Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2013

Les Âmes Vagabondes, de Stephenie Meyer

les Âmes vagabondes,stephenie meyer,science-fiction,coup de cœur,vo

Les Âmes Vagabondes

 

Stephenie Meyer


Coup de cœur

 

 
La Terre est envahie.
L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés.
Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier.
L'amour pourra-t-elle la sauver ?

 


Après avoir lu la série Twilight, j'étais curieuse de voir ce nouveau roman de Stephenie Meyer. J'étais à la fois impatiente de le lire mais aussi dans l'expectative : allait-elle se reposer sur ses lauriers et ne refaire qu'une autre version de sa saga à succès ? Car il y a beaucoup d'éléments semblables au vu du résumé : de l'amour contrarié, du fantastique (ici l'invasion des âmes « remplace » les vampires et autres loups-garous)... Donc, je me suis lancée, un peu dubitatif, dans la lecture des Âmes Vagabondes !
les Âmes vagabondes,stephenie meyer,science-fiction,coup de cœur,voLe monde est envahi par des aliens. Pas par des aliens voulant à tout prix annexer une nouvelle planète, à grand renfort de sang et d'armes. Mais malgré tout, ces Âmes n'ont pas seulement colonisés la Terre. Origine est leur planète natale, où ils peuvent vivre en dehors d'un hôte. S'étant fait eux-mêmes envahis, ils ont pris conscience qu'ils pouvaient survivre dans des êtres pensants. La Terre fait partie d'une de leur dernière « acquisition ».
Contrairement à la plupart des hôtes, les êtres humains ont leurs propres résistants. Se rendant compte qu'ils étaient envahis, ils ont réagis, mais trop tard. Il existe peu d'humains libres désormais, et les âmes ont annihilés l'esprit du corps qu'ils occupent. Mélanie Stryder a échappé à la capture pendant des années, mais a fini par être capturée. C'est l'âme Vagabonde qui sera insérée, les Traqueurs (âmes chargées de capturer les derniers humains libres) espérant qu'elle les conduise à ses complices. Mais voilà, il semble que l'âme humaine ne disparaisse pas toujours au profit de la nouvelle âme implantée dans le corps... Mélanie reste bien présente, mais incapable de bouger ou de réagir par elle-même. Elle ne va pas se laisser faire pour autant, déversant ses souvenirs dans leur tête commune, poussant Vagabonde à s'attacher notamment à deux personnes : Jamie Stryder, son petit frère, et Jared Howe, l'homme dont elle est amoureuse.
Se lançant à leur recherche, Vagabonde les retrouves dans une cachette, au fin fond d'un désert. Capturée, elle n'est vue que comme une Âme, une ennemie. Personne ne sait que Mélanie est encore à l'intérieur d'elle, ni est disposée à la croire, à part peut-être Jamie, qui voit bientôt en elle une amie, et Jebediah, l'oncle loufoque de Mélanie, le premier à découvrir son existence. Quand à Jared, la perte de Mélanie l'a rendu encore plus dur et cruel, et se comporte de façon abominable avec Vagabonde presque tout au long du roman.
Donc, après hésité, j'ai commencé Les Âmes Vagabondes. Mais dès les premières pages je me suis retrouvée plonger dans un patchwork d'émotions. Evidemment, comme au vu des phrases d'accroches, l'amour est le point central de ce récit.
Mais il n'est pas le seul ! Stephenie Meyer nous fait redécouvrir toute la gamme des émotions humaines à travers Vagabonde. L'âme n'était pas habitué au corps humains et à ses violentes réactions, plus excessives que toutes celle des corps qu'elle avait précédemment occupée (car elle en est quand même à environ 9 cycles différent). Il y a la peur, la joie, le bonheur, la colère, l'incertitude, la jalousie... Elle côtoie la violence et l'amour, la colère mais aussi l'amitié. Les premières semaines ont été particulièrement difficiles. Vagabonde est une âme apparemment plus résistante que les autres, mais qui est comme la majorité de son espère : douce, révulsée par la violence, plus peace and love que batailleuse ! Contrairement à Mélanie, qui a le sang vif, un caractère explosif. C'est très dur pour elle d'être enfermée dans son propre corps, sans rien pouvoir contrôler. Au fil du temps, ces deux âmes vont devenir très proche, se considérant comme des amies, presque des sœurs. Très généreuse, laissant passer les autres avant elle-même, Vagabonde s'est laissé « contaminer » par les émotions humaines qu'elle ressent. Elle aime Jamie et Jared d'abord grâce aux souvenirs de Mélanie, avant de s'attacher à eux à sa propre manière. Mais elle va nouer des relations par elle-même sans avoir l'affection préalable de Mélanie. Elle va avoir une relation très proche de Jebediah, son premier protecteur, il l'a fait accepter dans la communauté très réticente, il l'a accepté et soutenue dès le début. Mais Vagabonde va avoir d'autres amis, comme Walter, mais il y a surtout Ian O'Shea. Au début, avec son frère Kyle, il va tenter de la tuer, rejetant totalement sa présence. Mais peu à peu, son regard va changer sur elle, il va se rendre compte que l'invasion ou la perte d'êtresles Âmes vagabondes,stephenie meyer,science-fiction,coup de cœur,vo chers n'est pas de sa faute. Il va tomber amoureux de Vagabonde, ce qui introduit tensions et rivalités au sein de l'histoire entre Mélanie et Jared. Mélanie refuse totalement Ian et son amour, ce qui empêche Vagabonde de réagir. Jared est son rival pour obtenir Vagabonde, mais Jared a beau refuser l'âme, il refuse que l'on touche au corps de Mélanie... Autant vous le dire tout de suite, je suis team Ian ! C'est un des personnages les plus profonds et captivants, mon chouchou. Au début, il n'a pas le beau rôle, mais c'est celui qui évolue le plus. Son amour pour Vagabonde est touchant et profond, il est toujours là pour elle, sans jamais s'imposer tout en asticotant quand même Mélanie de temps en temps !
Autant Jared m'a à la fois intéressée et profondément énervée. Certes, je serais aussi furieuse si je voyais revenir ma copine avec une âme à l'intérieur, mais la façon dont il se compte avec Vagabonde jusqu'à la fin m'a franchement mis en boule. Heureusement qu'il y a des moments où il s’amende ou que Gaby (le surnom de Vagabonde en français) ne se laisse pas faire. J'ai apprécié particulièrement le moment dans l'infirmerie où elle lui dit qu'elle est la femme dans son espèce ! Il aide peut-être ou protège Gaby, mais surtout pour ne pas blesser le corps de Mélanie, il refuse de croire Vagabonde, doute de la présence de Mel... Bref, parfois charmant, souvent antipathique ou presque, un personnage très ambivalent, que j'aurais bien envie de gifler une fois ou deux.
Stephenie Meyer décrit parfaitement ses personnages et leurs émotions. Pas besoin d'être un grand sensible pour apprécier l'histoire d'amour, le triangle amoureux, mais aussi la quête de Vagabonde. La Terre n'est pas comme les autres mondes qu'elle a connus, et c'est une bataille de tous les instants. Pour comprendre le monde qui l'entoure, les émotions qui l'envahissent, la manière d'y réagir... Ce n'est pas comme dans Twilight, où je trouvais souvent l'histoire (et pas seulement l'histoire d'amour) niaise et gnan-gnan. Non, Stephenie Meyer a écrit dans Les Âmes Vagabondes quelque chose de bien meilleur, de beaucoup mieux travailler et écrit, plus adulte et beaucoup plus intéressant ! Les émotions sont au cœur du roman, le point essentiel, et elles sont toutes parfaitement décrites, sensibles, j'ai été profondément touchée du début à la fin.
Partie pour être une déception, ce roman de Stephenie Meyer s'avère, comme vous l'avez sans doute remarqué, un véritable coup de cœur ! A ceux qui ont lu Twilight : n'hésitez pas à lire Les Âmes Vagabondes, sans conteste bien meilleur pour moi. Mieux écrit, mieux travaillé, beaucoup plus émouvant et intense, c'est vraiment un roman excellent, que je relis et relis encore, en étant toujours emportée par un flot d'émotions !

 

 

les Âmes vagabondes,stephenie meyer,science-fiction,coup de cœur,voPourquoi l'amour humain me paraissait tellement plus précieux que celui de mes congénères ? Parce qu'il était exclusif, capricieux ? Les âmes offraient leur amour sans restriction. Avais-je besoin de relever un plus grand défi ? Cet amour humain était truffé de pièges ; il était sans règles, sans loi ; il pouvait être offert sans rien exiger en retour, comme avec Jamie, ou alors obtenu, avec le temps, après de longs efforts, comme avec Ian, ou être immédiat, déchirant et animal, comme avec Jared.
L'amour des Hommes était peut-être tout simplement plus fort... Était-ce là le secret ? Ces humains pouvaient haïr avec une telle ardeur... A l'autre bout du spectre, pouvaient-ils aimer avec une ardeur égale ?
Pourquoi avais-je tant besoin de cet amour ? Tout ce que je savais, à présent, c'est que l'amour que je recevais valait mille fois les risques et les souffrances qu'il m'avait coûtés. L'amour était encore plus exaltant que je ne l'imaginais.
Il était Tout.
 
 

 

Logo Livraddict

10/04/2013

Twilight, Tome 4, de Stephenie Meyer

twilight,stephenie meyer,tome 4,bit-lit,fantastique,jeunesse

Twilight, Tome 4
Révélation

 

Stephenie Meyer




Bella a fait son choix : elle s'apprête à épouser Edward.
Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et d'accepter de la voir renoncer à sa vie humaine ?

 

twilight,stephenie meyer,tome 4,bit-lit,fantastique,jeunesse

Cette chronique peut avoir quelques spoilerpour ceux qui ne connaissent pas du tout Twilight ou les films !

 
 
Je finis la saga Twilight avec Révélation.
Composé de trois parties, la première et la troisième du point de vue de Bella, la deuxième du point de vue de Jacob.
Sans surprise, Bella s'est bel et bien décidé à vivre sa vie avec Edward ; et si possible l'éternité également. La jeune femme accepte de se marier avec son vampire si lui-même la transforme en suceuse de sang. Après leur mariage, ils s'envolent en lune de miel sur une petite île paradisiaque, où ils prennent du bon temps et où Edward accepte de faire des concessions et de se laisser aller.
Comme tout aller pour le mieux, Bella tombe enceinte... Car apparemment si les femmes vampires ne peuvent pas procréer, en raison de leur corps figés et qui ne se modifient plus (donc interruption du cycle menstruel), une humaine peut tomber enceinte de son amant vampire. Rentrant en catastrophe à Forks et au sein de la famille Cullen, ils vont tous s'organiser autour de la jeune femme pour l'aider dans cette grossesse qu'elle refuse d'interrompre. Grossesse difficile et douloureuse, le fœtus grandit trop vite et devient trop fort pour le métabolisme de Bella. Cela marque la fin de la première partie racontée par Bella.
Jacob prend le relais, marquant la première fois qu'un personnage secondaire fait entendre sa voix. D'abord convaincu que sa meilleure amie a été transformé en vampire, Jacob se rue, fou de rage, à la résidence Cullen dans l'intention de commencer une vendetta. Mais il va assister, horrifié, à une transformation différente de Bella. Tentant le tout pour le tout, le loup-garou va tout faire pour qu'elle change d'avis et abandonne sa grossesse. Mais il a beau s'indigner des choix de son amie, il va rester auprès d'elle, même s'il faut pour ça s'éloigner du point de vue de ses frères...
twilight,stephenie meyer,tome 4,bit-lit,fantastique,jeunesse
Bella va vite avoir une blessure que, cette fois, ils ne pourront pas soigner. L'accouchement va se déclencher, et Edward va tout tenter pour la sauver, lui injectant son venin. Dévasté, Jacob va vouloir détruire la fille de Bella, mais au lieu de ça, il va s'en imprégner...
La troisième partie débute avec le changement de Bella en vampire. Elle va découvrir sa condition de vampire, ses nouvelles facultés, et va en prendre un grand plaisir. Mais tout va basculer, encore une fois, lorsque les Volturi apprendront l'existence de Renesmée. La prenant pour une enfant Immortelle, ils vont en profiter pour marcher contre les Cullen, un clan qu'ils jugent trop nombreux et trop puissants. Pour se défendre, la famille va faire appel à leurs amis, des témoins qui pourront prouver que Renesmée n'est pas un danger.
J'étais impatiente de lire Révélation, pour voir comment Stephenie Meyer aller conclure la série qui l'avait propulsée sur le devant de la scène littéraire. Dans l'ensemble, je n'ai pas été déçue. Le coup de la grossesse de Bella était un peu gros, le truc que l'on flaire à 10 lieues après le mariage... Mais Stephenie Meyer arrive à le faire passer et à bien l'intégrer dans son histoire. De nombreuses interrogations vont donc émerger avec l'arrivée du bébé de Bella et d'Edward. Sa croissance accélérée va les pousser à se demander combien de temps ils auront avec elle, sur ses capacités. Beaucoup de questions, mais aussi des réponses à la fin de la saga Twilight ! La seule chose qui m'ait chiffonnée est l'imprégnation de Jacob pour Renesmée. Ça va être bien utile, mais ça arrive comme un cheveu dans la soupe, et je n'ai pas franchement apprécié cette partie de l'histoire. Si j'avais été à la place de Belle et d'Edward, je pense que je n'aurais pas pu m'empêcher de lui arracher la tête ! Par contre, j'ai adorée l'arrivée de nouveaux vampires, les amis et les ennemis, enfin l'occasion de découvrir d'autres vampires à part les Cullen !
De son côté, Bella découvre sa condition de vampire. Evidemment, Bella va être une super-vampire : elle se contrôle beaucoup mieux que les nouveau-nés, elle a un self-contrôle qu'enivraient beaucoup de vieuxtwilight,stephenie meyer,tome 4,bit-lit,fantastique,jeunesse vampires... Evidemment ! Et avec ça, un petit pouvoir en plus qui prendra toute son utilité lors de la rencontre avec les Volturi. Certes, c'est un peu cousu de fil blanc, mais surtout cela s'inscrit bien dans la continuité de la saga, depuis le début où Edward était intrigué par une humaine dont il ne pouvait pas lire les pensées.
Evidemment, quelques petits défauts, mais rien d'insurmontables, Révélation est toujours aussi intéressant et captivant que les premiers. Une série qui est loin d'être exceptionnelle, mais qui se lit vite, facilement et avec beaucoup de plaisir.
Un dernier tome captivant, bien équilibré entre l'amour, humour, l'amitié, le fantastique... Une bonne série !
 
 
 
Je n'avais jamais eu la force de gérer les choses
qui échappaient à mon contrôle, celle d'attaquer ou de fuir mes ennemis.
Celle d'éviter la douleur. Faible humaine, je n'avais toujours su que continuer.
Endurer. Survivre.
 
 
Twilight, Tome 1 : Fascination
Twilight, Tome 2 : Tentation
Twilight, Tome 3 : Hésitation
Twilight, Tome 4 : Révélation
 
 
 
Logo Livraddict
 

30/03/2013

Twilight, Tome 3, de Stephenie Meyer

twilight,stephenie meyer,tome 3,bit-lit,fantastique,jeunesse

Twilight, Tome 3
Hésitation

 

Stephenie Meyer



Deux futurs, deux âmes sœurs... C'était trop pour une seule personne.
Je compris que ce n'était pas Edward et Jacob que j'avais essayé de réconcilier, c'étaient les deux parts de moi-même, la Bella d'Edward et la Bella de Jacob. Malheureusement, elles ne pouvaient coexister et j'avais eu tort de tenter de les y contraindre.
A présent, je ne doute pas de ce que je désire, ni de ce dont j'ai besoin... ni de ce que je vais faire, là, maintenant.



Troisième tome de Twilight.
Avec le retour d'Edward dans sa vie, Bella a retrouvé le bonheur et la joie de vivre. Seulement, elle se rend compte qu'il n'est pas le seul à être le garant de son équilibre. Il y a sa famille et ses amis, bien sûr, mais surtout son meilleur ami, le loup-garou Jacob. Bella va devoir faire un choix entre l'amour d'Edward et l'amitié de Jacob, qui tente par tous les moyens de se gagner la jeune fille. Autant j'avais bien appréciée Bella dans les deux premiers tomes, autant j'avais vraiment envie de lui coller une bonne paire de baffe à certains moments ! Le triangle amoureux est une idée classique, mais qui aurait pu être mieux utilisé ici. twilight,stephenie meyer,tome 3,bit-lit,fantastique,jeunesseHésitation de Bella entre les deux amours de sa vie, elle aime Edward mais ne sait pas comment concilier ce qu'elle ressent pour Jacob, elle couine à qui veut l'entendre qu'elle ne veut blesser aucun des deux, mais ne fait que ça du début à la fin. Bon, il n'y a pas que du négatif
Mais au-delà du dilemme de Bella, des faits inquiétants font surface. A Seattle, une vague de meurtres secouent les habitants, inquiétant même ceux des alentours, dont Forks. Est-ce l'œuvre d'un être humain ou d'un immortel ? Comme on s'y attendant et espérait, on a droit au retour de Victoria. Réussira-t-elle à buter la pauvre petite humaine maladroite ? L'idée de son plan de bataille est très bon, mais j'aurais aimé voir davantage Victoria, qui est quand même peu présente physiquement dans Hésitation.
Bon, à part ça, il n'y a pas que du négatif dans Hésitation ! Le conflit Edward / Jacob m'a fait sourire à plusieurs occasions, mais surtout les membres de la famille Cullen se dévoilent plus, notamment à travers l'histoire de Rosalie et Jasper. Et, comme toujours, j'ai adorée l'humour d'Emmett, qui est décidément mon personnage préféré !
Twilight poursuit ce que j'étais venue chercher au départ : un livre sans prise de tête, qui se lit très vite et très facilement, et qui me fait bien ricaner (soit à cause des passages humoristiques ou des personnages), soit devant le mélo et le gnan-gnan bien prononcé !




- C'est tellement difficile à décrire.
Ça n'a rien à voir avec un coup de foudre, ça ressemble plutôt à... la gravité.
Lorsque tu vois ton âme sœur, c'est comme si, tout à coup, tu ne dépendais plus de l'attraction terrestre, mais de celle qu'elle exerce sur toi. Plus rien ne compte, sauf elle. Tu ferais n'importe quoi pour elle, tu deviendrais n'importe qui.
Tu te transformes en celui qu'elle veut, protecteur, amant, ami ou frère.
 
 
 
 
Twilight, Tome 1 : Fascination
Twilight, Tome 2 : Tentation
Twilight, Tome 3 : Hésitation
Twilight, Tome 4 : Révélation
 
 
 
Logo Livraddict

05/03/2013

Twilight, Tome 2, de Stephenie Meyer

twilight,stephenie meyer,tome 2,bit-lit,jeunesse,fantastique

Twilight, Tome 2
Tentation

 

Stephenie Meyer



« Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre.
Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d'Edward, et éprouve l'illusion de sa présence. Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle.
Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?




Cette chronique peut avoir quelques spoilers  
pour ceux qui ne connaissent pas du tout Twilight ou les films !

 
twilight,stephenie meyer,tome 2,bit-lit,jeunesse,fantastiqueTentation poursuit la saga Twilight.
En couple depuis quelques mois, Bella et Edward semblent filer le parfait bonheur. Malgré les exigences de la jeune fille qui souhaiterait être transformé en vampire, Edward a toujours refusé de sauter le pas et d'en faire une immortelle. Tout va dégénérer le jour de l'anniversaire de Bella, où Edward réalise qu'une humaine sera toujours en danger dans une famille de vampires.
Edward décide de quitter Bella, mais aussi de quitter Forks avec sa famille. Avec son univers centré sur le vampire, Bella s'effondre et perd le goût à sa vie quotidienne. La première chose qui la retient est son père, mais surtout le fantasme de la présence d'Edward lorsqu'elle se met en danger. Et aussi la présence de Jacob Black, jeune homme Quileute attiré par Bella, et qui l'aider à combler le trou de la disparition d'Edward.
Stephenie Meyer a réussi à créer dans Tentation l'atmosphère pesante et déprimante qui entoure Bella pendant la majeure partie du roman. L'absence de la famille Cullen permet de se concentrer sur d'autres personnages secondaires, comme Charlie (un de mes personnages préférés de la saga, que je trouve très touchant et très bien décrit !), mais aussi comme les Indiens, avec leurs mythes et leurs croyances, notamment à travers la présence de Jacob Black. Devenu son meilleur ami, le jeune homme s'associe à tous ses projets, comme réparer des motos, et réussit par sa simple présence à faire revenir le soleil pour Bella et à enfin la sortir de sa torpeur.
Avec l'absence de la créature mythologique du vampire, Stephenie Meyer, a donné libre cours à son envie de jouer avec une facette du vampire, cette fois celle du loup-garou. Les Indiens Quileutes sont en majorité des loups-garous, les ennemis des vampires.
Fascination est dans la lignée de Tentation. Après avoir apprécié la lecture du premier tome, j'étais curieuse de voir comment évoluerait l'amour entre l'humaine et le vampire. Le fait qu'Edward la quitte m'a plu et m'a même semblé inévitable. Ces deux êtres ont beau avoir des points communs et une attirance mutuelle, comment vivre avec les différences qui les séparent ? L'histoire tourne autour de Bella, évoluant dans un monde à la fois normal et fantastique. Sa détresse et son état de prostration sont très bien décrits, le lecteur peut rapidement s'identifier à elle et comprendre ce qu'elle ressent. J'ai apprécié au début, pour au final être un peu agacée par Bella, qui se complait dans sa tristesse, et qui utilise son amitié pour Jacob comme d'un pis-aller en attendant d'aller mieux. Cette manière de se servir de lui m'a à la fois agacée et ennuyée, tout comme sa manière d'entretenir sa douleur en prenant des risques afin d'avoir des images de son cher et tendre. Quant à Jacob, il m'a à la fois touché et agacée. Agacé à cause de ses tentatives de séduction (et surtout que Bella ne fasse rien pour le repousser, juste parce qu'elle a besoin de lui), et je m'intéresse à lui car c'est un garçon qui a le cœur sur la main (ou sur la patte ?), intéressant grâce aussi à sa nature de loup-garou, ennemi des vampires. Les loups-garous sont vraiment la belle surprise, même s'ils ne sont pas particulièrement « novateur ». Mais c'est vrai que pour moi, c'est à ça que ressemble des loups-garous : à des gros loups, et pas forcément un mélange entre l'homme et le loup, comme ceux d'Underworld. Ces loups-garous se transforment essentiellement à la puberté, en réaction en nombre de vampires dans le coin. La lune n'est pas essentielle à leur transformation, elle est volontaire, et même souvent déclenchée par de violentes émotions, comme la colère.
L'arrivée des Cullen à la fin de Tentation fait rebondir l'action de nouveau, surtout à l'apparition des Volturi, une puissante famille Italienne...
L'un dans l'autre, ce second tome m'a autant plus que le premier, dans la mesure où l'histoire est bien faite, les personnages et leurs interactions plutôt intéressantes et une mythologie de vampires et de loups-garous très attirante. Mais ce n'est pas le coup de cœur non plus, car ça beau être bien travaillé, l'univers n'est pas aussi riche que celui d'autres sagas (je pense notamment à Harry Potter), et je n'ai pas été happé dans l'histoire à 100%.
En bref, Tentation tient les promesses de Fascination, cette saga est idéale pour se vider la tête et vivre des heures de lectures distrayantes et intéressantes, sans pour autant égaler d'autres romans ou sagas.
 
 
Le temps passe. Y compris quand cela semble impossible. Y compris quand chaque tic-tac de la grande aiguille est aussi douloureux que les pulsations du sang sous un hématome. Il s'écoule de manière inégale, rythmé par des embardées étranges et des répits soporifiques, mais il passe. Même pour moi.


Je n'avais pas oublié les raisons qui me poussaient à agir ainsi. J'avais beau m'amuser plus que je m'y étais attendue, cela n'amoindrissait en rien mes motivations premières. Je persistais à vouloir tricher. Que cela n'ait guère de sens m'indifférait complètement. J'avais bien l'intention de me montrer aussi téméraire que Forks me permettrait de l'être. Je ne serais plus la seule à respecter un accord vidé de sa substance. La compagnie de Jacob était juste un avantage que je n'avais pas soupçonné, la cerise sur le gâteau.


L'univers parut tanguer et s'incliner sur son axe. Mais dans quel endroit vivais-je ? Etait-il envisageable qu'existât un monde dans lequel des légendes ancestrales rôdaient aux abords de villes minuscules et insignifiantes, mettant en scène des monstres fabuleux ? Cela signifiait-il que le plus absurde des contes de fées reposait sur une vérité absolue ? La normalité et la raison avaient-elles leur place ou tout n'était-il que magie et histoires de fantômes ?
 
 
 
Twilight, Tome 1 : Fascination
Twilight, Tome 2 : Tentation
Twilight, Tome 3 : Hésitation
Twilight, Tome 4 : Révélation
 
 
Logo Livraddict

14/02/2013

Twilight, Tome 1, de Stephenie Meyer

twilight,stephenie meyer,tome 1,bit-lit,jeunesse,fantasy

Twilight, Tome 1
Fascination

 

Stephenie Meyer




Bella, dix-sept ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, pour s'installer chez son père.
Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie, ni à la petite ville de Forks, où l'anonymat est interdit.
Mais elle rencontre Edwards, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça.
Bella en est certaine.

twilight,stephenie meyer,tome 1,bit-lit,jeunesse,fantasy

Premier tome de la série à succès de Stephenie Meyer. On ne présente plus cette série (ou presque) tant son succès a été grand.
Bella est une jeune fille de seize ans. Renée, sa mère, décide de suivre son nouveau mari dans sa carrière. Bella quitte donc l'Arizona pour Forks et son père Charlie. Faisant mauvaise fortune bon cœur, la jeune fille tente de s'adapter à la vie pluvieuse de Forks. Elle trouve rapidement sa place et se fait des amis, mais rapidement un fait l'intrigue : la mystérieuse famille Cullen. Tous ont la peau blanche, des yeux couleur or, et se tiennent à l'écart de tous les autres lycéens.
Parmi eux, Bella remarque Edward, qui semble très intrigué ou révulsé par la jeune fille. Au fil du temps, Bella se rend compte qu'Edward a un secret. C'est un vampire, ainsi que toute sa « famille » !
Avant que Twilight ne devienne un succès, j'avais déjà lu Fascination. Sans pour autant tomber dans la série, j'avais plutôt appréciée la lecture de ce premier tome. Et après, quand Twilight à commencer à se répandre (comme une mare de sang), je me suis dit qu'il était dommage que je ne m'intéresse pas plus à la suite. J'ai donc relu Fascination, pour me remettre l'histoire en tête, avec la curiosité de voir si ça valait vraiment la peine de continuer.
Adaptés au cinéma, série très commercialisé, idole des jeunes filles... On peut retenir que cela de Twilight, mais Fascination et sa suite ont aussi donné goût à la lecture comme de nombreuses autres séries connues (Harry Potter, L'Héritage, Hunger Games, pour ne citer que ceux-là), mais aussi donné goût à ce genre particulier (alors après, cela se classe-t-il dans le domaine de la Bit-Lit, du fantastique, Youg Adulte ou fantasy urbaine ?).
Stephenie Meyer a réussi à écrire une saga qui accroche et qui donne envie de continuer, avec une écriture simple et descriptive, sans longueur inutile (pour mieux s'en rendre compte, peut-être vaut-il mieux de lire en version originale, la traduction française est apparemment mauvaise).
Ses personnages sont tous intéressants : avec Bella, on a accès à ses émotions et ses raisonnements, ce qu'elle ressent, on la comprend rapidement. Son déménagement, l'arrivée dans un nouveau lycée, l'isolement et la rencontre de nouvelles personnes, je pense que c'est commun à la plupart des gens ! Après, son histoire d'amour avec Edward est tout aussi important que sa nature de vampire. Certes, il a envie de la vider de son sang (faut-il obligatoirement être un vampire pour ça ?), mais Stephenie Meyer, au-delà des dangers qu'une telle créature représente, sait rendre la magie et les questionnements de Bella face à l'amour qu'elle découvre, outre son cheminement dans la vie quotidienne. La jeune fille est présentée comme mûre, plutôt maladroite, un parcours semblable à celui de beaucoup d'autre. Plus solitaire que beaucoup (une mère évaporée, un père un peu ours, elle semble n'avoir aucun ami avant d'arriver à Forks et de rencontrer Edward). Quant à Edward, il m'est apparu trop « parfait » au début, l'homme que l'on rêve d'avoir à ses côtés... Mais il apparait que ce vampire a ses faiblesses (comme sa soif de sang, peut-être), mais aussi un instinct de protection un peu trop puissante, trop prévenant, et surtout la manie de suivre Bella et de la regarder dormir (sérieux, ça fait limite psychopathe.)
L'arrivée de vampires plus attiré par le sang humain que animal est bienvenue, car ils apportent un peu plus d'action aux roucoulades du gentil petit couple, ils apportent une vision du vampire plus sombre, et permettent de se rendre que dans la vie, il n'y a pas que l'amour. Non mais !
Bon, alors, disons-le franchement : j'ai bien aimé Fascination. Mais c'est loin d'être LE livre ou LA série de l'année. Bella est sympathique bien qu'elle soit parfois un peu « nunuche » : oublié de respirer quand on l'embrasse, se dévalorise sans cesse, etc. Mais aussi des vampires un peu trop brillant au soleil, franchement... Sans compter sur le fait que Bella accepte trop facilement le fait que ces créatures mythiques existent bel et bien. La famille d'Edward est sympathique, spécialement Alice et Jasper, les personnages les plus intéressants de la série. Le père de Bella est également très bien décrit ! Malgré la naïveté de Bella, une famille de vampires qui ne fait pas très vampires, une histoire d'amour impossible un peu éculée, Fascination est un livre qui se lit d'une traite lorsqu'on est plongé dedans. Pas d'innovations particulières, des dialogues convenus parfois ou qui font bien ricaner, mais des fois un livre distrayant comme celui-ci ne fait pas de mal !
Donc, si vous souhaitez vous videz la tête (et pas les veines), avec un livre pas prise de tête (ok, j'arrête avec les têtes !), Twilight est un livre qui se lit vite et facilement !
 
 
Quand la vie vous a fait un don
d'un rêve qui a dépassé toutes vos espérances,
il serait déraisonnable de pleurer sur sa fin.


J'étais à peu près certaine de trois choses. Un, Edward était un vampire ; deux, une part de lui – dont j'ignorais la puissance – désirait d'abreuver de mon sang ; et trois, j'étais follement et irrévocablement amoureuse de lui.




Twilight, Tome 1 : Fascination
Twilight, Tome 2 : Tentation
Twilight, Tome 3 : Hésitation
Twilight, Tome 4 : Révélation

 

 

Logo Livraddict