Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2012

Le Journal de Mr Darcy, d'Amanda Grange

 le journal de mr darcy,amanda grange,romance,jane austen,orgueil et préjugés

Le Journal de Mr Darcy

Amanda Grange

Quel amateur de Jane Austen n'a pas rêvé un jour de revivre Orgueil et Préjugés à travers les yeux de son énigmatique héros ?
Dans ce journal, auquel Darcy confie ses sentiments naissants et contradictoires pour la charmante Elizabeth Bennet, Amanda Grange donne la parole à ce personnage ô combien charismatique.
Un récit teinté de nostalgie mené avec brio.

 

Sous forme de journal intime, Le Journal de Mr Darcy retrace donc les pensées du plus connu des héros de Jane Austen : Darcy. A travers le point de vue de Fitzwilliam Darcy, nous reprenons Orgueil et Préjugés, ce qui permet d'avoir la possibilité de mieux comprendre ce personnage.
Amanda Grange reprend l'intrigue de Jane Austen, d'un point de vue masculin. Les démarches de Darcy sont expliquées, on suit une explication possible à son comportement, ce qu'il pense. Amanda Grange décrit l'intensité de ses sentiments, de ses réactions, notamment face à Elizabeth et ce qu'elle provoque en lui.
L'auteure a repris des répliques de la version originale pour les mêler à son récit, et on retrouve avec plaisir les personnages familiers d'Orgueil et Préjugés, comme Georgiana, la sœur de Darcy, les Bingley, mais aussi Elizabeth et sa famille, évidemment.
Le Journal de Mr Darcy est un livre plaisant, qui fait découvrir une autre facette d'Orgueil et Préjugés, certes il n'est pas révolutionnaire mais est très agréable ! Je pense que le roman d'Amanda Grange est surtout destiné aux lecteurs de Jane Austen, ceux qui ne connaissent pas risquent d'être un peu perdus !
Si vous aimez Jane Austen, Orgueil et Préjugés, je vous conseille ce livre !
 
 
 
Logo Livraddict

30/12/2012

Saga l'Héritage, Tome 4, de Christopher Paolini

 l'héritage,christopher paolini,tome 4,fantasy,jeunesse

L'Héritage, Tome 4
L'Héritage

Christopher Paolini

 

Remporter l'ultime combat contre l'Empire ou périr, les rebelles n'ont plus d'autre choix...

Pourquoi Galbatorix, l'usurpateur, ne détruit-il pas l'armée en marche vers Urû'baen, sa capitale ? Il en aurait le pouvoir.

Alors, que trame-t-il ? Pourquoi laisse-t-il les Vardens et leurs alliés, les nains, les elfes, les Urgals et aussi... les chats-garous ! poursuivre, sous le commandement de Nasuada, leur conquête de ses places fortes ?

 

 
ENFIN ! Enfin le dernier tome de la série L'Héritage est sorti ! Depuis le temps que je l'attendais, que je voulais savoir comment s'en sortirait Eragon et Saphira, s'ils allaient abattre le tyran et tant d'autres choses...
Les Vardens, déterminés à renverser l'Usurpateur, se mettent en marche vers son repaire, la capitale Urû'baen. Galbatorix les laisse avancer vers lui, sans se préoccuper des victoires de ses ennemis, notamment contre des cités réputés invincibles. Pourtant, en lançant Murtagh et Thorn contre eux, le tyran va infliger un rude coup aux Vardens en enlevant Nasuada. De ce fait, Eragon se retrouve à la tête de l'armée, responsabilité écrasante qu'il va assumer de son mieux.
Accablé, le jeune homme prend vraiment conscience de la tâche qui l'attend : non seulement il doit diriger une grande troupe armée, mais repose aussi sur ses épaules la tâche de tuer Galbatorix, sans avoir la moindre idée de comment procéder... Afin de pouvoir éviter d'être soumis comme Murtagh à Galbatorix, Eragon va devoir se remémorer les conseils donnés par Solembum, le chat-garou, ce qui peut lui donner une chance de s'en sortir.
Malgré quelques petits défauts, L'Héritage est un tome passionnant, un des meilleurs de la saga ! Dans les défauts, nous pouvons compter des descriptions pas forcément nécessaires qui alourdissent un peu l'action, mais aussi une grande scène finale qui aurait méritée, elle, d'être plus travaillés. En dehors de ça, ce quatrième tome est un pur régal. Les personnages sont toujours aussi intéressants, que ce soit les personnages principaux comme Eragon, Saphira ou Arya, mais aussi les protagonistes secondaires comme Nasuada, Roran Puissant-Marteau ou encore Murtagh, qui se révèle encore plus intéressant qu'au début de la saga... Mais surtout, pour la première fois, nous pouvons voir Galbatorix, découvrir davantage un être dont on ne faisait que parler, et qui est beaucoup plus intéressant que ce que je ne le pensais !
Quant à l'histoire est encore plus passionnante que celle des livres précédents, mieux travaillés, avec des découvertes absolument magnifiques, essentielles, ce qui amène doucement à une fin particulièrement forte et chargée d'émotions !
L'Héritage n'est peut-être pas la série la mieux écrite, cela n'en reste pas moins une valeur sûre de la Fantasy, à laquelle Christopher Paolini a su mettre un point final parfait. La fin pourrait appeler à un développement, à une suite, mais il ne faudrait pas l'auteur continu sur son succès, au risque de gâcher complètement sa série. L'Héritage est une saga que je relirais toujours avec grand plaisir !
 
 
 
Personne ne traverse la vie sans dommage, ce n'est d'ailleurs pas souhaitable. Nos blessures sont les témoins de nos échecs et de nos réussites.
 
 
 
L'Héritage, Tome 1 : Eragon
L'Héritage, Tome 2 : L'Aîné
L'Héritage, Tome 3 : Brisingr
L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage
 
 
Logo Livraddict

28/12/2012

Les Aventuriers de la Mer, tome 8, de Robin Hobb

 les aventuriers de la mer,robin hobb,tome 8,fantasy

Les Aventuriers de la Mer, tome 8
Ombres et Flammes

Robin Hobb

 
Les choses sont allées trop loin, bien trop loin, pour espérer éviter une bataille ouverte entre la Vivacia, sur laquelle le capitaine Kennit règne sans partage, et le Parangon, le navire fou appareillé par Althéa et les siens.
Et tandis que le dragon tient à distance de Terrilville les envahisseurs chalcédiens, des alliances politiques se trament dans l'ombre. Mais impliquer Tintaglia dans la sauvegarde de la ville et dans la recherche de Malta n'est pas sans conséquences, d'autant que cette dernière est maintenant l'otage de pirates pour le moins cupides...

 

Le style de Robin Hobb est toujours aussi profond et mature, le tome 8 des Aventuriers de la Mer entraîne les aventures au point culminant, met en places l'intrigue afin de pouvoir résoudre les questions dans le tome suivant.
L'équipage du Parangon fait tout d'abord une halte à Partage, ville Pirate, afin de prendre des informations sur le parcours de la Vivacia et de Kennit. Epreuve pour Althéa, car la jeune fille est mise au courant des dernières rumeurs sur le navire, notamment sur le fait que Vivacia ferait route corps et âme avec Kennit, à qui elle est entièrement dévouée. Le pirate est acclamé par toutes les personnes qui le connaissent, de réputation ou intimement. Althéa s'interroge : sera-t-il facile de récupérer Vivacia ? Le voudra-t-elle seulement ? Mais elle ignore encore le pire : que le dragon jusqu'alors tapi au fond du navire familial a pris possession d'elle, écrasant la personnalité du navire.
Un premier affrontement entre l'équipage de Vivacia et du Parangon laisse Althéa complètement désespérée... Cependant, tout n'est pas encore fini, car bien que Foudre dirige les serpents et est protégée par eux, un lien étrange unit Kennit et Parangon, qui pourra donner un avantage à ceux qui combatte le pirate ! Dans l'entourage de Kennit, Etta fait preuve de la même fidélité envers son compagnon, alors que Hiémain est en proie à de plus en plus d'interrogations par rapport à la destinée du pirate.
Pendant ce temps, à Terrilville, l'opposition fait rage contre les envahisseurs de Chalcède. Reyn Khuprus se joint aux forces de la cité pour tenter de repousser leur ennemi commun. Mais heureusement, un accord est conclu entre les Terrilvilliens et la dragonne Tintaglia, qui s'engage à les protéger à condition que les hommes arrangent le fleuve pour faciliter le passage des serpents.
Malta doit faire preuve de courage et d'intelligence. D'abord à bord d'un navire chalcédien, elle et le gouverneur Cosgo se font capturer par des pirates. La jeune fille fait jouer tous les atouts possibles pour tenter de survivre et de maintenir l'idée du pouvoir de Cosgo, toujours aussi enfant gâté et insupportable.
Ombres et Flammes entraîne une action culminante dans ce tome, les personnages sont en proie à des problèmes toujours plus insurmontables, bref, je suis toujours autant accro aux Aventuriers de la Mer !
 
 
 
Les Aventuriers de la Mer, Tome 1 : Le Vaisseau Magique
Les Aventuriers de la Mer, Tome 2 : Le Navire aux Esclaves
Les Aventuriers de la Mer, Tome 3 : La Conquête de la Liberté
Les Aventuriers de la Mer, Tome 4 : Brumes et Tempêtes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 5 : Prisons d'Eau et de Bois
Les Aventuriers de la Mer, Tome 6 : L'Eveil des Eaux Dormantes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 7 : Le Seigneur des Trois Règnes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 8 : Ombres et Flammes
Les Aventuriers de la Mer, Tome 9 : Les Marches du Trône
 
 
 
Logo Livraddict

Les Echappés de l'Enfer, Tome 3, de Vuk Kovasevic

 les echappés de l'enfer,vuk kovasevic,tome 3,science-fiction

Les Echappés de l'Enfer, tome 3
Bons Baisers du Purgatoire

Vuk Kovasevic

 
Voilà qu'on m'envoie des photos ! Des clichés récents, puis des images d'archives. Des documents supposés m'inquiéter. Je hais les maîtres chanteurs. J'aurais tendance à les envoyer valser... Mais vous savez ce que c'est ?
Quand la vie de ses proches est menacée, on est prêt à tout. Surtout si les vôtres sont morts depuis une éternité, et qu'on vous promet de les tuer une fois encore.
En pareil cas, deux solutions : se voiler la face... ou accepter de replonger en Enfer. Sans passer par la case départ, mais en emportant 20000 balles.
Au cas où. Des balles d'argent, fourrées à l'eau bénite - plaisir d'offrir... joie de recevoir ! Ne reste plus qu'à répondre, en lettres de sang : "Bons baisers du purgatoire !"


 

Troisième tome des aventures de Vuk, toujours aussi en forme !
Après ses aventures dans Aliens !, pensez-vous que notre exterminateur de monstres et lycanthrope prendrait un peu de repos ? Eh bien... non ! Cela dit, ce n'est pas entièrement de sa faute.
Voilà qu'on se met à lui envoyer des photos... Mais pas n'importe lesquelles ! On peut y voir le visage de personnes proches de lui, appartenant à un passé qu'il croyait disparu ! Voulant à tout prix tirer cette affaire au clair, il se met en quête de la vérité.
La vérité est un chemin semé d'embûches, où se trouve une quantité de monstres en tout genre, mais aussi d'une ancienne connaissance, qui apparemment aime trop pour son bien croiser la route de Vuk et Co !
Massacres et bagarres, aventures, jeux de mots parfois au ras des pâquerettes (quand il ne s'agit pas d'autre chose...), tout cela dans une intrigue touchant de près les sentiments personnels de Vuk !
Bienvenue au camp du bonheur, avec plaisir de d'offrir et joie de recevoir !

 

 

Les Echappés de l'Enfer, Tome 1 : Le Vampire de Belgrade
Les Echappés de l'Enfer, Tome 2 : Aliens !
Les Echappés de l'Enfer, Tome 3 : Bons Baisers du Purgatoire
Les Echappés de l'Enfer, Tome 4 : Incubus
Les Echappés de l'Enfer, Tome 5 : Gargouilles !
Les Echappés de l'Enfer, Tome 6 : Terminus catacombes
Les Echappés de l'Enfer, Tome 7 : Vampires avenue
Les Echappés de l'Enfer, Tome 8 : Succubus
Les Echappés de l'Enfer, Tome 9 : Morts ou vifs

 

Logo Livraddict

26/12/2012

Raison et Sentiment, de Jane Austen

 raison et sentiment,jane austen,classique

Raison et Sentiment

Jane Austen

Raison et sentiments sont joués par deux soeurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment.
La raison a raison de l'imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin.
Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

 

 

Après la mort de Mr Dashwood, sa femme et ses trois filles (Elinor, Marianne et Margaret) se voit chassé par John Dashwood (issu d'un premier mariage) et sa femme Fanny. Heureusement, un membre éloigné de leur famille, John Middleton, leur procure un cottage, ce qui conduit les femmes à le fréquenter, ainsi que son entourage. Perdre un membre de leur famille, leur demeure, et devoir s'en remettre à la générosité d'autrui, voilà une douloureuse épreuve pour les femmes Dashwood !
Raison et Sentiment va suivre principalement deux des filles de Mrs Dashwood : Elinor et Marianne. Autrement dit, la raison et le sentiment. En effet, les deux sœurs, unies par un lien très fort, sont pourtant diamétralement opposées. Elinor, l'aînée, est sérieuse, posée, et nourrit un sentiment pour Edward Ferrars. Sa sœur Marianne est au contraire très passionnée et extravertie, qui va très rapidement succomber au beau Willoughby. Sentiment très fort, au point que leur entourage va les penser fiancés. Mais le jeune homme va quitter Marianne et la région, sans un mot d'explication...
Deux femmes, deux sœurs, deux parcours amoureux complexes, souvent malheureux !
Avec son ironie habituelle, Jane Austen présente une série de personnages tous plus intéressants, savoureux, décalés, les uns que les autres... Un immense talent que Jane Austen présente par les relations entre les personnages, amitiés, inimités, amour, mais aussi et surtout un monde incroyablement vivant et remplis d'intrigues pour une somme de personnages assez peu étendus. En effet, ce sont toujours les mêmes protagonistes qui reviennent, mais ce microcosme est vraiment décrit avec brio !
Simple et fluide, Raison et Sentiment ne vaut pas, pour moi, Orgueil et Préjugés (mon préféré, vous l'aurez compris !). Mais ce roman présente deux caractères forts et différents, en prise avec l'amour et la perfidie, soutenus par une palette de personnages intéressants (surtout le colonel Brandon !), et très drôle lorsque Jane Austen se met à décrire avec malice certains de ses personnages, certains vraiment ridicules et qui prêtent à rire !
A part quelques longueurs de temps à autres, Raison et Sentiment est un livre excellent de bout en bout, que je suis ravie d'avoir pu redécouvrir grâce au Swap Jane Austen et l'Angleterre !

 

 

Logo Livraddict