Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2013

Le Vol des Cigognes, de Jean-Christophe Grangé

le vol des cigognes,jean-christophe grangé,policier

Le Vol des Cigognes


Jean-Christophe Grangé



L'ornithologue Böhm, qui étudie la migration des cigognes, a constaté que de nombreux couples ne reviennent jamais d'Afrique. Qui les fait disparaître ?
Chargé de l'enquête, Louis Antioche rend visite à Böhm mais celui-ci est mort d'un infarctus. L'autopsie révèle que le vieil homme avait subi une transplantation cardiaque à l'époque où ce type d'opération était rare, d'autant que Böhm résidait en Afrique comme conseiller de Bokassa.
Poursuivant ses investigations, Louis part en Bulgarie à la recherche de Rajko, un Tzigane pisteur de cigognes. Trop tard : celui-ci a été tué et on a prélevé son coeur.
Ayant appris que des médecins de l'association humanitaire "Monde unique" - à qui Böhm a légué sa fortune - se trouvaient sur les lieux lors de sa mort, Louis poursuit son dangereux périple, de mystérieux tueurs à ses trousses...



le vol des cigognes,jean-christophe grangé,policierPremier roman de Jean-Christophe Grangé, et le deuxième que je lis après les Rivières Pourpres.
Max Böhm est un ornithologue suisse, passionné par ses cigognes. Chaque année, il étudie leur trajectoire. Et depuis quelques années, certaines ne reviennent pas. Tourmenté, il va alors engager Louis Antioche pour suivre leur trace. Peu avant son départ, Louis va voir le vieil homme. Qu'il trouve mort d'un infarctus, dévoré par ses cigognes.
Louis vient de finir sa thèse qu'il a entreprit par désœuvrement, ne sachant que faire de son temps et de l'argent de ses parents adoptifs. La proposition de l'ornithologue arrive à point nommé, c'est l'occasion de changer d'air !
Mais en fait d'une bouffée d'air, c'est un bain de sang qui s'offre à lui, car les cigognes semblent transporter la mort au lieu de bébés. Cadavres, fusils, complots... Qui était véritablement Max Böhm et à quoi était-il mêlé ?
Pour un premier roman, Jean-Christophe Grangé frappe très fort ! L'intrigue est bien expliquée, intéressante, mais surtout je ne me suis pas ennuyée à une seule page ! On peut évidemment pointer du doigt quelques défauts. Le personnage de Luis se trouve pris dans des situations dangereuses, dont il parvient à se sortir, alors qu'il n'était encore qu'un simple étudiant sans entraînement à la survie. Mais aussi une intrigue simple, parfois très évidente...
Mais Le Vol des Cigognes est tellement bien écrit que ces détails n'ont finalement que peu d'importance. J'étais toujours curieuse de savoir comment Louis allait se sortir de la prochaine attaque, de la prochaine énigme, que ce soit celle des cigognes ou de son passé. On peut aussi trouver un peu trop de sang, de blessures, de tortures dans Le Vol des Cigognes, mais Jean-Christophe Grangé sait y faire pour ne pas non plus dégoûter le lecteur et le noyer dans l'hémoglobine.
La migration des cigognes nous entraîne vers des paysages dangereux, mortels, mais aussi magnifiques, car Louis Antioche va traverser des pays comme l'Israël et l'Afrique du Sud. Effrayants, mais aussi enchanteurs. L'auteur nous fait vivre le périple de Louis en même temps que lui, l'écriture simple est fluide et très facile à suivre, les paysages prennent vie devant les yeux.
Un premier roman qui montre que Jean-Christophe Grangé prépare bien sa voie vers le succès ! Le Vol des Cigognes est un excellent thriller, je le conseille à tous les amateurs de romans policiers !

 
 
 
Logo Livraddict

24/02/2013

Le héron bleu, de Cynthia Voigt

le héron bleu,cynthia voigt,jeunesse

Le Héron Bleu

 

Cynthia Voigt



Jeff a sept ans lorsque sa mère quitte la maison. Elle a alaissé un mot expliquant que de grandes causes internationales ont besoin d'elle. Le garçon grandit dans la hantise de décevoir son père qu'il appelle "le Professeur".
Invité par sa mère le temps des vacances, Jeff est à nouveau séduit par son charme et sa vivacité. Il ne vit plus que dans l'attente d'une nouvelle rencontre. Un rêve ruiné l'été suivant...
Jeff, à douze ans, devient alors un être aussi solitaire que ce grand héron bleu qu'il a vu un jour dans les roseaux. Mais l'affection de son père et les amitiés nouées avec les enfants Tillerman l'aideront à passer le cap.



Auteure américaine, Cynthia Voigt écrit majoritairement des livres pour adolescents et jeunes adultes. Outre les romans indépendants, elle a écrit deux séries composées de plusieurs romans. L'une de ces séries est The Kingdom, l'autre le cycle des Enfants Tillerman. La majorité des livres de cette série se concentre sur les enfants Tillerman et leur famille, mais deux couvrant une période similaire sont concentrés sur des amis de Dicey Tillerman. L'un avec Mina, Une fille im-pos-sible. L'autre est Le Héron Bleu, qui suit le personnage de Jeff.
On découvre Jeff à sept ans, lorsqu'il trouve un billet de sa mère, lui expliquant son départ pour s'occuper de la planète. Le petit garçon se retrouve seul avec son père, qu'il appelle Le Professeur. Peu loquace, le garçon se renferme sur lui-même, faisant tout pour ne jamais décevoir ce père qu'il ne comprend pas très bien.
A ses onze ans, Jeff est invité à aller voir sa mère dans la demeure familiale. Cet été comptera énormément pour le jeune garçon ainsi que cette mère qu'il redécouvre. Mais l'été suivant, Jeff voit tous ses rêves brisés et s'éloigne irrémédiablement de sa mère. Cette fracture le plonge dans une profonde dépression, dont il ne sortira que grâce à l'amour de son père, à l'ami de la famille, Frère Thomas.
Une nouvelle période commence pour le jeune homme, on le suit alors qu'il devient adolescent, au cours de ses études... Puis lors de sa découverte avec la famille Tillerman, qui va profondément bouleverser sa vie et la leur.
Le Héron Bleu est un livre que j'ai découvert au collège, et que j'avais profondément aimé. Curieuse de voir ce que j'en pensais maintenant, je me suis replongée dans ce roman. Et il s'avère que ce livre m'a tout autant intéressée qu'à l'époque de mes douze ans ! Ce livre n'est pas un « grand » roman, mais un roman qui parle avec beaucoup de sensibilité des différents sentiments et aspects émotionnels de chacun des protagonistes. Les sentiments sont décrits avec justesse, je me suis rapidement identifié à chacun des personnages et à leurs histoires. Parmi eux, deux se détachent particulièrement : Jeff, un écorché vif qui réapprend à trouver goût à la vie, mais aussi Le Professeur : un père un peu absent, mais surtout une personne blessée qui a su évoluer, un personnage très touchant !
Le Héron Bleu est un livre qui plaira autant qu'aux jeunes qu'aux adultes !
 
 
 
Logo Livraddict

Surhumain, de Thierry Brun

surhumain,thierry brun,policier

Surhumain

 

Thierry Brun



Flic infiltrée dans les rangs de la pègre, Béatrice Rapaic endure sa difficile condition de femme parmi les mercenaires du crime. Le parrain se fait vieux, une guerre des gangs s'annonce.
Dans cette ambiance crépusculaire rôde Asano, tueur implacable qui serait doté de facultés surhumaines. Béatrice est envoyée en première ligne pour le détruire.
C'est le choc de deux réprouvés. Dans cette confrontation mortelle, entre désir et combat, qui sera la proie de l'autre ?



Premier roman de Thierry Brun.
Béatrice Rapaic est une flic infiltré dans le milieu de la pègre implantée à Nancy. Avec Gruz, le parrain qui devient trop âgé, une guerre des gangs s'annonce et la mission de Béatrice s'annonce très difficile. Surtout lorsque la pègre l'envoie détruire Asano, un tueur hors-normes qui semble avoir des capacités surhumaines.
Le choc entre ces deux réprouvés, qui n'ont plus rien à perdre, va-t-il détruire tout ce qui les entoure ?
Surhumain est un thriller où on découvre un univers sombre, étouffant, avec des péripéties à chaque page. Un univers violent, où certains des membres de la pègre sont prêts à tout pour récupérer la place du parrain, ce qui entraîne une situation pour le moins électrique. La situation de Béatrice est difficilement tenable, elle court le risque de se faire démasquer, et abuse des moyens pour tenir le coup psychologiquement. Comme si cela ne suffisait pas, sa rencontre avec Asano va encore accélérer sa course folle. L'homme énigmatique, dont le but se dévoile peu à peu, prend plaisir à jeter de l'huile sur un feu déjà trop grand.
Pourtant, une connexion va s'établir entre ces deux solitaires, des détails communs qui vont les pousser à aller de l'avant, malgré les épreuves et malgré eux. La complexité des personnages, et particulièrement de Béatrice et d'Asano est le point fort de Surhumain. Des liens se tissent entre chaque protagoniste, faisant évoluer l'intrigue à chaque ligne lue, rendant cette lecture très addictive !
Une écriture incisive et vraiment très efficace, une histoire intéressante qui tient bien la route, des personnages hors du commun, Thierry Brun a réussi avec Surhumain à écrire un livre qui emporte !
Si vous ne connaissez pas encore Thierry Brun, je vous recommande la lecture de Surhumain.

 
 
 
Logo Livraddict

23/02/2013

Je suis né un jour bleu : À l'intérieur du cerveau extraordinaire d'un savant autiste, de Daniel Tammet

Je suis né un jour bleu 1.png

Je suis né un jour bleu :
À l'intérieur du cerveau extraordinaire d'un savant autiste

 

Daniel Tammet

Coup de cœur

« Je suis né le 31 janvier 1979. Un mercredi. Je le sais parce que dans mon esprit, le 31 janvier 1979 est bleu. » Daniel Tammet est un autiste savant aux capacités hors du commun, un génie des nombres.
Il a ainsi mémorisé les 22 514 premières décimales de pi, parle sept langues et a appris l'islandais en quatre jours. Pour lui, les nombres sont des formes et des couleurs.
Dans ce témoignage plein d'espoir, il explique comment il a mis toute son énergie pour sortir de ces ténèbres qui l'ont longtemps coupé du monde et comment il a réussi à se socialiser. Un voyage en couleur qui entrouvre la prison de l'autisme.



je suis né un jour bleu,daniel tammet,témoignage,autobiographie,biographie,documentaire,psychologieJe suis né un jour bleu est le premier livre que je lis de Daniel Tammet. C'est un témoignage où l'auteur décrit une grande partie de sa vie, avec les conséquences qu'implique d'être atteint du syndrome d'Asperger, une forme assez forte d'autisme.
Daniel Tammet est l'aîné de neuf enfants, issu d'une famille peu aisé du sud de l'Angleterre. Il est diagnostiqué autiste Asperger à 29 ans, les particularités de cet autisme est d'avoir des capacités de communication relativement « normales », ce qui différencie l'Asperger des autres formes d'autismes, mais aussi une synesthésie et des aptitudes extraordinaires dans tout ce qui est nombres et langues.
L'Asperger peut être un autisme moins lourd que certains, il reste quand même très dur de vivre avec cette particularité au quotidien, différents selon chacun. Sa différence va générer des épreuves auxquelles il devra s'accommoder, comme l'incompréhension des personnes et sa propre incompréhension du monde qui l'entoure, son hyper-sensibilité... Souvent, ce sont les nombres qui vont l'aider à faire face : se calmer dans des situations de crises, comprendre et ressentir de l'empathie vis-à-vis des émotions de ses proches.
Avec Je suis né un jour bleu, Daniel Tammet réussit à entraîner le lecteur dans son monde si particulier. De sa naissance jusqu'à l'âge adulte, on suit sa vie de famille, sa vie amoureuse, ses craintes devant des événements imprévus ou les faits quotidiens de la vie de tous les jours, car même les plus petits détails peuvent se révéler ardus (retrouver son chemin, faire ses lacets...). La grande force de Daniel Tammet est de retranscrire son expérience et son vécue, de pouvoir nous entraîner dans l'univers très particulier vécus par un savant autiste, un monde qui n'est pas facilement abordable, et difficilement compris par les chercheurs.
Pour aider la science et pour mieux faire comprendre l'univers de l'autisme, Daniel Tammet a accepté de tourner un film, de répondre aux questions de scientifiques, et de nous ouvrir les portes de son esprit grâce à ses livres. Ses facultés sont étonnantes : il parle douze langues couramment (dont le français, l'espagnol, l'espéranto), il a inventé sa propre langue, le Mänti, a appris l'islandais en une semaine, a récité les 22 514 décimales de Pi en 5 heures... Mais sa plus grande faculté est de pouvoir expliquer ce qui se passe en lui !
Je ne sais pas si j'arriverais à retranscrire exactement les sentiments que ce témoignage a suscité en moi, mais simplement l'histoire de Daniel Tammet est passionnante et touchante ! Ses expériences, ses différences, ses capacités et ses difficultés, il réussit à tout retranscrire avec passion et sensibilité. Peut-être atteint d'autisme, mais il a la chance d'être indépendant et de pouvoir mener sa vie comme il l'entend, Daniel Tammet sait sensibiliser à cette « maladie » qui peut s'avérer très grave, que ce soit pour la personne elle-même ou pour son entourage. Mais il montre aussi qu'on peut être autiste et heureux, que l'on peut réussir à trouver sa place dans la vie, malgré les handicaps, malgré les différences, malgré le poids du regard des autres.
Cette autobiographie est véritablement bouleversante, elle permet de mieux se rendre compte du chemin traversée, mais aussi et surtout l'espoir et l'amour sont vraiment présents tout au long du livre. Daniel Tammet sait y faire pour partager son envie de vivre, de mieux se comprendre et le monde qui l'entoure, de pouvoir évoluer mais aussi l'amour de son entourage, ses parents sans qui il ne serait peut-être pas arrivé là, sans les amis qui l'ont aidé...
Je suis né un jour bleu est un témoignage fascinant et bouleversant, je ne peux que vous le recommander vivement !
 
 
 
Logo Livraddict

Mercy Thompson, Tome 6, de Patricia Briggs

 mercy thompson,patricia briggs,tome 6,bit-lit

Mercy Thompson, tome 6
La Marque du Fleuve

Patricia Briggs

 
Mercy et Adam passent leur lune de miel au bord de la Columbia. Tout devrait être parfait, mais une présence maléfique hante les eaux, emportant des vies innocentes.
Mercy est une marcheuse : elle peut voir les fantômes. Et voilà que l'esprit de son père, mort avant sa naissance, décide de lui rendre visite. Il est temps pour elle de renouer avec son héritage pour affronter la diablesse de la rivière.


 

Sixième tome de la série Mercy Thompson.
Dans La Marque du Fleuve, Patricia Briggs emmène ses deux personnages principaux hors des Tri-Cities. Mercy et Adam ont droit à un beau mariage, en compagnie de leurs familles, amis et meutes. Aussitôt le mariage célébré, ils s'échappent pour aller vivre leur lune de miel dans un luxueux camping au bord de la Columbia. Avec pour projet de profiter l'un de l'autre, sans personne aux alentour et surtout sans complications !
Seulement, Mercy ne serait pas elle-même si elle ne se trouvait pas plongée dans des intrigues surnaturelles. Grâce à sa nature de marcheuse, elle a une certaine immunité à la magie et peut également voir les fantômes. Cette fois, elle a affaire à celui de son père, mort bien avant sa naissance, et qui va lui expliquer beaucoup de choses par rapport ses origines. Patricia Briggs prend ici les légendes indiennes et les développe par rapport à l'histoire de Mercy, notamment par rapport à son statut de marcheuse, mais aussi aux divinités indiennes et leurs légendes qui s'entrecroisent avec l'histoire de Mercy. Ce nouveau savoir sur ses origines, et une aide des indiens de la région va lui être très utile, notamment lorsqu'une présence maléfique habitant dans la rivière va emporter des vies innocentes...
Outre cette nouvelle créature magique à affronter, ses origines à découvrir, Mercy va approfondir sa relation avec son époux, Adam. Dans La Marque du Fleuve, la relation entre ces deux amoureux prend une nouvelle tournure. Déjà très protecteur vis-à-vis de Mercy, l'Alpha prend très à cœur la protection de Mercy. Cet aspect nécessite des accommodages entre les deux personnages, qui doivent apprendre à vivre vraiment ensemble, en acceptant le caractère et les choix de chacun. Patricia Briggs développe avec justesse la relation tumultueuse et fusionnelle qui se développe toujours plus entre Mercy et Adam, chaque geste, chaque parole fait sentir la complémentarité entre eux, la peur de se perdre, et qui ajoute un côté très romantique plus que bienvenu.
Malgré le début du roman dans l'intimité de Stefan, qui ne va pas fort et que Mercy va secouer, La Marque du Fleuve va donc entraîner Mercy et Adam dans leur lune de miel, bien loin des paysages et personnages récurrents. Cela a le mérite d'éloigner le couple de leurs intrigues quotidiennes, de la meute de loups, du travail...
Je me suis plongée avec plaisir dans ce sixième tome de Mercy Thompson, qui est encore meilleur que les précédents ! Je ne m'y suis pas ennuyé une seule seconde, les personnages (anciens et nouveaux) sont encore mieux décrits et analysés, les aventures de Mercy sont toujours aussi palpitantes et se démarquent des précédentes.
Bref, un tome plus qu'excellent, ne tardez pas à vous y plonger !

 

Quand on est un loup-garou, pensai-je, il est effectivement difficile de pointer
un autre prédateur du doigt en disant : « Ouh ! L'horrible monstre ! Tuons-le ! »

 

 

Mercy Thompson, Tome 1 : L'Appel de la Lune
Mercy Thompson, Tome 2 : Les Liens du Sang
Mercy Thompson, Tome 3 : Le Baiser du Fer
Mercy Thompson, Tome 4 : La Croix d'Ossements
Mercy Thompson, Tome 5 : Le Grimoire d'Argent
Mercy Thompson, Tome 6 : La Marque du Fleuve
Mercy Thompson, Tome 7: La Morsure du Givre

 

 

Logo Livraddict