Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2013

Persuasion, de Jane Austen

 persuasion,jane austen,classique

Persuasion

Jane Austen

Coup de cœur



Sous le vernis d'un genre, chacune des phrases de Jane Austen attaque les conventions, traque les ridicules, et finit avec une grâce exquise par pulvériser la morale bourgeoise, sans avoir l'air d'y toucher.
Les héroïnes de Jane Austen lui ressemblent, elles aiment les potins mais détestent bavardages, grossièreté et vulgarité. La pudeur, le tact, la discrétion, l'humour sont les seules convenances qu'elles reconnaissent...
Et si Jane Austen mène les jeunes filles au mariage, c'est fortes d'une telle indépendance qu'il faut souhaiter au mari d'être à la hauteur !
A lire yeux baissés et genoux serrés pour goûter en secret le délicieux plaisir de la transgression des interdits.

 

persuasion,jane austen,classiqueAnne Elliot est la fille de Sir Walter Elliot, un baronnet vaniteux, dont la femme est morte il y a des années. Anne a deux sœurs : Elizabeth, aussi vaniteuse que son père, et Mary, qui ne cesse de se plaindre.
A 19 ans, Anne était fiancée à Frederick Wentworth, un officier de marine. Mais sur les conseils de Lady Russell, qui pense qu'un officier en début de carrière, sans relation, à l'avenir incertain, n'est pas digne d'elle, la jeune femme se laisse persuader de rompre leur engagement. A 27 ans, Anne est donc ce qu'on peut appeler une « vieille fille », sans véritablement d'avenir.
A ce moment, à cause de difficulté financière, son père doit louer sa propriété et aller s'installer plus modestement à Bath. Sa sœur ainé et son père à Bath, Anne s'installe chez sa sœur Mary, qui habite non loin de Kellynch. C'est alors que réapparait Frederick Wentworth ! Avec, on peut le comprendre, une certaine amertume vis-à-vis d'Anne et de sa facilité à s'être laissé convaincre par son amie. Avec un nouveau grade élevé et une richesse en conséquence, le capitaine Wentworth cherche à se marier et devient l'un des partis les plus en vogue, tourmentant ainsi Anne, toujours très amoureuse, tandis que le jeune homme se méfie et préfère la compagnie d'autres femmes.
Persuasion est l'un des romans de Jane Austen que je préfère. Certes l'histoire peut avoir des traits communs avec ses autres romans, ce que j'ai souvent entendu dire, mais Jane Austen réussit toujours à me surprendre, à m'émerveiller et à m'emporter dans une histoire d'amour, de doute...
Le point fort de l'écriture de Jane Austen est sa description des personnages. Anne était belle, mais à 27 ans, a perdu l'éclat de la jeunesse. C'est une personne fragile, parfois trop influençable par les personnages qui lui sont chères, mais a une grande force de caractère, un esprit vif, et une personne à qui son entourage aime à venir se confier. Lucide et responsable, elle reconnait ses torts et sait reconnaitre une seconde chance lorsqu'elle la voit. Anne est la plus touchante des héroïnes de Jane Austen, car c'est la plus solitaire (pas de sœur à qui se confier comme dans Orgueil et Préjugés, pas de conseiller comme dans Emma...). Son amie, Lady Russel, est respectée, mais a beaucoup trop de préjugés, ce qui empêche Anne de se confier à elle, ce qui fait que le lecteur est le seul au courant de ses regrets, de ses réflexions sur ce qui l'entoure. Une mère partit trop tôt, rejetée par sa famille, Anne est seule et en souffre, mais parvient à se rendre indispensable pour la majorité des gens qui l'entoure, et a une ironie et une autodérision typiquement « Austen ». Son bon caractère et ses qualités lui font avoir l'admiration de tous, au fil du temps, excepté de sa famille...
Frederick Wentworth est l'autre personnage phare de Persuasion. Un nouveau héros de Jane Austen qui est vraiment très bien décrit et charismatique, le seul à avoir gagné sa position sociale et sa fortune à ses mérites au lieu d'être propriétaire d'un domaine ou membre du clergé. Courageux, intelligent, charismatique, bel homme, Frederick est bien considéré par la majorité des personnes qu'il rencontre. Anne est toujours autant amoureuse de lui qu'auparavant et regrette tout ce qui s'est immiscé dans leur bonheur de l'époque. De son côté, l'amertume et le ressentiment sont présents et tenaces au début du récit, ce qui rend leur relation tendue lors de leur retrouvaille.
La magie Austen opère dans ce livre posthume. J'ai été transportée dans l'Angleterre de l'époque, avec ses codes, dans les maisons de la bourgeoisie ou dans les maisons plus humbles, dans l'enchanteresse campagne anglaise, dans les réunions et autres soirées de la société, sur fond de mélancolie et de critique de la société.
Si vous ne connaissez pas encore Jane Austen (!!!), Persuasion est l'un de ces romans qui vous feront aimer la plume inimitable de cette auteur !
 
 
 
Logo Livraddict

30/01/2013

Autre-Monde, Tome 1, de Maxime Chattam

autre-monde,maxime chattam,tome 1,fantastique,jeunesse

Autre-Monde, Tome 1
L'Alliance des Trois

 

Maxime Chattam




Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu'ils tuent ou transforment...
Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre.
Pour survivre... à cet Autre-Monde.



autre-monde,maxime chattam,tome 1,fantastique,jeunessePremier tome d'une nouvelle saga de Maxime Chattam !
Délaissant le roman policier, il plante cette fois son action dans un univers fantastique, rejoignant l'ambiance présente dans Le 5ème Règne.
Autre-Monde commence par une grande tempête, avec de la neige, du vent et des éclairs bleus, qui vont complètement bouleversés la face du monde... Les adultes vont être soit morts, soit complètement métamorphosés, que ce soit physiquement ou mentalement.
S'éveillant dans ce nouveau monde, Matt, accompagné de son meilleur ami, Tobias, va devoir comprendre ce qui se passe. Se mettant en marche vers le Sud, ils vont rejoindre d'autres adolescents, les seuls rescapés qui n'auront pas changés...
Ces adolescents, se surnommant les Pans, vont se reformer en communauté, tentant désespérément de survivre dans cet univers plus que dangereux ! Seulement, le danger ne provient pas seulement de l'extérieur mais aussi de l'intérieur de la communauté... Dans leur communauté, Matt et Tobias vont devoir démasquer l'adolescent qui les met tous en danger, celui qui va les trahir pour le bénéfice des Cyniks.
Dans Autre-Monde, Maxime Chattam pose des questions essentielles sur l'avenir de l'homme : l'enfant est-il l'avenir ? Jusqu'où l'homme va-t-il pousser la planète ? Quel sera notre avenir ? Si nous continuons sur notre lancée actuelle, la Terre pourrait se protéger, se « purger » des envahisseurs, et la Tempête qui a complètement bouleversé les Homme et le monde peut être une des solutions pour se défendre de notre invasion...
Outre ces questions que chaque personne doivent se poser, j'ai beaucoup apprécié l'atmosphère qui se dégageait du premier tome de la saga Autre-Monde, en plus du croisement entre la science-fiction et la fantasy, entre le film d'aventures et le film catastrophe... Pour ceux habitués au style « habituel » de Maxime Chattam, L'Alliance des Trois a de quoi étonner. On passe de thrillers très documentés, souvent glauques et même sanglant à une série de science-fiction adressés à un public plus jeune.
Les personnages sont également très intéressants, particulièrement Matt qui, d'adolescent effacé, endosse au fil du temps la personnalité d'un leader ! En outre, ses amis, Tobias et Ambre, sont également très bien décrit, en contrebalançant par leurs qualités celle de Matt, enrichissant la galerie de tous ces personnages captivants !
Autre-Monde s'adresse à tous les lecteurs, petits ou grands ! Mon âme de Pan s'est régalé de ces pages, je ne peux que vous le conseiller ! Maxime Chattam a cette incroyable capacité de nous entraîner dans son univers, avec une écriture fluide et captivante, ce qui m'a fait dévorer le début de cette nouvelle série en un clin d'œil.




Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois
Autre-Monde, Tome 2 : Malronce
Autre-Monde, Tome 3 : Le Cœur de la Terre
Autre-Monde, Tome 4 : Entropia
Autre-Monde, Tome 5 : Oz
 
 
 
 
Logo Livraddict

29/01/2013

Top Ten Tuesday N°10

top ten tuesday,n°10

Top Ten Tuesday :
Les 10 phrases, répliques et / ou citations préférées

 

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un petit Top Ten ! Pour l'occasion, j'ai sélectionnée mes 10 citations préférées.

 

top ten tuesday,n°10

1) 1Q84, Tome 1, Haruki Murakami
Il ne faut pas se laisser abuser par les apparences. Il n'y a toujours qu'une réalité.

top ten tuesday,n°10


2) Le Dieu des Petits Riens, Arundhati Roy
Peu importe que l'histoire ait déjà commencé. Le secret des Grandes Histoires, c'est précisément de n'en point avoir. Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on aspire qu'à réentendre. Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise. Elles ne cherchent ni la mystification par le biais du suspense et des dénouements inattendus, ni la surprise de l'incongru. Elles sont aussi familières que la maison qui vous abrite. Que l'odeur d'un amant. On les écoute jusqu'au bout, alors qu'on en connaît la fin. De même que l'on vit comme si l'on ne devait jamais mourir, tout en sachant pertinemment qu'on mourra un jour. Dans les Grandes Histoires, on sait d'avance qui vit, qui meurt, qui trouve l'amour et qui ne le trouve pas. Mais on ne se lasse jamais de le réentendre. C'est là ce qui fait leur mystère, leur magie.

top ten tuesday,n°10


3) L'Assassin Royal, Tome 2 : L'Assassin du Roi, de Robin Hobb
Rien n'est seul, rien n'est oublié, rien n'est dépourvu de sens, rien n'est insignifiant et rien n'a d'importance.

top ten tuesday,n°10


4) Thursday Next, Tome 4 : Sauvez Hamlet !, Jasper Fforde
Chaque lecteur a une façon unique d'appréhender un événement, un décor ou un personnage parce qu'il pare la description de l'auteur du souvenir de sa propre expérience. Les personnages d'un livre, par exemple, sont un amalgame complexe de tous les gens qu'il a rencontré ou côtoyés auparavant : du coup, le résultat est bien plus réel que s'il se limitait au seul texte écrit. Et, comme les expériences sont différentes les unes des autres, pour chaque lecteur, chaque livre est unique.

top ten tuesday,n°10


5) Le diptyque du Temps, Tome 2 : Le Requiem des Abysses, Maxime Chattam
Se pouvait-il qu'une œuvre dépasse la personnalité d'un individu ? Au point de l'asservir, de lui faire nier son humanité, pour n'être plus qu'un vecteur, un instrument pour propager une idée ?
Les grands courants de pensée venaient-ils ainsi au monde ?
Les idées comme une énergie propre, capable de subjuguer des êtres pour les commander, pour qu'ils les concrétisent, qu'ils les répandent ?
Les idées, la matière philosophique, la pensée comme une entité extérieure animant les humains comme des pantins, était-ce insensé ?

top ten tuesday,n°10


6) Présent ?, Jeanne Benameur
Au secret de son enseignement niche ce désir d'enfant passionné de lectures, fuyant le monde des parents et de la famille, solitaire, farouche. Oui, il a été cet enfant-là. Un enfant lecteur. Inutile de chercher des stratégies alambiquées pour le faire lire, ni de se pencher sur sa psychologie adolescente. La lecture, c'était sa vie. La seule. La vraie. Ses amis, c'étaient les personnages. Plus tard, il a aimé aussi les auteurs. Profondément. Avec respect. Il a étudié leur vie et leur style ; a pardonné les faiblesses. C'étaient eux qui le protégeaient des soirs trop vides.

top ten tuesday,n°10


7) Kate Daniels, Tome 1 : Morsure Magique, Ilona Andrews
- Quel genre de femme accueille le Seigneur des Bêtes d'un « ici minou, minou » ?
- Unique en son genre.

top ten tuesday,n°10


8) A la Croisée des Mondes, Tome 3 : Le Miroir d'Ambre, Philip Pullman
- Parfois, on ne fait pas le bon choix, car la mauvaise solution paraît plus dangereuse que la bonne, et personne ne veut donner l'impression d'avoir peur. On se préoccupe davantage de ne pas passer pour des froussards que d'émettre un bon jugement.

top ten tuesday,n°10


9) Jane Eyre, Charlotte Brontë
Un mot qui part du cœur peut exprimer autant de souhaits que de nombreuses paroles.

top ten tuesday,n°10


10) L'Ombre du Vent, Carlos Ruiz Zafón
Tandis que je traversais des tunnels entiers de livres dans l'obscurité, je ne pus éviter une sensation de tristesse et de découragement. Je pensais que si j'avais découvert tout un univers dans un seul livre inconnu au sein de cette nécropole infinie, des dizaines de milliers resteraient inexplorés, à jamais oubliés. Je me sentis entouré de millions de pages abandonnées, d'univers et d'âmes sans maître, qui restaient plongés dans un océan de ténèbres pendant que le monde qui palpitait au-dehors perdait la mémoire sans s'en rendre compte, jour après jour, se croyant plus sage à mesure qu'il oubliait.
 
 
 

Les Lumières de Haven, de Pauline Bock

Les Lumières de Haven.png

Les Lumières de Haven

 

Pauline Bock



Alors qu'ils préparent le bac, cinq adolescents sont projetés dans l'univers merveilleux de Haven, un monde parallèle volontairement bloqué au XVIIIe siècle. Old Jack, l'Intendant, règne en despote éclairé sur ce havre de paix...
Mais un personnage mystérieux menace de révéler un secret millénaire qui pourrait faire exploser ce fragile équilibre et transformer ce paradis en un enfer de guerre, de feu, de sang...
Que peuvent faire les cinq Arrivants pour éviter ce cataclysme ? Quelles créatures terribles devront-ils affronter ? Quel mystère entoure la disparition des premiers habitants légendaires de Haven ?



Cinq adolescents (Charlotte, Andréa, Lise, Myriam et Julien) sont amis depuis l'enfance. Les distances qui les séparent ne les empêchent nullement de se retrouver, même brièvement. Plongés dans leurs vies respectives, ils préparent leur bac.
Jusqu'au jour où, tous au même moment, vont être projetés dans un monde parallèle, baptisé Haven. Ce monde est similaire à notre époque du 18ème siècle, et dans la ville règne l'Intendant Old Jack, celui qui a le pouvoir de nominé le futur souverain. Ils découvrent à Haven non seulement un monde nouveau, peuplée d'habitants qui, même s'ils ne sont pas très différents, ne sont pas Terriens pour la plupart. Mais aussi que non ils ont le statut d'Arrivants, phénomène de plus en plus rarissime à Haven, mais surtout le fait de tomber sur des animaux en pierre qui vont devenir réel à leur contact.
Remarquant leur étrangeté, Old Jack décide de leur fournir les moyens de s'adapter le plus vite possible à leur nouvelle vie. Exploration de la cité, histoire de ce monde parallèle à la Terre, maniement des armes, entraînement avec leurs animaux... Les jeunes gens vont de révélations en révélations, surtout lorsqu'ils découvrent que Haven n'est pas exempt de secrets ou de complots !
Un mystérieux personnage décide de jeter de l'huile dans le feu en voulant révéler des faits tenus secrets depuis des millénaires, ce qui va entraîner les amis dans la tourmente quand cet individu va les prendre à partis. Quel est ce secret ? Qui est impliqué dans ce bouleversement ? Les adolescents vont-ils continuer à être solidaires, à qui faire confiance ? Quel projet le perturbateur a-t-il pour eux ? Autant de questions à résoudre !
Aventures, complots, amitiés, amours, batailles... Premier roman réussi, Les Lumières de Haven est un roman qui se lit d'une traite, très facilement. Je le conseille pour tous les amateurs du genre.
 
 
Logo Livraddict

Les Cités des Anciens, Tome 4, de Robin Hobb

 les cités des anciens,robin hobb,tome 4,fantasy

Les Cités des Anciens, tome 4
La Décrue

Robin Hobb

 
A la suite de la crue catastrophique qui a frappé l'expédition vers la cité légendaire des Anciens, les survivants se retrouvent et s'efforcent de reconstituer un groupe cohérant, malgré les disparitions ; de nouvelles relations se forment, inattendues ou inespérées, d'autres poursuivent une évolution cahoteuse et malaisée, comme les dragons malformés qui continuent de grandir et de rêver de devenir un jour les maîtres du ciel, de la terre et de la mer.
Dans un volume riche en surprises et en rebondissements, Robin Hobb approfondit encore sa peinture des humains, des dragons et de leurs relations difficiles, mais porteuses d'espoir en un avenir meilleur.

 

 
les cités des anciens,robin hobb,tome 4,fantasyQuatrième tome des Cités des Anciens, encore plus foisonnant et riche que les tomes précédents !
Les dragons, leurs gardiens et l'équipage du Mataf font toujours route vers la cité légendaire de Kelsingra. Mais après la crue phénoménale qui a dispersé les membres du groupe, ils parviennent tant bien que mal à se regrouper, malgré quelques disparitions...
Le point positif principal est que les dragons, après avoir aidé à sauver les humains, prennent confiance en eux et deviennent de plus en plus autonomes, notamment au niveau de la chasse, et commencent à acquérir davantage d'attributs des « vrais » dragons. Malgré tout, le moral reste très bas, conséquence des pertes subies, et les tensions s'accroissent au sein de l'équipe. Graffe, notamment, après s'être nommé chef du groupe des gardiens, vie mal sa destitution. Thymara, notamment, refuse qu'on décide de sa vie et n'accepte pas qu'on lui fournisse obligatoirement un compagnon, ce qui entraîne des tensions avec Tatou et les garçons. Sédric, de son côté, est de plus en plus lié avec la petite dragonne cuivrée, et voit avec bouleversement les changements physiques que cela entraîne. Leftrin et Alise se découvrent davantage, et décident de partager leurs vies, au mépris de ce qu'on pourrait penser d'eux et des conventions sociales.
Arrive le moment tant attendu de l'apothéose du voyage, qui laisse présager bien des changements pour l'équipe, toujours soudée malgré les épreuves traversées.
L'écriture de Robin Hobb opère une nouvelle fois sa magie. A travers sa plume, je me suis à nouveau projetée dans son univers familier du Désert des Pluies, déjà familier par le biais de L'Assassin Royal ou des Aventuriers de la Mer, et que j'ai pris plaisir à redécouvrir par les aventures des Cités des Anciens. L'histoire racontée dans La Décrue est encore meilleure que les trois tomes précédents, gagnant toujours en intensité et en intérêt !
Cette série fait partie des meilleures de Robin Hobb, n'hésitez surtout pas à vous y plonger si vous avez aimé L'Assassin Royal et Les Aventuriers de la Mer !
 
 
 
Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et Serpents
Les Cités des Anciens, Tome 2 : Les Eaux Acides
Les Cités des Anciens, Tome 3 : La Fureur du Fleuve
Les Cités des Anciens, Tome 4 : La Décrue
Les Cités des Anciens, Tome 5 : Les Gardiens des Souvenirs
Les Cités des Anciens, Tome 6 : Les Pillards
Les Cités Des Anciens, Tome 7 : Le Vol des Dragons
Les Cités des Anciens, Tome 8 : Le Puits d'Argent
 
 
 
 
Logo Livraddict