Allié de Batman, il annule sa retraite anticipé pour combattre Bane. Gary Oldman est toujours aussi convaincant dans son personnage, un policier à la fois pessimiste et volontaire, qui retrouve espoir grâce à l'aide de Batman et ensuite de Harvey Dent. La chute de ce dernier le fera retomber dans un pessimiste encore plus profond. Dans The Dark Knight Rises, il est le premier à soupçonner la menace de Bane et à penser que le Batman est le seul à pouvoir s'y opposer. Alfred Pennyworth est moins présent dans cet épisode, mais sa relation avec Bruce Wayne est d'autant plus forte. Il ne se fait plus d'illusion sur la lutte de Batman contre le mal, l'encourageant à cesser et à voir le monde, non plus comme Batman, mais comme Bruce Wayne, et à voir au-delà. La bonne surprise vient également de Joseph Gordon-Levitt, qui incarne un policier, John Blake. Le jeune homme est un proche de Gordon, il croit au retour du Batman, et surtout se bat pour sauver la ville de la tyrannie de Bane.
Avec The Dark Knight Rises, Christopher Nolan montre qu'il est vraiment un réalisateurfiche film,n°8,adaptation,batman,the dark knight rises,christopher nolan,christian bale,gary oldman,tom hardy,joseph gordon-levitt,anne hathaway,marion cotillard,morgan freeman,michael caine époustouflant, l'histoire est bien amenée et surtout sans aucun moment d'ennui ! Tourner sur pellicule et en partie avec la technologie de l'Imax (et sans 3D !) sublime encore les images, d'une très grande beauté. Nolan alterne parfaitement les scènes d'actions et les moments plus calmes. La beauté du film est toujours aussi bien portée par la musique de Hans Zimmer, qui signe l'une de ses meilleures compositions, avec celle des autres Batman, d'Inception et de Gladiator !
Christopher Nolan offre sa vision personnelle du mythe de Batman, avec l'évolution et le réalisme que cela implique. Un film passionnant, dur, prenant, qui réussit à la fois à satisfaire au niveau des scènes d'actions grandiose mais aussi en faisant réfléchir. La trilogie se classe sans hésiter dans l'une des plus grandes sagas du cinéma ! Les dernières minutes du film ont souvent été critiquées, car contrairement à d'autres films (notamment Inception ou Memento), Christopher Nolan montre clairement comme cela se finit. L'identité de John Blake, la scène avec Alfred... Je dirais simplement que Nolan a voulu finir clairement, sans retournement de dernière minute (bien que le plan sur le visage d'Alfred aurait été amplement suffisant), et que cela n'est peut-être pas plus mal, dans la mesure où ce film prête moins à confusion que d'autres, et pour le plaisir de savoir clairement comment l'histoire se finit.
Bref, The Dark Knight Rises est une magnifique épopée – encore une ! – et un de ces films que je peux revoir sans jamais me lasser. Un must dans le genre, et je suis impatiente de voir les prochains films de Christopher Nolan et des acteurs présents dans le film !
 
 
 

21/04/2013

Image du Jour - N°8

image du jour,n°8

19/02/2013

Sondage n°8

Publié dans Sondage | Tags : sondage, n°8 | Commentaires (4) |  Facebook | |

04/12/2012

Top Ten Tuesday N°8

top ten tuesday,n°8

Top Ten Tuesday :
Les 10 livres que vous conseilleriez à quelqu'un qui n'aime pas lire

 

Quelques livres me viennent aussitôt à l'esprit, pour ce Top Ten !

top ten tuesday,n°8


1- Harry Potter, de J.R Rowling
Incontournable ! Harry Potter a fait lire beaucoup de personnes, en particulier des jeunes. J'avais déjà le virus de la lecture, mais j'ai grandi avec cette saga, et elle m'a rendu encore plus accro aux livres.

top ten tuesday,n°8

2- Mercy Thompson, de Patricia Briggs
Un peu de Bit-Lit dans ce Top Ten, et je cite pour une fois une série différente de Kate Daniels ! Mercy Thompson compte parmi mes séries préférées, de Bit-Lit ou non. L'intrigue est captivante, les personnages sont hauts en couleurs, si vous ne connaissez pas, foncez !

top ten tuesday,n°8


3- Les Piliers de la Terre, de Ken Follett
C'est une œuvre magistrale de Ken Follett, une épopée magistrale sur le Moyen-Âge ! La plongée dans cette époque intéressante et avec des personnages captivants rend cette lecture vraiment indispensable.

top ten tuesday,n°8


4- Orgueil et Préjugés, de Jane Austen
Classique très connu, Orgueil et Préjugés est vraiment l'un des livres les plus intéressants que j'ai lu. Captivant, Jane Austen a réussi un roman très bien écrit, très détaillé, avec des personnages prenants !

top ten tuesday,n°8


5- Jane Eyre, de Charlotte Brontë
Un autre classique incontournable et qui donne vraiment envie de poursuivre la lecture ! Jane Eyre est un classique vraiment prenant et magique. A chaque fois que je me plonge dans ce roman, j'ai l'impression de vivre l'histoire et à chaque fois avec le même enchantement.

top ten tuesday,n°8


6- La Trilogie du Mal, de Maxime Chattam
Cette trilogie est celle qui m'a vraiment fait glisser sur la pente des Thrillers ! L'écriture de Maxime Chattam est prenante, avec des histoires à chaque fois intéressante, surprenante et originale !

top ten tuesday,n°8


7- Thursday Next, de Jasper Fforde
Une série originale de bout en bout ! J'ai vraiment envie de vivre la vie de Thursday, pour pouvoir enquêter comme elle dans le milieu des livres !

top ten tuesday,n°8


8- Ensemble c'est tout, d'Anna Gavalda
Quatre personnes qui n'ont rien en commun mais qui pourtant font se faire du bien mutuellement. Bien écrit et sans fausse note, Ensemble c'est tout se dévore en un clin d'œil !

top ten tuesday,n°8


9- L'Ombre du Vent, de Carlos Ruiz Záfon
L'Ombre du Vent, ou comment un roman peut changer et bouleverser votre vie entière. Avec Daniel, on se plonge dans une aventure au cœur des livres, pour un voyage qui transforme les personnages comme le lecteur !

top ten tuesday,n°8


10- Le Syndrome E, de Franck Thilliez
Tous les livres de Franck Thilliez sont à lire, mais cette série qui commence avec Le Syndrome E est incontournable ! Deux flics cabossés et intéressants, des enquêtes pour le moins passionnantes menées tambour battant... Tout pour plaire !